Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SOJA : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
L'Organisation, Tome 2 : Traquée L'Organisation, Tome 2 : Traquée
Lindsey T.   
J'avais adoré évoluer dans le milieu de l'espionnage dans le premier tome. J'étais donc impatiente de le retrouver, d'autant plus que cette fois les deux personnages principaux faisaient partie de ce réseau d'espionnage !

Mia et Jake font tous les deux parties de l'Organisation. Mia en tant qu'agent sur le terrain et Jake en tant que médecin de l'équipe. Et alors que cette dernière est chargée d'une mission impliquant des mafieux russes, tout ne se passe pas comme prévu : Mia est repérée et va vite devenir l'obsession du chef de ce groupe, Voronov. C'est le début d'une traque sans merci qui va mettre l'Organisation à mal mais qui va aussi rapprocher Mia et Jake dans leur cavale.

Mia a une personnalité vraiment particulière. Elle est forte...et faible à la fois. Forte du fait qu'elle sait très bien se défendre seule, sans l'aide d'un de ses coéquipiers (même si ces derniers ne sont pas toujours prêts à la laisser se débrouiller seule). Faible à cause de son passé qui revient régulièrement la hanter et qui est assez lourd. Cette fragilité se manifeste également dans la manière dont elle gère ses traumatismes liés à son métier... mais je vous laisse découvrir qu'elles sont ces traumatismes !
Il m'a été impossible de comparer Mia à Lori. Elles sont tellement différentes toutes les deux ! Ce qui est sûr c'est que j'ai apprécié Mia autant que Lori et que j'ai trouvé Mia très attachante par son attachement à sa "famille" comme elle appelle l'Organisation et justement par sa façon de faire face à ses problèmes.


Jake, quant à lui, est un homme très sexy, ancien militaire et très mystérieux. Il m'a été très difficile de le cerner au début, enfin une bonne partie du livre même ! Jake ne montre pas du tout ses sentiments, il les cache derrière son éternel masque d'impassibilité.
C'est justement cette difficulté à le comprendre qui le rend si attirant. Même si son inaptitude à montrer une quelconque émotion peut être énervant par moment, surtout quand on voit clairement qu'il ressent quelque chose pour Mia et qu'il se refuse à se l'avouer et à lui avouer ! Mais cela fait son charme et c'est ce qui fait sa particularité.

J'ai adoré cette nouvelle immersion dans le milieu de l'espionnage dans lequel les complots se succèdent ! Parce qu'il y a de l'action en plus de la romance et que, de ce fait, on ne s'ennuie pas.
Je croise les doigts pour que cette série soit publiée en format papier ! Parce que c'est exactement le genre d'histoire que j'aime avoir dans ma bibliothèque ! Et puis avoir des agents espions parmi mes livres... j'adorerais ça !

par Ridley
Secrets et mystères, Tome 1 : Cette étrange intruse Secrets et mystères, Tome 1 : Cette étrange intruse
K.C. Bateman   
Quel bouleversement que ce livre ! Franchement après le nombre d'Harlequins insipides sur lesquels je suis tombée récemment, ce roman me fait l'effet d'un bol d'air. Je le trouve à la hauteur de mes auteures favorites dans l'historique que sont Lisa Kleypas et Monica McCarthy ce qui je trouve est très rare. L'intrigue est géniale, originale, flamboyante, bref vous l'aurez compris, un vrai régal. Les personnages sont un véritable délice l'héroïne est forte, déterminée, point de demoiselle effarouchée ici ! Et Nicolas...Bon je ne vais pas m'étendre dessus, je pense que le résumé suffit à susciter l'envie d'en savoir plus à son sujet, et croyez-moi le contenu du livre est à la hauteur du résumé sinon plus ! Et enfin le point le plus magistral pour moi, que je n'ai jusque-là trouvé dans aucun de la multitude d'historiques que j'ai pu lire jusque-là, c'est le contexte historique français dans lequel l'auteure à choisit de mettre en scène son histoire. Franchement les Highlands, Londres, Bath, Boston ou New-York n'ont plus aucun secret pour vous si vous avez l'habitude des historiques, mais alors la France c'est la première fois que je tombe dessus. Et franchement c'est un véritable régal que de voir une intrigue aussi intéressante prendre place dans les méandres mouvementés de ce début de siècle dans notre beau pays. Sincèrement on dirait un cours d'histoire qui prend vie, c'est fantastique. Les références à notre gastronomie qui sont si facilement raillés pas les anglo-saxons sont cette fois mis à l'honneur, et cela change agréablement. Bref je me suis régalée de bout en bout avec cette lecture, et je file voir la suite !

par Ellana06
La Servante écarlate La Servante écarlate
Margaret Atwood   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Je ne saurai dire à quel point ce livre me révolte, m'horrifie, me glace le sang... Depuis le début de sa lecture il me trotte dans la tête et me hante.
Margaret Atwood parvient à entretenir le suspens du début à la fin en distillant ses informations au compte-goutte. Tandis que le lecteur se convainc qu'un tel retournement, une telle société ne pourrait pas se mettre en place, l'autrice nous prouve le contraire. Bien sûr, elle a en tête le régime nazi et toutes ses pratiques, l'ex-URSS et cette cruelle séparation que représente le rideau de fer, le terrorisme islamiste montant dans les années 80 mais aussi toutes ces communautés religieuses extrêmes telles que les amishs, les mormons... De cet amalgame historique naît sa finalement très probable République de Gilead.
Le récit couvre trois périodes charnières: avant le changement, la période d'endoctrinement et le présent de l'action. L'héroïne, Defred (Offred en VO) jongle brièvement entre les unes et les autres de façon assez décousue ce qui donne rapidement cette sensation de frustration et d'avidité quant aux informations mais surtout laisse tout le loisir au lecteur de combler les blancs avec toutes les horreurs qu'il peut imaginer.
Le récit à la première personne s'attarde sur le ressenti de Defred. Car il y a ce qu'elle parait et ce qu'elle retient en elle. On la sent littéralement prisonnière de son corps tant on l'a dépossédée de tout: elle n'a plus de nom (Defred est la façon de nommer indifféremment toutes les servantes qui se succèdent chez ce commandant), plus de sentiments (elle les réprime pour ne pas se trahir et survivre dans cette société) et surtout elle ne dispose même plus de son corps. Ce qui lui reste, ce sont ses souvenirs douloureux et lointains, mais néanmoins vitaux, qui pourraient la faire basculer dans la folie si elle s'y attarde de trop et l'éventualité de mettre fin à ses jours si elle en trouve le moyen.
Certains pourront trouver cette femme très lâche, s'attendant à de l'action et des soulèvements à la Hunger Games ou Divergente, moi je la trouve très courageuse et surtout très forte pour endurer tout cela sans craquer. Dans cette société qui brise les individus et où sont entretenues terreur, paranoïa, délation, elle prend bien plus de risques qu'un lâche à sa place. La résistance et la rébellion commencent par là: défier les règles imposées, même les plus petites. Ce traitement réaliste est tout à l'honneur du livre.
Pour finir je parlerai de la série dont j'ai pu voir à ce jour les quatre premiers épisodes. Je la conseille vivement à toute personne qui voudrait vraiment approfondir l'univers et mesurer toute l'ampleur de l'horreur de cette société car elle va jusqu'au bout des choses (ce qu'on pourrait reprocher éventuellement au livre qui ne montre que ce que Defred connait, c'est à dire bien peu). Du point de vue ambiance, elle restitue bien ce sentiment de terreur, d'horreur, d'oppression et de malaise qui est le nôtre lors de la lecture avec en plus un décalage entre avant/après intelligemment accentué par la bande son et la photographie.
Londres la ténébreuse, Tome 1 : La Fugitive de Whitechapel Londres la ténébreuse, Tome 1 : La Fugitive de Whitechapel
Bec McMaster   
Un livre assez moyen dans l'ensemble. Je suis assez mitigée : je n'ai pas détesté et je n'ai pas non plus adoré le roman...

L'écriture est fluide et agréable, je ne suis pas déçue de ce côté là.
Mais je pense que le scénario aurait mérité d'être creusé et un peu plus recherché.

Je m'attendais à un univers Steampunk beaucoup plus présent, or à mon goût celui-ci n'est que très légèrement survolé. J'apprécie les inventions, les tenues et autres éléments Steampunk mais dans ce titre cet aspect est passé à la trappe. En fin de compte l'intrigue tourne d'avantage autour d'une romance entre un sang-bleu et une humaine. Il y a un peu de bit lit ce qui n'est pas pour me déplaire bien au contraire mais le contexte n'est juste qu'un prétexte d'écriture. Dommage !

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le récit, il existe des différences subtiles entre vampire, sang bleu, virus du besoin. Il faut assimilé de nombreux éléments qui petit à petit sont évoqués au fil des chapitres. De prime abord nous ne voyons pas assez le côté créatures surnaturelles.

Je me suis ennuyée pendant la première moitié du livre car il ne se passe rien d'intéressant. La seconde partie quant à elle est plus captivante. Mais j'ai vraiment dû me motiver pour terminer ma lecture, j'ai fait de très nombreuses pauses et je n'arrivais pas à la reprendre.

Je n'ai pas été surprise par la trame car très rapidement nous trouvons l'identité du vampire, il est facile de deviner la tournure des évènements. Le scénario manque de consistance et de rebondissements. La relation entre nos protagonistes reste trop banale. Le lecteur ne ressent pas la psychologie des personnages, et ne peut donc pas être attaché à eux. Certains aspects auraient mérités d'être approfondis.

Je ne me suis pas véritablement prise d'affection pour l'héroïne par moment elle reste fade, et n' est pas assez charismatique. De plus Honoria est souvent agaçante pour ne pas dire autre chose... bref elle tape sur les nerfs du lecteur. Au début nous voyons son côté prude, oie blanche mais trop rapidement elle change du tout au tout pour céder rapidement aux avances d'un personnage.

La romance n'est pas assez crédible à mon goût. Les choses vont trop rapidement et les sentiments ne se ressentent pas. Il s'agit plus d'une relation charnelle qu'autre chose. Blade lui oscille entre brute et romantique... Le roman se laisse lire et reste moyen dans son ensemble il y a quelques scènes de combats captivantes - notamment vers la fin.

En conclusion : le résumé laissé présager une intrigue plus palpitante, un univers Steampunk très présent, forcément sur ce point je suis déçue. Le livre se laisse lire mais n'est pas non plus extraordinaire. L'originalité manque cruellement, il y a une impression de déjà vu. Bref Un livre passable mais sans plus.


Dangerous Game, Tome 2 : Rédemption Dangerous Game, Tome 2 : Rédemption
Joh Harper   
J'ai adoré ce tome 2. Action et romantisme sont au rendez vous. Des personnages torturés, Josh et Sophia sont attirés l'un par l'autre, mais leurs passés les empêchent de se livrer et de s'accorder le bonheur. C'est bien écrit et addictif. J'attends forcément une suite pour moi l'histoire non résolue du tome 1 qui court toujours sur le tome 2 ne peut que donner un tome 3 !! A lire si vous souhaitez passer un bon moment. Attention âmes sensibles s'abstenir car certaines scènes sont dures.
Dangerous Game, Tome 1 : Collision Dangerous Game, Tome 1 : Collision
Joh Harper   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2016/11/25/dangerous-game-tome-1-collision-joh-harper/

Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis une grande fan des livres qui mélangent romance et suspens. C’est donc tout naturellement que j’ai été attirée par Dangerous Game de Joh Harper.

Ce qui a tout d’abord capté mon attention, c’est la forte personnalité des personnages, surtout celle de Linda. Cette femme est une véritable guerrière au grand coeur. Elle est grande gueule, casse cou mais également sensible à l’extrême. Elle représente le parfait mélange de force et de douceur. J’aime sa façon d’appréhender la vie et de ne pas mâcher ses mots. Parce que oui, préparez-vous, en plus d’avoir des T-shirts qui vous donneront tous le sourire, Linda n’a aucun filtre, elle dit exactement tout ce qui lui passe par la tête ce qui est juste drôlissime à souhait. Que l’on aime son répondant ou pas, il est certain qu’elle ne pourra pas vous laisser indifférent.

Leandro à lui aussi un caractère bien trempé. Il est mystérieux, tout ce qu’il y a d’énigmatique et de sexy. Sa voix, ses yeux et ses mots brésiliens susurrés à l’oreille vont faire monter votre température de quelques degrés. Ce qui m’a beaucoup plu chez ce personnage c’est qu’on ne sait pas à quoi s’attendre avec lui. Tantôt fonceur, meneur et caractériel il n’en demeure pas moins troublant par son attachement familial et les sentiments qu’il exprime sans difficulté. Leandro est un homme dont il faut percer la carapace pour comprendre les véritables motivations.

Collision est un roman des plus prenants. Je l’ai lu en quelques heures à peine grâce au talent de l’auteure qui nous livre un récit pointu et rythmé. La situation professionnelle des personnages n’y est pas étrangère mais c’est surtout grâce à la qualité de l’histoire qu’elle garde le lecteur scotché à son livre. Les rebondissements s’enchaînent de sorte qu’on ne puisse pas relâcher notre attention. On se retrouve pris entre deux feux en proie aux doutes. Chaque fois que j’ai cru avoir compris où elle voulait en venir, un nouveau contrecoup pointait le bout de son nez : enlèvement, torture, mensonge, trahison, tout y passe et l’on se retrouve totalement emporté par toute cette frénésie.

Je découvre la plume de Joh Harper et ce que je peux en dire, c’est qu’elle sait manier son histoire. Sans m’en rendre compte, les pages ont défilé, l’histoire a pris corps sous mes yeux grâce aux réparties bien senties de Linda, Leandro, Josh, Gary et les autres additionnées de moments d’émotions pures qui ont réussi à me toucher au milieu de tout ce suspens et de toute cette tension. C’est avec cet équilibre que l’auteur prend le lecteur en otage et le ballade de surprise en surprise, chapitre après chapitre.

Dangerous Game : Collision est un premier tome des plus réussis. Je prendrai énormément de plaisir à lire le second car oui, il fallait s’y attendre, Joh Harper nous à concocté un dernier rebondissement qui laisse présager une suite tout aussi mouvementée.


Hybrides, Tome 1 : Rage Hybrides, Tome 1 : Rage
Laurann Dohner   
http://www.my-bo0ks.com/2018/05/hybrides-tome-1-rage-laurann-dohner.html

Je me faisais une joie de découvrir cette nouvelle série. Plutôt bien friande de la collection Bit-lit de chez Milady, j'étais quasi sûre, d'adorer ma lecture. Je me suis donc lancée les yeux fermés dans le premier tome d'Hybrides, Rage.

Cette chronique sera relativement courte. Pour tout vous dire, je suis passée à des kilomètres de cette lecture. A tel point que j'ai mis plusieurs jours à mettre des mots dessus. Vous l'aurez sans doute compris, j'ai eu une grosse déception concernant Hybrides, tome 1 : Rage.

Avant de vous dire brièvement ce qui m'a déplu, un petit résumé de l'histoire. Nous suivons Ellie, une jeune femme assez mystérieuse qui travaille dans un centre pharmaceutique qui procède à des transformations génétiques. Ces individus ne sont ni humains ni totalement dépourvu d'humanité. On les appelle les Hybrides. Rage fait partit de l'un d'entre eux. Suite à une altercation assez mouvementé avec l'un des techniciens, Ellie va tout faire pour sauver Rage. Quitte à lui faire un peu de mal au passage. Quelques temps plus tard, leur destin les rassemble et Rage n'a qu'une idée en tête, se venger. Je ne vous en dirais pas plus sur l'histoire car je pense qu'il vaut mieux découvrir par soi-même le contenu de ce premier tome.

Honnêtement, dès le début, je me suis demandée dans quoi j'étais tombée. A tel point que j'ai demandé autour de moi si quelqu'un l'avait déjà lu. Il faut dire que l'entrée en matière d'Hybrides est assez violente et très particulière. J'ai limite pensé me trouver dans de la Dark Romance et non pas de la bit-lit. La frontière entre les deux est parfois assez fragile et vous vous en rendrez compte en lisant les premières pages.

Dans ces conditions, je pense que c'est soit on accroche dès le début aux personnages, soit c'est foutu. Et c'est là que ça coince car les personnages m'ont assez dégoûtée... Principalement le personnage masculin, Rage, qui pourtant, étant donné sa condition, se révélait assez intriguant mais son comportement et ses façons de penser ont fini de m'achever. Pire encore, sa vengeance du début m'a clairement fait lever les yeux au ciel. J'ai cru à une mauvaise blague et ça a malheureusement entaché ma lecture par la suite. Concernant Ellie, je reste dubitative. Elle s'est montrée courageuse et en même temps, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle.

Du coup, en terminant ma lecture, j'ai eu l'impression d'être vidée. De ne pas savoir quoi en penser ni en dire. Je pense que je suis passée totalement à côté de cette lecture et cet univers assez original et c'est dommage. Elle plaira sans doute à d'autres.

par Carole94P
Ni mariée ni enterrée, Tome 1 : Partir (un jour) Ni mariée ni enterrée, Tome 1 : Partir (un jour)
Katy Colins   
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/07/ni-mariee-ni-enterree-t1-partir-un-jour.html

À deux semaines de son mariage, Georgia va se faire larguer et se retrouve donc, du jour au lendemain, célibataire. Afin de lui changer les idées, sa meilleure amie lui propose de faire un voyage. Elle décide donc d'y aller et de créer une liste de choses à faire et de chose improbable, mais qui va lui faire du bien.

Bien évidemment, la poisse ne va pas la lâcher. De retour dans son pays, elle va apprendre quelque chose qui va complètement l'anéantir et pour encore mieux l'achever, elle va se faire virer.

Afin de se recentrer sur elle-même, elle décide de partir en Thaïlande six semaines et je peux vous garantir que cela ne va pas être de tout repos. Entre camarades épouvantables, un guide peu pointilleux accompagné de sa maladresse, on peut dire que les ennuis ne font que s'accumuler. Mais Georgia est déterminée et n'abandonnera pas son voyage.

Georgia est une jeune femme qui n'a évidemment pas de chance dans sa vie et le gros plus de ce personnage, c'est qu'elle ne lâche rien afin de s'en sortir. On la voit galérer, mais surtout, on la voit se reconstruire petit à petit et on aime voir son évolution. Elle est drôle, fraîche et pleine de surprise que l'on ne peut que l'adorer.

L'intrigue est vraiment bien menée que l'on ne voit pas le temps passer. J'ai adoré voyager avec notre héroïne et surtout la voir évoluer petit à petit. Nous vivons ce qu'elle va vivre et nous allons ressentir ce qu'elle va ressentir. L'auteure manie tellement bien son histoire que l'on a l'impression d'être le personnage.

Pour conclure, cette histoire est très agréable à lire. J'ai adoré l'héroïne et sa détermination. La fin est parfaite et de plus, elle nous donne droit à ce qui peut nous attendre pour la suite et je ne vous cache pas que j'ai directement commencé le second tome. Vous l'avez compris, je vous recommande ce livre.

par Lili1989
Wherlocke, Tome 2 : Pouvoirs de Persuasion Wherlocke, Tome 2 : Pouvoirs de Persuasion
Hannah Howell   
Un deuxième tome plus intéressant que le précédent.

Ce second opus est largement au dessus du premier tome.
Les personnages sont très attachants et la romance est passionnante à suivre.
Le seul bémol que j'aurai à signaler, c'est le style de l'auteure que je trouve assez lourd et difficile à lire. Je ne sais pas si c'est dû à la traduction mais je n'ai pas trouvé sa façon d'écrire très fluide. Elle est pleine de métaphore, qui ne servent pas à grand chose, si ce n'est à alourdir l'ensemble.

par Avalon
A corps brisés A corps brisés
Ana Scott   
http://www.virtuellementvotre.fr/2019/03/a-corps-brises-de-ana-scott/

Quand je vois un pavé comme celui-ci à lire, j’appréhende toujours un peu. Dans le cas où je ne prends pas plaisir à ma lecture, les pages me paressent bien longues. Et bien ici, je ne les ai pas vu défiler, l’écriture est fluide et très agréable. En tout cas, c’est les joues baignées de larmes que j’ai refermé ce roman et quitté ces personnages bouleversants. Un livre précédemment lu m’avait déjà énormément touchée, donc autant vous dire qu’après ces deux lectures éprouvantes, j’en ressors totalement vidée.

Si au début, j’ai trouvé Jeanne pleurnicheuse, j’ai vite compris que cette femme était fragilisée et proche d’un état dépressif après sa précédente relation, qui s’est révélée malsaine à ses yeux. L’arrivée d’Adam va éclipser au fur et à mesure de leurs rencontres la douleur de cette perte. Sans qu’ils ne s’en rendent compte, l’état d’esprit de ces deux écorchés vifs se ressemble énormément : ils ne vivent pas, ils survivent. Malgré les quelques réparties agressives d’Adam et leurs petites pics, j’ai trouvé dommage que ce petit jeu ne dure pas plus longtemps. En effet, le comportement de celui-ci change du tout au tout en très peu de temps. Jeanne devient son booster vers la guérison physique, et l’aide à se réconcilier avec son passé. Chacun prend une grande importance dans la vie de l’autre, ils deviennent dépendant et cela va causer bien des souffrances malgré la force de leurs sentiments.

La simplicité des débuts va rapidement prendre un nouveau tournant. L’auteure ne va pas épargner ses personnages et m’a précipitée dans un tourbillon de révélations sans fin. Elle les confronte à de nombreuses situations dans lesquelles j’ai été oppressée par la détresse de Jeanne et la douleur d’Adam. A travers eux, elle met en avant plusieurs sujets, aussi difficiles qu’ils peuvent être connus ou vécus, et de ce fait m’ont considérablement touchée. J’ai sous-estimé ces personnages brisés qui vont exprimer leur force intérieure au fil des difficultés. Car, même s’ils le feront parfois seuls, ils feront face à leurs problèmes. Certains évènements seront irréversibles et devront être acceptés ou pardonnés. Entre surprises et secrets, j’ai été à la fois prise de court, étonnée et parfois scotchée. Au fil des pages, je me suis demandée ce que l’auteure me réservait encore et encore. Surtout que les personnages secondaires ne vont pas rester sans rien faire en mettant leur confiance mutuelle à l’épreuve et provoquer des tumultes et de la distance entre eux.

En parallèle, l’auteure intègre l’histoire d’un journal narrée par Jeanne. Je vous avoue qu’au départ, je ne comprenais pas tellement ce choix et j’avais peur que celle-ci vienne prendre trop de place dans le récit. J’ai donc été agréablement surprise de voir que j’avais tort. J’ai été prise au même titre que Jeanne dans l’intimité de Clothilde et dans l’attente du dernier mot de cet écrit. J’ai aimé retrouver des similitudes dans le vécu de Jeanne et Clothilde qui donne un sens à cette lecture.

Cette douce et magnifique romance est prenante et touchante. Elle affirme que l’amour est intemporel et triomphe de tout. L’auteure met en évidence les sentiments amoureux avec ses joies, ses peines , ainsi que son lot de révélations mais un peu trop à mon goût. Pour Jeanne et Adam, la solitude est suffocante et l’amour est synonyme de liberté. Ces deux personnages dans leur paraître et leurs actions ne vous laisseront pas de marbre. J’étais impatiente de lire enfin un happy end mérité après cette avalanche de malheurs.

par EmelineAJ