Livres
421 069
Membres
337 203

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Software



Description ajoutée par x-Key 2012-01-24T17:59:56+01:00

Résumé

♦ Cobb Anderson avait construit le premier robot doté d'un vrai cerveau. Il fut ravi de voir ses créatures se rebeller et créer leur propre société sur la lune. Les robots, quand à eux, désiraient faire preuve de reconnaissance et promirent l'immortalité à leur créateur. Le seul cadeau susceptible de mettre en joie un anarchiste de 70 ans affligé d'un coeur d'occasion !

Mais les robots, en fait ne s'intéressaient qu'au cerveau génial de leur père spirituel, à son savoir, sa personnalité... Le reste, pour eux, n'était qu'un peu de matière organique...

Un roman étonnant, sarcastique et tout à fait original par un auteur inclassable qui a obtenu le premier « Philip K. Dick Mémorial Award », un des prix les plus convoités dans le domaine de la nouvelle science-fiction.

♦ Prix Philip K. Dick, roman, 1983

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bellajessica 2016-01-16T01:13:26+01:00

Une réplique tout à fait fidèle, jusqu’à la cicatrice de la transplantation cardiaque. Mais la copie paraissait plus vigoureuse que l’original.

Nous l’appellerons Cobb Anderson 2. Cobb 2 ne buvait pas. Et Cobb lui enviait sa sobriété. Depuis qu’il avait subi cette opération et avait quitté sa femme, lui-même n’avait pas passé une journée sans s’enivrer.

« Comment es-tu venu ici ? »

Le robot fit un geste vague de la main, la paume tournée vers le ciel, et Cobb put admirer l’élégance de ce geste qui lui était familier. « Je ne peux pas vous le dire, répondit la machine. Vous savez quels sentiments les gens nourrissent à notre égard. »

Cobb eut un petit rire de connivence. Oui, il était bien placé pour le savoir. Dans un premier temps, le public s’était émerveillé de voir les robots de Cobb évoluer en boppers intelligents. Cela, c’était avant que Ralph Numbers ne prenne la tête de la révolte de 2001. Après cette rébellion, Cobb avait dû répondre du crime de haute trahison. Mieux valait

évoquer le présent.

« Si tu es un bopper, comment peux-tu demeurer ici ? » Son geste englobait le sable chaud et le soleil couchant.

« Tous les boppers que je connais ne peuvent fonctionner qu’à basse température. On t’a implanté une unité de réfrigération dans le ventre, ou quoi ? »

Anderson 2 répondit par un autre geste familier de la main. « Patience, Cobb, vous le saurez plus tard. Mais pour le moment… » Il tira de sa poche une liasse de billets. « Tenez.

Vingt-cinq mille dollars. Nous désirons que vous embarquiez pour Disky dès demain. Là-bas, vous serez accueilli par Ralph Numbers, dans la salle Anderson du musée. »

Le cœur de Cobb fit un bond dans sa poitrine à l’idée de revoir Ralph Numbers. Ralph, sa première création, la plus parfaite aussi ; Ralph, qui avait libéré ses semblables. Seulement…

« On ne voudra jamais me délivrer de visa, objecta-t-il. Vous savez bien que je n’ai pas le droit de quitter le territoire de Gimmie.

— Nous nous en chargeons, répliqua le robot. Quelqu’un s’occupera de toutes ces formalités pour vous. Et moi, je vous remplacerai durant votre absence. Personne n’en saura rien. »

Le ton catégorique de sa doublure éveilla la méfiance de

Cobb. Il but une rasade de sherry et demanda d’un air entendu :

« Quelle est la raison de tout cela ? Et d’abord, qui vous dit que j’ai envie de me rendre sur la Lune ? Et pourquoi les boppers tiennent-ils tellement à me voir là-bas ? »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode