Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sohaly : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 4 : La Carte des jours Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 4 : La Carte des jours
Ransom Riggs   
Quand j'ai vu le roman dans le rayon du magasin, j'ai sauté sur ma mère pour qu'elle me l'achète. Une vraie perle ! J'ai beaucoup apprécié ce tome. Retrouver la bande des particuliers m'a fait plaisir.
Cœur d'Acier, Tome 3 : Calamité Cœur d'Acier, Tome 3 : Calamité
Brandon Sanderson   
Belle conclusion pour cette trilogie qui met à mal le mythe des super-héros. C’est agréable à lire, il y a de l’action, l’histoire prend des tournants inattendus et les personnages et leurs interactions sont souvent drôles. Seuls reproches, je trouve que la fin ne répond pas à toutes les questions qu’on aurait pu se poser (mais à suffisamment quand même) et j’aurai aimé en savoir un peu plus sur les personnages secondaires.
En bref, encore un bon moment de lecture grâce à Brandon Sanderson
Warcross, Tome 2 : La revanche Warcross, Tome 2 : La revanche
Marie Lu   
Une suite que j’ai pris plaisir à découvrir et qui m’a fait passer un très bon moment. Il n’aura pas fait long feu, tant grâce à son intrigue captivante que par ses personnages attachants. J’étais loin d’imaginer que l’aventure prendrait cette direction et malgré quelques défauts, j’ai apprécié l’action qui en découle.

Emika Chen n’a pas choisi la direction qu’à prise sa vie depuis sa rencontre avec Hideo Tanaka, mais depuis les révélations du projet de ce brillant créateur, elle est déterminée à l’empêcher de poursuivre sa propagation. Elle qui n’a toujours pu compter que sur sa seule personne, va pouvoir se reposer sur les Phoenix Riders, qui ont gagné sa confiance et son amitié. Lorsqu’elle découvre que sa tête a été mise à prix, Emika réalise qu’elle n’est plus en sécurité et sa survie dépend du mystérieux Zéro. Dans un climat de tension, elle va devoir choisir son camp et la confiance est difficile à accorder quand on apprécie celui qu’on combat.

Dans ce dernier opus, il se passe beaucoup d’événements et l’action est omniprésente, pour mon plus grand plaisir. Grâce aux descriptions on plonge la tête la première dans l’intrigue et l’imagination travaille à cent à l’heure. J’ai trouvé original que l’intrigue se déroule dans une ville au Japon, habitué à lire des romans avec pour cadre les États-Unis c’est monnaie courante, donc on apprécie ce décor inédit. Et bien évidemment, le côté virtuel vient consolider l’originalité du récit avec un univers très bien exploité qui comme je le disais plus haut, ne cesse de faire marcher l’imagination du lecteur, tant l’intrigue est complexe et le suspense n’est pas en reste.

J’ai juste quelques regrets concernant l’évolution d’Emika qui a toujours été une battante et bien qu’elle se batte pour ses convictions, j’ai trouvé qu’elle avait trop souvent le rôle d’un pion dans l’histoire, même si j’admets que les personnages sont plus travaillés et on voit une profondeur qui n’était pas autant présente dans le premier tome et on aborde des thèmes qui mettent en avant leur diversité, il y a une réelle volonté d’offrir des personnages plus étoffés. Warcross est une duologie que j’ai apprécié découvrir et qui se démarque par son originalité.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4n1

par Luxnbooks
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
La Force du temps La Force du temps
Deborah Harkness   
Bon d’accord je l’ai lu en anglais mais faute de traduction dans l’immédiat... on retrouve tous les héros de All Soul Trilogy !
Geisha Geisha
Arthur Golden   
Le film m'ayant plus j'ai voulu lire le livre dont avait été tiré le film. Les décors, les coutumes, tout un univers de femme à la fois magique et complexe. Magnifique livre ...

par Ella
Covenant, Tome 5 : Sentinelle Covenant, Tome 5 : Sentinelle
Jennifer L. Armentrout   
INCROYABLE. Je n'ai même pas les mots pour décrire tous les sentiments que j'ai vécus durant ma lecture. Ce dernier tome est tout simplement parfait, comme tous les autres de la série. Un bijou. Comment l'auteure a fait pour mélanger tant d'amour, de passion, d'action et de surprise dans un seul livre? Je l'ignore, je ne le saurais surement jamais, mais Jennifer L Armentrout m'a prouvé qu'elle pouvait créer l'impossible. J'ai totalement adoré. Je n'ai qu'un regret et c'est de devoir laisser partir Alex, une de ces héroïnes qui peuvent nous faire sourire et pleurer, elle est courageuse, belle, intrépide, juste et totalement "badass" comme elle dirait. Que peut-on demander d'autre? Une histoire d'amour qui défie le destin lui-même? Check. Des personnages à en couper le souffle? Check. Une fin totalement inattendue? Double Check. Et peut être quelques répliques sarcastiques? Check total.
Alors merci, chère auteure, pour cette merveilleuse aventure que tu nous as permis de vivre en compagnie de tous ces personnages qui, loin d'être parfaits, le sont à leur manière.

par Missjiji
Covenant, Tome 4 : Apollyon Covenant, Tome 4 : Apollyon
Jennifer L. Armentrout   
J'ai eu du mal à venir à bout de ce tome (j'ai eu une panne de lecture en plein milieu, due à pas mal de choses), et pourtant c'est un gros coup de coeur. Pourquoi ? Parce que la fin est parfaite. Emouvante, intense, et j'ai désespérément envie de lire la suite. J'ai pleuré comme une madeleine pendant les deux derniers chapitres. Ils m'ont touché. Alex a tellement évolué, elle est devenue forte et courageuse, et a pris en maturité. Je l'ai adorée.
Le problème de ce tome était le manque d'action pendant une bonne moitié du livre (attention, c'était tout de même intéressant !). La quête se met en place un peu trop tard selon moi, mais ce n'est pas dérangeant non plus.
Les personnages sont de plus en plus attachants. Je les ai tous adoré.
Ce tome est un avant-goût du dernier tome de la saga, à savoir Sentinel. Et on sent que J.L. veut nous faire un peu mariner avant de nous lâcher le grand final. On découvre dans celui-ci l'identité du Dieu derrière tout ça, et c'est une bonne surprise.
Bref, un tome qui promet une suite (et fin :( ) haute en couleur!

par ACOTAR
Covenant, Tome 3.5 : Elixir Covenant, Tome 3.5 : Elixir
Jennifer L. Armentrout   
C’est l’un de mes personnages favoris dans la saga The Covenant alors, forcément, quand JLA nous offre une nouvelle avec son point de vue je ne peux pas passer à côté. 74 pages en tête à tête avec Aiden c’est trop court mais c’est toujours mieux que rien ;)

Très vite après les événements de Deity, on retrouve Aiden qui fait face à un choix des plus délicats. Depuis son « éveil », Alexandria n’est plus la même. Le seul moyen de l’aider est une solution à laquelle il se refuse. Perdu entre son devoir et se sentiments, il va devoir prendre la décision la plus difficile de sa vie.

Aiden, c’est ce personnage toujours calme et réfléchi de la saga. Il a un sens du devoir très fort et a à cœur son rôle de sentinelle. C’est pourquoi j’ai adoré cette nouvelle où le masque tombe, où on observe un Aiden perdu et divisé entre ce qui doit être fait et ce qu’il voudrait faire. Le voir complètement désemparé est absolument craquant. Si, à ce moment-là, vous n’aviez pas déjà craqué pour lui, croyez-moi vous succomberez.
Quant à Alexandria, elle n’est plus la même. Elle est glaçante au possible. Le contraste avec celle qu’elle était avant est saisissant. Face à ce qu’il supporte, j’ai eu beaucoup d’admiration pour Aiden.

Que les choses soient dites, ce récit ne fait pas progresser l’intrigue. On se concentre essentiellement sur les personnages, et surtout un. En quelques pages, JLA nous livre la bataille intérieure que se livre Aiden. On vit chacun de ses doutes. La situation est critique et des décisions doivent être prises et vite. Ce court texte est très fort. On ressent toute cette urgence qui plane sur nos personnages. Il y a une réelle intensité dans ces lignes. J’admire la plume de JLA qui nous livre avec tant de soin autant d’émotions qui nous touchent indéniablement. Ces quelques pages sont un vrai bonheur et une torture à la fois !

Ce n’est pas un passage obligé pour comprendre la saga mais, définitivement, je vous recommande tout de même ce petit break avant de replonger dans la saga. Elixir apporte un éclairage différent sur les personnages. Les dernières paroles d’Aiden ne sont pas anodines et donnent le ton pour la suite. Et c’est très alléchant !!

par Mono9000
Covenant, Tome 3 : Éveil Covenant, Tome 3 : Éveil
Jennifer L. Armentrout   
Est-ce que sérieusement on peut ne pas aimer un livre de Jennifer L.Armentrout????? Pour ma part NON!!!!!!! Je ne fais que la vénérer, l'idolâtrer!!!!!!!!!!!!! Ces livres, et ce livre notamment, sont des véritables bijoux, des pépites!!!!!!!!!!
Les émotions sont toujours présentes mais puissance 1000 par rapport au tome précédent. Aiden se dévoile enfin et mon coeur a fondu, chaviré, chanté, explosé... Bref, gros coup de coeur une fois encore!!!!!