Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sixth : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Boudicca Boudicca
Jean-Laurent DEL SOCORRO   
Un bel ouvrage sur les celtes et la reine fière et rebelle, boudicca , qui combattit l'invasion et le joug romain.
Je ne connaissais pas ces tribus et c'est avec un grand plaisir que j'ai découvert cette culture ou les femmes avaient des droits importants , elles pouvaient selon leurs naissances devenir reines mais étaient aussi, d'excellentes guerrières.
Les hommes pouvaient prendre plusieurs epouses mais également les femmes, d'ailleurs l'un des personnages féminins possèdent trois maris et cite : on s'y habitue très vite !
Ça me laisse songeuse !!!
J'ai trouvé toutefois que, au niveau des personnages, ils étaient moins intenses que dans le roman du même auteur, royaume de vents et de colère.
La Religion La Religion
Tim Willocks   
Si vous aimez les livres où les gentils sont très gentils et les méchants sont très méchants ... ce livre n'est pas fait pour vous! Peu importe le camp les personnages ont tous leur part d'ombre et de lumière, même le plus vil des personnages vous attendrira par l'humanité de ses sentiments. Au milieu de l'obscurité d'une guerre de religion, c'est l'espoir d'une mère qui poussera un homme plus que douteux vers un noble chemin ...

par Arborgne
Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers
Ransom Riggs   
Fait rare, j'ai acheté ce livre tout juste deux semaines après sa sortie. C'est un magnifique objet, parsemé d'images, décoré... Bref, de très bonne qualité et qui m'a attiré tout de suite de par sa couverture mystérieuse. N'ayant pas vu le résumé à l'intérieur du rabat, je me suis contentée de lire les quelques lignes derrières, disant que nous allions évoquer le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité. Publié aux Editions Bayard, ce premier roman de Ransom Riggs est à vendre à 14,50€ et je n'ai qu'une chose à dire : de par la qualité et la beauté de l'objet et aussi pour son histoire particulière, foncez vous le procurer !

Je ne vous résumerais pas l'histoire. Un des attraits du roman est justement ce côté mystérieux. Si certains l'ont jugé légèrement inquiétant par sa couverture, il n'en fut rien pour moi et c'est plutôt intriguée que j'ai commencé ce livre. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre ! Et j'ai avalé tout bonnement ces 450 pages.

450 pages qui se lisent relativement vite car nous n'avons pas affaire à de grandes narrations. Les pages sont aérées, la police n'étant pas spécialement grande mais les interlignes sont plutôt espacés. De plus, certaines pages ne comportent qu'une photo, ou le numéro du chapitre.
Puisque j'évoque ces photos, si étranges et si bizarres mais qui attirent immédiatement l'attention, je tiens à préciser, pour augmenter l'étrangeté du bouquin, qu'une note en fin de roman nous apprend que très peu d'entre elles sont truquées. Je serais curieuse de savoir lesquelles !
Ces photos apportent un plus à l'histoire. Elles nous permettent de mieux entrapercevoir les choses, les personnages, les lieux. Elles m'ont permis de mieux me figurer ce "monde".

Les personnages sont attachants mais je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec eux. Comme tout dans le livre, ils possèdent leur part de mystères, ce qui les rends difficiles à les cerner, autre que Jacob, notre protagoniste.
Les idées de l’histoire sont très intéressantes, mais encore survolées dans ce premier tome. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'une série, j'ai lu ce roman comme un one-shot et j'ai été un peu déstabilisée vers la fin, ne comprenant pas où l'auteur voulait en venir (mais quand j'ai appris que c'était un premier tome, j'ai mieux saisi ^^). On peut reprocher à ce roman, pourtant addictif, les défauts d'un premier tome : une histoire un peu longue à s'installer. C'est vrai et nous ne savons pas grand-chose en refermant le livre : il reste un part entière de mystères à découvrir !
Sans trop vous évoquer l'histoire en elle-même, je tiens à préciser que les horreurs de la seconde guerre, la persécution des juifs ainsi que le nazisme, sont très en arrière-plan dans ce premier tome, mais seront mis certainement davantage en avant dans le second. Contrairement à la classification du futur film (il va peut-être être adapté pour Tim Burton), je ne qualifierais pas ce roman d'épouvante ou d'horreur. Certes étrange, je ne l'ai pas trouvé effrayant, et il demeure dans le genre fantastique pour moi. Mais le film peut être adapté d'une autre manière...

L'écriture n'est pas un atout du livre, elle se fond avec le reste. Fluide, simple et sans attrait particulier, c'est tout de même elle qui nous entraîne, à l'aide des photos. On arrive rapidement au milieu de l'histoire sans s'en rendre compte !

Conclusion :

Pour décrire ce livre, un seul mot me vient : particulier. L'histoire en elle-même n'est peut-être pas innovante, bien que je n’aie jamais lu de roman lui ressemblant. Mais ce livre prend sa force de part un magnifique travail d'édition qui lui a donné une couverture intrigante qui attire l'œil. C'est vraiment un magnifique objet, parsemé de photos authentiques pour la plupart, qui augmentent le mystère. Si on peut lui reprocher quelques défauts d'un premier tome, à savoir un début un peu lent le temps d'installer l'histoire, il n'en fut pas moins une lecture addictive et très mystérieuse ! Le nazisme et la seconde guerre sont plutôt en second plan, mais ils vont prendre de l'avant dans le second tome (la fin le suggère...)
Vous l'aurez compris, ce roman est à découvrir pour tous les amateurs de fantastiques, à ceux qui aiment Tim Burton (ce qui n'est pas mon cas) et à tous ceux qui hésitent encore : laissez-vous tenter !

par Freelfe
Journal d'un marchand de rêves Journal d'un marchand de rêves
Anthelme Hauchecorne   
http://revesurpapier.blog4ever.com/journal-d-un-marchand-de-reves-de-anthelme-hauchecorne

Walter Krowley a fait des erreurs et a touché le fond. Il est perdu et ne sait pas quoi faire de sa vie. Dans ce journal, Walter nous partage ces idées noires, mais aussi et surtout sa drôle d'expérience. Tout a commencé avec des rêves étranges d'une réalité saisissante et inattendue ...

J'ai particulièrement aimé retrouver la plume de l'auteur que j'avais découvert dans le Carnaval aux Corbeaux, un roman ensorcelant que ma sœur m'avait conseillé pour l'Halloween. Anthelme Hauchecorne a réussi à me surprendre une nouvelle fois ici, avec une plume à la fois tourmentée et mélancolique. Cette plume qui devient au fil des pages fascinée et plus aventureuse. En fait, c'est une plume qui s'adapte au narrateur Walter Krowley, ce narrateur imparfait qui évolue tout au long du roman. J'ai vraiment pris le temps d'apprécier Walter, ce personnage vulnérable et peu audacieux, jusqu'à me laisser convaincre définitivement.

Dans l'Ever, dans ses songes, Walter n'a pas beaucoup de chance et n'est franchement pas en sécurité. Lorsqu'on pense que son adaptation ne se passe pas si mal, des événements qu'il ne peut contrôler, ou des rencontres, viennent le mettre en danger, ralentir puis enrichir son voyage. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir comment ce monde fonctionnait, à travers l'étonnant territoire sous contrôle qu'est Doowylloh, ou encore la découverte de Brumaire. Puis voir l'influence qu'ont ces rêves sur sa vie réelle, qui jusque là était sans saveur.

Les rencontres remplissent elles aussi leur part du marché. On ne sait absolument pas si il est bon pour Walter de se lier à Spleen, Banshee ou encore Poppy ou les Outlaws. Ces personnages imprévisibles qui lui permettent tout de même de vivre une grande aventure. Mais il y a quelque chose qui m'a séduit encore plus. Le "ça" des Rêveurs qui s'ajoute aux bizarreries de l'univers des rêves.

J'ai vraiment aimé mettre un pied dans l'univers des songes de cette manière et découvrir peu à peu le potentiel de rêveur de Walter. Que ce soit dans l'Ever ou dans l'Eveil, ces étonnants rêves laissent des traces et on ne sait pas bien où tout cela va nous mener. Je vais d'ailleurs vous faire part de mes soupçons. Il se pourrait que notre cher Anthelme Hauchecorne ... mette du sable dans son café!


En bref : Une exploration onirique remarquable !
The Curse, tome 1 : The Curse The Curse, tome 1 : The Curse
Marie Rutkoski   
Ce livre est sublime! On y trouve des sujets forts comme l'esclavage, la guerre entre deux peuples, et bien sûr un amour impossible au milieu de tout cela. Des personnages très complexes, avec des personnalités bien recherchées, un scénario haletant, The Curse est un roman très complet qui m'a énormément plu.

par LucyYy
La Roue du Temps, Tome 16/22 : Alliances La Roue du Temps, Tome 16/22 : Alliances
Robert Jordan   
Le seul hic avec cette saga, c'est que quand on commence, il ne faut plus s'arrêter avant d'avoir achevé le dernier tome, sous peine de ne plus rien comprendre à l'histoire !! Et comme ils ne sont pas encore tous sortis... J'attends un peu, je les relirai quand je les aurai tous.

par Nath56
La Roue du Temps,Tome 15/22 : Le Sentier des Dagues La Roue du Temps,Tome 15/22 : Le Sentier des Dagues
Robert Jordan   
Pas mal de coquilles dans mon édition qui m'ont un peu gâché ma lecture. Il ne se passe pas énormément de choses dans ce tome, mais les plans se mettent en place, on sent l'action qui approche...

par Luna1579
La Roue du Temps, Tome 14/22 : Les Lances de Feu La Roue du Temps, Tome 14/22 : Les Lances de Feu
Robert Jordan   
J'aime beaucoup cette série et pourtant cela fait plus de 3 ans que j'ai lu le dernier tome. Autant dire que mes souvenirs de l'histoire en amont n'étaient pas bons... Malgré tout j'ai réussi à raccrocher à l'histoire assez vite (même si les trèèèèès nombreux personnages ne facilitent pas la tâche). Un bon moment de lecture.

par Luna1579
La Roue du Temps, Tome 13/22 : Une Couronne d'Epées La Roue du Temps, Tome 13/22 : Une Couronne d'Epées
Robert Jordan   
bin là j'adore Mat à Ebou Dar car l'histoire qui s'y déroule est assez drôle je trouve

par dididoune
La Roue du Temps, Tome 17/22 : Le Coeur de l'Hiver La Roue du Temps, Tome 17/22 : Le Coeur de l'Hiver
Robert Jordan   
Je commence a m'y perdre. Il faut dire que j'ai lu ce tome apres une "pause" dans la serie de plus de deux mois, alors le redemarrage a ete laborieux. Enfin, je suis repartie.
Nous avons enfin des nouvelle de "la fille des neuf lunes" et pas mal de mouvement, Rand voit une fois de plus les choses en grand.(peut etre trop grand d'ailleur). Bref tout le monde s'agite,des deux cotes si l'on peut resumer cette histoire par deux partie, ce qui serait assez grossier, disons de tout les cotes.
Hate de lire la suite.

par Mondaye