Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SilverLight : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
L’Ours et le Rossignol L’Ours et le Rossignol
Katherine Arden   
[Lu en VO]
Ce roman a des accents de contes de fées.

Il nous plonge dans la Russie du XIVe siècle, tout au nord, dans un village entouré de glace, de forêt et d'esprits. On est témoin de la vie très dure que mènent les paysans de là-bas, du christianisme qui tente de s'imposer dans ce paysage sauvage, et des vieilles traditions qui demeurent. The Bear and the Nightingale parle de croyances, de démons et de ceux qui peuvent les voir, mais aussi et surtout du sort réservé aux femmes à l'époque, mariage ou couvent, et d'une héroïne qui refuse de s'y conformer. On voit Vasya naître et grandir, devenir aussi sauvage que la forêt qu'elle habite, et on la voit glisser comme une anguille entre les mains de ceux qui pensent pouvoir choisir son futur à sa place.

Entre le froid, la peur, le courage, la mort, un chêne tordu, le roi de l'hiver, l'Ours et la multitude d'esprits qui gardent les choses comme elles doivent l'être, Katherine Arden nous entraîne avec elle au cœur des coutumes et des traditions d'une Russie isolée et bercée de magie, avec une héroïne qui aspire à mille fois plus que ce qu'on lui impose.

PS : et la couverture magnifique, on en parle ?
All for the Game, Tome 1 : The Foxhole Court All for the Game, Tome 1 : The Foxhole Court
Nora Sakavic   
Je suis tombée sur ce roman un peu par hasard, suite à un extrait sur Tumblr. Une phrase et j'étais partie : Cette histoire, je devais la lire.

Eh bien, je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce premier tome de All For The Game. C'est une histoire que j'étais curieuse de découvrir et je n'ai pas été déçue. Ma curiosité a été satisfaite.

The Foxhole Court est une histoire plutôt sombre dès le départ. L'ambiance, l'atmosphère sont supers. Ils font ressortir ce côté sombre qui nous suit tout du long. La vie des personnages n'est pas une partie de plaisir, c'est clair.

La plume de Nora Sakavic m'a énormément plu; elle est assez portée sur les descriptions en tout genre sans que ça soit lourd, au contraire j'aime vraiment aimé. Sa façon d'écrire est agréable et j'ai été surprise de la trouver addictive.

Une fois que j'avais commencé à lire ce livre, impossible de m'arrêter. C'est une histoire qui a eu l'effet d'une drogue sur moi. À chaque page j'en voulais un peu plus.
Et j'ai adoré le rythme du livre. Je ne dis jamais ça mais là, j'ai vraiment beaucoup aimé le fait que l'auteure prend le temps qu'il faut sans que ça soit long ou quoi. Elle a un très bon timing.

Une des choses qui m'intéresse vraiment dans les romans en général, ce sont les personnages. Je leur accorde énormément d'importance. Chaque fois que je commence un nouveau livre, ce que j'espère le plus c'est que les personnages vont me plaire ou au moins qu'ils vont me faire quelque chose. Je n'aime pas rester de marbre devant un personnage, quel que soit son rôle dans l'histoire. Et dans The Foxhole Court, j'ai adoré les personnages. Ils ont tous quelque chose qui fait que je les ai adoré. Tous à leur manière.
Et chacun est différent, difficile à sa manière. C'est pas des bisounours et ça a été un soulagement car en vue du thème de l'histoire, j'avais peur au départ que l'auteure ne sache pas nous servir des personnages durs.
Et à ma grande satisfaction, elle l'a fait avec brio.

J'ai adoré Neil. Son personnage m'a en quelque sorte passionné. Je ne saurais pas l'expliquer. Je trouve juste qu'il est fascinant, son histoire et sa personnalité, la façon dont il s'en sort. Tout, quoi.

Tous les personnages ont quelque chose qui m'a intrigué et m'a captivé. Parfois tellement que ça pouvait sembler malsain.

Je n'ai pas pu résister à Andrew. C'est un personnage que j'aime principalement parce que je ne sais jamais comment, d'une scène à une autre, il va se comporter. Son jumeau, Aaron est un mystère pour moi. C'est un garçon renfermé et pas spécialement aimable. Mais je l'aime quand-même. Il donne des petits coups à mon cœur (c'est le truc le plus bizarre que j'ai écris depuis un bail, tiens).
Nicky, je l'ai adoré. Même si je ne suis pas sûre de réussir à vraiment le cerner.
Kevin m'a beaucoup tapé sur les nerfs et en même temps, il a ce côté touchant que je n'explique pas.
Matt est cool et j'ai aimé le semblant de stabilité qu'il apporte dans l'histoire. J'ai aussi beaucoup apprécié Dan et son caractère ainsi que la force d'esprit qu'elle dégage.
Renee est attachante, juste ce qu'il faut de douceur dans un roman tel que The Foxhole Court.
Quant à Allison et Seth, je ne dirais pas que je les ai aimé d'un amour fou mais en vue du genre de personnages qu'ils sont, je les ai beaucoup apprécié. [spoiler]La mort de Seth était complètement inattendue. Et une part de moi a été triste.[/spoiler]

L'équipe d'Exy (un genre de Lacrosse violent) est composée d'éléments très... comment dire ? Uniques, hors du commun ? Des éléments difficiles. L'équipe de rêve : des drogués, des délinquants et autres... Des personnages brisés d'une manière ou d'une autre. Mais avec du talent pour le sport qu'elles pratiquent. S'ils y mettent un peu du leur.

Il y a une certaine violence et un mystère qui ressort des personnages. Ils marchent tous sur un fil et ils sont toujours prêts à tomber. Ils se battent contre leurs démons, chacun ayant sa propre façon de le faire.
Et en même temps, dans leur comportement, il y a toujours ce brin de normalité que j'aime.

Je me sens comme si j'avais un millier de choses à dire sur The Foxehole Court mais en vérité, je n'arrive pas à dire quoi que ce soit de vraiment objectif parce que je ne me sens pas du tout comme si je pouvais me montrer objective après ça. Je ne suis pas sûre que ce soit quelque chose que je sois capable de décrire. Mais le lire est un truc de dingue, purement et simplement.

Je n'ai qu'une seule envie à présent et elle est simple : je veux lire la suite. Je vais lire la suite ! Dès que je me serais remise de cette lecture que j'ai adoré, il n'y a pas d'autre mot.

C'était un coup de cœur inespéré. Une vraie surprise, comme je les aime. Et c'est une histoire que j'ai trouvé originale dans la mesure où (à mon souvenir) je n'en avais encore jamais lu une comme celle-ci.

Je vais m'arrêter là. C'est mieux si je m'arrête là. Mais en tout cas, je recommande cette histoire. C'est le genre que vous vivez plus que vous lisez, en vérité.

par Sheo
Slasher girls & Monster Boys Slasher girls & Monster Boys
Carrie Ryan    Kendare Blake    Marie Lu    Leigh Bardugo    Jay Kristoff    Stefan Bachmann    Megan Shepherd    April Genevieve Tucholke    Cat Winters   
“The flirty old moon eased his way across the warped and sooty floorboards and kissed my bare toes, turning my feet as luminous as the skin of cinema stars.”

par Joany13
Waiting for Spring, Tome 8 Waiting for Spring, Tome 8
Anashin   
Towa a enfin avoué ces sentiments à Mitsuki et s'il se réjouit d'avoir pu enfin lui dire ce qu'il ressent, la principale intéressée a l'impression de rêver.
Towa va profiter d'avoir enfin parlé à Mistuki pour se confier à ces amis à propos de son ex petite amie de l'époque et de sont ressentit par rapport ce qu'il ressent maintenant. Ce qui va permettre aux garçons de donner leurs avis sur Mistuki et comment chacun la perçoit.

par harumina
Percy Jackson, Tome 5 : Le Dernier Olympien Percy Jackson, Tome 5 : Le Dernier Olympien
Rick Riordan   
Bien top addictif... JADORE !!! Ce livre est vraiment à la hauteur de la saga... une fin pleine de suspens, on a envie d'une suite ! A chaque moment on ressent quelque chose, aucun temps mort, que du REGALE !!! une fin original. J'étais une fan, mais pas de la à courir le chercher dans les magasins... mais je ne tien plus en place ! Mon seul regret... et bien, je n'en ai pas, car un livre tel que celui-ci ne mérite que des éloges. Quelques heures seulement pour le lire... hihi ! Bravo au père de Percy Jackson et à son traducteur pour cette merveilleuse aventure !