Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sispy : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Harry Potter et l'Enfant maudit Harry Potter et l'Enfant maudit
Jack Thorne    Joanne Kathleen Rowling    John Tiffany   
Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.
Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.
Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.
Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.
Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.
Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

par Stormy
Confessions d'une accro du shopping Confessions d'une accro du shopping
Sophie Kinsella   
Un livre spéciale filles (mais pasintrdit aux garçons non plus) qui détend et permet de passer un bon moment sans se casser la tête. Le film était pas mal du tout mais évidemment le livre apporte toujours une petite touche qu'on ne retrouve pas à l'adaptation sur écran.
Pas le roman le plus original du moment mais je le conseille ;)

par emy27
Cathy's book Cathy's book
Jordan Weisman    Sean Stewart    Cathy Brigg   
J'ai beaucoup aimé, l'idée de mettre des "preuves" est géniale et montre que les auteurs ont de l'imagination !!! L'histoires des immortels tient debout, je le conseille vivement aux amateurs de "journaux intimes" (les gribouillis dans les marges donnent l'impression que c'est un vrai journal ;p)
Les Thanatonautes Les Thanatonautes
Bernard Werber   
Quand on lis, a certains moments, en se prend bizarrement à y croire...on oublie que c'est une fiction totalement imaginé par werber et on a l'impression que tous ce qu'il raconte n'est que réalité...

par rara1990
Damnés, Tome 1 : Damnés Damnés, Tome 1 : Damnés
Lauren Kate   
J'ai, comme Lilwen été surprise de la texture de la couverture.
Très agréable au toucher et matière assez inédite.
La couverture en elle-même est superbe, quand on ouvre le livre, la mise en page attire le regard de par son esthétisme.
Maintenant, parlons de l'histoire.
Le prologue nous met tout de l'eau à la bouche. (Ah là là incorrigible romantique que tu es Ysandir !)
J'ai été entrainée tout de suite dans l'univers sombre du centre de réinsertion "Sword & Cross".
L'attitude des personnages est très étrange, ils ont tous une personnalité sombre, même quand ils sont joyeux !
Les interventions de Cam arrivent toujours à point nommé.
L'ambiance qui règne est mystérieuse, troublante et surnaturelle.
Maintenant,la relation entre Daniel et Luce... Je dirai qu'elle n'est pas assez développée et manque un peu de profondeur, même si je l'ai beaucoup aimée. (De toute façon je suis preneuse de toutes histoires portant sur les anges !)
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre que je recommande surtout pour son ambiance, et j'ai hâte de voir la suite en Juin 2011.
Mais je me demande si j'attendrai jusque là ! Vais-je le lire en anglais avant ? Bref, dès que vos le voyez en vitrine, précipitez vous dessus !!

par Ysandir
Ethique à l'usage de mon fils Ethique à l'usage de mon fils
Fernando Savater   
Premier essai que je lis et probablement pas le dernier, non parce que j'ai aimé mais parce que mes profs me le demanderons encore. Enfin, je n'ai ni aimé ni pas aimé, c'est juste de la philosophie vulgarisé donc accessible au commun des mortels =P et c'est plaisant au debut, c'est tellement vrai ce qu'il ecrit des fois! mais ca deviens lourd par la suite et je suis contente d'avoir fini

par mimga
Les fleurs d'Hiroshima Les fleurs d'Hiroshima
Edita Morris   
Les fleurs d'Hiroshima est un récit doux-amer, plein d’amour et de compassion. C’est écrit avec tant de sobriété, de simplicité que la réalité en est intensifié. C’est poignant ! J’ai beaucoup aimé parce qu’il n’y a ni haine, ni jugements envers les responsables et les représentants de ceux qui ont lâché la bombe atomique 15 ans plutôt. Au contraire Sam, l’américain (qui parait quelque peu naïf, parfois ! ) est accueilli par Yuka, Ohatsu, Fumio avec tout le respect qui lui est du dans la culture japonaise. Sam-san découvre l’intimité douloureuse de ses rescapées. Peu à peu, il se rend compte, comprend le drame, la souffrance que ses hôtes tentent de lui cacher. Il deviendra leur témoin, leur confident, leur soutient jusqu’à cette mort, omniprésente.
Douleurs muettes, stoïcisme des protagonistes, histoire non cicatrisé aux conséquences encore visibles, ce roman nous montre une société japonaise qui cache, exclue ses victimes pour lesquelles la médecine, la science ne peut rien. Ils sont devenus des parias, des oubliés qui survivent avec leurs lésions dues aux radiations, avec leur misère matériel, leurs souffrances de ne pouvoir donner naissance à des enfants saints eux-même contaminés.
Ils sont pauvres, mais ils sourient. Ils sont malades pourtant ils s’entraident en toute humilité et discrétion. Ils portent la mort en eux cependant ils aiment en toute délicatesse… A travers ce court témoignage tout en pudeur de l’invisible drame où des milliers de bombe à retardement explosent quotidiennement aux creux des cœurs, et des corps de ses survivants, c’est la force de la vie qui prédomine, c’est la nécessité de profiter de chaque instant de bonheur à travers l’entraide, des joies simples du quotidien, la beauté de la fleur blanche que l'on cueille dans son jardin, de la tasse de thé que l'on boit en contemplant la nature, des bavardages animés que l'on a au bain avec les voisines.
[spoiler]
« Je voudrais vous dire merci, merci pour tout ce que vous m'avez appris. C'est grâce à vous que j'ai compris ce que signifie Hiroshima et i n'y a pas beaucoup de gens qui le savent. Mais ce que j'ai vu, je le dirai. C'est tout ce que je peux faire : le dire autour de moi. »
[/spoiler]
A lire pour se souvenir mais surtout pour continuer à enrichir nos réflexions sur les problématiques du nucléaire qui font toujours peser une épée de Damoclès sur l’humanité.

Pourvu que l’on fasse enfin les bons choix sur l’utilisation de cet atome !


par RMarMat
Si c'était à refaire Si c'était à refaire
Marc Levy   
J'ai beaucoup aimé cette histoire mêlant l'amour, l'amitié, le travail d'un journaliste, les secrets... et bien d'autres choses encore. Je n'ai pas apprécié la fin, je n'aime pas quand l'auteur nous laisse la liberté d'en faire ce que l'on veut ! va-t-il vivre ? va-t-il mourir ? Je le met tout de même en diamant car on retrouve bien la plume de Lévy, bien écrit, fluide, de l'humour entre les deux amis liés d'une vraie et profonde amitié.
Un très bon moment de lecture ! cadeau d'anif : merci ma fille !

par coucougi
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre
Cornelia Funke   
J'ai découvert cette histoire il y a cinq ans, grâce à la fabuleuse couverture d'Hachette, qui m'a donné envie de plonger dans l'univers. Et malgré un gros morceau (plus de 600 pages), je n'ai jamais regretté... Il y a une telle poésie et une telle tendresse dans ce texte, qui pourtant comporte beaucoup d'action... J'ai voyagé vraiment pour la première fois avec ce livre, sentant la brise italienne sur ma peau et l'odeur des olives dans le vent...
Une très très belle expérience, même pour les jeunes qui n'aiment pas trop lire, très facile d'accès !
Arf j'suis quand même teeellement déçue de cette couverture pourrie que Gallimard nous a fichu... -_-"

par flo0wer
Retour en Afrique Retour en Afrique
Valérie Dayre   
Il n'y a pas de commentaire! *-* pourtant ce livre est tres bien et tres facile a lire pour des enfant entre 6 et 10 ans