Livres
472 853
Membres
446 022

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Miaouss 2019-08-21T18:02:58+02:00

Pilate se leva et déclara :

– Accusé, tu seras crucifié.

J’ai aimé son économie de langage. Le génie du latin ne commet jamais de pléonasme. J’aurais détesté qu’il dise : « Tu seras crucifié à mort. » Une crucifixion n’a pas d’autre issue possible.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Miaouss 2019-08-21T17:59:05+02:00

J’ai été homme assez longtemps pour savoir que certains sentiments ne se répriment pas. Il importe de les laisser passer sans chercher à les contrer : c’est ainsi qu’ils ne laissent aucune trace.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2019-09-09T21:27:02+02:00

Pour éprouver la soif, il faut être vivant. J’ai vécu si fort que je suis mort assoiffé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2019-09-09T21:21:09+02:00

Si vous aimez vos morts, faites-leur confiance au point d’aimer leur silence.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2019-09-09T20:11:33+02:00

Je pourrais en pleurer. Parmi l’espèce abjecte qui se moque de moi et pour laquelle je me sacrifie il y a cet homme qui n’est pas venu se régaler du spectacle et qui, cela se sent, m’aide de tout son cœur.

S’il avait déboulé dans la rue par hasard et s’il m’avait vu tituber sous la croix, il aurait eu, je pense, la même réaction : sans réfléchir une seconde, il aurait couru me secourir. Il y a des gens comme ça. Ils ignorent leur propre rareté.

Afficher en entier
Extrait ajouté par alicebabar 2019-09-19T21:07:36+02:00

Quand on a affaire à quelqu'un qu'on ne vas pas pouvoir aimer beaucoup, on dit qu'on ne peut pas le sentir. Cette impression olfactive empêche de respirer en présence de l'importun.

Le coup de foudre, c'est le contraire : on a d'abord le souffle coupé et puis on respire à l'excès. On éprouve le besoin éperdu de humer la personne dont l'odeur nous chavire.

p146-147

Afficher en entier
Extrait ajouté par alicebabar 2019-09-19T21:07:08+02:00

En vérité, il n'y a pas de limite en ce qu'on appel vivre

p136

Afficher en entier
Extrait ajouté par alicebabar 2019-09-19T21:06:51+02:00

L'amour est une histoire, il faut un corps pour la raconter

p92

Afficher en entier
Extrait ajouté par alicebabar 2019-09-19T21:06:30+02:00

non, je ne préfère pas les femmes. Je crois qu'elles me protègent. Je n'attribue pas cela à autre chose qu'à la douceur de mon comportement envers elles, qui n'est pas dans les mœurs des hommes d'ici.

Faut-il préciser que je ne préfère pas les hommes non plus? Il y a des verbes que je fuis, comme préférer ou remplacer - on n'imagine pas combien ces verbes s'équivalent. J'ai vu des gens se battre pour être préférés, sans se rendre compte que cela les rendait remplaçables.

Un jour, on prétendra que personne n'est irremplaçable. C'est le contraire de ma parole. L'amour qui me consume affirme que chacun est irremplaçable.

p81

Afficher en entier
Extrait ajouté par alicebabar 2019-09-19T21:05:25+02:00

"depuis que je monte au calvaire, j'ai été ébloui par un homme, puis par une femme. J'ai revu ma mère, aussi. On a beaucoup dit que je préférais les femmes. Préférer un sexe serait être à mes yeux un signe de mépris. "

p 80

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode