Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de So-Ho : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Pièges et sacrifices Pièges et sacrifices
Roger Smith   
Un polar efficace et percutant : "Pièges et sacrifices", de Roger Smith, aux éditions Calmann-Lévy et Livre de Poche.

Le pitch : Au Cap, Chris Lane vient d’assassiner Mélanie Walker, la fille qu’il vient de ramener chez lui. Ce fils gâté d’une riche famille blanche, violent et dopé aux stéroïdes, est pourtant couvert une fois encore par Beverley, sa mère sans scrupule qui n’hésite pas à accuser Lyndall Solomons, le fils drogué de sa femme de ménage – noire – sans que son mari Mike – déjà trop coupable et trop lâche – n’ose avouer la vérité. Trop heureuse de pouvoir enfin résoudre une enquête avec ce coupable idéal sous la main, la police ne cherche pas plus loin et Lyndall est directement envoyé dans l’effroyable prison de Pollsmoor. Mais Louise, la sœur de l’accusé, voit clair dans le jeu des Lane, et est prête à tout pour rétablir la justice, au besoin par la vengeance…

Découvert à l’occasion du Prix des Lecteurs de Livre de Poche, je ne m’attendais pas à une plongée aussi captivante dans un thriller d’une telle noirceur.

L’auteur nous entraîne ici au cœur d’une intrigue sans concession des bas-fonds aux quartiers huppés de la ville du Cap, la révélant dans ce qu’elle a de plus sombre et violent. Dans cette ville où subsistent encore les vestiges tenaces de l’Apartheid, où la ségrégation raciale est encore prégnante et les discriminations tristement habituelles, l’auteur nous déroule un scénario d’une effroyable intensité, machiavéliquement bien pensé dans ses moindres détails, bouleversant son lecteur tout au long du roman avant un dénouement lui laissant un amer sentiment d’inachevé, avide qu’il est d’aller au bout des choses.
Véritable force du roman, les personnages sont particulièrement fouillés, notamment du point de vue psychologique. Le lecteur se glace rapidement d’effroi, confronté aux bassesses et aux sombres desseins de l’âme humaine. Pour certains détestables comme Beverley et son fils Chris, d’autres sont beaucoup plus complexes encore, comme Mike, ce père lâche et désabusé, ayant depuis longtemps baissé les bras, torturé depuis de trop nombreuses années pour ne pas avoir assumé ses responsabilités, ou encore Louise, cette jeune fille pourtant promise à un bel avenir, mais qui voit sa vie anéantie pour un crime que son frère n’a pas commis, et qui se transforme et s’assombrit peu à peu, prête à beaucoup, trop même, pour rétablir sa justice, faute d’obtenir celle de son pays. Au final, personne n’est ou ne reste innocent dans cette sinistre histoire, chacun se rapprochant inéluctablement de sa propre chute, sacrifiés tout en pensant pouvoir se sortir de ces trop nombreux pièges.
Aussi fluide que nerveux, le style de l’auteur est saisissant, et contribue beaucoup au choc que le lecteur ressent à la lecture de ce livre.

En bref, un roman choc, à découvrir.
Tu tueras le père Tu tueras le père
Sandrone Dazieri   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/10/tu-tueras-le-pere-sandrone-dazieri.html

Les premières choses qui m'ont attirée dans ce livre, c'est sa couverture et son titre. Il faut dire qu'ils sont assez intrigants et flippants, quand même ! Puis ensuite, le résumé m'a beaucoup intriguée. Puis je l'ai lu. Et là... j'ai été vraiment soufflée. Je savais (enfin me doutais) que j'aimerai, mais pas au point de l'engloutir aussi vite ! L'intrigue m'a tenue en haleine de bout en bout et l'auteur a réussi à me balader tout le long ! Je ressors de ce livre avec un presque coup de cœur !

Un homme affolé court sur la route, disant que sa femme et son fils ont disparu, alors qu'il faisait une sieste. Quand la femme est retrouvée décapitée, la police pense tout de suite à un crime passionnel, d'autant plus que le petit garçon, Luca, reste introuvable. Colomba Caselli est dépêchée sur place, mais comprend vite que ses collègues se trompent de suspect. Elle décide donc de faire appel à Dante, un homme ayant été enlevé enfant enfin par le Père. Durant onze ans, il sera captif et à sa libération, il sera appelé « l'enfant du silo ». Dès qu'il arrive sur place, il est persuadé que la personne à avoir enlevé l'enfant n'est autre que le Père, qui n'a jamais été retrouvé. Dès lors, une course contre contre la montre est lancée, afin de retrouver le disparu avant qu'il ne meurt. Dante n'a qu'une chose en tête : retrouver le Père une bonne fois pour toutes, afin de repartir sur de nouvelles bases.

Ce résumé paraît peut-être en dire trop, mais sachez que ce n'est que le dessus de l'iceberg, que les ¾ de l'histoire sont découverts au fil de la lecture et que... vous risquez de tomber de haut, d'être pris dans ce cercle vicieux que vivent les personnages et d'être choqués par certains passages. Parce que c'est exactement ce que j'ai vécu du début à la fin. Je n'extrapole pas du tout ce que j'ai lu, c'est seulement le sentiment que j'ai eu lors de ma lecture, mais aussi arrivée à la fin. Plus je tournais les pages, plus j'étais choquée des révélations. Évidemment, le mystère du Père est gardé jusqu'au bout, ce qui pousse à tourner les pages et à avoir du mal à reposer le livre.

Le roman est découpé entre plusieurs parties, et entre chacune d'entre elles, une sorte de prologue à chaque fois. Si au début j'étais un peu déstabilisée, parce que je ne comprenais pas le lien qu'ils avaient avec l'histoire, très vite, je me suis rendu compte qu'ils étaient importants pour le déroulement. Et je peux vous dire qu'il font froid dans le dos.

Si l'ambiance est glauque, déstabilisante et froide, il n'en reste pas moins que les relations entre les personnages et les personnages eux-mêmes ont réussi à me toucher. Tout d'abord Colomba. Elle a un caractère bien a elle, franc, fort et charismatique. Elle ne se laisse pas marcher dessus et va au bout des choses, au risque de perdre beaucoup. Elle est aussi très touchée par un événement qu'elle a vécu quelques mois plus tôt, qui lui a laissé des séquelles psychologiques assez fortes. Ensuite vient Dante, « l'enfant au silo ». J'ai tout de suite accroché à son personnage, car l'auteur a vraiment accentué sur sa captivité et les séquelles qu'il a encore en lui, bien qu'une vingtaine d'années se soit écoulée. Il est rongé par son passé, est devenu agoraphobe, claustrophobe et reste enfermé chez lui la plupart du temps. Mais l'arrivée de Colomba va complètement changer son rythme de vie, et même si cette arrivante ne lui plaît pas et que le fait qu'elle change complètement sa vie l'irrite beaucoup, il se rend compte au fil du temps qu'elle est un pilier dans sa vie et que loin d'elle, il resterait enfermé. L'amitié qu'il y a entre eux m'a vraiment touchée. Même s'ils ne se le disent pas en face, il y a une grande affection entre eux et j'ai trouvé que justement, le fait qu'ils ne se disent pas les choses, renforce encore plus ce qu'ils ressentent l'un envers l'autre.

L'intrigue, quant à elle... Que dire à part que j'ai été très, très surprise de la tournure des événements. L'auteur a été vraiment loin dans ses idées, à tel point que quand je lisais, j'avais l'impression d'être dans le livre (mais littéralement). J'avais l'impression de mener l'enquête auprès des personnages et le fait que cette enquête soit en dehors des murs, qu'on ne voit quasiment pas (voire pas du tout) le commissariat m'a beaucoup plu. Cette idée d'extérieur apporte un gros plus au récit, le rend plus vivant, plus réel. Et je peux vous dire que ça fiche la frousse à des moments.

La plume de l'auteur est vraiment très prenante et incisive. On tremble pour nos personnages auxquels ont s'est attachés et même ceux qu'on connaît le moins. L'auteur n'hésite pas à non plus à aller au fond des choses, à décrire le maximum d'action, de lieux. La psychologie des personnages est à son maximum et on a parfois l'impression d'être eux. Il ne leur épargne vraiment rien, ce qui donne un thriller très haletant et froid (dans le bon sens, hein.). Il a aussi cette particularité de nous faire croire qu'enfin, tout est arrangé, qu'enfin, ils vont pouvoir revivre et oublier leur passé et, la page d'après, toutes nos convictions tombent et il retourne la situation !

Quant à la fin... Je vais vous avouer que je n'ai pas pu m'empêcher de crier : « Quoi ? Mais non ! C'est quoi cette fin ? Va y avoir une suite, non ? ». Évidemment, ce ne sont que les élucubrations d'une lectrice qui a adoré sa lecture et qui en demande plus ! Mais je vais être honnête : cette fin m'a frustrée autant qu'elle m'a contentée. Compliqué, hein ?

En résumé, un thriller qui m'a pris aux tripes de A à Z. Un vrai manège à sensations. Des montagnes russes qui m'ont fait passer par différentes sensations : la peur, le dégoût, la colère, le frisson, la tristesse, le rire (parce que oui, Colomba a un certain humour, et aime titiller Dante!). Bref, un thriller que je conseille vraiment pour la qualité de la plume de l'auteur, son inventivité, son intrigue et les retournements de situation ! Un presque coup de cœur pour moi !

* Je remercie La Bête Noire pour leur confiance ! *

Justine P.

par just2iine
Marie-Blanche Marie-Blanche
Jim Fergus   
la vie d'une famille sur plusieurs générations et le destin tragique de certain membre de cette famille
Meurtres pour rédemption Meurtres pour rédemption
Karine Giebel   
Premier livre livre de cet auteur et que dire? Epoustouflant, exceptionnel, inoubliable, génial...... J'ai lu beaucoup de livres mais un comme celui-ci très rarement pour ne pas dire jamais!!!Prenant de la première à la dernière page!!
Difficile de fermer le roman pour aller travailler et pour dormir, on a envie de savoir!! Est-ce vraiment une fiction???? Si oui alors où finit la réalité et où commence la fiction???
Ce livre est touchant, émouvant et dérangeant à la fois!!
Je le conseille vivement

par carol
Les Voies de l'Ombre, Tome 4 : Rémanence Les Voies de l'Ombre, Tome 4 : Rémanence
Jérôme Camut    Nathalie Hug   
spécial, je ne m'attendais pas du tout a ça comme ça, déjà (et je ne sais pas si c'est important) je lu que celui la et pas les 3 précédents mais même si les débuts sont plein de questions sur les événements passés des enfants, etc vers le milieu on a compris et il y a alors un moment creux... vers la fin j'ai quand même été intriguer et je voulais vraiment savoir la fin, de plus je trouve qu'avec la narration d'Andréas on gagne vraiment un petit plus par apport aux autres, c'est beaucoup plus oppressant. j'aurai aimée un livre plus oppressant et pas seulement un livre avec des histoires gores... j'aurai aimée être beaucoup plus dans la tête de Milan, car c'est ça qui est bien dans ce genre de livre (être dans la tête de l’être qu'il nous est impossible de comprendre a 1er vue). en bref, je suis un peu déçue, peut-etre que j'en attendais de trop ou que je n'ai pas su cerner l’âme du livre... un autre thriller sera a retenter plutard =D

par mimga
Miséricorde Miséricorde
Jussi Adler Olsen   
J'ai adoré ce livre du début à la fin. Ce livre est très facile à lire et est très addictif. N'hésitez pas à le lire.

par Bidule2
Glacé Glacé
Bernard Minier   
Un petit conseil pour les gens qui auraient commencés à regarder la série adaptée de ce roman sur M6 et qui hésiteraient à se lancer dans ce volume: FONCEZ! Je n'ai même pas fini le premier épisode que je peux déjà dire que cette série TV va être pourrie par rapport au livre x') les rapports entre personnages sont complètement modifiés, et rien que ces petits éléments vont vraiment bouleversés toute l'histoire :/
Alors n'hésitez pas à vous plongez dans les pages glacées du roman plutôt que devant votre écran! ;)
Le Syndrome [E] Le Syndrome [E]
Franck Thilliez   
Le Syndrome [E] est mon premier roman de Franck Thilliez et je dois bien avouer que je n'ai pas été déçu. L'histoire commence sur les chapeaux de roue avec un passionné de cinéma qui déniche quelques vielles bobines et en visualisant l'une d'elles se retrouve aveugle. Ah oui, j'oubliais il a aussi un cercle blanc en haut de la bobine, ça ne vous fait pas penser à un excellent film d'horreur japonais, vous?

Et oui, moi aussi mais la comparaison s'arrête là! Et bien heureusement d'ailleurs. Pour la suite Franck Thilliez nous embarque dans un thriller époustouflant bourré de rebondissements en tous genres et de plus, excellemment documenté. Il y a énormément de recherches, que ce soit scientifique (les effets des images subliminales par exemple), historiques (les orphelinats) ou techniques (le cinéma depuis ses débuts). Cela ne fait qu'augmenter la puissance de ce roman en ancrant l'histoire dans notre réalité.

Ensuite, il y a les deux personnages principaux bien connus des fans de Thilliez:
- Lucie Hennebelle: jeune inspectrice à Lille, mère de famille célibataire, d'apparence fragile mais très efficace
- Franck Sharko: commissaire balaise, un vrai roc, bourru, ressorti d'un placard, schizophrène

Ces 2 flics ont au début chacun leur enquête mais très vite, elles vont se rejoindre et ils devront apprendre à travailler ensemble ce qui ne sera pas simple.

Le thriller est énorme, abominable par moments, mais sans longueurs. Le seul bémol serait éventuellement la romance qui s'installe peu à peu dans le récit mais pourquoi pas? En tous cas cela ne m'a pas du tout gâché mon plaisir.

Je ne vous dévoilerais rien de plus pour ne pas vous empêcher de découvrir ce roman mais sachez juste que la suite (et pas encore la fin) se passe dans GATACA qui sera sans nul doute l'une de mes prochaines lectures.

par BenoitD67
Le Complexe d'Eden Bellwether Le Complexe d'Eden Bellwether
Benjamin Wood   
J'ai lu ce livre d'une traite en étant incapable de le lâcher. Le personnage d'Eden Bellwether est très déroutant et c'est sûrement ce qui le rend aussi captivant. Comme dans l'intrigue, il eclipse complètement tous les autres personnages et monopolise toute l'attention du lecteur. C'est à la fois très bien documenté avec des termes médicaux qui me sont totalement hors de portés mais expliqué très simplement de sorte qu'il est facile de saisir pleinement l'histoire.
A la fin, j'ai poussé un grand soupire comme ci j'avais retenu ma respiration pendant toute la lecture...

En gros, c'est une pure merveille. À lire absolument!

par Lyndie
Tokyo Tokyo
Mo Hayder   
Ce thriller est tout simplement excellent, d'une qualité irréprochable on est tenu en haleine de bout en bout dans une histoire sordide et disons-le assez flippante et macabre.
La lecture se passe sur deux périodes (actuelle autour de Yakuza et 1937 en plein conflit Sino-Japonais).
L'un et l'autre finissent par s'imbriquer de façon tout à fait inattendue.
Certains personnages sont assez bizarre, notamment la narratrice de l'époque actuelle mais aussi le personnage se nommant la Nurse qui est juste impressionnante.
Les lieux de l'intrigue sont tous atypique, presque envoûtant.
Un excellent moment de lecture.

par Maks
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3