Livres
477 538
Membres
458 321

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Ses yeux rouges plongèrent au fond des miens, semblables à des lames prêtes à me tuer, si jamais il n'y trouvait pas ce qu'il cherchait. Il ne m'avait jamais paru plus dangereux qu'à cet instant. Nous savions tous les deux qu'il n'avait qu'un geste à faire, infime, presque rien, pour me tuer. Et que mon Aura avait beau claquer autour de moi, je n'étais déjà plus capable de m'y accrocher. Ces pouvoirs, je ne les connaissais pas assez pour lutter contre Kimon. Je n'en avais même pas envie, d'ailleurs. Même maintenant... Encore plus maintenant...

Afficher en entier

— Ton Démon est déjà au QG, me lança-t-il négligemment, d’un ton presque trop chantant. Avec Arik. Et son joli petit blond aux grands yeux. Tu as senti ce qui se dégage d’eux, Zeff ? On ne peut pas rater ça, c’est…

Le mur du couloir se fissura de toutes parts. Zeff et James le regardèrent l’un en sifflant, l’autre en claquant la langue contre son palais. Si je n’avais pas lu ce foutu journal, si je n’avais pas tous ces doutes dans la tête, je ne me serais pas laissé atteindre si facilement.

Afficher en entier

Tu es comme moi, toi aussi ?

Je lui fis un clin d’œil.

— Je suis bien moins cool, lui dis-je. Je voudrais des cornes comme les tiennes.

Il les toucha, surpris.

— Tout le monde dit que c’est parce que je suis un monstre.

— Tout le monde se trompe.

Je me redressai et me tournai vers Kimon, qui me regardait comme si j’avais décroché la lune pour la poser dans ses bras. Il enfouit le visage dans mon cou et me murmura à l’oreille.

— Rappelle-moi de t’expliquer à quel point tu me plais, tout à l’heure.

Afficher en entier

Une fois que nous fûmes installés dans un petit carré à l’écart, un jeune Vampire vint nous donner la carte. Ses gestes étaient lents et ses yeux s’attardèrent sur Arik. Trop longtemps à son goût. Il lui lança un regard noir.

Le serveur repartit avec un petit sourire étrangement satisfait.

— Quel succès, ironisai-je.

— En ce moment, j’attire tout et n’importe quoi, me répondit-il.

— Classerais-tu les Vampires dans la case « n’importe quoi » ? questionna Sanders sur un ton vexé.

— Euh… je…, bafouilla Arik.

Afficher en entier

Je poussai la porte doucement et avançai avec prudence.

Quelque chose n’allait pas.

Je le sentais, c’était comme un sixième sens, l’entraînement, l’expérience. Je ne me trompais jamais. Mon Démon était déjà prêt à gronder.

Je marchai à pas feutrés jusqu’au salon et… me figeai aussitôt.

Mon bras retomba, mon cœur cessa un instant de battre.

Je n’étais pas préparé à le voir là. Ou peut-être que je l’avais tellement attendu que je n’y croyais plus. Comme un rêve que l’on fait sans cesse en sachant qu’il y a peu de chances qu’il se réalise.

Et il était là, pourtant.

Il me regardait.

Immobile.

— Sullivan ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode