Livres
549 573
Membres
589 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaires de livres faits par Sissireadingbooks

Extraits de livres par Sissireadingbooks

Commentaires de livres appréciés par Sissireadingbooks

Extraits de livres appréciés par Sissireadingbooks

Quand j’ai vu la couverture ainsi que son titre atypique, j’ai eu envie de découvrir ce shojo. De plus, en lisant le résumé j’étais intriguée par son contenu.

Nous découvrons dans les premières pages , Mikoto, une jeune lycéenne sur le toit de son lycée sur le point de se suicider. Mais au même moment, son professeur de physique, Jin, arrive, lui demande pourquoi elle veut en finir et tente de l’en empêcher en lui proposant de vire une histoire d’amour avec lui.On pourrait penser que ce manga est plutôt morbide et complexe (relation entre un professeur et une lycéenne) mais ce n’est pas du tout le cas. Leur relation est plutôt léger et assez comique a lire.

En bref, un premier tome intéressant. Il aborde un thème assez délicat mais avec finesse. J’aime beaucoup le coup de crayon de la mangaka. Je suis très curieuse de découvrir la suite et de voir comment leurs relations évoluera.

Pour le moment, il y a 10 tomes en cours au Japon et 3 édité en France.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai beaucoup hésité avant de me lancer dans la lecture de ce roman. Depuis le début de l’année, j’ai envie de me replonger dans de la bit lit où pour être plus précise dans des histoires avec des métamorphes loups. J’ai donc enchainé les romans avec cette thématiques où malheureusement j’ai eu beaucoup de mal a trouver mon bonheur surtout quand dans le roman il est question de romance MF. Pourtant, je me suis lancé et bizarrement, j’ai dévoré ce tome 1 en une nuit.

J’ai été très étonnée en découvrant son univers où j’ai été très vite happé. Je suis rentré très rapidement dans l’intrigue. La plume de l’auteur est agréable et fluide.

MAIS malgré que j’ai passé un agréable moment… il y a bien une chose que je n’ai vraiment pas apprécié dans cette lecture c’est le personnage de Kellen. En plus d’être un personnage odieux, il incarne tout du conna*rd par excellence que je ne peux supporter. Tout au long de ma lecture, je l’ai énormément détesté… surtout lorsqu’il viol Alisson. Pourtant pour ce qui est des autres personnages, ils sont intrigants et quelques peu mystérieux. Alisson est attachante, sensible et gentille. Mais je trouve qu’elle est peut être un peu trop compréhensive et qu’elle « pardonne » vraiment trop vite et facilement. Sinon, j’ai adoré Nick, Cam et Jade! Je suis curieuse de découvrir la suite.

Pour finir, j’ai pas vraiment compris la nécessité du trio a la fin surtout de la marque vampirique.

En bref, une lecture sympathique même si j’avoue que certains passages m’ont un peu fait lever les yeux au ciel. L’auteure nous propose un univers bit-lit et une intrigue plutôt original. Je lirais prochainement la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-02
Je remercie tout d’abord Nelly M.C de m’avoir contacté et de m’avoir permis de découvrir son roman.

Dès le début, on est plongé dans un univers de Gang /Young Adult où nous découvrons deux jeunes adolescents, Lena et Justin. Tout les opposent mais ils vont malgré le danger qui plane autour d’eux apprendre a se connaitre et voir même a s’apprécier…

En ce qui concerne l’intrigue, je trouve qu’elle est plutôt bonne mais le début aller un peu trop vite a mon gout. Tout s’enchaine si rapidement que c’était un peu déroutant. Toutefois, plus j’avançais dans l’histoire plus j’étais happée par l’atmosphère du récit.

Les personnages sont assez mystérieux et intéressant mais ils évoluent beaucoup trop rapidement. J’ai par contre appréciée qu’il y ait plusieurs point de vue des personnages : Léna, Justin , Cameron , ou encore de Sydney.

Quant a la plume de Nelly M.C , je trouve son style fluide et prometteur. J’ai été agréablement surprise car c’est une très jeune auteur d’où certainement le vocabulaire de jeune et a vrai dire, je ne suis plus toute jeune allant sur mes trente ans, je n’ai plus vraiment l’habitude mais je tiens a dire que je n’ai pas trouvé cela dérangeant. Pour un premier roman, elle a réussit a me happée tout au long de ce premier tome et j’ai quelques petites idées sur l’identité de la personne qui tire les ficelles…

En conclusion, je conseil ce roman aux jeunes lectrices de Young Adult qui aiment les histoires sur fond d’amour, de gangs et d’amitiés.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-02
C’est un premier tome mature et tout mignon que nous avons la. Dès les premières pages nous sommes très rapidement plonger dans l’histoire.

Koyori se fait larguer et boit un peu trop…Le lendemain, elle se retrouve a son réveil dans les bras de son meilleur ami Hijiri. Il en profite pour lui avouer ses sentiments. Commence alors une toute nouvelle relation entre nos deux protagonistes.

J’ai beaucoup apprécié que l’histoire parle d’une relation, entre deux adultes, qui nait a partir d’une histoire d’amitié d’enfance. Je trouve la relation entre Koyori et Hijiri bien construite et adorable. D’ailleurs, l’intrigue et l’histoire y dégagent de la maturité. On découvre qu’ils sont des doutes ainsi que des problèmes de couples, tout n’est pas rose et j’ai vraiment trouvé cela réaliste et mature.

Les personnages sont adorables. Surtout, Hijiri qui fait en sorte que Koyori prenne ses repères dans leur nouvelle relation le tout en prenant soin d’elle et il ne précipite pas les choses.

En bref, un premier tome bienveillant qui nous plonge dans la possible romance entre deux amis d’enfance. J’aime beaucoup le style du mangaka, les dessins sont doux. J’ai hâte de découvrir la suite car j’ai beaucoup apprécié ce petit Shojo et j’aimerais bien savoir où nous mènera leurs relation.

Ps : il n’est pas a mettre dans toutes les mains car c’est un Shojo/josei mature, il y a quelques scènes de sexe.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
En ce moment, j’ai l’impression de lire énormément de mangas/webtoons qui abordent le thème de l’Isekai J’aime beaucoup ce genre d’univers même si quelques fois on a l’impression d’avoir le même genre de trame. Mais pour ce premier tome, Je suis un Assassin (et je surpasse le héros) il possède un titre assez intriguant.


Ici, nous suivons Akira Oda un jeune lycéen qui se retrouve avec sa classe propulsé dans un autre monde. Le roi de cet Isekai a besoin d’eux pour tuer le roi démon. Il leur annonce que l’un d’entre eux est le héros. Pour savoir qui il est, il leur suffit de présenter leur classe et leurs compétence. Akira se rend compte qu’il est celui dont les caractéristiques sont les plus élevés en plus d’avoir comme classe Assassin…

Tout d’abord, j’ai particulièrement apprécié le personnage principal, Akira. Dès le départ il n’est pas dupe dès son arrivé dans ce nouveau monde… Il est méfiant. Mais, j’avoue que j’ai eu du mal avec le faite qu’il soit si fort dès le début… Cependant, j’ai aimé le suivre et je suis très curieuse pour la suite. Il y a aussi le fait que je trouve que les personnages ont trop rapidement accepté le faite qu’ils soient dans un nouveau et qu’ils possèdent des compétences… (J’ai pas trouvé cela très réaliste sur le coup….)

Concernant le coté graphismes du manga, les décors, les scènes d’actions et les personnages sont plutôt bien.

En bref, un premier tome qui pose les bases d’un univers inspiré des MMORPG et du JDR. J’ai apprécié ce tome introductif et je suis assez intrigué de découvrir son tome 2.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Nous découvrons, Mira est une jeune louve qui a été mise de coté toute sa vie, maltraité par sa famille et détestée par sa meute car elle porte la marque d’une malédiction. Quand elle rencontre son âme sœur, tout change pour elle. Elle découvre le monde et elle apprend ce qu’est la vie et la liberté… malheureusement un grand danger rode.

J’ai très rapidement été plongé dans l’univers. J’ai aimé le combo Loups/ Sorcières ainsi que les secrets qui sont dévoilés au fur et a mesure. En ce qui concerne la plume de l’autrice, elle a un style agréable et fluide.

Quant aux personnages, ils sont attachants. J’ai particulièrement apprécié l’évolution de Mira. Au début nous découvrons un personnage complètement meurtri et effacé qui va peu a peu au fil des pages s’ouvrir et devenir une jeune femme forte.

En bref, un premier tome original. J’ai trouvé l’intrigue prenant et j’ai passé un bon moment de lecture. Je tiens a préciser qu’en ce moment j’ai énormément du mal a lire de la romance MF ( je dois pas être dans le bon mood) malgré cela j’ai pourtant apprécié la romance qu’il y a dans ce premier tome.

Je recommande vivement pour les amateurs d’histoires d’âmes sœurs et de loups garous.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le premier tome de Called Game avait été assez introductif et prometteur. Il m’avait donner très envie de découvrir sa suite. C’est choses faite aujourd’hui et je peux vous dire que ce deuxième et troisième tome sont tout aussi intrigants et passionnants .


Dans cette suite nous retrouvons la princesse Alna qui s’accoutume avec sa nouvelle identité de chevaleresse en se faisant maintenant appelé Violette. La guerre pour le trône entre les prétendantes est toujours présent. L’une des reines est morte, et une autre s’affiche comme ennemie. Pourtant, Violette/Alna en découvre de plus en plus malgré le danger qui rode autour d’elle….

J’aime beaucoup l’univers de cette série. Les personnages sont toujours aussi bien travaillés. De plus, j’apprécie tout particulièrement l’aspect médiéval du manga sans oublié le coté complots, mystères et rebondissements…

Pour conclure, ce fut une excellente lecture. A vrai dire, je suis même très surprise de l’univers de ce shojo. Nous avons la une intrigue addictive sans oublié que le graphique est toujours aussi agréable. Il me tarde vraiment de découvrir le tome 4 qui annonce de nouvelles péripéties.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Quand j’ai vu ce manga chez Cultura, j’ai vraiment hésité a me le prendre. La couverture ne m’attirait pas plus que cela et le résumé avait tout du Shojo classique que je n’aime plus vraiment trop lire en ce moment…. Pourtant en le feuillant, j’ai finalement décidé de me les procurer.

Nous faisons la connaissance de Ritsu, une jeune femme employée de bureau qui adore se cosplayer en son personnage favori : Lilika. C’est sa passion secrète. Malencontreusement, elle va croisé son supérieur, Kazami lors d’une convention. C’est a partir de ce moment que la vie de Ritsu et de Kazami va totalement changé.

Un manga relativement court qui aborde tout de même des thématiques intéressantes ainsi qu’une histoire originale. J’ai beaucoup appréciée sa lecture parce qu’elle aborde la passion pour le cosplay et de l’animé. Ainsi que des sujets comme l’acceptation de soi et de ne pas avoir honte des passions qui nous animent.

Quant aux personnages j’ai appréciée suivre Ritsu et Kazami. C’est un duo adorable. Je me suis facilement identifié a Ritsu , je ne fais pas de cosplay ( même s’il m’arrive de me déguiser lors d’évènement comme la Japanexpo) mais j’ai tout comme elle des passions qui peuvent être difficile a assumer. Pour Ritsu a part ses deux amis, personne autour d’elle ne la connait vraiment. Avec Kazami, elle va apprendre a s’ouvrir, a grandir et a accepter sa passion sans honte. Concernant le graphique, il est typique des Shojo et je dois avouer que j’aime beaucoup ce style.

Pour conclure, j’ai passé un agréable moment. C’est un Shojo tout mignon avec des personnages principaux attachants et adorables qui vont apprendre a s’ouvrir l’un a l’autre en cohabitant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Nous découvrons un premier tome assez introductif où nous sommes embarqué au cœur du folklore Japonais avec des animaux métamorphes aux pouvoirs puissants. Senzo est un renard puni par les dieux pour ses pouvoirs. Manpachi est un bébé tanuki rejeté par sa famille a cause de pouvoirs immenses. Une divinité va forcer le renard a devenir le mentor du petit Tanuki.

Les graphismes sont superbes que ce soit pour les personnages ou bien pour le décor oniriques. J’ai trouvé le manga particulièrement très mignon mais il y a tout de même des thèmes abordés difficiles comme l’abandon et le rejet.

En bref, un manga plein de tendresse qui réunit folklore Japonais, animaux, lien familial ainsi que le rejet et l’acceptation de l’autre. Je suis très curieuse de voir la suite des aventures de Senzo et Manpachi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un premier tome où nous découvrons Dai, un jeune adolescent de 17 ans qui débarque dans un nouveau lycée. Il est du genre social et n’a donc aucun mal a s’intégrer rapidement. Mais il va très rapidement se rendre compte que dans sa classe, une personne est mise de coté, Kô. Il va donc essayer de se rapprocher de lui , même quand il apprendra par ses camarades de classe des rumeurs sur Kô, comme quoi il serait gay.

J’ai trouvé l’histoire très réaliste et émouvant. J’ai aimé les thématiques abordées. Le graphisme est mignon. Quant aux personnages, ils sont attachants quoique Dai peut parfois paraitre un peu agaçant du a sa maladresse… J’ai par contre été un peu gêné qu’il y ait une différence d’âge avec l’ex de Kô.

En bref, un très beau premier tome où nous découvrons des personnages attachants. J’ai apprécié les thématiques qui y sont abordées , l’amitié, le coming-out, le rejet… J’ai hâte de découvrir la suite de cette petite saga qui c’est terminée en trois tomes au Japon.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ayant lu le Prequel , Origines de Vicious Of Silence, je n’avais qu’une hâte découvrir la suite avec H et K. Je remercie Amelie C. Astier pour l’envoie de cette suite ainsi que pour sa confiance.

Dès les premières pages je me suis retrouvée plongée dans une intrigue captivant avec beaucoup d’actions. Nous découvrons la vie du MC et j’ai trouvé que ça n’avait rien d’un monde de bisounours. On découvre un univers violent, sombre où règne des histoires de gangs, de drogues et de règlements de comptes. Puis nous avons la relations avec H et K qui est explosive.

J’ai trouvée les personnages attachants, j’ai adoré suivre Hurricane ainsi que Kord même si mais j’avoue que j’ai eu du mal a comprendre certaines décisions de ce dernier. Malgré tout, j’ai adoré la tensions qu’il dégageait entre eux.

En bref, l’univers de l’autrice me plait énormément. Ce tome n’est pas un coup de cœur mais il y frôle. Amelie C. Astier a réussi a me plonger dans un univers très addictif. J’ai hâte de lire le prochain tome car il portera cette fois sur un autre membre, Reaper , de plus cette fois ce sera un MF.

Ps: Il faudrait vraiment que je me procure le tome 1 voir même l’intégral tome 1 et 2 de la saga des « Blood Of Silence » car j’ai très envie de plonger dans les origines de cet univers.

https://sissireadingbooks.wordpress.com/2021/02/06/vicious-of-silence-tome-1-hurricane-de-amelie-c-astier/#more-5052
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je dois avouer que lors de l’achat de ce manga a Cultura, j’ai été directement attiré par sa couverture sans pour autant avoir lu son résumé.

Un univers super intéressant où nous découvrons, Alpi une jeune fille possédant un don particulier : elle a le pouvoir d’absorber la pollution maléfique des esprit divins afin d’accompagner leurs âmes vers la lumière et de les apaiser. Elle voyage de ville en ville afin de remplir son devoir de Soul Sender et elle souhaite par la même occasions retrouver ses parents disparus au cours d’une missions.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome introductif. On découvre une Alpi très attachante a suivre. C’est une enfant déterminé, altruiste mais qui a encore beaucoup a apprendre pour devenir une grande Soul sender. J’ai particulièrement trouvé les dessins sublimes. L’univers est très mystique et bien construit. D’ailleurs, il m’a fait pensé a l’univers de Princesse Mononoké.

En bref, un premier tome plein de mystères. J’ai aimé son univers spirituel et mystique. J’ai vraiment hâte d’en savoir plus et de suivre la suite des aventures d’Alpi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Voila un premier tome qui a mis du temps a ce lire. Pour la petite histoire, on m’avait offert il y un an le coffret VO Hardback et comme tout le monde, j’en avais énormément entendu parler. J’avais donc beaucoup d’attente sur ce premier tome au vu des nombreux avis positifs

C’est un premier tome assez introductif, j’avoue que j’avais un peu peur au début qu’il soit surcoté mais tout compte fait l’univers est hyper prenant et addictif. J’ai été happée par l’intrigue qui est un mélange de complot, faux semblants, trahisons et d’enjeux politiques.

J’ai adoré suivre les personnages qui sont a la fois dingue et originaux. J’ai particulièrement apprécié suivre du début jusqu’à la fin le personnage de Jude. C’est un personnage fort et imparfaite qui m’a impressionnée. Elle est très déterminée et manipulatrice afin arriver a ses fins. Par contre, j’avoue que pour Cardan, j’ai eu un peu du mal avec ce personnage au début, mais malgré qu’il soit détestable, j’ai espoir dans le prochain tome de mieux l’apprécier.

En bref, ce fut un premier tome qui tenu en haleine. J’ai hâte de découvrir lire la suite de cette trilogie afin d’en savoir plus sur le développement de l’intrigue et de ses personnages.

« He leans in and closed his eyes. Mostof all, i hate you because i think of you. Often. It’s disgusting, and i can’t stop. »

https://sissireadingbooks.wordpress.com/2021/01/31/the-cruel-prince-tome-1-de-holly-black/#more-4441
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Un shonen fantasy a première vu classique, ou nous découvrons, Un frère et une sœur, Shogo et Yuko qui travaillent chez Square Enix. Ils ont pour rêve de développer leur propre jeu Final Fantasy. Malheureusement un jour ils sont subitement projetés dans un monde ressemblant comme deux gouttes d’eau à l’univers qu’ils idolâtrent.

Même si l’histoire est du déjà vu, J’ai beaucoup apprécié me plonger dans cet univers de jeu que j’affectionne particulièrement.
Les personnages sont attachants. J’ai aimé suivre particulièrement Shogo. Il est intelligent, déterminé et altruiste.
Je trouve les graphiques très réussi. Le chara-design est vraiment mignon.

En bref, c’est un shonen très prenant. J’ai beaucoup apprécié me retrouver dans l’univers Final Fantasy qui est juste magnifique.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Il y a quelques mois la maison d’édition Akata a sortie deux nouveau titre Yaoi « J’en croque pour toi! » ainsi que « Everyday is a Good Day ». Etant une grande adepte des yaoi et aimant beaucoup les mangas que la maison d’édition édite, je me suis donc lancé dans ce petit one-shot.

Nous découvrons, Ito un jeune salaryman a succès auprès des femmes. Il n’a encore jamais pensé a établir une relations sur le long terme. Pourtant quand débarque Kawaii, un nouvel employé un peu potelé. Ito va commencer a éprouver des sentiments envers ce dernier.

C’est un manga qui aborde différents thèmes que j’ai beaucoup apprécié : l’acceptation de soi , le harcèlement, ainsi que la découverte de l’homosexualité ( bisexualité). Les personnages sont attachants et leurs relations évolue tout en douceur. J’ai eu un coup de cœur pour le personnage de Kawaii. Il est adorable, un peu trop gentil mais j’ai aimé le suivre tout au long de l’histoire. Quant a Ito, j’avoue avoir eu un peu du mal avec ce personnage au début. Au tout début, il est méchant et il a des réactions et des » taquineries « vraiment nul …. jusqu’à sa prise de conscience et finalement ce n’est pas quelqu’un de si mauvais.

En bref, un one shot touchant et addictif. J’en croque pour toi ! est un yaoi tout doux qui aborde différents thèmes autour de l’amour, l’acceptations de soi, le harcèlement..

https://sissireadingbooks.wordpress.com/2021/01/24/jen-croque-pour-toi-de-nanori-iragi/#more-5018
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Lorsqu’il est sortie, ce roman a fait énormément de bruit sur les réseaux sociaux. Il faut dire que la couverture ainsi que son résumé dégagée quelque chose de mystérieux et plaisant. Je me suis donc procurer ce roman et m’y suis plongé…

« La magie est bien réelle. Peut-être pas de la manière dont certains l’entendent, mais il suffit d’ouvrir nos yeux et notre cœur pour la sentir partout, autour de nous et en nous. Elle attend juste que nous la découvrirons. »

Nous découvrons une communauté patriarcale où les hommes ont le pouvoir sur les femmes. Ces femmes possèderaient une sorte de magie qui les rendrait assez puissante pour séduire et piéger les hommes. C’est pourquoi a partie de 16 ans, les jeunes filles sont exilées et forcées de rester durant une année, l’année de grâce, dans un campement au fond des bois afin d’y survivre et de se purger de cette magie. Tierney une jeune fille de 16 ans va devoir comme toutes les filles de son âge partir pendant un an afin qu’elles y reviennent en parfaite épouses soumises. Mais cette année de grâce reste pleins de mystères et de dangers car personne ne sait ce qui se passe réellement durant l’année de grâce..

« Elles appellent cela de la magie. Moi, j’appelle ça de la folie »

Pour commencer, je dirais que ce roman est prenant. J’ai été très rapidement transporter dans l’histoire et les mystères qui planent autour de l’année de grâce. Quant aux personnages, j’ai beaucoup appréciée Tierney. C’est une héroïne altruiste, forte et touchante. Elle m’a énormément impressionnée tout au long du roman. Malheureusement, il y a bien une petite chose qui m’a dérangé malgré les points positifs, c’est le coté romance, quand Tierney tombe amoureuse.. je ne souhaite pas vous spoiler mais j’ai trouvé certains passages très cliché et j’avais très envie de la secouer. L’auteur a un style d’écriture que j’ai appréciée. L’atmosphère du récit est particulièrement sombre et lugubre. En refermant ce roman, j’ai eu du mal a m’en remettre mais en même temps j’ai beaucoup aimé cette fin.

En bref, l’année de grâce a été un très bon moment de lecture. J’ai aimé découvrir cette dystopie féministe a la fois sombre et complexe qui m’a amené a me faire réfléchir sur la condition de la femme tout au long de l’histoire. Je recommande vivement de découvrir ce roman abordant un message d’espoir.

https://sissireadingbooks.wordpress.com/2021/01/22/lannee-de-grace-de-kim-liggett/#more-4913
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 21-01
Je remercie l’auteur Olivier Roisneau de m’avoir contacté et envoyé son roman. Je n’avais pas lu de roman science-fiction / d’anticipation depuis très longtemps. J’avais donc hâte de m’y plonger car le résumé m’intriguait.

On plonge dès les premières pages dans un monde futuriste au 22eme siècles dans lequel le monde a été réorganisée suite a diverses catastrophes écologiques. L’humanité a perdu sa liberté, elle se retrouve divisé en deux groupes. Il y a ceux qui vive regroupé dans la zone Protégée où un régime totalitaire contrôle l’hommes. Puis, il y a les clairvoyants qui survivent a l’extérieur dans un environnement radioactif et ils sont contre ce régime. Iris, une jeune fille pas tout a fait comme les autres est dotée d’un pouvoir spécial…

J’ai été happée dès les premières pages. J’ai trouvée l’univers original. Niveau intrigue, je dois avouer que même si j’ai deviné certaines éléments, l’auteur a réussi a me surprendre. J’ai beaucoup aimé les personnages. Quant a la romance, j’ai apprécié qu’elle soit un peu présente. Toutefois, le seul point négatif si je peux dire c’est que j’aurais bien aimé avoir un peu plus de descriptions. ( plus de détails sur les lieux par exemple)

L’auteur a une plume très agréable et fluide. J’ai beaucoup aimé les sujets qu’il aborde tout au long de son roman. De plus, j’ai apprécie que la mise en page soit aéré ( c’était très agréable durant la lecture).

Au final, ce roman m’a fait beaucoup réfléchir sur nos modes de vie actuels. J’ai trouvé la fin très inattendue et elle annonce une suite. Si vous aimez les univers futuriste je vous conseil de découvrir ce roman.

https://sissireadingbooks.wordpress.com/2021/01/21/iris-de-olivier-roisneau/#more-4926
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai beaucoup entendu parler de ce manga a sa sortie, je me suis donc procurer les premiers tomes sans pour autant les lire de suite. C’est donc après avoir passé plusieurs mois dans ma PAL que j’ai finalement décidé de me lancer et de lire le tome 1.

Nous découvrons donc que chaque année au Japon, on recense 10 000 morts inexpliqués et portées disparues. Dans la majorités des cas, c’est causée par les fléaux qui sont causés par l’accumulations des sentiments négatifs des êtres humains ( la colère, les regrets …). Yuji Itadori un lycéen membre d’un club de spiritisme, découvre une relique qui malheureusement possède des pouvoirs maléfiques. Cette relique attire les fléaux. Pour sauver ses camardes Yuji décide d’avaler le doigt qui était a l’intérieur de la relique et se retrouve possédé par le démon appelé Ryomen Sukuna.

A vrai dire, quand j’ai commencé a lire ce premier tome j’ai eu un sentiment de déjà-vu. J’ai eu peur d’être tombé sur un classique du genre. Malgré tout, j’ai trouvé par la suite l’univers ainsi que le scénario très intéressant et prenant. J »ai apprécié de découvrir ce petit coté folklore nippones. Quant aux personnages, ils sont attachants et atypiques. Coté graphiques, les dessins sont très agréables surtout au niveau des invocations, des combats et des personnages.

Pour résumé, j’ai pris beaucoup de plaisir a découvrir ce premier tome. Je m’avance peut être mais je pense que Jujutsu Kaisen est une série a suivre et a ne pas manquer. A voir…

https://sissireadingbooks.wordpress.com/2021/01/18/jujutsu-kaisen-tome-1-ryomen-sukuna-de-gege-akutami/#more-4888
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Meg Corbyn est une des sagas d’Urban fantasy que j’aime lire et relire. Je ne vous ai encore jamais parler mais vu que j’ai pu relire seulement les trois premier tomes durant le mois de Décembre ( dommage que je n’ai pas réussi a remettre la mains sur le tome 4 et 5 ). Je me suis dis pourquoi ne pas donner mon avis sur cette saga doudou qui m’a fait aimé l’Urban fantasy.

On suit, Meg Corbyn une prophétesse de sang qui a réussi a s’échapper d’un endroit où on se servait de son pouvoir de prophétesse. Elle va se refugié dans un Enclos où les Autres , Les Terra Indigène y vivent. Elle se retrouve donc dans une zone où les humains non aucun droit, habitée par les Autres, qui sont diverses créatures capable de prendre une apparence humaine. Meg va donc devoir s’habituer a la présence des Autres et inversement.

A chaque relectures, je suis très vite happée par cet univers complexe. Anne Bishop nous plonge dans un univers fascinant et très bien travaillé. Les personnages sont géniaux, complets et attachants. Sans oublié, que je trouve les créatures dans cette saga sortent de l’ordinaires. J’ai beaucoup apprécié que l’histoire comporte également un coté politique entre les humains et les terre-indigènes. Quant a la romance, elle n’y est pratiquement pas présente si c’est pour dire. Mais ceci ne m’a pour autant pas dérangé.

En bref, C’est un pur plaisir de pouvoir relire cette saga. L’univers que Anne Bishop a construit est très original. J’ai adoré retrouvé les personnages et son intrigue. Je recommande vivement cette saga !

(Il me tarde de pouvoir me relire les autres tomes pour afin découvrir les deux autres tomes « Le monde de Meg Corbyn ».)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’avoue, j’étais très curieuse de découvrir la plume de l’auteur depuis un petit moment. Mais je n’avais encore jamais sauté le pas, puis Vampyria La cour des ténèbres est sortie. Je me suis donc lancée par curiosité et parce que le résumé ainsi que l’univers de Vampyria m’intriguaient.

Tout d’abord, j’avoue avoir été fasciné par l’univers. On découvre un monde figé depuis des siècles au temps de Louis XIV, où le roy soleil est devenu un immortel : un vampire. Jeanne Froidelac, une jeune auvergnate de dix-sept ans voit sa famille se faire décimer par un vampire. Elle parvient par miracle a s’échapper et grâce a un coup du destin elle décide d’usurpé l’identité d’une jeune baronne. Prête a tout, elle se retrouve a infiltrer la cour du roy pour se venger du massacre de sa famille.

J’ai été très vite plongé dans cet univers sombre et sanglant. Jeanne est un personnage que j’ai apprécié mais en même temps détesté. Elle est imprévisible et complètement aveuglé par la haine ainsi que par la vengeance. Ce qui est peut être compréhensif au vu de la perte et de sa situation. Mais, j’ai eu vraiment du mal avec Jeanne au moment où elle est subitement tombé amoureuse. J’ai malheureusement trouvé cela trop rapide a mon gout. Toutefois, j’ai appréciée et pris beaucoup de plaisir dans cette lecture.

Pour résumer, ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai beaucoup apprécié ce premier tome dont l’atmosphère m’a beaucoup marqué. J’attend avec grand impatience la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Tout d’abord, j’ai toujours voulu me lancer dans la saga Blood Of Silence mais n’ayant jamais sauter le pas, j’ai profité de la demande de candidature SP pour découvrir l’univers des Bikers de l’auteur avec Vicious Of Silence. Je remercie donc Amélie C. Astier pour l’envoie de son roman.

Je me suis donc lancée dans cet univers de bikers où nous suivons les enfants des Blood (Vicious Of Silence est le spin-Off des Blood Of Silence) Nous découvrons donc comment le MC s’est formé ainsi que ses membres. Chaque chapitres est le point de vu d’un membre du futur club. J’ai trouvé intéressant de savoir pourquoi et comment ils allaient fonder ce club.

A vrai dire, le tome 0 est assez court mais j’ai été beaucoup intrigué par plusieurs personnages et frustré de ne pas en savoir plus sur eux. J’attend donc avec impatience la sortie du tome 1 HURRICANE qui sortira le 24 janvier 2021.

En bref, vous l’auriez compris ce tome 0 fut belle découverte et une bonne lecture. J’ai été agréablement surprise par l’univers de l’auteure. Si vous ne connaissez pas et que vous aussi vous aimez les histoires de bikers, FONCEZ ! En plus, le tome 0 est sortie aujourd’hui!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-11-2020
Lila est une petite fille qui vit avec son père sur une belle ile oubliée. Tandis que son père ne revient pas de la pêche, Lila qui d’habitude est cloitrée a l’intérieur et qui a interdiction de sortir de la maison, décide de partie a sa recherche avec ses petits animaux de compagnie. Dehors, sous la neige, elle découvre une forêt endormie et les étranges créatures qui la peuple…
Entre neige et loup est une bande dessinée colorés, avec un fond doux et graphiquement sublime. L’intrigue quant a elle est poétique. C’est vraiment un conte initiatique où nous sommes emportés dans une atmosphère japonisante avec des petits être, les jizôs, des yokai et d’autres divinités japonaises.

Pour résumé, Entre neige et loup est une véritable pépite a lire et a dévorer des yeux. Pour ceux qui n’ont pas encore découvert ce petit bijoux de poésie je ne peux que vous le recommander!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 14-11-2020
J’ai beaucoup aimé lire ce petit Yaoi one-shot tout mignon. Il possède une magnifique couverture. Quant à l’histoire, elle est très agréable et touchante.

Alors que Tajima s’apprête à renverser un sceau d’eau par la fenêtre, il aperçoit Koga, un élève de l’école en train de pleurer. Il apprend plus tard que le jeune homme était triste parce qu’il venait de perdre son poisson rouge. Après que Koga lui ait fait part de la description du coupable, Tajima se rend compte que celle-ci correspond à celle de son chat. Mais plus les deux garçons se rapprochent plus il est difficile de dire la vérité.

C’est un Yaoi qui se rapproche plus d’un shonen-ai car il n’y a pas de relations sexuelles à proprement parlé. L’histoire est soft et je pense qu’il est vraiment à la portée de tout âges.
L’intrigue est plutôt classique, nous découvrons deux protagonistes qui se rencontrent suite à un incident et qui vont au fil des pages approfondir leurs relations.

J’ai trouvé l’histoire très poétique, douce, mignonne comme tout et qui a un fond d’innocence.

En bref, vous l’auriez compris j’ai été charmée par « Ne me quitte pas ». C’est une petite histoire toute mignonne dont le coup de crayon est vraiment joli.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman qui m’attirait énormément par sa version VO, The last Namsara ainsi que par son son résumé et de ses critiques positives. D’ailleurs, J’ai eu la chance de le découvrir grâce a un concours organisé par Colyne du compte The secret of the a book sur bookstagram.

Dans ce roman, on suit du haut de ses dix ans, Asha, fille du roi, qui réveilla le premier Dragon en racontant au vent les histoires interdites des temps anciens. Alors Asha est devenu Iskari, qui d’après une ancienne déesse est répute pour semer la mort et la destruction. Elle devient donc des années plus tard, la meilleure chasseuse de Dragons pour tenter de racheter ses erreurs passées. Mais Asha est malheureusement promise a Jarek, jeune commandant des armées qui la sauvé jadis des flammes lorsqu’elle n’était encore qu’une enfant. Elle n’a plus que quelques jours afin de menée a bien une mission : s’occuper du plus ancien et puissant dragon, que tous croyaient mort.

Parlons pour commencer de l’univers, l’auteure, Kristen Ciccarelli nous plonge dans un univers de légendes anciennes avec des dragons. Ce n’est d’ailleurs pas qu’une simple histoire de fantasy car l’auteure y aborde divers sujets intéressants comme l’esclavagisme, ainsi que les mariages arrangés et forcé. J’ai adoré être plongé dans cet univers fantastique surprenant et riche en légendes.

J’ai bien aimé les personnages, ainsi que Asha, qui est un personnage très attachant, badass et qui évolue au fil de l’histoire. J’ai aimé la voir s’ouvrir peu a peu, a apprendre à aimer et à s’aimer. Asha est une héroïne déterminée qui est a la fois forte et vulnérable et que j’ai donc beaucoup aimée suivre. Quant aux autres personnages ils sont bien présentés et pour la plupart d’entre eux j’ai aimé les découvrir.

En bref, un premier tome très prometteur. J’ai été immergée tout au long de ma lecture dans un univers riche et prenant. Je suis curieuse de connaitre la suite de cette histoire en espérant que le tome 3 soit traduit en français. Si vous êtes tout comme moi une amoureuse des dragons, de la Fantasy et des légendes, je ne peux que vous recommander de découvrir ce roman car il vous plaira très certainement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-11-2020
Tout d’abord, c’est une petite série en quatre tomes qui possède un graphisme magnifique et dont l’histoire est parfaitement bien menée.
Malgré que se soit classé comme shojo, Conductor est un Thriller psychologique où la romance se situe en réalité en arrière plan.

Nous découvrons, Naomi, une jeune flûtiste perturbée par des cauchemars. Suite à un entretien avec son psychanalyste, elle comprendra que ses cauchemars pourraient bien être liés à un événement traumatisant de son passé. Pourtant, Naomi n’en garde aucun souvenir..
En parallèle, un corps sans tête, momifié est retrouvé en face de chez elle.

J’ai été plongé très rapidement dans cet univers où enquêtes, secrets, découvertes, rebondissements, et suspenses m’on tenu en haleine.
L’intrigue de l’histoire était bien intrigante et développée.

En bref, j’ai adoré ce manga. Une série sombre et inquiétant qui se lit rapidement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-11-2020
Tout d’abord, c’est une petite série en quatre tomes qui possède un graphisme magnifique et dont l’histoire est parfaitement bien menée.
Malgré que se soit classé comme shojo, Conductor est un Thriller psychologique où la romance se situe en réalité en arrière plan.

Nous découvrons, Naomi, une jeune flûtiste perturbée par des cauchemars. Suite à un entretien avec son psychanalyste, elle comprendra que ses cauchemars pourraient bien être liés à un événement traumatisant de son passé. Pourtant, Naomi n’en garde aucun souvenir..
En parallèle, un corps sans tête, momifié est retrouvé en face de chez elle.

J’ai été plongé très rapidement dans cet univers où enquêtes, secrets, découvertes, rebondissements, et suspenses m’on tenu en haleine.
L’intrigue de l’histoire était bien intrigante et développée.

En bref, j’ai adoré ce manga. Une série sombre et inquiétant qui se lit rapidement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0


Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode