Livres
528 885
Membres
549 185

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Skyl : Ma PAL(pile à lire)

Arkane, Tome 1 : La Désolation Arkane, Tome 1 : La Désolation
Pierre Bordage   
Pierre Bordage est un auteur à découvrir dans le genre de la fantasy. C'est principalement pour cette raison que je me suis intéressée au premier tome d'Arkane. Qui plus est, le synopsis semblait intéressant. Au final, j'en ressors surtout perplexe. Cela ne m'était jamais arrivé auparavant.

Tout d'abord, l'auteur nous propose de suivre trois points de vue différents. Si j'apprécie ce procédé car cela instaure un certain rythme et un élargissement de la vision du monde proposé, il est aussi vrai qu'il risque d'y avoir un déséquilibre entre les points de vue. Ca a été le cas ici : si les points de vue de Noy et Oziel m'intéressaient, celui de Renn m'ennuyait horriblement. Tant et si bien qu'à la fin, j'ai fini par sauter les chapitres qui lui étaient consacrés.

Seulement, si Noy me paraissait plus intéressant à suivre, ma perplexité n'a cessé de grandir à son encontre. Je ne comprend pas ce personnage. Si au début il s'agissait d'un jeune noble violeur (autant appeler un chat un chat, hein), il s'enfonce de plus en plus. Il avait des réactions, des pensées, qui m'étaient incompréhensibles. Qui plus est, j'ai été légèrement exaspérée en voyant que toute son intrigue tournait autour du sexe. C'est parti tellement loin que j'ai été perdue en chemin. A ce moment-là, j'ai su que je ne lirais pas le prochain tome. Tout compte fait, seul le point de vue d'Oziel restait abordable, mais même là il ne se passait pas grand chose... On nous vend une rencontre qui n'arrive finalement jamais. Elle est dans une situation plus que précaire et s'en sort toujours par des deus ex machina (des retournements de situation hasardeux, si vous préférez). Cette habitude a fini par me lasser aussi.

Pour en revenir au fait que le sexe soit omniprésent dans l'intrigue de Noy, il s'avère que c'est le cas dans tout le roman. Je n'avais jamais rien lu de pareil. Au début de ma lecture, j'ai été déconcertée par certains éléments de l'univers de l'auteur (notamment le fait qu'on grave au fer rouge une marque sur le pubis de chaque enfant). Quand on fait la rencontre des personnages, on se rend compte qu'on suit le même tracé : entre l'inceste, le viol, … Les personnages ne font que penser à ça. Je reconnais fort bien que cela fait partie de la vie et tout ça, qu'il y en ait dans une histoire ne me dérange absolument pas, mais que ce soit autant présent, si. Je n'ai plus compté les scènes de sexe ni les évocations qui étaient faites. Plus encore, la définition du viol, surtout faite sur un homme, semble assez flou, ce qui m'a personnellement dérangée : un personnage masculin dit qu'il n'y a pas eu viol (de sa part sur sa partenaire), si cela est vrai, ce n'est pas le cas pour lui. Il se défendait d'en avoir commis un, mais dans la formulation faite par l'auteur, on dirait qu'il y en a eu aucun des deux côtés. Or c'était bien le cas.

J'en suis venue à considérer toute cette atmosphère comme presque malsaine. Si on ajoute à cela les personnages inintéressants, détestables ou incompréhensibles, l'intrigue pas si intéressante que ça, on obtient un résultat qui ne m'a pas du tout convaincue. Pour autant, je n'ai pas détesté ma lecture, l'intrigue avait du potentiel et le style de l'auteur n'était pas déplaisant, mais tous les éléments cités plus haut ont fait que cette lecture s'est avérée... extrêmement particulière. En tout cas, je ne compte pas poursuivre cette saga, ni lire un autre livre de cet auteur.

par Eleanara
Le Cycle de Drenaï : Waylander Le Cycle de Drenaï : Waylander
David Gemmell   
Encore un livre que je regrette de n'avoir pas lu plus tôt ! (Décidément...) Contrairement aux histoires de fantasy classiques qui narrent la quête d'un homme ou d'un adolescent, devenu héro presque malgré lui, le personnage de Gemmell, Waylander est l'image même du anti-héro ! Sarcastique, acerbe, asocial, il n'aime personne et le monde le lui rend bien !
De plus, ce anti-héro est même un assassin. Ancien fermier reconverti à la mort de sa femme et de ses enfants, Dakeyras devient finalement Waylander l'Assassin, le Voleur d'Ames, acceptant de tuer n'importe qui contre de l'argent !

Le fait que ce héro malgré lui soit un assassin à la réplique cinglante donne un tout autre goût à l'histoire et nous change vraiment de ce genre de héro un peu stéréotypé que l'on peut retrouver dans les histoires de fantasy.

Dès les premières pages, Gemmell nous entraine dans un univers sombre, où la guerre fait rage. Un univers impitoyable de meutres et de barbarie, décrit d'une manière telle que l'on s'imagine parfaitement le décors. C'est au milieu de ce chaos que Waylander vit, ou plutôt survit, échappant à ses ennemis pour en fuir d'autres. Le style imagé de l'auteur fait que l'on plonge dans l'histoire si bien qu'on a l'impression de vivre les aventures en même temps que les personnages.

La plume de Gemmell est fluide et très agréable à lire. Les scènes sont détaillées de façon à ce que l'on puisse la visionner en même temps qu'on la lit, mais sans plomber le livre. On reconnait son style d'écriture par le vocabulaire qu'il emploi. C'est du lourd ! Il a pas peur des mots et cela se vérifie dans le langage parfois cru qu'il utilise !
J'ai aussi aimé la façon dont il a construit son histoire, les retournements de situation à la dernière minutes. A chaque instant, on pense qu'il va se passer telle chose et finalement, il s'en passe une autre. Un personnage apparaît, mais jamais celui auquel on s'attend !

Pour conclure, je dirais que j'ai passé vraiment un très bon moment à lire cette histoire ! Vraiment un très bon livre !!

par Fantasyae
Le Tour du monde en 80 jours Le Tour du monde en 80 jours
Jules Verne   
Tout le monde connaît le périple de Phileas Fogg !! ^^ Le suspense n'était donc pas le point fort du livre mais il n'empêche que j'ai passé un très bon moment de lecture. Je connaissais les grandes lignes mais pas vraiment le détails du périple. Et ça fait tellement bizarre de se dire qu'à l'époque il fallait 6 jours pour traverser les Etats-Unis d'Ouest en Est !! Et encore, c'était le plus rapide ^^
Et puis je suis raide dingue de l'Angleterre du XIXe siècle alors, bien qu'écrit par un français, ce livre avait tout pour me plaire
Je recommande donc cette lecture à tout féru d'aventure et de de voyage hasardeux :)

par Julma
Cherub, Tome 13 : Le Clan Aramov Cherub, Tome 13 : Le Clan Aramov
Robert Muchamore   
Robert Muchamore:

Après avoir terminé Vague Fantome, j'ai réalisé que je ne voulais pas arrêter de faire du CHERUB. Mais après avoir écrit plus d'un million de mots à propos de James et sa bande, je voulais faire quelque chose de différent.

Ecrire République Populaire (le vrai nom de Aramov T1) était une grande idée, parce que tous les personnages sont au début de leur carrière à CHERUB et j'ai obtenu le même sens de plaisir que j'ai eu six ans plus tôt quand j'ai écrit 100 jours en Enfer et Trafic.

par babaOM
Geronimo Stilton, tome 6 : Le Fantôme du métro Geronimo Stilton, tome 6 : Le Fantôme du métro
Geronimo Stilton   
j'adore les geronimo stilton. Ce livre raconte l'histoire d'un chat géant qui se trouve dans le métro.

par theo-51
Geronimo Stilton, tome 29 : Le Mystérieux Voleur de fromage Geronimo Stilton, tome 29 : Le Mystérieux Voleur de fromage
Geronimo Stilton   
Un tome qui se veut un peu plus comme une enquête afin de savoir qui est ce voleur de fromage. Tout aussi amusant.
Geronimo Stilton, tome 44 : Le Secret de la momie Geronimo Stilton, tome 44 : Le Secret de la momie
Geronimo Stilton   
Superbe livre qui raconte l'histoire de Géronimo qui enquête dans un musée egyptien car une momie voleuse sort de sarcophage. Est-ce une vrai momie la est justement à lire ?[spoiler][/spoiler]

par theo-51
Geronimo Stilton, tome 45 : Qui a volé le diamant géant ? Geronimo Stilton, tome 45 : Qui a volé le diamant géant ?
Geronimo Stilton   
Cette histoire raconte un tournoi de golf et une voleuse veut prendre la ratocoupe avec un diamant géant mais comme d'habitude Geronimo Stilton est la pour veiller au grain.

par theo-51

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode