Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Skyl : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Manoir, Tome 3 : Alisande et le Cercle de Feu Le Manoir, Tome 3 : Alisande et le Cercle de Feu
Évelyne Brisou-Pellen   
Je me suis arrêtée au tome 3 pour la simple et bonne raison que j'en avais marre. Cette série, pour moi en tout cas, je trouve que c'est toujours la même chose.
Je conseille ce livre aux gens qui ont vraiment envie de le lire, et non à ceux qui étaient désespérés et qu'ils l'ont pris simplement parce qu'ils avaient besoin de lire qqch pendant les vacances...
Malenfer : Terres de Magie, Tome 4 : Les Sorcières des Marais Malenfer : Terres de Magie, Tome 4 : Les Sorcières des Marais
Cassandra O'Donnell   
Nous (mon fils et moi-même) remercions Cassandra, ainsi que les éditions Flammarion pour ce service presse papier. Mon fils aime beaucoup les livres jeunesse de Cassandra et forcément, lorsqu'il a vu arriver celui-ci, il a voulu que je le lui lise (oui, c'est un fainéant par moment, mais raconter l'histoire en faisant un câlin, c'est bien aussi, profitons-en !)

Concernant la couverture, nous sommes d'accord tous les deux, elle est sublime, en plus il y a le dragon (version fiston) Jérémy a encore fait des merveilles de ce côté !

Pour l'histoire, je vais découper en deux parties. La première, la version de mon fils qui sera plus courte, mais plus explicite pour les enfants. C'est TROP BIEN !!! (voilà, j'aurais pu m'arrêter là, parce qu'il me l'a sorti je ne sais combien de fois) On voit beaucoup Elzmarh (ledit dragon) il fait tout comme Crocmou mais en mieux (celui du film d'animation dragons) Il est intelligent, il mange de tout (on va passer les détails mais il a adoré lorsqu'il se met à chasser) et il sauve son copain (ici entendez bien qu'il s'agit de Gabriel. Zoé est trop belle, mais trop folle pour lui, elle voit des trucs bizarre (j'ai modifié le terme qu'il a dit, car cela s'appelle raconter toute l'histoire) et c'est une fille qui est trop sensible. Il a beaucoup aimé les blagues "pourries" entre les personnages adultes (je reviendrais dessus). Ah oui, il ne voyait pas les sorcières des marais ainsi, mais sur une terre où la vie ne tient qu'à un fil (ce sont mes termes) il comprend que les "gens" soient ainsi.

Seconde partie, ma vision des choses, qui va se rapprocher énormément de celui de mon fils.

Premièrement, ce tome peut être lu indépendamment des autres car il ne retrace pas tout ce qui s'est produit avant. Je dois dire que nous n'avons pas lu le tome 3 (mystère et boule de gomme sur le pourquoi) mais sincèrement, cela ne gêne pas la lecture. Par contre nous avons décidé de nous commander ce fameux tome 3, histoire de connaître tous les détails de leurs aventures.

Deuxièmement, mon avis.

Zoé, Gabriel, Batavius et compagnie viennent en terre de magie pour protéger les enfants (qui sont toujours Zoé et Gabriel). Le chemin à parcourir est long, sinueux, pavé d'embûches, mais il apportera son lot de bienfaisances et de personnages qui ne sont pas si méchants que cela. Les sourciens sont toujours à la recherche des deux enfants et comptent bien les récupérer, morts ou vifs. C'est pourquoi il leur faut l'aide de la reine des sorcières des marais. Pour parvenir jusqu'à elle, il leur faudra traverser des zones d'ombres. Des combats font surface. Tout ne se déroulera pas sans incident, bien entendu, sinon ils seraient sur un long fleuve tranquille.

L'histoire est bien développé, plus mature aussi. Les actions sont plus fortes, un peu plus violentes, mais restent adaptés à un jeune public (mon fils à 10 ans). Les créatures qu'ils vont rencontrer sont plus impressionnantes. L'auteur montre que la beauté, la surface ne fait pas tout. quelqu'un de beau extérieurement peut être le mal en personne intérieurement et inversement. Un marais, c'est sombre, humide, brumeux (les descriptions vont très bien avec tout cela) avec des "bestioles" qui font peur.

Les personnages ont évolués et nous en apprenons beaucoup sur les "adultes". Concernant Zoé elle devient plus mûre. Son intelligence fait peur par moment, mais ce qu'elle voit aussi. Elle est impulsive, écoutant son coeur plutôt que sa raison. Contrairement à son frère Gabriel qui lui est plus pragmatique. Ils se complètent parfaitement, niveau pouvoir et mentalité. Entre Gabriel et Elzmarh, le lien se renforce, ils se comprennent plus et s'écoutent plus aussi. On ressent bien que l'un comme l'autre agit sur le second. D'ailleurs l'instinct de protection que Gabriel a envers sa soeur se "transmet" à son dragon.

Les joutes verbales entre certains sont bien pour alléger une situation ou une scène qui pourrait être terrible. Les rencontres qu'ils font les montre sous un autre jour. La magie est plus présente que jamais.

En conclusion, nous avons passés un super moment de lecture. Avec des personnages qui avancent, murissent se dévoilent. De nouveaux chemins parcourus et à parcourir qui sont plus sombres. Une très belle aventure à lire et à partager !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/malenfer-tome-4-les-sorcieres-des-marais-cassandra-o-donnell-a130338562
Salmacis, Tome 1 : L'Élue Salmacis, Tome 1 : L'Élue
Emmanuelle De Jesus   
Tout d’abord je tiens à remercier William et Cécile pour m’avoir accordé le privilège de découvrir ce roman plus de deux mois avant sa sortie :-) J’en suis très honorée et extrêmement ravie !

À vrais dire il est difficile de parler de ce roman sans le spoiler. Alors ne m’en veuillez pas si je reste brève et évasive sur l’intrigue mais c’est uniquement pour votre propre bien, car sincèrement cette lecture sera bien meilleure si le mystère reste entier. D’ailleurs si j’avais moi-même eu vent de l’intrigue, je ne suis pas certaine que j’aurai eu envie de le lire et croyez moi j’aurai été vraiment bête de ne pas y succomber !!! Car cette histoire aussi bien imprévisible qu’addictive annonce les prémices d’une très très chouette saga !

Hormis le faite qu’il s’agissait du grand vainqueur du Tremplin Black Moon, je ne savais pratiquement rien de ce livre avant de l’ouvrir. D’ailleurs si je ne me trompe pas, peu de chose ont filtré sur le net et pour l’instant il n’existe ni résumé ni synopsis de ce roman… Et c’est tant mieux, la surprise n’en est que plus appréciable !

J’ai trouvé le style de l’auteure vraiment agréable et limpide, une belle plume qui a su m’emmener avec elle dès les premières pages…

Nous vivons cette aventure du point de vue de Faustine, une jeune fille de dix sept ans qui a toujours vécu dans l’ombre de son frère jumeau Sasha. Le lien qui les anime et très puissant, mais malgré cela, Faustine et Sasha sont radicalement différents. Si l’on se prend d’affection pour Faustine, Sasha (malgré tout ce que peut en penser l’héroïne) n’est qu’une pâle copie de sa jumelle et vous l’aurez compris, il n’a pas vraiment remporté mon affection. Anna et Ben (l’oncle et la tante) m’ont beaucoup fait sourire et émue également, la situation peu ordinaire qui les amènent tous à vivre ensemble m’a beaucoup touché (remué les tripes et même beaucoup plus approprié). Andrea (le canon/énigmatique/ténébreux) est entouré d’énigmes et je me suis longtemps demandée ce que je pensai vraiment de lui et encore maintenant j’avoue que je suis un peu perdue à son sujet. J’aurai aimé que l’auteure prolonge quelques scènes entre lui et Faustine afin de me forger un peu plus mon opinion. Mais après réflexion, je pense que tout cela est fait exprès et que l’auteure a véritablement cherché à maintenir jusqu’au bout le mystère autour de son personnage. C’est une bonne idée, le seul problème c’est que du coup je n’ai pas réussi à m’accrocher à Andrea, désirée ou non il y existe une distance réelle entre lui et le lecteur.

Si j’ai aimé parcourir les 250 première pages (soit près des ¾ du roman), je n’ai pas cessé de me demander où l’auteure allait m’emmener. Nous sentons très bien qu’il va se passer un « truc », qu’il y a des choses anormales qui se dessinent à l’horizon. Des secrets nous sont dissimulés, une menace grandit… quelque chose de latent et de nébuleux qui prend forme. Et cette attente est un peu longue, même si le reste de l’histoire est très plaisant à lire il m’a manqué un peu d’action et je trouvai le récit un peu « bateau » : la p’tite nouvelle peu sûre d’elle qui tombe désespérément amoureuse du mec le plus haut canon et le plus mystérieux de l’école.
Jusqu’à ce que tout dérape !
L’auteure nous plonge brusquement dans un secret des plus troublants, grosse remise en question pour l’héroïne. Et pour le lecteur également car autant vous dire la vérité, l’idée dérange un peu ! Je me suis donc accrochée jusqu’au bout de cette histoire en me posant un milliard de questions sur la dite révélation et en me demandant continuellement ce qu’il allait bien pouvoir se passer ? Et quelle décision prendrait Faustine ? … ahhh et là j’ai compris qu’il s’agissait d’un premier tome ! Et mon monde s’est écroulé…

Vous l’aurez compris je n’ose émettre d’avis concernant le sujet de ce livre, sachant qu’il est vraiment important de ne rien spoiler. En même temps pour les plus curieux, si vous souhaitez avoir quelques infos supplémentaires avant de vous plonger dans ce roman, je ne vous dirai qu’un mot : Salmacis !

En bref : Une mise en bouche plus qu’appétissante avec ce premier opus, une intrigue dévorante qui m’aura tenu en haleine le dernier quart du roman et une envie indescriptible de me procurer la suite coûte que coûte !!! Je sens que l’attente va être longue…
http://www.a-lu-cine.fr/salmacis-emmanuelle-de-jesus/

par alucine
Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Tome 1 : Étiquette & Espionnage Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Tome 1 : Étiquette & Espionnage
Gail Carriger   
C'est la première fois que je lisais du Steampunk et mon avis est assez mitigé...
J'ai été attirée par la couverture et le résumé me paraissait pas mal pour découvrir un nouveau genre mais là où je n'ai pas été assez regardante c'est sur l'âge de l'héroïne en effet elle a 14 ans et le livre correspond parfaitement à cette tranche d'âge ^^
Je pense que avec 10ans en moins je l'aurais vraiment apprécié !
Mais la j'ai eu du mal à le finir et j'ai survolé les 50 dernières pages mais l'histoire en elle même est bien construite et l'univers bien décrit ...

par meliaa
Les pierres de fumée, tome 1 : La prédiction Les pierres de fumée, tome 1 : La prédiction
Eric Boisset   
http://lectureavie.blogspot.com/2015/08/les-pierres-de-fumee-eric-boisset.html

Je remercie chaleureusement les éditions Magnard pour l’envoi de ce livre !

Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, il m’a vraiment bien tentée. Si j’ai mis autant de temps à le lire, c’est pour une seule et unique raison : la couverture. Je ne dis pas qu’elle est moche, non est elle très bien ; seulement, pour moi elle ne rend pas justice au contenu du livre. Je veux dire par là qu’on a l’impression que le roman est vraiment très jeunesse (en tout cas c’est l’impression que j’ai) alors qu’au final, il est pour tous les âges.

J’ai donc commencé ce livre pour le week-end à mille, mais comme vous pouvez le constater, je ne l’ai pas fini pour le challenge – que j’ai complètement loupé, d’ailleurs !

Pour moi, le plus gros point faible du roman est vraiment le début. Le début m’a assez ennuyée, et je n’aimais pas tellement. En fait, on découvre l’univers, on rentre seulement dans ce monde qu’Éric Boisset a créé, et il nous faut donc un petit temps d’adaptation.

Mais justement, ce début, cette adaptation pour l’univers, est trop long à mon goût. Elle m’a un peu rebutée, et je pense qu’il est possible que ça rebute aussi d’autres lecteurs – même s’il y en a sûrement que cela ne dérangerait pas !

Voilà donc pour le point faible du roman selon moi. Après, pour la suite, ça a roulé comme sur des roulettes !

C’est vraiment une très agréable surprise pour moi d’avoir autant apprécié ce livre. J’en ai presque oublié le début laborieux !

J’ai été vraiment prise dans l’histoire, j’avais très envie de connaître la suite !
La plume d’Éric Boisset est vraiment très fluide et addictive. Je me suis laissée emportée sans m’en être vraiment rendu compte.
Un beau moment, sans savoir pourquoi, je me suis mise à penser à la suite du livre, et j’ai alors compris que j’étais vraiment « à fond » dans ma lecture.

C’est vrai que l’univers est un poil complexe à appréhender au début, mais je vous assure qu’ensuite tout est très naturel ! C’est un univers qu’on connaît et tout nous paraît « normal ».

J’ai beaucoup aimé la narration à plusieurs personnes, nous permettant de découvrir non seulement le point de vue de nos héros, mais aussi celui d’autres personnages, plus ou moins secondaires. Je trouve que c’est une très bonne idée, même si j’ai été une fois ou deux déstabilisée par un nom que je ne connaissais pas !

Durant tout le livre, nous avons énormément de révélations, et l’action n’en finit pas ! Elle est plus ou moins intense, mais ce qui est sûr, c’est qu’on a toujours envie de continuer notre lecture pour savoir la fin !
Certaines révélations m’ont laissée perplexe ou bouche-bée. Je ne m’y attendais vraiment pas !

J’ai fini par m’attacher à tous les personnages, même si mon préféré reste sans conteste Éléa qui est vraiment géniale !
C’est un de mes personnages préférés par excellence, car elle est forte, courageuse, mais a beaucoup d’humour et est très ironique – le mélange que j’adore !

En-dehors d’elle, j’ai beaucoup aimé tous les autres, même si j’avoue que j’ai énormément de mal avec son père, bizarrement. Il m’a vraiment tapé sur le système, en fait ! Vous comprendrez certainement pourquoi si vous le lisez, et surtout vers la fin.

Au début, j’attendais donc avec grande impatience les moments où la narration était pour Éléa. Puis au final, j’ai pris autant de plaisir à lire ses parties que celles de Liam, Gofraidh ou encore Eshan !

Ne vous laissez donc pas berner par la couverture – même si je suis peut-être seule à trouver qu’elle fait un peu jeunesse – car le roman est vraiment accessible pour tous ! Je veux dire par là que même les plus grands aimeront.

Les personnages sont censés avoir 12 ans, mais personnellement j’ai trouvé qu’ils faisaient beaucoup plus dans leur maturité ! C’est vrai qu’à certains moments on se rend compte qu’ils sont encore jeunes, mais avec toutes les épreuves qu’ils traversent, cela se comprend.
Dans leur comportement, je leur aurai plus donné autour de 15 ans environ.

Donc vraiment, n’ayez pas peur de commencer ce livre en vous disant qu’il est trop jeunesse pour vous, c’est vraiment inutile de se limiter pour ça !

EN CONCLUSION, un roman qui m’a bien plus plu que ce que j’espérais !
Éric Boisset nous offre une histoire addictive et surprenante que j’avais du mal à lâcher !
Passé le début, je suis rentré dans l’histoire comme je ne le croyais pas possible.
Bien plus qu’un roman jeunesse, c’est un roman que tout le monde peut lire !
J’ai vraiment adoré ! N’hésitez pas !
Les Pierres de Fumée, tome 2 : La révélation Les Pierres de Fumée, tome 2 : La révélation
Eric Boisset   
Une très bonne suite pour les pierres de fumées, on retrouve Liam et Eléa avec joie ! Toujours autant d'humour et de sensibilité dans l'écriture, toujours autant d'actions et de rebondissements...

Liam continue son apprentissage auprès des mystagogues tandis que le mariage d'Eléa se rapproche...
[spoiler]On apprend que le père des jumeaux est en fait Gofraidh, mais qu'à cause de son passé de seigneur pompeux, il avait dédaigné son épouse et ses enfants. Ny Angouti était alors la nourrice des deux jeunes bébés, recueillis par un pêcheur par la suite.
Ny enlève l'aveugle, qui ne peut assister comme promis à l'allumage du premier joyaux par Liam. Celui-ci parvient à sauver Eshan de la mauvaise influence de Swideger et les trois apprentis réussissent sans peine l'épreuve. Mais Liam s'inquiète pour son maître, surtout lorsqu'Azeami son idalys revient seule à Porphyria ! Il décide de se lancer seul à sa recherche et parvient à le libérer avec Prospero, un ami religieux du maitre bâtonnier qui se fait tuer au cours de la bataille. Pendant ce temps, Porphyria se fait attaquer par l'armée de Caëla et de Chyle, avec l'aide du traitre Swideger. Certains mystagogues rejoignent Liam et Gofraidh.

De son côté, Eléa retrouve Kiru son raton-laveur. Choquée par la tentative d'assassinat de son futur époux, elle est bien décidée à s'enfuir. Caëla, qui trouve que sa magie des Souffles ne progressent pas assez vite, libère en elle le "Serpent d'Or", source des pouvoirs.
Eléa et Tobias s'enfuient avec les pijukes, des roomajads vivant sur le fleuve. Mais Eléa tombe gravement malade à cause du pouvoir libéré en elle : pour la sauver, Tobias doit trouver une plante chez les Petits Follets (des esprits).
On apprend à la fin que Caëla est en fait la véritable mère des jumeaux... [/spoiler]

Beaucoup de suspens à la fin, ce qui donne encore plus hâte de connaître la suite...

par Zelina
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 1 : L'Épée de l'été Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 1 : L'Épée de l'été
Rick Riordan   
Fini hier soir!
J'ai lu les 150 dernières pages d'une traite tellement c'était entraînant et plein de suspense.
Si jamais certains hésitent à se lancer dans la VO, je vous conseille de céder à la tentation car l'écriture de R. Riordan est fluide et pas très compliquée. Franchement, avec de la détermination, un petit traducteur à côté de vous et avec l'idée que nous ne lirez pas ce livre aussi vite que les autres et qu'il faudra être patient, ce roman est accessible aux personnes ayant un anglais moyen. Il y a toujours quelques verbes qui ne sont pas fréquents et des noms communs bizarres mais un traducteur quelconque vous sauvera!

Bon, la seule difficulté dans ce livre, ce sont tous les termes liés à la mythologie nordique! Il y a un lexique (comme dans PJ, HDO...) à la fin qui nous rappelle telle ou telle chose mais ayant lu le livre sur liseuse, le lien du mot qui renvoyait au lexique ne restait que les 2-3 premières apparitions du mot puis disparaissait donc j'avais plutôt intérêt à le mémoriser! Donc, c'est peut-être le seul point un peu frustrant de ce livre. La plongée dans la mythologie nordique m'a semblé la plus compliquée entre tous les univers de R. Riordan qui impliquent des mythologies. Et, surtout, ne pensez pas les films sur Thor vous aideront, ah ah!

Comme les autres personnes ayant fait des commentaires, je vais essayer de commenter sans dévoiler l'intrigue (car certains curieux seraient susceptibles de cliquer sur les "spoiler" x) bien que je pense qu'on puisse trouver des infos sur Internet... Mais c'est toujours plus agréable de découvrir soi-même).

Avant d'engager le vrai commentaire, j'aimerais signaler de l'édition en France ne gère pas forcément super pour la traduction des livres. Je sais que la plupart des versions européennes sont déjà (ou presque) disponibles... Et nous pauvres petits lecteurs devront attendre je ne sais pas moi.. un an? avant d'avoir la version française... Bon, je me plains mais je connais rien en acquisition de droit pour les séries, la traduction, etc donc désolée si je parle de choses qui, ça se trouve, sont très compliquées à gérer.


Bref! Bon, je commence avec le début du roman car... car c'est assez spécial.
Préparez-vous à être paumés au début. Le résumé n'aide pas du tout à la compréhension, au contraire il complique les choses... Et je trouve que si, certes, il donne envie de lire le livre, il spoile aussi pas mal...
On quitte New York de PJ et des Chroniques de Kane pour Boston, un peu plus au Nord, en plein hiver.
J'étais un peu larguée au début (bon, c'est peut-être moi après... se remettre dans un livre en VO est pas toujours facile...) avec tous les éléments nouveaux et parfois liés à la mythologie nordique auxquels je ne comprenais pas tout...
Mais rassurez-vous, une fois qu'on est dans le bain et que Magnus est un peu moins paumé (oui, il l'est lui aussi, au début ah ah), c'est plus facile!

Bon, concernant les péripéties, rien à redire. C'est du R. Riordan tout craché! Il a toujours de bonnes idées pour combler ce qui se passe entre le début et la fin. Il m'étonne d'ailleurs, avec tous les livres qu'il a déjà écris! Bravo à lui. En gros, attendez-vous à de l'action, à des situations complètement loufoques, à de l'émotion, à de l'absurde, à de l'humour (beaucoup d'humour, à la sauce de l'auteur) et à plein de choses encore!
Il y a de temps en temps des passages moins entraînants et je pense que s'ils n'y étaient pas, il y aurait bien trop d'action et l'histoire ne serait pas digérable.

La fin m'a agréablement surprise. Cela change des autres histoires de l'auteur, qui avait ce côté guerre totale "On va tous y passer - BOOM - Oh, y'a un monstre là-bas! - BOOM" Vous voyez le genre?
Il y a évidemment une "guerre" car nos protagonistes ont des antagonistes donc un côté épique et... des sacrifices.

Maintenant, les personnages.
Si je le pouvais, j'embrasserais R. Riordan pour ses personnages! Ce qu'ils sont vivants, drôles, différents les uns des autres! Les personnages qui interviennent dans l'histoire sont différents de ceux de ses autres univers (OK, Annabeth, tu es une exception!) bien que Magnus et Percy aient des points communs. Je féliciterais aussi l'auteur pour le mélange de toutes ces ethnies... il est formidable à ce niveau.

A la fin du livre, vous serez déjà plutôt biens calés niveau Dieux, Mondes (9!) et espèces nordiques. J'aime cet aspect pédagogique des livres de R. Riordan. Il y a cette espèce de "Apprendre en s'amusant" que j'apprécie beaucoup. Il est sérieux sur (et passionné par) les mythologies tout en mettant plein d'humour.

Je finis ce commentaire en comparant Magnus Chase aux autres séries de R. Riordan (il faut bien!). Avant tout, il s'agit de ma propre opinion et mon commentaire est parfaitement subjectif donc si vous n'êtes pas d'accord avec moi, pas besoin de me cracher dessus! ^.^
Première chose : Percy et Magnus. On va le dire : ils aiment l'humour, leurs amis et ils sont carrément casse-cous! Mais je dirai que la ressemblance s'arrête là. Magnus est moins... guerrier. Plus pacifiste. On comprend pourquoi en lisant le livre et j'ai beaucoup aimé Magnus pour ce côté-là. Après Percy, on l'a suivi depuis notre enfance donc difficile de lui faire de l'ombre x3 Cependant, Magnus est vraiment génial. Je pense que R. Riordan a suivi la croissance de ses lecteurs en écrivant Magnus Chase. Certains aspects font moins enfantin et l'humour de Magnus est plus "adulte" que celui de Percy. Il est plus calé sarcasmes et humour noir (pas trop pour ce dernier mais c'est arrivé). De plus, je ne dirai pas son âge exact mais Magnus est plus âgé que Percy dans leurs tomes 1 respectifs.
En parlant de tome 1, si je devais faire un classement, ce serait celui-là : PJ, Magnus Chase, HDO, Chroniques de Kane. Après, j'ai préféré le tome 2 de HDO à celui de PJ donc il faut voir ce que donne le deuxième livre de Magnus Chase (qui sort à l'automne 2016 apparemment... dur dur d'attendre!).

Voilà, voilà, un commentaire un peu long mais il faut dire que c'est un livre super et que j'ai pris plaisir à donner mon avis aux autres le concernant! ^^

par louji
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor
Rick Riordan   
Je viens juste de finir le tome 2 de Magnus Chase et les Dieux d'Asgard... et j'ai une envie folle de tenir le troisième entre mes mains ! Quelle idée de le lire si vite ! Impossible de décrocher ! Les aventures de Magnus et compagnie m'ont fait tour à tour frémir, sautiller de joie et mourir de rire. Je me languis déjà de ces personnages hauts en couleur...

Nos héros se lancent donc, une fois n'est pas coutume, dans une quête périlleuse : retrouver Mjöllnir alias Mimi, le marteau de cet idiot de Thor. Autant dire que cela ne sera pas de tout repos pour eux ! Il y a tellement de péripéties compilées en un seul tome que je ne sais par où commencer !

Les personnages (autres que Magnus) sont beaucoup plus développés dans ce deuxième tome : Hearth et son sombre passé ; Samirah, Walkyrie et jeune fille amoureuse à plein temps ; même Amir prend de l'importance, certes en tant que petit ami de Sam. Et surtout, il y a Alex Fierro. Ô Alex ! Je l'aime à la folie ! Je pourrais lui écrire une ode ! J'ai adoré l'introduction d'un personnage sourd-muet dans le premier tome (Hearth), mais alors là, je suis combée.

[spoiler]Alex est un personnage transgenre, ou un argr, pour reprendre les termes de la mythologie nordique, en plus d'être un change-forme, à l'instar de Samirah, du fait de sa parenté avec Loki.[/spoiler]

Piquante, acerbe, la langue bien pendue et combative, Alex met toujours les pieds dans le plat, sans se soucier des conventions et de ce qu'il est bien de dire / de faire en société. Elle est elle-même, tout simplement, et elle vit à fond. Même si ses penchants meurtriers sont un peu plus prononcés que la moyenne, sa personnalité agressive révèle en fait une jeune femme blessée, abandonnée par sa famille. J'ai hâte d'en apprendre plus sur son passé et j'aimerais voir sa relation avec Magnus se développer davantage.

Bref, en lisant "Le marteau de Thor", j'ai ris aux éclats, tourné les pages à la vitesse de l'éclair, jusqu'à me rendre compte (trop tard) que ce deuxième tome était déjà fini. Loki n'a pas fini de semer la pagaille dans les neuf mondes, ce qui ne laisse rien présager de bon pour nos héros préférés. D'ailleurs, j'ai adoré le parallèle fait avec "Les Travaux d'Apollon" dans le tout dernier chapitre. Magnus rencontrera-t-il ce cher Percy Jackson dans le prochain tome ? Je trépigne d'impatience à cette idée ! L'attente va être longue mais elle en vaudra la peine, j'en suis sûre !

Comme toujours, un grand MERCI au fabuleux Rick Riordan pour ses histoires aussi drôles qu'épiques.

par Calypso-x
La Quête d'Ewilan, Tome 3 : L'Île du destin La Quête d'Ewilan, Tome 3 : L'Île du destin
Pierre Bottero   
J'ai beaucoup aimé ce 3ème tome on se rapproche plus des personnages et les liens entre eux se renforcent,il y a beaucoup d'actions et d'émotions tout au long de l'histoire. Un livre époustouflant !!!

par butterfly
Le cycle des Princes d'Ambre, tome 6 : Les Atouts de la vengeance Le cycle des Princes d'Ambre, tome 6 : Les Atouts de la vengeance
Roger Zelazny   
Tout comme les autres volumes, j'ai trouvé qu'il y avait trop de détails pour si peut d'action. De plus, j'ai trouvé ce livre... vague...

par Melimel