Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sireba : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Au bois dormant Au bois dormant
Christine Féret-Fleury   
Une histoire sympathique avec un sujet plutôt original et qui se lit rapidement avec de courts chapitres mais qui manque de crédibilité. Je ne rentrerai pas dans le détail pour ne pas spoiler mais les ficelles sont grosses et les flics de ce roman des amateurs (le rouet sévit depuis 10 ans mais c'est Ariane, du haut de ses 16 ans qui, en quelques mois seulement, amène les policiers sur la piste du tueur... Humhum).
Bref. Une lecture plaisante mais qui ne restera pas pour ma part dans les annales. Les "routards" du thriller et les amateurs de réalisme peuvent passer leur chemin.
Another Story of Bad Boys, Épisode 2 Another Story of Bad Boys, Épisode 2
Mathilde Aloha   
Très bonne saga super addictive. Je rejoins certain commentaire concernant une suite car il nous manque des réponses concernant : [spoiler]le couple d'Evan et Grace, le couple Rafael et Elena ainsi que l'évolution de Cameron et Lily surtout la séparation qui s'annonce être dur pendant son stage [/spoiler] En tout cas je recommande vraiment cette saga. On s'attache autant au personnage principaux qu'aux personnages secondaires.

par alicia07
Eliza et ses monstres Eliza et ses monstres
Francesca Zappia   
«I want to see the stars die.»

"Is it too much to ask that no one speak to me in the morning?" ← ce moment où je comprends que Eliza est mon âme sœur. ;)

Francesca Zappia intègre définitivement la liste de ces auteurs desquels j'attendrai chaque nouveau roman avec impatience. Après Made You Up, elle revient avec Eliza and Her Monsters et moi, Louan, je ne réponds plus de rien. amen.

j'ai. adoré. ce. bouquin.

Que puis-je vous dire? Avant tout. → Je veux lire Children of Hypnos. OMG. Ça m'a l'air dément!

Cela dit, place aux choses sérieuses.
Eliza - plus connue sous le nom de LadyConstellation est la créatrice anonyme du grand succès de webcomic Monstrous Sea. Et alors qu'elle rencontre Wallace, le garçon qui écrit les meilleures fanfictions sur MS, Eliza se rend compte qu'en dehors du monde virtuel dans lequel elle vit la majorité du temps, il y a aussi un monde (bien réel) qui mérite (peut-être) d'être découvert.

Cette histoire est tout ce dont j'avais besoin, 1. parce que ma vie est actuellement un mal de crâne parce que je suis en plein dans les examens (vous aussi?) 2. ça me rappelle cette époque où j'écrivais moi-même des fanfictions (et où les examens n'existaient pas encore dans ma vie). #nostalgie

• Bon, comme je l'ai dit, j'ai adoré l'histoire. Cependant, j'ai eu quelques petits (tout petits) soucis avec Eliza and Her Monsters. Parce que non, rien n'est parfait.

Déjà, j'ai eu un peu de mal à me lancer. Question, addictivité, je dois admettre que ça dépendait les moments. Certaines scènes étaient addictives et certaines autres ne l'étaient pas du tout. Sadly.

• Francesca Zappia a cependant une plume que j'apprécie, comme je l'appréciais déjà à ma lecture de Made You Up (qui avait été un gros coup de cœur). Tout simplement, cette auteure a une plume simple qui m'apaise (dit comme ça j'ai l'air pathétique, je sais) et je ne sais pas, je l'aime c'est tout.

• Place à présent aux personnages! Je fais toujours très attention aux personnages. Ces petits gars sont de véritables crash tests. Globalement, les personnages de Eliza and Her Monsters sont très bons. Ils sont réalistes et plutôt agréable à découvrir/suivre. Je les ai donc aimé et pour la majorité, je m'y suis même attachée.

♦ Je ne vais pas être très objective (quand suis-je objective de toute façon, hein?), Eliza et moi avons BEAUCOUP (oui c'est-à-dire vie sociale quasi inexistante -pas aussi nul qu'il n'y paraît-, anxiété, et tout le blabla) en commun donc j'ai ressenti une certaine sympathie à son égard. Au final, je me suis attachée à cette fille. Parce que je pouvais comprendre son comportement.

♦ Wallace est un personnage que j'ai apprécié, sympa à découvrir et à côtoyer dans un livre. J'adore le fait qu'il ne parle pas souvent, même si la raison est triste. J'ai eu un coup de cœur pour le fait que Wallace écrit. Parce qu'étant quelqu'un qui écrit depuis l'âge de dix ans et ayant commencé avec des fanfictions, ça m'a fait quelque chose en commun avec lui et c'est toujours plaisant d'avoir des points commun avec un personnage.

Cela dit, Wallace m'a plu. Il est sympa et mignon. Mais l'une de ces réactions vers la fin du roman (je n'en dirais pas plus dessus) m'a paru très égoïste et déplacée en vue de la situation à ce moment-là. Cela a donc un peu entaché l'image que j'avais de lui.

♦ Je voulais aussi faire un petit point sur la famille d'Eliza. Les parents d'Eliza veulent sans aucun doute bien faire et on n'a pas non plus de doute quant au fait que ce sont de bons parents. Je les ai donc apprécié, malgré quelques moments où je les trouvé un peu trop envahissant dans la vie de leur fille. Mais je peux aussi comprendre qu'ils aient envie de passer plus de temps avec elle et qu'ils s'inquiètent. J'apprécie que ce sont des parents qui essaient au maximum d'être présents.

J'ai beaucoup aimé les petits frères d'Eliza, Sully et Church. Ce sont des garçons supers et même s'ils sont secondaires, je les ai adoré et je m'y suis attachée. Je me sentais désolée pour eux qu'Eliza ne prête pas beaucoup (voir pas du tout) d'attention à ce qu'ils aiment etc. Ils sont tout simplement attendrissants, j'avais envie de leur faire des câlins. ^^

• Passons à la romance. Ah, la romance... Je me répète sûrement mais la romance et moi ne sommes pas vraiment les meilleures amies du monde. Ne vous méprenez pas, j'ai apprécié la romance entre Wallace et Eliza. C'était mignon, avec des moments craquants et d'autres gênants dans un sens que j'aime beaucoup. Mais il m'a manqué quelque chose pour que j'adore leur relation et donc je ne peux dire que je suis leur fan numéro 1 et que je les ship à mort. ^^ Cependant, je les trouve bien ensemble donc ce n'est pas une mauvaise romance, c'est clair.

• Avant d'aller à la conclusion de cette review, il faut ABSOLUMENT que je vous parle des illustrations peuplant les pages de ce roman. Ces illustrations qui nous présentent par vagues Monstrous Sea sont géniales et elles complètement Eliza and Her Monsters à merveille! Je les ai adoré!

• Viens enfin la conclusion. Donc, en conclusion, Eliza and Her Monsters est un roman que j'ai adoré. J'ai passé un très bon moment de lecture et tous les fans de romance contemporaine (et même ceux qui n'en sont pas fans) sont priés d'aller lire ce roman. Merci.

«There are monsters in the sea.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/06/11/eliza-and-her-monsters-francesca-zappia/

par Sheo
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. [spoiler]En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.[/spoiler] La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

par Althea
Finisterrae, Tome 1 : Tu garderas le secret Finisterrae, Tome 1 : Tu garderas le secret
Jeanne Bocquenet-Carle   
J’ai commencé ce livre sans trop savoir à quoi m’attendre, mais au final, j’ai apprécié.

D'abord, j’ai trouvé l’intrigue plutôt originale, car la toile de fond, à savoir la magie druidique, m’était assez méconnue, même si j’ai regretté que ce thème n’ait pas été exploité à fond, surtout quant à la formation du personnage principal.

Autre bémol touchant l’histoire, c’est qu’à mon goût, une certaine (et importante) prophétie apparaissant vers la moitié du livre était beaucoup trop prévisible, à tel point que je me suis mis à espérer un retournement de situation dans le prochain tome (surtout qu'avec tous les doutes énoncés par les personnages, j’espère que ça aboutira à quelque chose de plus surprenant…)

Cependant, la fin paraît annoncer de nouveaux rebondissements, j'attends de voir ce qu’il en sera dans la suite.

Quant aux personnages, même s’ils sont assez stéréotypés, et je vise surtout le protagoniste, Katell, je les ai globalement appréciés justement parce qu’à cause de certains clichés, ils ont chacun un caractère bien défini.
Néanmoins, le « méchant » de l’histoire, en plus d’être tout aussi stéréotypé que le protagoniste, m’a semblé un peu trop effacé, et surtout physiquement, ça m’a un peu dérangé en comparaison du nombre de fois où on le cite et à la menace qu’il est censé représenter…

Enfin, le style d’écriture m’a paru simple, et parfois trop à certains moments de l’histoire, mais cela reste assez fluide et facilite la lecture.

Bref, malgré un certain nombre de défauts, ce livre reste un bon divertissement, et je vais de ce pas commencer le tome suivant.

par Isallya
Lycée out Lycée out
Claire Loup   
Génialissimo. Une fois plongée dedans, pas moyen d'en décrocher. Frais, pétillant, et vraiment un suspens jusqu'au point final, dans le sens littéral du terme. Et puis tout le long, des supers références, avec des clins d'oeil bien noté. On jubile souvent, on rigole beaucoup, on aime énormemment.

par Ronronne
Skeleton Creek, Tome 3 : Le Crâne Skeleton Creek, Tome 3 : Le Crâne
Patrick Carman   
Je l'ai dévoré. J'étais même dégoutée quand je suis arrivée à la fin. JE VEUX SAVOIR LA SUITE !!

Les vidéos sont vraiment très intéressantes, mais beaucoup moins stressantes que dans les deux premiers tomes.
L'histoire nous révèle bon nombre de secret, mais en réserve beaucoup d'autres. L'auteur sait jouer avec nos nerfs !

par Iliane
The Witch Hunter, Tome 1 The Witch Hunter, Tome 1
Virginia Boecker   
La première chose que je me suis dite en refermant Witch Hunter est "Aaah c'était vraiment une bonne lecture d'un genre que je n'avais pas lu depuis longtemps!"
Car oui, on peut voir que ce tome nous entraîne dans de la Fantasy mais je n'avais pas l'impression d'être dans ce type de lecture: il n'y avait aucune lourdeur parce qu'un style vraiment simple d'approche et pas à vouloir détailler trop profondément le monde dans lequel l'histoire évolue: il y a des sorciers, des inquisiteurs, des chasseurs, ça se passe dans des temps de la fin du Moyen-âge et puis, c'est tout ce que nous avons comme détails! Et c'est très bien comme cela! Parce qu'on peut vraiment se consacrer sur les personnages et leur histoire sans se soucier d'apprendre à maîtriser un monde inconnu et ardu!
En plus, l'auteure se lance directement dans l'action sans vraiment de préambule - et revient parfois un peu abruptement sur les événements passés en plein présent mais ce n'est pas la mort du petit cheval!- et cela donne un rythme vraiment intéressant à l'histoire puisque jamais on ne s'ennuie.
Pour parler des personnages, je les ai purement adorés en commençant par l'héroïne qui nous narre le tout, qui est une fille forte mais à qui l'on voit les failles et que l'auteure n'a pas préservée comme on le comprend dans le début de l'histoire, mais c'est ce qui l'a rend encore plus attachante! Dans ses nouveaux compagnons dont on voit également qu'ils sont tous des personnages travaillés, j'avoue avoir un petit faible pour John - ça doit être les bouclettes brunes - que j'ai aimé voir évoluer - surtout auprès de Elizabeth.
En bref, j'ai beaucoup aimé ce premier tome d'une histoire de sorcellerie telle que j'en ai peu lue avec un côté réalité historique fictive très bien développé que j'ai vraiment apprécié, autant que ses personnages attachants! Je suis pressée de lire le second tome qui j'espère arrivera bientôt dans nos contrées francophones et je n'hésite pas du tout à conseiller ce premier tome à ceux qui hésitent encore à se lancer.

par Chika
Skeleton Creek, Tome 4 : Le Corbeau Skeleton Creek, Tome 4 : Le Corbeau
Patrick Carman   
Hum.. est bien voila! Je l'ai lut en pile 4 heures! A la hauteur de mes attentes, vraiment! Et puis sa fait toujours, en même temps plaisir mais on est un peu triste quand on fini une série qu'on a adoré! :/
Vraiment le faite qu'il soit en interactif, apporte quelque chose de .. flippant, brrr! (:

par jujuVD69
Sunshine, Tome 3 : Le sacrifice de Sunshine Sunshine, Tome 3 : Le sacrifice de Sunshine
Paige McKenzie   
J'ai lu ce tome plus par sentiment d'obligation que par réel intérêt. J'avais lu les 2 précédents, et je voulais connaître le fin mot de l'histoire, même si mon avis restait jusqu'alors mitigé sur cette saga. Au final, j'ai eu un peu de mal à me replonger dans ma lecture, mais une fois fait, il est difficile de poser ce livre. Les pages défilent toutes seules, les chapitres sont courts, facilitant la lecture. Mais le problème pour moi, c'est l'histoire de manière générale. La première fois que j'ai pris ce roman, je m'attendais à frissonner. Je m'attendais à une histoire sombre, avec plein de fantômes. Et au final, pas du tout. C'est un livre plutôt frais malgré les démons qui peuplent le monde. Et ce côté trop enfantin repose principalement sur l'écriture. L'auteure est très jeune, et son histoire n'était initialement pas prédestinée à des romans. Et malheureusement ça se ressent beaucoup trop. Je ne suis normalement pas extrêmement difficile à ce niveau là, mais pour le coup c'était trop. Les péripéties s'enchaînent trop vite, tout est prévisible, on n'a pas le temps d'angoisser que la scène est déjà terminée. C'est mon plus gros regret. Ce livre aurait pu être beaucoup mieux.
Quoi qu'il en soit, je suis contente d'avoir terminé cette saga que je conseille à un public jeune.