Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sireba : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Sélection, Tome 2 : L'Élite La Sélection, Tome 2 : L'Élite
Kiera Cass   
Je veux être en Mai 2014. Je veux le tome 3 de "La Selection". Et je veux, non j'exige que America et Maxon finissent ensemble.

Ce deuxième tome comme le premier est fantastique, on reste dans le même contexte que le premier tome : La Sélection, donc pas vraiment de changement d’environnement ni de grande action mais de toute façon ce roman, n'est pas du tout un roman d'action, personnellement ça ne m'a pas dérangée le moins du monde.
En fait l'histoire en elle-même ce porte plus sur le choix amoureux que autre chose mais ça ne m'a pas gênée non plus.

Concernant les personnages, comment vous dire, je les aimes toujours autant mais j'ai tous eu envie de leurs taper la tête dans un mur plus d'une fois.

America est submergée par le doute, même un peu trop à mon goût, ok Aspen est son premier amour et c'est normal qu'elle ne l'oublie pas facilement mais si cette amour était aussi fort que ça elle ne serais jamais tombée amoureuse de Maxon, c'est un fait. Et quand enfin elle fait un choix, il faut qu'il se passe quelque chose et qu'elle se rétracte. Le problème est qu'elle ne se bat pas assez, le pire c'est qu'elle en a conscience, et je pense que si elle ne se bat pas assez c'est parce-que elle prenait déjà Maxon pour acquis. Heureusement son raisonnement à la fin de ce tome m'emplie d'espoir, fait qu'elle ne change plus d'avis sinon je l'égorge.
Sinon, j'aime toujours autant son humanité et son côté Révolutionnaire, elle pourrait changer le monde si elle s'en donne les moyens. Bref, une héroïne que j'affectionne toujours autant malgré des envies de la secouer parfois.

Maintenant à Maxon - marry me, please -, je l'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie mais lui aussi parfois j'avais envie de le secouer, car j'ai l'impression que Monsieur baisse vite les bras, il voit que America s'éloigne de lui et qu'est-ce qu'il fait ? Il va en voir d'autres et l'ignore mais mince mon gars, bat toi ! Certes, je comprend parfaitement qu'il puisse en avoir marre et être perdu mais ce n'est pas en restant les bras croisés et à attendre que ça va marcher, en fait lui et America joue au jeu du chat et la souris et à la fin ils se sont un peu brûlés les ailes. Mais Maxon, fort heureusement pour America - et moi - ne lâche quand même pas l'affaire si facilement. Concernant, Maxon et juste Maxon, ce qu'on apprend sur lui est déchirant, il est plus fort que ce que je pensais. Il a aussi une grande humanité en lui, lui aussi pourrait changer les choses si il s'impose, il a grand coeur.

Pour finir, Aspen, mon trouble fête que j'aime bien mais qui gâche absolument tout mes plans, parfois j'ai même eu l'impression qu'il essayer de monter America contre Maxon, à cet instant j'avais envie de le pousser d'une fenêtre. Dans ce tome on en apprend pas plus sur Aspen, il est toujours trop révolutionnaire, un peu ça va, trop ça va pas et il est aussi vraiment tenace. Personnellement, je le vois plus en ami d'America qu'en amant.

Concernant les autres personnages, Celeste est toujours une salope, Kriss n'a beau pas être méchante, je le sens fausse et elle contrarie vraiment tout mes plans. Anne, Lucy et Mary sont toujours aussi marrante et adorable, je l'ai adore ! Et le roi, nous montre une nouvelle facette de lui...
Pour Marlee, [spoiler] mon dieu, le choque, heureusement que Maxon a le coeur sur la main. Surtout que c'est un personnage que j'adore.[/spoiler]

Maintenant, j'attend le tome 3 et j'espère que dans ce tome, nous aurons le choix, le mariage mais aussi un peu d'action, je ne sais pas moi, une espèce de Révolution, que les castes ne soit plus. Bref quelque chose.
Mais j'espère surtout que Maxon et America finiront ensemble, je n'envisage pas autre chose, si ils ne finissent pas ensemble ça gâchera limite toute la trilogie. [spoiler]Le choix ne dépend que de America, à la fin elle choisie Maxon, maintenant il ne faut plus qu'elle se rétracte. Maxon certes à aussi des affinités avec Kriss mais il le lui à bien fait comprendre, c'est juste un plan de secours, son coeur lui appartient - à America -, il faut juste qu'elle gagne sa confiance.[/spoiler]
Vivement Mai 2014. #TeamMaxon & #TeamAmerica.

par Megane84
Le Joyau, Tome 1 Le Joyau, Tome 1
Amy Ewing   
Véritable coup de foudre pour ce roman magnifique...
J'en ressors toute chamboulée waouh...
Tous les ingrédients son dedans ...
Amour.
Intrigue.
Suspense.
Complots et j'en passe véritable coup de cœur pour ce premier tome d'une nouvelle trilogie qui va plaire à coup sur...
En plus d'une couverture sublime un vrai joyau ce livre.
J'adore.

Calendar Girl, Tome 11 : Novembre Calendar Girl, Tome 11 : Novembre
Audrey Carlan   
Avant dernier tome de la série que j’ai fini un peu plus tôt ce jour. Malgré des lectures en montagnes russes depuis son commencement (un coup j’aime, l’autre d’après pas du tout), je persiste tous les mois à poursuivre mes lectures, poussée par ma curiosité de découvrir l’issue finale.

Dans le cadre de sa chronique mensuelle pour l’émission « Vivre en beauté », Mia se rend ce mois-ci à New York. Avec l’approche de Thanksgiving, elle souhaite interroger célébrités et anonymes pour leur demander en quoi ils sont reconnaissants. Accompagnée de Wes, elle va notamment interviewer deux de ses anciens clients, désormais devenus ses amis : Anton, le rappeur Latin Lover, et Mason, le champion de base ball. Ce sera pour elle l’occasion de joindre l’utile à l’agréable tout en gardant un œil sur Wes qui poursuit sa lente guérison. Mia en profitera également pour retrouver sa famille afin de célébrer Thanksgiving avec eux, tous réussis pour la première fois.
Novembre pourrait bien réserver quelques surprises à Mia.

Maintenant que Mia a quitté son rôle d’escort, on peut enfin découvrir sa véritable nature. Elle se révèle généreuse, attentionnée et passionnée. Même si elle reste toujours très obsédée par sa libido, elle est tout de même moins frivole. Pour moi, qui n’avais pas apprécié cet aspect exacerbé de sa personnalité tout au long de l’année, je dois dire que c’est agréable de la voir sous un nouveau jour. On avait déjà pu entrevoir certaines de ses qualités par le passé et je suis contente de les retrouver. Mia prend un peu plus de consistance et n’en devint que plus intéressante.
Wes, quant à lui, se débat toujours avec ses démons. Même si sa thérapie semble l’avoir apaisé, il continue toujours de faire des cauchemars. Le traumatisme qu’il a subi semble aussi avoir mis au jour un nouvel aspect de son caractère : la jalousie. Il parait beaucoup moins sûr de lui. C’est aussi ce manque de confiance qui le pousse à vouloir tracer son avenir et à tout programmer dans l’urgence. Il souffre d’insécurité. Cela le rend à la fois touchant à cause de son désarroi mais également un peu énervant. Ce besoin de contrôle peut s’avérer étouffant par moments.
Coté écriture, même si certains passage du texte se sont révélés émouvants, notamment lors des interviews des anonymes ou encore des retrouvailles familiales, ce onzième livre reste encore un peu plat. Les quelques rebondissements ne suffisent pas à lui donner suffisamment de profondeur. Malgré le faible nombre de pages, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire. J’ai dû faire plusieurs pauses au cours de ma lecture. Toutefois, je dois dire que la future mission de Mia pour le mois de décembre m’intrigue. Je me pose des questions et at ai déjà quelques scénarios possibles en tête. Avoir le mois prochain si j’ai vu juste ou non.
Au final, malgré une lecture un peu compliquée, je suis curieuse de lire le dernier tome de cette longue série. Je veux savoir où l’auteure va conduire Mia et ce qu’elle lui réserve. Et puis après avoir tenu onze mois avec des hauts et des bas, ce serait dommage d’abandonner maintenant. A suivre donc…
Calendar Girl, Tome 10 : Octobre Calendar Girl, Tome 10 : Octobre
Audrey Carlan   
Ce tome me laisse une impression un peu mitigée et en toute honnêteté je n’ai pas été autant convaincu que je l’espérais. La vie de Mia va prendre un nouveau tournant et ce mois va être sous le signe de la nouveauté, puisque le contrat d’escort de la jeune femme est arrivée à échéance, la jeune femme va pouvoir s’installer à plein temps dans la villa de Wes à Malibu et reprendre sa vie en main dans ce nouvel environnement.

Dans ce nouvel opus, Mia va se voir confier une rubrique dans une émission de télé et ce nouveau projet va être un défi pour la jeune femme. Au côté du célèbre Docteur Hoffman, elle va tenter de monter le meilleur d’elle-même et ces derniers mois vont lui apporter le savoir nécessaire pour briller dans sa rubrique : Vivre en beauté.

Parallèlement nous allons vivre des moments difficiles puisque Wes s’avère souffrir de traumatisme sévère et plus que jamais ils vont avoir besoin l’un de l’autre. Les insécurités de nos héros vont ressurgir et c’est parfois avec beaucoup d’émotions que je les ai vues se rapprocher. Cependant par moments, le trop plein de scène de sexe est devenu un peu lourd quand on considère que le roman est court, il est indispensable que l’équilibre de l’histoire soit respecté, car j’ai eu l’impression qu’on avançait pas beaucoup dans l’histoire.

En bref, un tome qui ne répondait pas totalement à mes souhaits. Le fond de l’histoire avait quelques aspects intéressants, mais les scènes de sexe entre Mia et Wes sont vraiment trop présentes au détriment de l’intrigue nécessaire. Malgré tout, de bons passages sont présents et la lecture est toujours aussi agréable et fluide.

Ma chronique : http://wp.me/p4u7Dl-3CQ

par Luxnbooks
Calendar Girl, Tome 9 : Septembre Calendar Girl, Tome 9 : Septembre
Audrey Carlan   
J'ai trouvé ce tome vraiment long et inutile. C'était assez ennuyeux de voir Mia tourner en rond et jouer les victimes... Bof j'ai pas du tout accroché à ce tome...
Quand aux mésaventure de Wes a paraît vraiment trop gros pour être crédible... STOP on arrête tout ce massacre svp
Calendar Girl, Tome 8 : Août Calendar Girl, Tome 8 : Août
Audrey Carlan   
Ca y est ! Enfin les aventures de Mia prennent une tournure intéressante. Ce huitième tome placé sous le signe de la famille donne un nouveau tour à la saga et la perspective de prochains livres très différents des premiers.

Après son mois passé à Miami en compagnie de la star du hiphop, Anton Santiago et de son copain Wes, Mia s’envole pour Dallas. Ce mois-ci, son contrat la conduit aux côtés de Maxwell Cunningham, un riche entrepreneur texan qui a besoin d’elle pour jouer le rôle de sa sœur.
Après le récent décès de son père, Maxwell a découvert lors de la lecture du testament que ce dernier léguait 49% des parts de son entreprise multinationale à une certaine Mia Saunders, née un 14 juillet. Dès que Maxwell en a pris connaissance, il fait des pieds et des mains pour retrouver cette sœur qu’il n’a jamais connu. Il a un an à compter du jour de lecture du testament pour la débusquer sinon l’entreprise ira aux mains d’investisseurs peu scrupuleux. Alors quand par hasard, il tombe sur Mia via l’agence d’escort, il décide de l’embaucher. Quelle coïncidence que leurs noms et dates de naissance soient identiques ! Et si les coïncidences n’existaient pas ?!

Quel plaisir de découvrir Mia sous un nouveau jour ! Dans ce tome exit la jeune femme obsédée par sa libido et par tous les hommes qui croisent sa route. Depuis qu’elle a décidé de se consacrer exclusivement à sa relation avec Wes, elle est devenue bien plus intéressante.
Ce mois d’août sera pour elle un mois de gros bouleversements. Il va révéler certains gros secrets du passé. Des secrets qui pourraient changer sa vie et celle de Maddie de manière irréversible.
Ce tome est beaucoup plus touchant que les précédents. Il est plus grave aussi. Entre révélations inattendues et fin tragique, il est bien plus captivant que tous les précédents. Pour une fois, je n’ai pas été dérangée par une vulgarité trop présente. Ce huitième tome est bien meilleur que les autres. Il est empli d’émotions, de moments émouvants et parfois difficiles. Enfin, on quitte le monde de superficialité que l’on côtoie depuis le début. Le scénario devient plus profond et prend une nouvelle dimension qui laisse présager une suite complètement différente.
En résumé, une fois n’est pas coutume mais j’ai été séduite par ce tome. J’espère sincèrement que l’auteure va poursuivre dans cette voie et abandonner le côté trop frivole des premiers livres. Il m’a complètement reboosté et motivé à continuer la série. J’espère ne pas être déçue par le prochain volume. La suite le mois prochain….
Calendar Girl, Tome 6 : Juin Calendar Girl, Tome 6 : Juin
Audrey Carlan   
Nous sommes arrivés à une phase de transition pour Mia, ce tome marque une étape importante pour cette année décisive. Il devient également beaucoup plus difficile de vous exposer les faits sans risquer de trop vous en dire. Nous sommes arrivés à la moitié de cette année et le futur paraît plus incertain que jamais, difficile de se protéger alors qu’il reste encore six mois où il peut se passer n’importe quoi.

Ce mois de Juin va être un peu différent , notamment car elle a été embauché pour être au bras d’un homme âgé et qu’elle ne l’intéresse pas de la manière dont elle s’y attend. Cet homme puissant souhait simplement que Mia l’accompagne pour un projet important et cela la plonge dans un univers totalement inconnu, cette manière de parader au bras d’un homme n’est pas dans ses habitudes. Pourtant alors que le père ne l’intéresse pas, elle va pouvoir compter sur son charmant fils Aaron Shipley, qui est d’une beauté à couper le souffle. Je ne vous cache pas que lorsqu’ils se sont rencontrés, j’ai levé les yeux au ciel, Mia craque tellement facilement devant un bel homme que parfois j’ai du mal à la suivre.

J’ai beaucoup aimé la nostalgie qui transparaît de ce livre, Mia va repenser à tout ce qu’elle a vécue et faire le point sur sa vie. Être escort ce n’est pas un choix et pourtant elle est déterminée à payer sa dette toute seule, sans compter que sans ce métier elle n’aurait pas rencontré ces hommes exceptionnels qui vont s’avérer très présents dans ce tome et j’ai réalisé à quel point elle est entourée. Lorsqu’elle a débuté ce travail, la jeune femme était plus seule que jamais et aujourd’hui, elle a une armée de beaux mecs qui est prête à tout pour elle. La voir réaliser qu’ils sont sa famille fait chaud au cœur, pour elle qui a toujours manqué d’amour. Aujourd’hui elle peut compter sur ses amis pour être présents.

Un mois de juin qui m’a bien plu en plein cœur de Washington, pour le coup niveau tourisme ce n’est pas trop ça, mais Mia va vivre un mois très intense. Comme à son habitude la jeune femme ne va pas hésiter à jouer les entremetteuses et c’est toujours un plaisir de la voir agir pour les autres. Audrey Carlan réussi encore une fois a redonné du souffle à sa série, qui ne cesse de jouer le yoyo avec mon cœur. Ce tome se démarque de ses prédécesseurs et nous offre un aperçu de ce qui nous attend en juillet.

http://wp.me/p4u7Dl-3oj

par Luxnbooks
Le Vide de nos cœurs Le Vide de nos cœurs
Jasmine Warga   
J’ai hésité avant de débuter ce roman, bien que le résumé soit très alléchant, il y a un côté sombre et effrayant qui m’ont retenu. Les romans qui finissent mal ont le don de me déprimer, pourtant malgré le thème abordé j’ai décidé d’écouter mes envies et de me lancer. D’autant plus, que Hugo Roman est une maison d’édition que j’aime beaucoup, donc c’était également l’occasion de découvrir leur nouvelle collection New Way axé YA Et je dois dire que je n’ai aucun regret, c’est un coup de cœur.

Aysel est une jeune fille de 16 ans extrêmement déprimée et sa solitude ne fait que renforcer son envie de mourir. Depuis le drame irréparable à jamais associé à son père, Aysel s’est complètement renfermée sur elle-même, ajouté à ça la vie au lycée n’est pas au beau fixe et sa propre mère ne semble pas voir la détresse de sa fille. Lorsqu’elle découvre le site Suicide Partners et plus particulièrement l’annonce de FrozenRobot 17 ans, elle décide de rencontrer le jeune homme concrétiser son suicide et planifie l’acte avec le jeune homme. Le compte à rebours peut commencer : J-26.

Au cours de ces vingt-six jours, nous allons apprendre à connaître intiment Aysel et Roman. Chacun habité par le même mal, qui les consument. Bien qu’issue de milieu différent, ils vont s’apprivoiser et discuter de ce qui les a amenés à faire un choix aussi radical, créant un lien particulier, habité par un objectif commun : le suicide. Le compte à rebours en début de chapitre, associé au mal-être de nos héros contribue à mettre en place un sentiment d’oppression et de tristesse. C’est un thème assez difficile, qui m’a mise la boule au ventre pendant toute ma lecture, il y a un côté dérangeant, car on souhaite avancer au bout de ses vingt-six jours et en même temps, c’est effrayant d’imaginer qu’ils seront peut-être morts. J’ai éprouvé beaucoup d’attachement pour ces deux jeunes torturés, mais l’auteure nous rend impuissant face à la détresse de personnage qu’on souhaite seulement protéger.

A force de se côtoyer, d’analyser ensemble, de discuter à cœur ouverts, un lien particulier va se tisser entre nos deux héros. Et au contact de l’un et de l’autre, ils vont changer, mais est-ce suffisent pour ne pas choisir de mourir ? Les pensées de Aysel sont très bien expliquée, on n’est pas dans le pathos, bien au contraire chaque sentiment est extrêmement bien décrit, on ressent à quel point elle est consciente de ses pensées tristes, mais elle est complètement dépassée et sans vraiment de soutien pour l’aider à remonter la pente. Alors que Roman, est davantage épaulé, mais sa volonté de mourir est plus forte que tout. Il fait le choix d’abandonner volontairement sa « vie d’avant » et s’isole.

En bref, en refermant ce livre, je suis en pleine phase de culpabilité d’avoir aimé un livre aussi dérangeant, mais l’espoir est tellement important que j’avais envie de croire que malgré leur volonté de mourir, ils se sont trouvés. Un épilogue n’aurait peut-être pas été de trop concernant certain point, mais je recommande. Je pense que pour vraiment comprendre, il faut le lire et se faire sa propre idée. Perturbant, magnifique, et terriblement émouvant. A la fois sombre et lumineux, l’espoir a une place importante dans ce roman et il ne faut jamais oublier de garder Espoir

https://luxnbooks.wordpress.com/2015/05/15/le-vide-de-nos-coeurs-jasmine-warga/

par Luxnbooks
D.I.M.I.L.Y, Tome 1 : Did I Mention I Love You? D.I.M.I.L.Y, Tome 1 : Did I Mention I Love You?
Estelle Maskame   
Ce livre est juste une pépite, une des 10 meilleures que j'ai lues depuis des années ... Ca faisait très longtemps que je n'étais pas tombée sur quelque chose d'aussi magique, merveilleux, qui prend au cœur de cette façon ... Les deux protagonistes sont originaux et tellement attachants, changent beaucoup des clichés, le scénario est très fin, bien écrit, l'intrigue est un vrai suspense... Quand à la romance principale n'en parlons pas ! Le goût de l'interdit dans leur histoire et cette tension amoureuse palpable même pour le lecteur rend ce livre totalement addictif, la réputation ne ment absolument pas. Attendre mai pour le 2ème tome va être une vraie torture !

par Rules23
Calendar Girl, Tome 7 : Juillet Calendar Girl, Tome 7 : Juillet
Audrey Carlan   
http://www.my-bo0ks.com/2017/07/calendar-girl-juillet-audrey-carlan.html

Après un mois de juin des plus surprenants, nous retrouvons Mia, en compagnie du latin lover : Anton. Embauchée pour être la femme séductrice de son clip, leur collaboration va s’avérer bien différente de ce à quoi Mia nous a habitué. Une complicité va se dévoiler et le retour d’un personnage crucial va faire pencher la balance !

Après les évènements du tome précédent, j’attendais vraiment Juillet pour voir comment Mia allait évoluer et savoir si les choses allaient vite être relayées au second plan ou au contraire, exploitées comme il se doit. Si dans les premières lignes j’ai eu quelques frayeurs, finalement, Audrey Carlan nous offre là un développement concernant le traumatisme de Mia. Et j’ai envie de dire : ENFIN !

Les nouveaux personnages de ce mois-ci, sont tout aussi attachant ! Peut-être même plus que les derniers mois. Ils m’ont rappelé Mase et Rachel ou encore Tony et Hector. Non pas pour leur relation amoureuse, mais pour la complicité et le côté amical avec Mia.

Juillet est sous le signe des prises de conscience. Tant au niveau du passé qu’au niveau des prises de décisions quant à son avenir. La présence de Mister Janvier n’est pas sans conséquence et j’ai là aussi envie de dire : ENFIN !

Un mois de Juillet à la hauteur de mes attentes, j’ai hâte de voir de quoi il retourne concernant le cow-boy d’Août !

par Carole94P