Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SilverLight : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le chant des ronces : Contes de minuit et autres magies sanglantes Le chant des ronces : Contes de minuit et autres magies sanglantes
Leigh Bardugo   
«[...] remember that to use a thing is not to own it.»

J'ai l'impression d'avoir couru un marathon. Leigh Bardugo a signé un livre absolument hypnotique et qui m'a laissé essoufflée et émerveillée à la fin.

Leigh Bardugo nous retrouve une fois de plus pour nous conter les légendes merveilleuses et folkoriques des différents pays peuplant la carte de l'univers des Grisha, allant de Ravka à Fjerda en passant par Kerch.

‹Cette auteure a une plume magique. Elle réussit à placer la parfaite atmosphère à chaque histoire, parvient à faire passer les émotions requises... Et le tout avec une pointe de poésie et une fin qui vous donne envie de recommencer depuis le début.

Leigh Bardugo est talentueuse.›

AYAMA AND THE THORN WOOD (Zenemi)

‹Ayama and the Thorn Wood est époustouflant. Ce conte se déroule principalement dans une forêt qui ne désire entendre que la vérité. Le personnage de Ayama y est envoyé pour tuer le monstre qui vit dans cette forêt, qui se trouve être le second prince du royaume qui est né dans la peau d'une bête. Une atmosphère sombre et glaciale avec un arrière goût de plusieurs contes d'enfance tel que Le Petit Chaperon Rouge ou encore un peu de Blanche Neige...›

THE TOO-CLEVER FOX (Ravkan)

‹Tout comme deux autres des histoires que composent The Language of Thorns, j'avais déjà lu The Too-Clever Fox. Mais c'était il y a déjà un moment et j'ai pris plaisir à redécouvrir le conte. Globalement, nous suivons un renard qui survit en étant plus intelligent que les autres.›

THE WITCH OF DUVA (Ravkan)

‹Je n'ai pas les mots pour cette histoire. C'est du pur Leigh Bardugo. Globalement, The Witch of Duva une version bien plus sombre du célèbre conte de Hansel & Gretel. Oh, et la fin...›

LITTLE KNIFE (Ravkan)

‹Little Knife est l'une des meilleures histoires que j'ai lu. Globalement, c'est l'histoire d'un homme dont la fille est si belle que tous les hommes du royaume désirent l'épouser. Le père de la fille organise donc un concours pour voir lequel des participants mérite la main de sa magnifique enfant. Et honnêtement, rien que la fin mérite le détour.›

THE SOLDIER PRINCE (Kerch)

‹Tenez-vous prêt, The Soldier Prince est une réécriture du... *roulement de tambours* Casse-Noisette! OMG. Ai-je besoin de vous en dire plus? Bon, je dois admettre que quand j'ai réalisé que c'était sur le Casse-Noisette, la première chose qui m'est venue à l'esprit c'est Barbie Casse-Noisette que je regardais petite... ^^ (Par pitié, sauvez-moi... Je ne veux pas repenser à Barbie!!)

"Are you my soldier?
Are you my prince?
Are you my darling?
Are you mine?"›

WHEN WATER SANG FIRE (Fjerdan)

‹Des sirènes. When Water Sang Fire est conte sur des sirènes. Un duo de sirènes qui lorsqu’elles chantent ensemble ont un pouvoir aussi extraordinaire que dangereux... Je crois que c'est tout ce que vous avez besoin de savoir.›

‹Les illustrations qui peuplent The Language of Thorns et qui vous accompagnent tout au long de votre lecture sont magnifiques et carrément magiques. La superbe personne ayant dessiné ces merveilleuses illustrations est Sara Kipin que je suis ravie d'avoir découvert puisque son travail est fabuleux!›

En conclusion, les fans de Leigh Bardugo et ceux de contes devraient trouver leur bonheur dans chacune des histoires prenant vie dans The Language of Thorns.

«This is the problem with making a thing forbidden. It does nothing but build an ache in the heart.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/10/08/the-language-of-thorns-midnight-tales-and-dangerous-magic-leigh-bardugo/

par Sheo
The Stars Never Rise The Stars Never Rise
Rachel Vincent   
Nina Kane, seize ans, devrait se préoccuper de son âme immortelle, mais survivre passe avant tout. La population de sa ville a été décimée par ses démons mangeurs d’âmes, et ces dernières commencent à manquer. Nina veille sur sa sœur, Mellie, et pour elle, rassembler nourriture et argent sont tout ce qui compte. Elles sont une famille, toutes les deux. Elles ont abandonné leur bonne à rien de mère depuis longtemps.
Quand Nina découvre que Mellie lui cache un secret qui pourrait mettre en danger leurs vies, elle fera n’importe quoi pour la protéger. Parce qu’à New Temperance, les péchés sont poursuivis en justice, au même titre que les crimes, par l’Eglise et son armée d’exorcistes en robes noires aux méthodes brutales. Et le péché de Mellie peut lui causer de gros ennuis.
Pour qu’elles restent en vie toutes les deux, Nina va devoir faire confiance à Finn, un fugitif aux vert intense qui lui a déjà sauvé la vie une fois et qui pourrait être un exorciste. Mais quel genre d’exorciste porte donc un sweat à capuche ?
Recherchée par l’Eglise et traquée par des forces des ténèbres, Nina sait qu’elle ne s’en sortira pas seule. Elle a besoin de Finn et de son groupe d’amis dissidents, tout autant qu’ils ont besoin d’elle.

traduction de Lothfleur (http://secretforbiddenworld.wordpress.com/)
Sur le site de l'auteure -> http://www.rachelvincent.com/blog/2013/04/10/my-new-ya-project/

par themusik
Dark Breaks the Dawn Dark Breaks the Dawn
Sara B. Larson   
Un bon premier tome, du fantasy comme on les aime. Je pensais au début que la romance était un peu précipitée mais la fin m’a surprise. Elle est pour moi la meilleure partie du roman avec le début.

par MilieP
Short love stories, Tome 1 Short love stories, Tome 1
Io Sakisaka    Karuho Shiina    Aruko   
Io Sakisaka est une mangaka que j'apprécie particulièrement, ses dessins et ses histoires sont toujours magnifique et elle transmet beaucoup de sentiments à travers ses ouvrages. J’avais hâte de découvrir quelques nouvelles de l’auteure, et j’avoue que j’ai été quelque peu déçue, même si je ressors également avec de bonnes impressions de ma lecture.
Pour commencer j’ai moins apprécié les dessins dans ce volume, les nouvelles dates de quelques années déjà si je ne me trompe pas, ce qui explique leur différences avec ceux que je vois d’habitude. Evidemment ils étaient très beaux, mais il leur manquaient l’émotion habituellement présente dans le trait.
Ensuite j’ai malheureusement trouvé les histoire répétitives par moment; certes elles sont différentes dans la situation initiale, mais le déroulement jusqu’à la chute était relativement similaire dans chaque histoire. De plus, j’ai eu du mal à m’attacher aux différents personnages et à m’identifier à eux.
Mais il y a quand même des points positifs, en effet j’ai apprécié que les fins soient parfois non conventionnelles aux shojo en quelque sortes, que tout ne finisse pas par un baiser entre les deux protagonistes, ou un autre happy-ending de cet acabit. Ici on parfois des déceptions, des rejets, et j’ai vraiment aimé cet aspect.
Enfin j’ai trouvé les termes plus sérieux que dans les shojo que je lis habituellement, ici Io Sakisaka a abordé la jalousie, l’estime de soi ou encore la sexualité, sans hésiter à montrer ses personnages sous un jour peu flatteur. Ces thèmes ne sont pas très approfondie comme ce sont des nouvelles, mais ils étaient tout de même abordé d’une manière intéressante et que je n’avais pas vu auparavant.
C’est donc un peu déçue que j’ai terminer ce recueil, mais quand même heureuse d’avoir lu ces autres œuvres de Io Sakisaka. J’ai hâte de lire les autres tomes de cette collection.
The Illuminae Files, Tome 3 : Obsidio The Illuminae Files, Tome 3 : Obsidio
Amie Kaufman    Jay Kristoff   
Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/obsidio-amie-kaufman-jay-kristoff/

Ma notation: 4/5

J’attendais Obsidio avec beaucoup d’impatience et d’appréhension. Eh ouais. Comment voulez-vous que je dise au revoir à ces personnages qui m’ont fait vivre tant d’aventures et de tragédies? Et surtout… Comment puis-je avoir confiance en des auteurs qui m’ont causé des ulcères à répétition? NO WAY. Néanmoins, il fallait que je sache ce qu’il advenait de nos héros. Certes, cet opus n’est pas le plus percutant de la trilogie, mais le récit est toujours aussi qualitatif. Je ne sais même pas qui du livre ou de moi a fini l’autre en premier!

Même si ce troisième tome n’est pas aussi excellent que les deux premiers, l’histoire reste dynamique, haletante et bien construite! Forcément, on se dirige vers la fin de notre épopée spatiale, du coup, on n’a plus affaire aux grandes révélations qui nous scotchaient au plafond et aux créatures qui nous faisaient tant frissonner. Non, on revient davantage au but premier de la série: survivre pour dévoiler la vérité. Mais ne vous méprenez pas, Obsidio a son lot de mort soudaine, de catastrophe humaine, de joie et de peine.

Mon sérieux détachement vient de mon manque de connexion avec Asha et Rhys. Je n’ai rien ressenti pour ces personnages, je dirais même qu’ils m’ont gonflée! Surtout Asha… La raison « hasardeuse » justifiant leur rupture de base était peu convaincante, tout comme la méfiance d’Asha qui se base sur des raisonnements contradictoires. Genre, elle aurait quitté Rhys à cause de sa mauvaise influence, mais à présent, elle ne le croit plus parce qu’il n’est plus le gentil garçon d’autrefois? NO SENSE.

En revanche, les réflexions apportées par ces héros sont éclairantes, notamment celles de Rhys qui nuancent le comportement des soldats de BeiTech. Au début, j’avais du mal à saisir son attachement pour ses collègues, et c’est justement pour ça que son immersion a été intéressante. Elle montre que des officiers n’ont pas le choix et que d’autres, violents avec les humains, peuvent compatir pour un animal affamé.

Heureusement qu’il y avait Kady et Ezra, c’est mon couple chouchou! Ils ne se laissent pas facilement abattre et se taquinent sans arrêt. Même Hanna et Nik, je les aime beaucoup! C’est juste dommage qu’ils ne servent pas à grand chose durant une bonne partie du récit. Hmmm. Quant à Ella, elle est géniale! J’adore ce petit groupe, il y a de l’humour, de la complicité, du soutien et de la camaraderie.

Oyez, oyez! AIDAN est de retour pour nous jouer un mauvais tour! Cette machine à la fois touchante, impartiale, monstrueuse et émouvante reste mon personnage préféré. J’ai adoré son évolution et le fait qu’il reste une intelligence artificielle, beaucoup trop d’auteurs tendent à humaniser leurs machines. Mais ce n’est pas le cas ici. Pourtant, AIDAN ne cesse de voir sa conscience grandir, il a même réussi à m’émouvoir, c’est pour dire! Je ressens un attachement spécial pour lui… Limite, un spin-off avec lui serait juste MAGIQUE.

Niveau typographie, on garde les mêmes formes de document et d’illustration, dont quelques unes qui nous donnent, non pas du fil à retordre, mais une nuque à tordre! Quelle comique, je sais! Y a que moi qui me plantais dans le sens des phrases lors des spirales? Je crois que mon moment préféré était celui de la bande dessinée, c’était drôle et trop bien fait. J’aurais voulu qu’il y ait plusieurs scènes de ce genre. Par ailleurs, l’identité de l’analyste va vous surprendre, hehe.

Entre tension, doute, désespoir et espoir, Obsidio nous livre une fin parfaite pour une série parfaite. C’est un honneur et un plaisir d’avoir pu lire une science-fiction aussi épatante et entraînante. Maintenant, j’attends la prochaine collaboration avec impatience!
Wild Blue Wonder Wild Blue Wonder
Carlie Sorosiak   
" My mother used to tell me that sometimes when a woman's in darkness, she doesn't need a goddamn flashloght. She needs another woman to stand in the dark by her side "

J'ai décidé de lire ce livre sur un coup de tête. Le résumé m'intriguait et sa petite nuance de mystère m'a très vite poussée à le piocher. Les 50 premières pages ont été très fastidieuses. J'ai même failli abandonner ma lecture. Je n'arrivais pas à me plonger dans le livre et le style de l'auteur me paraissait lourd...mais passé ce cap, j'ai tout bonnement ADORE !!! Mais quelle histoire ! Quels personnages ! Je ne m'attendais pas à autant de poésie, de tristesse, de souffrance et de noirceur. Ce roman m'a transporté par-delà la justesse du message qu'il transporte. Ce n'est pas une romance, c'est une ode à la vie, à l'espoir et à l'amitié. C'est avant tout une histoire centrée sur la relation familiale, et c'est ce qui fait de ce roman un livre incroyable. L'histoire de cette famille brisée par " l'événement ", qui essaye de se relever m'a profondément émue.

" Who says survival--who says that living--means fighting alone ?"

L'auteur a su mêler amour et amitié avec brio. L'humour est bien incorporé et on passe fluidement d'une scène drôle à une scène sérieuse. Les personnages sont vrais, réels, et poignants. Je me suis attachée à chacun d'entre eux. Leurs peurs, et leur souffrance a su me transpercer ! Bref, un roman d'une incroyable justesse !

" He looks at me. I look at him : My superhero teammate. My friend "

par nina-nani
Stream Raiders, tome 1 : These Rebel Waves Stream Raiders, tome 1 : These Rebel Waves
Sara Raasch   
J'ai découvert ce livre par le biais de la Fairyloot box et vraiment je l'ai dévoré ! Certes je l'ai lu en vo et parfois ce n'était pas évident, mais j'ai tout de même réussi car l'écriture de l'auteur est très fluide.
L'histoire quant à elle est extra ! De l'aventure, des secrets, de la magie et des pirates : un parfait mélange!
Caraval, Tome 2 : Legendary Caraval, Tome 2 : Legendary
Stephanie Garber   
The instant #1 New York Times bestseller!
Stephanie Garber’s limitless imagination takes flight once more in the colorful, mesmerizing, and immersive sequel to the bestselling breakout debut Caraval
A heart to protect. A debt to repay. A game to win.
After being swept up in the magical world of Caraval, Donatella Dragna has finally escaped her father and saved her sister Scarlett from a disastrous arranged marriage. The girls should be celebrating, but Tella isn’t yet free. She made a desperate bargain with a mysterious criminal, and what Tella owes him no one has ever been able to deliver: Caraval Master Legend’s true name.
The only chance of uncovering Legend’s identity is to win Caraval, so Tella throws herself into the legendary competition once more―and into the path of the murderous heir to the throne, a doomed love story, and a web of secrets…including her sister's. Caraval has always demanded bravery, cunning, and sacrifice. But now the game is asking for more. If Tella can’t fulfill her bargain and deliver Legend’s name, she’ll lose everything she cares about―maybe even her life. But if she wins, Legend and Caraval will be destroyed forever.
Welcome, welcome to Caraval...the games have only just begun.
Amazon


par Penny5
Dance of Thieve Dance of Thieve
Mary E. Pearson   
Dans ce livre, on retrouve beaucoup des personnages de la série des Remnant Chronicles. Par conséquent, je vous conseille fortement de la lire avant de vous lancez dans Dance of Thieves. J'ai vraiment aimé apprendre à connaître Kazi et Jase qui sont attachants, l'un comme l'autre!
Si vous avez aimé l'univers de la première série, c'est sûr que vous allez aimé Dance of Thieves. Par contre, je ne dis pas que la nouvelle série est nécessairement meilleure, puisque Lia, Kaden et Rafe vont toujours avoir une place spéciale dans mon coeur, mais que c'est un bon complément à Remnant Chronicles.
Bref, plongez-vous sans hésitation dans cette lecture! Vous ne le regretterez aucunement!

par Jo1o
King of Scars King of Scars
Leigh Bardugo   
Vous m'avez perdue. Je suis tellement heureuse que je ne sais même pas quoi faire de moi-même. Nikolai, l'amour de ma vie, mon âme-sœur, va enfin avoir sa propre histoire. Cela dit, 2019 m'a donné envie de pleurer toutes les larmes de mon corps. ^^ #ripme

par Sheo
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4