Livres
515 553
Membres
529 288

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2017-06-23T13:37:40+02:00
Argent

Deuxième ouvrage de l'auteur que je lis et je n'ai pas été déçue même si j'ai été moins prise dans l'action que pour Des nœuds d'acier.

J'ai aimé la façon de présenter les histoires en parallèle, on se pose sans arrêt la question du "comment les deux vont se rejoindre" et on imagine un nombre incalculable d'hypothèses ! Et le suspens tient jusqu'à ce que l'auteur dévoile le pourquoi du comment.

J'ai été dérangé par le personnage de Mathias. Un sacrificateur, ce n'était franchement pas ma tasse de thé surtout qu'il avait un air plutôt bourru et solitaire que je n'apprécie pas franchement non plus. Or, j'ai vite oublié ces aspects pour le suivre dans ses péripéties.

En face, Lou, Elias et les autres qui suivent Vigan pour une randonnée en montagne, qui va vite tourner au cauchemar ! J'ai été intéressé par le développement de cette histoire également. On plonge au fil des pages dans une ambiance de peur et de tension que seul Sandrine Collette sait créer.

La fin m'a quelque peu déçue même si elle était prévisible mais je garde tout de même un bon souvenir de ce roman qui a satisfait mon envie de suspens !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fan06 2018-05-25T09:40:34+02:00
Argent

Du rêve au cauchemar ! Huis clos en milieu hostile, les peurs, les réactions en sont exacerbées. On s'enfonce avec eux dans cet enfer blanc, on angoisse, on est tenu en haleine jusqu'à la fin. Excellent thriller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pruneploum 2015-05-28T18:02:37+02:00
Or

Lu sur 2 jours, le suspens est là, le ressenti des personnages est exploité au maximum, les situations sont aussi très détaillées.

Mais ce ne sera pas mon livre préféré. La construction alterne un chapitre intitulé «  Lou » et l’autre «  Mathias » et on suit tour à tour les événements qui frappent le groupe de trekkeur auquel appartient Lou et ceux que vit Matthias, le sacrificateur .

Le milieu, enfin, la haute montagne. Décidément je n’aime pas cet univers de froid, de neige, de glace.

En 1) je mets les nœuds d’acier, en 2) un vent de cendres et son milieu viticole et en 3) les six fourmis blanches

3 univers très différents mais où le suspens à la part belle.

Note : +++

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2019-06-15T16:28:25+02:00
Or

Un livre très original mais agaçant au départ, car il est à 2 voix qui racontent deux histoires différentes. On cherche le lien qu' on ne trouve pas. Donc on est dans l'obligation de tourner les pages.....Et c'est ce qui rend le récit addictif. On croit qu' on est dans une randonnée pleine de nature, zen mais on se retrouve dans une action infernale, digne de l'auteur.

Deuxième livre que je lis de Sandrine Collette( Juste après la vague). Elle me transporte encore une fois. Je deviens fan de son écriture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gryfondor 2019-10-31T13:16:37+01:00
Lu aussi

Roman court et rythmé, au style percutant et à l’ambiance pesante voire inquiétante. Une fois de plus l’auteure met à rude épreuve les protagonistes de cette histoire, avec notamment cet environnement hostile et dangereux qu’est la montagne, surtout quand on l’appréhende sans la connaître.

Malgré quelques répétitions quant aux conditions horribles de survie, l’œuvre se lit agréablement et bénéficie de personnages aux profils intéressants et d’un suspense correct. L’autre petit bémol, pour ma part, concerne la fin que j’aurais souhaitée plus inattendue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dune_ 2019-03-26T22:12:55+01:00
Diamant

J'ai dévoré ce livre ! Je l'ai lu en 48h et quelques poussières (empruntées sur mes nuits de sommeil).

C'est vrai que c'est un roman qu'on n'arrive pas à lâcher. Et ces inter-chapitres insupportables qui nous parlent de quelqu'un d'autre, noooooon, on veut savoir ce qui arrive à nos randonneurs, on se doute bien qu'il va y avoir un lien à un moment, mais ON VEUT LA SUITE !!!

Et puis on l'a...

Roh là làààààà...

Peux pas vous en dire plus sans spoiler...

Lisez-le, et vous saurez.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par seriallectrice 2018-09-02T11:00:55+02:00
Lu aussi

Un livre raconté à deux voix; Lou, la randonneuse et Mathias, le sacrificateur. Je n'ai pas compris où voulait en venir l'auteur avant qu'elle décide de nous le révéler, et ça, c'est plutôt une très bonne chose (la seule pour moi).

Pour le reste, le rythme est très lent et les personnages n'attirent pas vraiment la sympathie. L'écriture est assez spéciale aussi: hachée, saccadée, des bouts de phrases. Bref, je n'ai pas vraiment accroché.

Au final, je suis déçue. N'ayant jamais réussi à rentrer dans l'histoire, je n'ai pas ressenti ce sentiment d’oppression et d'angoisse que certains lecteurs ont éprouvé. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yeyette01 2018-08-21T22:20:27+02:00
Argent

J'avoue avoir eu beaucoup de mal au début avec le sacrificateur... peut être parce que ce genre de croyances et de pratique sont éloignées de notre type de vie... Mais une fois entrée dans l'histoire on ne plus lâcher ce livre et ces personnages. Un livre que je vous conseil vivement si vous aimer les thrillers. Et si vous avez la chance de rencontrer l'auteur c'est encore mieux car elle est d'une très grande gentillesse et tellement passionnée

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coralie-98 2019-12-24T09:40:14+01:00
Argent

Toujours très original et angoissant par rapport à mes lectures habituelles. Mais je suis un peu déçue de ne pas avoir retrouvé les mêmes sensations qu'à la lecture d'Après la vague dont j'étais ressortie vraiment chamboulée. 2 histoires parallèles: celle de Lou, citadine engagée dans un trekking en montagne; et celle de Matthias, sacrificateur de chèvres. L'histoire se met en place tranquillement et le personnage de Matthias est très intéressant. Le passage central est vraiment prenant et addictif. Puis la conclusion. Un bon roman mais j'attendais plus...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-07T15:10:34+01:00
Or

Freud dirait sûrement que l'auteur a un compte à régler avec les randonnées vu comment elle a l'art de vous en dégoutter dans ses romans (1).

Je suis du même avis… On aura beau être au mois de juin, j'aurais des sueurs froides lors de mes randos de vacances !

"La montagne, ça vous gagne" disait la pub. Tu parles ! La montagne, ça peut te tuer, oui ! C'est une tueuse silencieuse, la montagne, aidée de sa compagne la poudreuse. Les salopes…

D'ailleurs, le syndicat d'initiative de l'Albanie doit avoir mis l'auteur sur liste rouge parce qu'après cette lecture, on a pas envie d'aller faire du trek dans leurs montagnes.

Allez, enfilez une tenue de circonstance avant de plonger dans ce délicieux roman qui peut vous glacer les sangs et le bout de vos doigts.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, je me suis demandé quel rapport il pouvait y avoir entre le récit de Mathias, sacrificateur de chèvres (oui, ça existe, ça pourrait être une reconversion en ces temps de crise) et celui de Lou, compagne d'Elias, qui a gagné, ainsi que 4 autres, un trekking en montagne à Valbona, Albanie.

Nos 6 randonneurs (4 hommes et 2 femmes) du dimanche vont, sous la conduite de leur guide, Vigan, gravir la montagne durant quelques jours. Mais rien ne va se passer comme ils le pensaient et certains vont même y laisser leur bien le plus précieux : la vie !

Au fur et à mesure du récit, je me suis attachée à Mathias, l'homme qui lance des chèvres du haut de la montagne, ainsi qu'à Lou, qui nous compte le récit mouvementé de leur rando. J'ai tremblé pour eux, j'ai croisé les doigts, j'ai eu froid pour eux et j'ai eu du mal à lâcher le récit, je l'avoue. Surtout quand j'ai commencé à entrevoir le lien entre les deux…

Avant la lecture, j'avais pensé à un récit à la "Dix petits nègres" comme le disait une chronique… le genre où dans la cordée, le dernier disparait mystérieusement, ou un des trekkers qui ne revient pas après avoir été secouer son petit oiseau dans le froid. Mais il n'en était rien et c'est tout à fait autrement que ça s'est déroulé, et ce n'est pas plus mal, je ne voulais pas du "déjà lu".

L'auteur joue avec nos peurs, celle qui nous rendrait fou si on se retrouvait perdu en montagne, durant une tempête de neige. Peur de mourir de faim, de froid, peur de ce qui peut se cacher dans l'ombre, peur d'être le suivant à y passer.

Un roman avec beaucoup de tensions, de suspense et de peurs qui vous rendra chèvre car la chute sera angoissante. Une écriture aux petits oignons et des personnages bien campés.

Un roman qui met aussi l'accent sur les coutumes d'un pays fort méconnu, l'Albanie, dont nous savons peu de choses, hormis nos préjugés.

On a beau être en 2015, dans certains petits coins paumés, les gens restent fort superstitieux et ne veulent pas froisser les Esprits.

(1) "Des nœuds d'acier"

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode