Livres
432 393
Membres
354 468

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par Palmyre 2018-09-27T20:20:32+02:00

"C'est vrai, aucune vue n'est aussi mélancolique que celle de la mer en hiver, car elle nous indique que nous arrivons vraiment à la fin de l'année et que tous ses jours sont passés, des jours de joie et de peine qui ne reviendront jamais plus." Il se tourna vers elle et sourit. "Mais c'est la ronde des saisons, une ronde naturelle et obligatoire. Les champs doivent être laissés en jachère et les oiseaux doivent s'arrêter un moment de chanter; les plantes doivent mourir et reposer en silence sous la neige, tout comme la mer en hiver doit montrer son visage de tempêtes, de mort et d'espoirs engloutis, ce visage qui vous déplaît tant. Ce n'est que l'ordre des choses, jeune fille, et quand vous aurez comme moi pris de l'âge, vous finirez peut- être même par l'apprécier.

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par Riverie 2018-08-10T23:27:38+02:00

Elle savait désormais qu’il avait raison – même si les champs devaient être laissés en jachère et que les oiseaux devaient s’arrêter un moment de chanter, même si les plantes devaient mourir et reposer en silence sous la neige, tandis que tout ce temps la mer froide montrait son visage de tempêtes, de mort et d’espoirs engloutis… un courant plus chaud agissait, invisible sous les vagues, pour, le moment venu, ramener le printemps.

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par Caitriona 2016-11-09T20:51:21+01:00

"...Il écarta un instant la main, puis la ramena pour déposer un petit objet rond et chaud dans la paume douce et ouverte de Sophia. "Vous feriez mieux de garder ceci, pour ne jamais en douter". Elle n'avait pas besoin de regarder pour savoir ce qu'il lui donnait, pourtant elle leva tout de même l'objet à la lumière déclinante - un lourd carré d'argent avec une pierre rouge au centre, sur un anneau d'argent large et simple. "Je ne peux accepter la bague de votre père." -Mais oui - Il referma les doigts de Sophia autour du bijou, insistant. "Je la récupérerai à mon retour et vous en donnerai une en or à la place. D'ici là, j'aimerais que vous la gardiez...."

..."elle essaya de s'écarter pour laisser partir Moray, mais celui-ci n'avait pas encore terminé ses adieux. Son baiser, cette fois, fut plus fougueux, brûlant de passion. Elle sentait la force de son regret et de son amour pour elle et, quand il eut fini, elle s'agrippa encore un instant à lui, haïssant de devoir quitter ses bras."

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par ilovelire 2016-08-30T11:38:18+02:00

Ma première impression fut celle d’une obscurité globale, mais lorsque les volets furent ouverts et les rideaux délavés repoussés, je découvris un endroit confortable, bien que petit – un salon avec des tapis persans usés, deux fauteuils rembourrés et un canapé, ainsi qu’une longue table rustique en bois poussée contre le mur opposé, entourée de chaises de cuisine, elles aussi en bois. La cuisine, placée à l’extrémité de la maison, me fit penser à la cambuse d’un navire. Peu de placards, un plan de travail réduit au minimum, mais tout avait son utilité et un emplacement précis, de l’évier avec son égouttoir en acier intégré jusqu’au petit réchaud électrique qui, je supposais, avait dû venir remplacer le vieux poêle à charbon qui se tenait, massif, dans l’alcôve de la cheminée. Jimmy m’assura qu’il fonctionnait toujours. « Il est un peu capricieux, mais il chauffe bien la pièce et vous ferez des économies d’électricité. »

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par ilovelire 2016-08-30T11:35:21+02:00

C’était d’ailleurs la raison pour laquelle nous travaillions si bien ensemble, pourquoi je l’avais choisie. Je n’étais pas douée avec les éditeurs – je me décourageais trop facilement. Je ne supportais pas le conflit, alors j’avais appris à laisser Jane gérer pour moi cet aspect de mon métier. Elle se battait à ma place, et c’est ainsi qu’à trente et un ans, je me retrouvais avec quatre succès de librairie à mon actif, libre de vivre n’importe où et comme bon me semblait.

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par ilovelire 2016-08-30T11:34:33+02:00

J’avais passé les cinq mois précédents en France ; c’était là que j’avais acheté ma carte et elle avait ses limites, plus préoccupée par les routes et les autoroutes que par les villages et les ruines. Je scrutais si intensément le gribouillis représentant le littoral, essayant de déchiffrer les noms en petits caractères, que je ne remarquai pas l’homme avant qu’il me dépasse, d’un pas lent, les mains dans les poches, un épagneul aux pattes boueuses sur les talons.

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par ilovelire 2016-08-30T11:34:24+02:00

La rue principale de Cruden Bay descendait la colline en douceur avant de tourner à droite, puis à gauche, s’éloignant à perte de vue vers le port. Elle était étroite, c’était d’un côté un alignement de maisons rustiques collées les unes aux autres, entrecoupées de quelques boutiques, et de l’autre un ruisseau qui surgissait entre ses rives gelées et passait devant un magasin unique, un marchand de journaux, avant de courir vers l’étendue de plage, vide, derrière les hautes dunes couvertes de neige.

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par ilovelire 2016-08-30T11:34:18+02:00

L’histoire se souvenait bien de l’épisode tragique du prince Bonnie Charles à Culloden, des années après Hooke. Mais ce n’était pas au cours de cet hiver glacial à Culloden que les jacobites – littéralement les « adeptes de Jacques », et des Stuart en général – avaient approché la victoire du plus près. Non, c’était au printemps 1708, lorsqu’une flotte d’envahisseurs composée de soldats français et écossais, une idée de Hooke, avait jeté l’ancre dans un estuaire de la côte écossaise, le Firth of Forth. À bord, la vedette était le jeune Jacques Stuart, vingt ans – pas le Jacques qui avait fui l’Angleterre mais son fils, que beaucoup, non seulement en Écosse mais aussi en Angleterre, acceptaient comme leur vrai roi. Sur la rive, des armées de Highlanders et de nobles écossais, restés fidèles, l’attendaient avec impatience pour lutter contre les armées affaiblies plus au sud.

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par ilovelire 2016-08-30T11:34:11+02:00

Mais Jane et Alan trouvaient toujours un terrain d’entente malgré leurs différences, et le petit Jack Ramsay était entré aujourd’hui dans l’Église. Quant à moi, j’étais arrivée juste à temps pour agir en tant que marraine. Le fait que j’aie dû dépasser toutes les vitesses limites depuis ma halte à Cruden Bay pour réussir cet exploit avait si peu impressionné le bébé que, lorsqu’il avait posé les yeux sur moi pour la première fois, il avait bâillé et s’était profondément endormi. Il ne s’était même pas réveillé quand le pasteur lui avait aspergé la tête.

Afficher en entier
Extrait de Slains, tome 1 : La mer en hiver ajouté par ilovelire 2016-08-30T11:34:00+02:00

L’histoire se souvenait bien de l’épisode tragique du prince Bonnie Charles à Culloden, des années après Hooke. Mais ce n’était pas au cours de cet hiver glacial à Culloden que les jacobites – littéralement les « adeptes de Jacques », et des Stuart en général – avaient approché la victoire du plus près. Non, c’était au printemps 1708, lorsqu’une flotte d’envahisseurs composée de soldats français et écossais, une idée de Hooke, avait jeté l’ancre dans un estuaire de la côte écossaise, le Firth of Forth. À bord, la vedette était le jeune Jacques Stuart, vingt ans – pas le Jacques qui avait fui l’Angleterre mais son fils, que beaucoup, non seulement en Écosse mais aussi en Angleterre, acceptaient comme leur vrai roi. Sur la rive, des armées de Highlanders et de nobles écossais, restés fidèles, l’attendaient avec impatience pour lutter contre les armées affaiblies plus au sud.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode