Livres
461 214
Membres
417 309

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par teophania 2018-12-15T19:20:22+01:00

Vous ne pouvez pas avoir peur de l’amour, ma chère. Ce serait comme craindre la mort. L’amour est comme la mort. C’est inévitable.

Afficher en entier
Extrait ajouté par GabrielleViszs 2018-11-16T16:09:45+01:00

Me faire sortir de ma coquille.

Comme si j’étais un fichu crabe.

Tout ça pour me jeter encore vivante dans l’eau bouillante.

Avant de me poser sur une assiette.

Pour me briser. M’anéantir. Me dévorer.

Malgré ma nausée croissante, je n’ai pas ralenti. Non. J’ai couru plus vite, pendant que mes larmes brûlantes dévalaient mon visage qui me paraissait glacé.

Après l’Incident, je m’étais demandé ce qui, dans mon comportement, avait pu causer cette catastrophe. « Elle l’a bien cherché » : j’avais trop souvent entendu cette phrase. Si mon père avait encore été là, il aurait sûrement affirmé que ça n’avait aucun sens. C’était un assistant social, un poète et un ivrogne dépressif. Mais c’était aussi quelqu’un d’intelligent. Mon agression n’avait rien à voir avec ma façon de m’habiller, de me comporter, ni même avec ma volonté d’appartenir à un milieu qui avait déjà décidé que j’étais différente — tout comme Roman — ...

Afficher en entier
Extrait ajouté par sarahjenny 2018-11-09T15:15:55+01:00

L'amour est comme la mort. C'est inévitable.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sarahjenny 2018-11-09T15:15:26+01:00

"Ma vie entière n'a été qu'une attente de toi" POUCHKINE

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cassandra-15 2018-11-01T08:46:09+01:00

Le lycée est l’endroit parfait pour effacer une âme. Les dieux s’en fichent, et les mortels sont trop occupés à essayer de survivre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par VaLouka 2018-10-31T11:34:38+01:00

Peut-être que l’amour, ce n’était pas se sentir heureux et entier.

Peut-être que l’amour, c’était se briser soi-même pour que la personne à laquelle on tenait se sente un peu plus entière.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cassandra-15 2018-10-31T01:01:22+01:00

— Tu es empoisonnée. Comme la pomme dans le film. Pourtant, tu n’as rien d’une Blanche-Neige. Tu veux savoir pourquoi ?

— Pourquoi ?

— Blanche-Neige attendait son prince. Alors que c’est toi qui vas te sauver toi-même dans cette histoire.

J’ai cligné des yeux. J’ai songé à ce que mon père avait pour habitude de dire, avec son lourd accent qui avait presque autant de poids que ses paroles.

« Tu n’as pas besoin d’un prince, princesse. Tu as besoin d’une épée. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par natouskha 2018-10-27T00:08:26+02:00

- Roman, c’est quoi le contraire de haine ?

- Jessa.

Afficher en entier

ma vie entière n'a été qu'une attente de toi

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-05-23T16:13:42+02:00

« Son souffle m’a effleuré le visage.

– Ouvre les yeux.

J’ai battu des cils pour mieux voir, et je n’en ai pas cru mes yeux. La casquette avait disparu.

Ainsi que sa barbe.

Et son chignon.

Bane. Bane tout entier. Son beau visage dans son intégralité. Rasé de près et hypnotisant, comme Leonardo DiCaprio dans le rôle de Roméo, la première fois qu’on le voit à travers l’aquarium et qu’on a l’impression que quelqu’un nous pince le cœur.

Je savais que Roman était attirant, mais là, c’était autre chose. Ça allait plus loin. Ses mâchoires carrées et puissantes. Ses lèvres charnues. Son nez digne d’une statue de dieu grec. On aurait dit qu’il avait été inventé pour me détruire.

Et puis, j’ai compris.

C’était pour moi qu’il s’était rasé.

C’était moi, la semaine dernière, dans cette même pièce, qui lui avait dit de le faire.

Il avait obéi. Il avait cessé de se cache. Pour moi. Il m’offrait le plus beau cadeau possible pour mon anniversaire : l’acceptation de qui il était. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode