Livres
505 673
Membres
513 380

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sleeping Beauties



Description ajoutée par x-Key 2018-02-27T19:11:28+01:00

Résumé

Un phénomène inexplicable s’empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses.

Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre Aurora et le monde est livré à la violence des hommes.

À Dooling, petite ville des Appalaches, une seule femme semble immunisée contre cette maladie. Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, la mystérieuse Evie échappera-t-elle à la fureur des hommes dans un monde qui les prive soudainement de femmes ?

(Source : Albin Michel)

Afficher en entier

Classement en biblio - 304 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par queenregina 2018-03-25T12:08:17+02:00

Evie, elle, était presque partout. Elle était une mouche à bord du 767, elle rampait jusqu’au fond d’un grand verre et trempait ses pattes dans un reste de whisky-Coca, quelques secondes avant que le nez de l’appareil percute la surface de l’océan. Le papillon de nuit qui voltigeait autour du néon au plafond de la cellule de Nell Seeger et Celia Frode était également Evie. Elle visitait le tribunal de Coughlin, derrière la grille de la conduite d’aération, dans le coin de la salle de réunion, qu’elle observait avec les yeux noirs et brillants d’une souris. Fourmi sur la pelouse de la Maison Blanche, elle marchait dans le sang encore chaud d’une adolescente morte. Dans les bois où Jared courait pour échapper à ses poursuivants, elle était un ver collé sous ses chaussures, fouillant la terre, aveugle et coupé en plusieurs morceaux.

Evie voyageait.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment avec Sleeping beauties : une histoire originale et vite addictive, des personnes vraiment bien développés, qui ont tous un background qui permet de comprendre leurs actions et de sympathiser même quand ce n'est pas gagné au premier abord. Le style de Stephen King est bien présent, je ne sais pas dans quel mesure celui d'Owen King l'est aussi, n'ayant lu aucun de ses écrits.

On se retrouve donc dans une petite ville, avec des tas d'habitants dont on va pouvoir entrer dans l'intimité, et dont les histoires vont entrer en collision les unes avec les autres. Un décor à la Stephen King, quoi. Où les personnages se croisent, s'allient ou s'antagonisent, où les petites histoires de chacun se recoupent.

J'ai eu un souci avec les nombreux personnages, parce qu'ils ne sont quasiment jamais décrits physiquement. Du coup, pas simple de les identifier clairement et de ne pas les mélanger, au début. Je ne me rappelle pas si c'est toujours le cas chez Stephen King, mais ici ça m'a un peu dérangée au début. (par exemple, on apprend seulement à plus de la moitié du roman que Jeanette est noire ou que je ne sais plus qui est rousse. Quand on se les est imaginés autrement, il faut se contorsionner le cerveau pour faire entrer les nouvelles données et c'est assez agaçant).

J'ai aimé la note de mysticisme aux accents bibliques, comme l'auteur nous en réserve souvent dans ses bouquins. J'aime bien ce genre de surnaturel un peu mythologique.

J'ai ressenti quelques longueurs quand même. Stephen King m'a habituée aux gros bouquins et quand l'histoire suit, ça ne pose aucun problème, mais là, j'ai trouvé certains passages un peu fastidieux à lire, notamment ceux avec les femmes de l'autre côté. Il ne s'y passe jamais grand chose et j'avais à chaque fois hâte de revenir à l'action dans le vrai monde.

Le roman est très accès sur les relations femme/hommes, sur les problèmes de société qui y sont liés, et il n'évite pas toujours les messages féministes un peu clichés (les hommes ne savent pas faire la vaisselle ou repasser, ils sont violents alors que les femmes ne sont que paix et amour, ou que sais-je). Même si le roman fait un effort pour conserver une certaine neutralité en donnant une voix à tous les points de vue, c'est justement comme ça que je l'ai parfois ressenti : un effort. Stephen King m'a plus habituée à des situations ambiguës qui renversent les préjugés et les attentes.

Pour ce qui est des personnages : celui d'Evie Black est parfait. Un mélange de Randall Flagg et du du méchant dans La tempête du siècle (me rappelle plus de son nom, désolée).

Le personnage qui m'a le moins convaincue est Don Peters, il est un peu une caricature du connard sexiste et n'a aucune nuance. On a parfois l'impression qu'il est méchant pour être méchant Spoiler(cliquez pour révéler)(pourquoi il tue sa mère ??)

J'ai beaucoup aimé Franck Geary, j'ai trouvé qu'il était le plus abouti parce qu'il porte en lui toutes ces contradictions qui le rendent assez fascinant. Il n'est pas un personnage mauvais, il essaie toujours de faire ce qu'il y a de mieux. Son objectif est louable : il veut sauver sa fille. Et s'il se laisse aller à être parfois trop violent, s'il a certaines pensées peu charitables envers son ex-femme ou s'il commet parfois des erreurs, c'est parce qu'il est humain, il n'est pas parfait, loin de là. Le face à face entre lui et Clint est intéressant parce que ce sont sensiblement les mêmes personnes, sauf que Clint a déjà vaincu les démons qui possèdent encore Franck. J'ai trouvé un peu dommage que leur bras de fer se résolve aussi rapidement, j'aurais bien aimé un peu plus d'interaction entre les deux pour vraiment voir une évolution dans les façons de penser.

Oh, et Angel Fitzroy est géniale aussi, cinglée à souhait.

La scène finale où les hommes se créent un champ de bataille était assez bien faite, et renvoie bien l'idée que, confrontés à un problème, les hommes finissent toujours par en venir aux mains ou par se faire la guerre, à plus ou moins grande échelle.

Le dénouement m'a satisfaite aussi : il nous laisse avec un message d'espoir et de réconciliation.

En bref : Sleeping Beauties est un bon Stephen King avec une intrigue originale et prenante et quelques personnages très marquants. Je regrette les thèmes féministes trop poussés qui occultent parfois l'histoire et les accents moralistes de certains passages. Heureusement, l'intrigue parvient à ne pas s'embourber là-dedans et reste à flot jusqu'à la fin.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cellophane 2020-04-13T20:06:33+02:00
Bronze

Je n’avais plus lu de King depuis 2006 avec Cellulaire. Du coup, je ne sais pas si son style a évolué ou si (plus probablement), le duo avec son fils change le style…

Parce qu’on voit du King sans que ça soit vraiment du King… Il y a parfois des formulations faciles, peu légères ou des descriptions assez brèves qui ne cadrent pas avec le style dont je me souviens de l’auteur…

L’ensemble reste sympa à suivre et on se dirige, en suivant de nombreuses personnes vers un final qui recoupe tout.

Le côté fantastique est moins prononcé que dans les autres œuvres de King, on a moins de surnaturel qui emplit l’histoire, de diabolique ou ce genre de choses extrêmes qu’il mettait dans ses œuvres. Là, le surnaturel sert à poser une situation de base et ce qui s’ensuit est presque normal…

L’idée est bonne. Peut-être un peu sommaire (les filles, c’est gentil, les garçons, c’est caca) et j’aurais bien aimé un développement plus poussé de chaque monde, comme dans le Fléau, mais si l’ensemble est plus ligth que les autres King, ça reste reste bon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milika 2020-04-10T19:10:44+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas tellement apprécié ma lecture. Du fait du nombre de pages important, il faut pas mal avancer pour qu'il commence à y avoir un peu d'action. Il y a trop de personnages (70 au total). Je trouve que la fin est bâclée et se termine trop rapidement et simplement. Je reste déçue de ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maumau53 2020-04-08T15:28:16+02:00
Argent

Un début très intense, que j'ai dévoré sans me faire prier. On s'accroche très vite aux différents personnages, donnant alors envie de savoir ce qu'il se passe à travers les divers scénarios. Malheureusement, j'ai commencé à décroché de l'histoire au troisième quart du livre. Je m'attendais à une fin un peu plus originale cela est dommage. Cela ne m'a pas empêché de passer une agréable lecture. L'histoire en elle-même est très bien amenée et on reconnaît le style de King.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maddymoon 2020-03-16T01:16:12+01:00
Or

La couverture attire l'œil, avec cette femme au visage bosselé et les papillons de sa tête, et elle est en lien direct avec Evie et les papillons de nuit qui sont présent à chaque moment de l'histoire.

Digne d'un Stephen King, les personnages sont tous haut en couleur et ne sont pas tous du bon côté. Tandis que ceux qui sont du mauvais côtés ne sont pas tous méchants.

Malgré la taille de l'ouvrage, la lecture nous entraîne rapidement et il devient difficile d'arrêter, avant d'arriver au dernier mot du prologue.

Le seul point qui me chicane un peu c'est les personnages, il y en a quelques-uns et on n'arrive pas à suivre toujours qui est qui. (Mais j'ai découvert à la fin de ma lecture qu'il existe une liste des personnages en fin du roman).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hyorea 2020-03-08T18:34:30+01:00
Lu aussi

C'est un bon livre mais je ne le trouve pas non plus génial. Déjà je trouve vraiment difficile de suivre avec tant de personnages (70 en tout), je trouvais le livre interminable car il y avait presque une explication sur la vie ou le passé de chaque personnage et je trouvais le début long, j'étais presque pressée que toutes les femmes s'endorment pour enfin arriver à l'histoire du livre. Sinon c'est un livre qui tend à être féministe donc c'est positif (même si il y a des personnages que j'ai trouvé très désagréables à suivre), je pense que le concept et l'idée du livre est bien mais qu'il manque du VRAI contenu et pas seulement des flashback sur la vie des personnages, il n'y aucun suspens, aucune explication. Et au final j'ai trouvé la fin vraiment fade, je m'attendais à plus surprenant pour Stephen King.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurely_R 2020-02-25T12:28:23+01:00
Bronze

Un roman intéressant qui nous fait nous plonger dans les fins fonds de l'humain. Tous les personnages sont bien différents et ils poursuivent finalement tous un même but ; réveiller les femmes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aliciadeco 2020-02-16T21:59:52+01:00
Pas apprécié

Je n'ai pas du tout accroche a ce livre je ne le recommande vraiment pas...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YaelKig 2020-02-03T15:39:07+01:00
Pas apprécié

J'ai l'impression que S. King est tout l'inverse d'un grand vin. Comme nous le savons tous, un grand vin se bonifie avec le temps, il gagne en puissance, en volupté, en force, en "personnalité",... Stephen King me fait l'effet inverse. C'est-à-dire que je trouvais ces romans bien meilleurs en début de carrière (Dead Zone, Charlie...) Même quand il écrivait sous le pseudo de Richard Bachman. Et puis au fil du temps, je prenais de moins en moins de plaisir à le lire. J'ai été très déçu par Sleeping Beauties. Du coup, j'hésite avant de me lancer dans l'achat de L'Institut.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sarou_67 2020-01-01T17:25:47+01:00
Argent

Premier livre que je lis de Stephen King (tout en sachant qu'il n'est pas le seul auteur).

J'ai beaucoup aimé le roman bien que cela ne soit pas trop le genre de livre que je lis habituellement.

Début très compliqué car beaucoup de personnages et si l'on ne lit pas le livre d'un coup, difficile de se rappeler qui est qui..

C'est une lecture agréable, sujet original (je mourrai d'envie d'en savoir plus à propos de Evie et des cocons) et qui fait effectivement beaucoup réfléchir sur les relations hommes/femmes.

La fin reste prévisible mais je recommande quand même !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vanitalia 2019-12-31T23:31:43+01:00
Bronze

Je n'avais pas lu de Stephen King depuis un bon moment.

j'ai pris plaisir à lire celui-ci, l'histoire est originale et bien écrite.

Afficher en entier

Dates de sortie

Sleeping Beauties

  • France : 2018-03-07 (Français)
  • France : 2019-09-04 - Poche (Français)
  • USA : 2017-09-26 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 304
Commentaires 57
Extraits 45
Evaluations 114
Note globale 7.32 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode