Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Silvia-Ludo : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
Les Larmes rouges, Tome 3 : Quintessence Les Larmes rouges, Tome 3 : Quintessence
Georgia Caldera   
Voilà donc la chronique du tome 3 des Larmes Rouges. Lu cet été donc je suis pas sure de développer tous les points de ma lecture. Je voulais essayer de faire une conclusion travaillée sur la trilogie mais elle restera plutôt courte.

Au niveau de l'intrigue, on cherche toujours à éliminer Avoriel. Cornelia est devenue vampire et doit s'habituer à sa nouvelle condition.
Au niveau dispute entre Henri et Cornelia, il y a un mieux par rapport au tome 2. Ils réfléchissent tout deux avant d'ouvrir la bouche, même s'ils continuent la provocation. Point positif : Henri et Cornelia font des concessions. Ils ont appris à s'écouter. Même si parfois ils se disputent encore. Ils prennent sur eux plutôt que de faire des caprices et des crises de nerfs comme dans le tome 2.

J'aime bien les passages avec les cauchemars et l'asile. Il fallait bien encore des "rêves" pour rester dans la ligne conductrice de la trilogie.
Les rêves de Cornelia sur son passé dans le tome 1.
Les rêves sur lal vie passée d'Henri dans le tome 2.
Et là, les visions et rencontre avec Avel. Et j'étais sûre qu'Avoriel n'y est pas étranger. [spoiler]Et que l'homme qui vient l'aide n'est autre que le Roi lui-même. Affaire à suivre.[/spoiler]

Sinon, quelques renversements. Maxime m'énerve. Déjà dit ? On revoit Charlotte, des assoiffés. Cornelia se sent investie d'une mission : mettre fin à la vie des tous les assoiffés. Ce qui la fait "mourir" à petit feu. Et cause des conflits avec Henri qui n'apprécie pas de perdre la jeune femme une fois de plus. Donc une Cornelia qui frôle la mort presque tout les 3 chapitres. Un peu lassant de la voir comme ça, même si c'est cela qui permet les passages avec ces autres réminiscences comme on les appelle.

Vers la fin on découvre le passé d'Avoriel. Ça m'a donné un coup de boost dans la lecture. J'aurais peut-être aimé en avoir un peu plus sous la dent. On apprends aussi qu'Henri est le véritable héritier du Roi.

Ma lecture a un peu plus trainé sur la 2ème partie du livre. La fin et mort d'Avoriel se passe un peu vite par rapport à tout ce qui a été écrit avant. Sa localisation, la piège tendu par Cornelia, la bataille. Même si ça ne me gène pas (avoir 100 page de bataille m'aurait agacé) je trouve ça un peu rapide pour LE grand méchant dont on nous parle depuis le tome 1, et qui est censé être ultra puissant et mauvais. Beaucoup de morts qui surviennent rapidement, presque passé sous silence. Ça m'a donné l'impression "Qui je tue pour dire que la bataille a été violente?". [spoiler]Je m'étais attaché à Bertille... D'un côté, Georgia Caldera lui évite une éternité sans Seraphin qui meurt également.[/spoiler]
J'ai bien aimé l'épilogue et Cornelia semble être une bonne maman.

En conclusion: un avis un peu mitigé. Une partie du livre que j'ai dévoré, l'autre que j'ai trouvé longuette. L'intervention du Taricheute et de la Devineresse tombe un peu comme un cheveux sur la soupe. Brève pensée pour Akasha et Enkil (Reine des Damnées d'Anne Rice).
Les Larmes rouges, Tome 1 : Réminiscences Les Larmes rouges, Tome 1 : Réminiscences
Georgia Caldera   
Je ne peux que confirmer ce qui a été dit avant. Ce livres est vraiment passionnant et accrocheur, on a envie de le lire d'une seule traite. Les personnages ne sont pas ou blanc ou noir, mais tout en complexité et sentiments contradictoires (comme nous en fait). Georgia fait vraiment preuve d'un grand talent d'écrivain et de conteuse. J'attends la suite!
Le Livre perdu des sortilèges Le Livre perdu des sortilèges
Deborah Harkness   
CONQUISE !!!
Ce livre est PASSIONNANT et INTELLIGENT.
J'ai été littéralement séduite par ce premier ouvrage qui a fait l'unanimité de la critique à travers le monde. Voici une histoire riche et aboutie, avec des personnages étoffés et accomplis.
Le récit se déroule dans le monde universitaire, mélangeant les sujets comme l'histoire, la génétique, l'Alchimie ainsi que les différentes créatures surnaturelles. L'écriture est raffinée et on sent une maturité certaine dans l'approche et le développement de l'intrigue.
Ce livre est réellement plus consistant que la plupart du même acabit. Les personnages paraissent également plus crédibles et concrets que les protagonistes masculins fantasmagoriques d'autres auteures.
Une histoire envoutante, en un mot : SUBLIME !
A DECOUVRIR SANS DELAI

par ccmars
Le Nœud de la sorcière Le Nœud de la sorcière
Deborah Harkness   
J'en avais assez d'attendre de l'avoir en français, alors j'ai craqué et je l'ai lu en anglais malgré mon niveau. Donc je ne suis pas sûre d'avoir tout compris, mais encore une fois Deborah Harkness m'a enchantée. Surtout n'arrête pas d'écrire!!!
Je me suis promis de ne pas faire de spoiler, alors je dirai juste qu'on a de bonnes surprises.

Driven, tome 3 : Crashed Driven, tome 3 : Crashed
K. Bromberg   
Excellent.
Le meilleur de cette trilogie.
Ce tome est un concentré de sentiments. On en prend plein la tête et plein le coeur.
Magnifique.

par Adèle
La marque des ténèbres, Tome 1 : L'ange ou le démon La marque des ténèbres, Tome 1 : L'ange ou le démon
Sylvia Day   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-373

{Helle} : J’ai pris une petite claque, car je n’ai juste pas pu lâcher ce livre à la seconde ou je l’ai commencé j’ai su que j’étais foutue. Une nuit blanche, j’ai veillé jusqu’à 5H du matin captivée par le récit d’Eve. Alors tout n’est pas parfait, en même temps c’est le premier tome mais l’histoire en elle même est une totale addiction et mon dieu mon dieu

je veux la suiteeeeeeeeeeeee.

[...]

Je me suis éclatée sur ce premier Tome avec les actions, les rebondissements et les surprises et j’ai hâte de voir la suite.
Les anges renégats, Tome 2 : Désir sauvage Les anges renégats, Tome 2 : Désir sauvage
Sylvia Day   
Bien meilleur que le tome1
on apprend beaucoup de choses sur le passé de Vashti qui expliquent son caractère impétueux et les relations qu'elle entretient avec Syre ou Elijah. C'est aussi une superbe histoire d'amour avec des obstacles liés aussi bien à des événements extérieurs (l'affrontement "racial") qu'à leur personnalité. Comme toujours avec cet auteur, les femmes sont fortes, déterminées, et elles assument leurs désirs sans hypocrisie. J'attends la fin de la trilogie avec impatience!

par IsaR
Redwood, Tome 1 : Jasper Redwood, Tome 1 : Jasper
Carrie Ann Ryan   
Totalement déçue par ce roman. Je pensais que ce serait une bonne saga vu qu’elle va être éditée chez Milady. Beaucoup pensaient que ce serait du même acabit que la Meute du Phénix, mais la Meute du Phénix est clairement au-dessus de ce roman !
Ce tome 1 (qui est en fait le tome 2, vu que le tome 1 est une novella) est sur Jasper, le Beta de la meute Redwood (dirigée par une grande fratrie) ainsi que sur Willow, une jeune femme pâtissière. L’histoire débute pas trop mal, néanmoins, Willow ne tarde pas à se faire kidnapper et quelques pages plus tard, Jasper et Willow file le parfait amour (insta love coucou). Dans cet univers, les femmes ne jouent pas de rôles importants dans la hiérarchie, elles sont reléguées au statut de compagne puis de maman, et c’est tout.
Après les premières pages, le roman devient vite chiant. Les mecs pleurent tout le temps pour aucune raison (sérieux, j’ai pas compris la moitié des scènes où les mecs chialent), Jasper et Willow couchent très vite ensemble et pfiou 1/4 du roman (et il est super court) ce n’est que du cul !

Concernant l’histoire, la meute Redwood est l’ennemie d’une autre meute particulièrement cruelle qui n’hésitent pas à violer et à tuer leur propre femme/fille. Je n’ai pas vraiment été intéressée par l’intrigue (y en a t-il seulement une ?) ni par les personnages d’ailleurs. Rien n’est original mais il y a tout de même des aspects sympas sur les loups notamment la transformation des humains ou les âmes soeurs potentielles. Mais je ne continuerai pas cette saga même pour ces aspects sympas.

Pour ce qui est de l’écriture, c’est ce que j’ai aimé le moins et sûrement à cause du style de l’auteur que je n’ai pas accroché aux personnages et que je me suis vite ennuyée. Il y a également pas mal de faute d’ortho et des fautes de frappe. En tout cas, je suis étonnée de voir une note globale aussi haute.

En conclusion, ce roman fait parti de mon top 10 de mes pires lectures de 2018…

par MissEcho
La Meute, Tome 3 : Délivrance La Meute, Tome 3 : Délivrance
Loïs-Ly   
https://lespiplettespapotent.wordpress.com/2018/01/23/la-meute-tome-3-delivrance-de-lois-ly/

J’aime la meute d’Aidan et tous ses membres. Bien plus que cela, ils sont une véritable famille, ils sont très tactiles et ont besoin des uns des autres pour s’épanouir et être heureux. Alors quand l’un d’entre eux, découvre que son âme sœur est une Fée, ils vont tous le soutenir et accepter celle-ci comme l’une des leurs…

Ah, que c’est beaux de voir leur liens se tisser et se resserrer tous ensemble.

[...]

Nous voici repartis sur de nouvelles questions, sur de nouveaux secrets et sur de nouvelles batailles !

Nos loups toujours là pour porter secours et pour protéger les autres… Les fées qui n’aiment pas se mêler aux autres vont devoir prendre sur eux et s’ils ne veulent pas se retrouver tout seul, accepter l’aide des Loups !!! Ah J’aime le combat des mentalités ! Les fées vont devoir se bouger et surtout apprendre à penser pour le groupe et non pour eux même.

Ah notre Ju’ va devoir s’imposer et surtout prendre des décisions difficiles…..

Ce tome n’est pas évident, nous allons être partagé avec Julia, sur ses choix et ses décisions et en même temps accompagner Josh dans sa détresse…

Malheureusement tout est une question de manipulation, et de choix…

Alors quel sera le choix de Julia ?

Fera-t-elle le bon choix ?

Sa vie ne mérite-t-elle pas d’être heureuse ?

Pourra-t-elle être un jour enfin libre de sa prison dorée et de son rang de Princesse ?
[...]

Lois-Ly, je compte sur toi pour la suite, épate-nous !

Ema



Voila, dans un mois, nous pourrons continuer l’aventure, et découvrir comment la meute va encore s’agrandir
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4