Livres
475 904
Membres
454 315

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Soif



Description ajoutée par x-Key 2019-05-27T13:18:18+02:00

Résumé

« Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

A. N.

(Source : Albin Michel)

Afficher en entier

Classement en biblio - 116 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Miaouss 2019-08-21T18:02:58+02:00

Pilate se leva et déclara :

– Accusé, tu seras crucifié.

J’ai aimé son économie de langage. Le génie du latin ne commet jamais de pléonasme. J’aurais détesté qu’il dise : « Tu seras crucifié à mort. » Une crucifixion n’a pas d’autre issue possible.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Victoria971 2019-11-15T10:59:20+01:00
Lu aussi

Je lis presque tous les livres de l'auteure mais celui-ci m'a déboussolée je ne m'attendais pas du tout à ce genre de livre...

Cela ne l'a pas fait pour moi, dommage, j’appréciai sûrement plus celui de l'année prochaine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Juliette56400 2019-11-11T21:04:53+01:00

Le cinquième évangile ?

Qui aurait cru que la célèbre Amélie Nothomb allait réécrire l'évangile à sa façon ? Dans cette œuvre littéraire, elle se met à la place de Jésus Christ, à qui, elle prête sa voix tout au long de ce roman : « Soif ». Cette réécriture de l'évangile à la façon d'Amélie Nothomb est un peu osée. De nombreux personnages des évangiles défilent. Comme Judas : « ce garçon maigre et sombre […] cet homme me trahirait », Simon de Cyrène, cet individu réquisitionné pour l'aider à porter la croix de bois : « je découvre que j'ai un ami », ou encore, Jean, son fidèle disciple  : « Je sais que l’écoute de Jean est amour et me bouleverse. » … Sans oublier, la fameuse Marie-Madeleine, sa bien-aimée : « voir mon amoureuse m'émeut ». Que pouvait-il bien se passer dans la tête de Jé-sus Christ lors de ses derniers jours ? Ses dernières pensées ? Ses derniers souvenirs... ? Cet homme fera alors l'expérience de la solitude au fond de sa cellule et repensera à sa vie d’avant, en attendant sa sentence, qui se déroulera dès le lendemain.

De sa plume inimitable, et, son style irrévérencieux, Amélie Nothomb va nous surprendre tout au long de son roman. Elle s'inspire d'un sujet périlleux, en progressant à une réécriture des évan-giles, et surtout, à la première personne du singulier ! Toutefois, cette œuvre littéraire nous évoque de profondes pensées que peut ressentir Jésus ou encore de la vie sentimentale de celui-ci, auprès de Marie-Madeleine ... Cet amour si passionnel, si fusionnel et si mystérieux à la fois, nous montre une seconde facette de Jésus Christ selon Amélie Nothomb... Comment un homme ne pourrait pas éprouver la passion du corps, si celui-ci, est censé n’avoir jamais eu de relations charnelles avec une femme ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maryel 2019-11-10T15:33:34+01:00
Bronze

J'apprécie la plume d'Amélie Nothomb et on la retrouve pleinement dans ce roman. L'histoire, bien que connue de tous, est présentée sous un angle totalement original et inédit, ce qui en fait sa richesse. De façon intentionnelle ou pas ( mais là n'est pas l'essentiel), elle nous incite à la réflexion et cette vision d'aborder les choses m'a plu !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bimba25 2019-11-08T13:56:53+01:00
Diamant

j'ai aimé tout simplement vraiment à lire abolument. dans ce siècle où l'on critique tout ce qui se rapporte à la religion parce que c'est à la mode ou politique.Il n'est certainement pas à lire en se disant que c'est une version romancé de la bible .Un livre qui nous rappelle simplement ce qu'est un homme à travers l'histoire de jésus plutôt devrai-je dire ce que nous sommes en tant qu'humain.ce qui nous définie notre manière d être, de pensée etc.. à lire sans se préoccuper des critiques littéraire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croquignolle 2019-11-01T22:56:25+01:00
Argent

Certains crient au scandale.

D'autres dénoncent un navet littéraire.

Moi, j'ai une fois de plus décidé de faire confiance à Amélie Nothomb, à son talent et son expérience, pour entrer dans ce récit avec une attitude curieuse et une grande ouverture d'esprit.

Il fallait oser se glisser dans la peau de Jésus pour expérimenter, vivre et décrire sa Passion.

Il fallait connaître les récits bibliques, les interprétations théologiques, les lieux saints pour arriver à situer l'histoire dans son contexte historico-religieux de manière précise.

Il fallait oser affronter les critiques des croyants montant aux barricades lorsqu'on ose questionner leur foi, leur Dieu.

Il fallait oser choisir ce thème chrétien dans notre monde où la laïcité prend souvent visage d'anti-cléricalisme, d'anti-religieux.

Il fallait oser faire dialoguer le Père et le Fils dans une attitude toute humaine, empreinte de reproches et de respect.

Il fallait oser écrire Soif.

Amélie Nothomb l'a fait et l'a bien fait.

J'ai été émerveillée par la première partie du roman qui décrit les questionnements de Jésus au moment de son arrestation, de la souffrance qu'il endure, de la relation à son Père. Jamais je n'avais imaginé un tel point de vue. Les pistes de réflexion y sont nombreuses pour la croyante que je suis. Je n'ai pas fini d'y réfléchir.

Et puis j'ai été fascinée par le traitement du thème de la soif, fil rouge de ce roman. La soif comme expression de l'incarnation par excellence.

C'est superbe !

Plus jamais je n'aurai soif de la même manière.

Cela se gâte hélas dans les derniers chapitres, lorsque Jésus est mort.

En quelques pages, Amélie Nothomb aborde tous les sujets plus mystérieux, plus philosophiques et théologiques les uns que les autres et en fait un melting-pot indigeste et complexe.

Enfer et paradis, communication avec les morts, résurrection, conscience des défunts, interactions... Tant de sujets qui auraient mérité un développement bien plus important.

La fin semble bâclée. Et c'est bien dommage car elle jette un voile de discrédit sur cet ouvrage pourtant très intime, dense et fort bien documenté.

"Jean 4, 14 : "Celui qui boit de cette eau n'aura plus jamais soif." Pourquoi mon disciple préféré profère-t-il un tel contresens. L'amour de Dieu, c'est l'eau qui n'étanche jamais. Plus on en boit, plus on a soif. Enfin une jouissance qui ne diminue pas le désir !"

Plus on en boit, plus on a soif. Cela est valable pour les livres d'Amélie Nothomb. Je ne suis pas désaltérée de son travail d'auteur, de son imagination, de sa créativité, de ses tournures de phrase, de sa passion des mots. Je reste curieuse et émerveillée.

J'en boirai encore !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par viaoli 2019-10-27T22:31:42+01:00
Or

Je suis déçue elle nous fait d'un guide spirituel porteur et même investigateur de certaines religions... Un vulgaire chialeur qui se plaint et jaint. Excusez moi on a pas la même vision des choses là

Le début était juste fantastique mais à partir de la crucifixion, elle m'a perdu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kays 2019-10-27T16:12:23+01:00
Argent

Le nouveau roman de Nothomb est bien, on retrouve bien sa façon d'écrire et son humour, mais personnellement je ne suis pas portée sur la religion et Jésus, donc ça ne m'a pas plus plus que ça, à cause du thème surtout.

Sinon ça reste un bon livre, qui fait réfléchir sur différents points lié à l'homme et qui propose une version unique à l'auteur sur la mort de Jésus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChloeTissier 2019-10-24T18:30:51+02:00
Or

Je suis une fan d'Amelie Nothonb ...J'ai lu son dernier livreJe l ai lu. Comme chaque année le thème d A N change. Après avoir été surprise j ai vraiment apprécié cette vision de Jésus.Le livre débute comme une pochade... et devient plus sérieux et intéressant. Ecriture toujours efficace avec, cette fois-ci un sujet plus "sérieux" que d'habitude et Amélie Nothomb, inspirée, y gagne en épaisseur, en profondeur....L'homme-Dieu est tronqué de sa divinité. Parfois très déroutant. D'où mon léger désaccord sur certains aspects du roman.....qui ne reste qu'un roman, puisque "Dieu ne se "démontre pas ", comme le dit Pascal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2019-10-12T07:02:13+02:00
Lu aussi

"Soif" d'Amélie Nothomb (162p)

Ed. Albin Michel

Bonjour les fous de lectures….

Amélie, je la suis depuis plus de 25 ans et c'est toujours avec impatience que je vois arriver la fin des vacances scolaires pour, enfin, me procurer son dernier bébé.

Je ne sais pas pourquoi, moi qui d'habitude, me jette sur les quelques pages savamment distillées par la mystérieuse, ici .. j'ai laissé trainer les choses, passer le temps.

Cette fois, elle sort des sentier battus, mysticisme et passions sont au rendez-vous….

l'Amélie délirante nous emmène donc sur les pas de Jésus.

Nous l'accompagnons dans les derniers jours de sa vie.

Quelles furent ses réflexions, ses états d'âme?

Voici la confession d'un homme ordinaire.

L'idée est certes intéressante et le sujet délicat, mais trop peu développé à mon goût ( j'ai adoré les quelques lignes sur Judas et Madeleine ), … mais que voulez-vous, Madame Nothomb, depuis quelques années ne se cantonne qu'à moins de 200 pages.

Alors il a fallu faire de grosses coupes pour faire passer l'essentiel de ses idées.

La plupart du temps, la sauce prend, mais là le sujet était vaste et donne un ressenti d'ébauche, de travail entamé mais pas fignolé.

Est-ce un grand cru ?

Est-ce comme le dit l'autrice " le livre de sa vie " ?

Je ne sais .. j'en sors septique et pas franchement convaincue... même si je suis persuadée que l'autrice a fait un profond travail de réflexion pour écrire ces quelques lignes bien aérées.

Selon les uns, cet opus sera exceptionnel, selon les autres inutile.

Bref, je reste sur " ma soif" et vivement l'année prochaine !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-10-11T20:28:55+02:00
Lu aussi

Ce livre me tape dans l'oeil depuis sa sortie ! Avant lui je n'avais lu que Mercure d'Amélie Nothomb que j'avais énormément aimé mais là c'est plus une déception. J'étais très excitée de voir de quelle façon Amélie Nothomb allait raconter l'histoire du Christ mais au final je dois être trop attachée à l'histoire dans la Bible car même si j'ai trouvé certains passages très beaux certains m'ont dérangé.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Soif" est sorti 2019-08-21T13:44:21+02:00
background Layer 1 21 Août

Date de sortie

Soif

  • France : 2019-08-21 (Français)

Activité récente

Asianel l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-03T21:57:13+01:00
viaoli le place en liste or
2019-10-27T22:24:12+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 116
Commentaires 24
Extraits 44
Evaluations 55
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode