Livres
600 321
Membres
683 523

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Phiphi73 2020-04-13T17:55:50+02:00

Et puis, il y avait la routine, abrutissante. C’était la castration de la pensée, le train-train quotidien d’un employé qui observait la pendule en bavant, pointait en sortant, s’endormait devant la télé, tapait trois fois sur son réveil le matin, et rebelote. L’absence de week-ends n’arrangeait rien. Il n’y avait pas de jours chômés. C’était six mois de travail et des décennies de repos.

Raison qui le rendait jaloux des autres silos, où les couloirs devaient résonner de rires d’enfants, de voix de femmes, de la passion et du bonheur qui manquaient cruellement à cet endroit. Ici, il ne voyait que stupeur, des dizaines de pièces communes avec des films passant en boucle sur des écrans plats, des dizaines de paires d’yeux qui clignaient dans des fauteuils confortables. Personne n’était véritablement éveillé. Personne n’était véritablement vivant. Ça aussi, ça devait être fait exprès."

TOME 2

Afficher en entier
Extrait ajouté par Phiphi73 2020-04-13T17:52:53+02:00

Aucun de nous n'a demandé à être où il est. Ce que nous contrôlons en revanche, ce sont nos actions une fois que le destin nous a mis à tel ou tel endroit."

TOME 1

Afficher en entier
Extrait ajouté par Phiphi73 2020-04-13T00:21:54+02:00

Ce n’était pas seulement le tabou du nettoyage, la peur du monde extérieur. C’était l’espoir. Cet espoir mortel et inexprimé qui vivait en chaque habitant du silo. Un espoir ridicule, fantastique. L’espoir que, peut-être pas pour soi, mais pour ses enfants, ou pour les enfants de ses enfants, la vie au-dehors redevienne un jour possible, et ce, grâce au travail du DIT, grâce aux épaisses combinaisons qui sortaient de leurs laboratoires."

TOME 1

Afficher en entier
Extrait ajouté par Phiphi73 2020-04-13T00:19:51+02:00

Ça l'avait toujours ébahi : comment des siècles de paumes nues et de semelles traînantes pouvaient éroder l'acier massif. Une molécule après l'autre, supposait-il. Peut-être que chaque vie en effaçait une couche pendant que le silo, lui, effaçait cette vie."

TOME 1

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ambere 2018-03-08T21:49:44+01:00

Contente toi de suivre le règlement. D'autres silos te poseront des questions de temps à autre. Pour ma part, j'ai estimé qu'il était sage d'en dire le moins possible. Sois calme et attentif. Garde bien à l'esprit qu'il s'agit principalement de survivants de deuxième et troisième génération, alors leur vocabulaire est déjà un peu différent. Il y a une fiche de révision et une liste de mots interdits dans ton dossier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lelette1610 2017-10-04T10:11:29+02:00

Les enfants jouaient pendant Holston montait vers sa mort ; il les entendait crier comme seuls crient les enfants heureux. Alors que leurs courses folles tonnaient au-dessus de lui, Holston prenait son temps, et chacun de ses pas se faisait pesant, méthodique, tandis qu'il tournait et tournait dans le colimaçon, ses vieilles bottes sonnant contre les marches.

source : Actes Sud

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode