Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sol1327 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les MacCoy - Tome 1.5 - Dans les yeux de Caleb Les MacCoy - Tome 1.5 - Dans les yeux de Caleb
Alexiane Thill   
Après avoir lu le Tome 1, quel plaisir de découvrir ce bonus et les points de vues de Caleb. Je dois dire que pendant ma lecture, cela m'a beaucoup manqué.
Bravo à l'auteure, car du coup nous apprenons à connaître davantage Caleb et ses pensées même s'il cache encore bien des secrets. Caleb m'a intrigué encore plus et je n'ai qu'une hâte en découvrir encore et encore.
Je dois dire que la fin de ce bonus est aussi poignante si ce n'est plus que dans le tome 1 et que les larmes n'étaient pas loin.
Je tiens aussi à souligner toute la passion avec laquelle l'auteure nous parle de l’Écosse. C'est très bien décrit et nous transporte totalement.
Ces quelques jours, à devoir attendre la sortie du Tome 2 vont être très longs. J'ai tellement hâte de retrouver Phèdre, Caleb et son Clan.
J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce bonus et je ne peux que vous le recommander !
Briar Université, Tome 1 : The Chase Briar Université, Tome 1 : The Chase
Elle Kennedy   
Sortie en France prévue en juin 2019!!

par Mailys20
Black Riders, Tome 2 : Girl Crush Black Riders, Tome 2 : Girl Crush
C. J. Ronnie   
Plus noir, plus triste, plus détaillé que le tome 1. Préparez-vous à vraiment intégrer la vie des personnages, avec surtout, comme souvent avec les bikers, la violence, les règlements de compte, le caractère rude, mais aussi le coeur tout mou qui se cache derrière chaque gros bras, la finesse des filles qui vont les rendre moins dur.... mais aussi, malheureusement, la rencontre pour certains avec les vers sous la terre :/ .... Préparez les mouchoirs, les sentiments vont être présents, puis tiraillés, pour s'envoler, avant pour certains de se lier pour l'éternité !
Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful
Christina Lauren   
Je n’arrive pas à croire que c’est déjà la fin, cette série m’a accompagnée pendant plusieurs années et j’ai vécu pas mal d’aventure avec cette incroyable bande d’amis. Ce tome, c’est le tome des adieux et en même temps, c’est un nouveau commencement pour notre nouveau couple de héros.

Pour vous resituer rapidement, dans ce tome nous suivons Jensen le frère d’Hanna et accessoirement la femme de notre très cher Beautiful Player : Will, ainsi que Pippa, la meilleure amie de Ruby de la femme de notre Beautiful Secret : Niall. Oui bon, présenté comme ça, ça semble compliqué mais si vous connaissez la série, vous n’avez pas pu louper les liens qui unissent nos héros. J’étais loin d’imaginer la personnalité de Jensen, ce grand frère protecteur qui avait tout fait pour sortir sa sœur de sa solitude, est en réalité un bourreau de travail qui n’a pas une vie sociale bien active. Du côté de Pippa, les choses sont un peu différentes, surprendre son petit ami avec une autre femme va être un électrochoc sur cette situation écrasante qui ne lui convient plus et qu’elle a besoin de changer d’air.

Comme à leurs habitudes, dans ce tome nous sommes loin de nous ennuyer et l’humour légendaire des auteurs n’est pas à son reste. Rapidement Jensen et Pippa vont se rendre compte qu’un avion, de l’alcool et une piplette ça ne fait pas bon ménage, alors que l’une est sous le charme, l’autre est plutôt contrit. Il vont avoir la surprise de se retrouver quelques jours plus tard, pour un road-trip déjanté, avec beaucoup de vin et une équipe qu’on n’est pas prêt d’oublier : Will, Hanna, Ruby, Niall et deux célibataires qu’ils ont bien l’intention de rapprocher. Le caractère diamétralement opposé des héros est justement ce qui va faire le charme de cette romance, le côté un peu coincé de Jensen est totalement adorable, quand la folie de Pippa n’hésite pas à s’exprimer pour le mettre encore plus au supplice.

A côté de ça, nous vivons par procuration l’évolution de nos autres Beautiful, la troublante gentillesse de Chloé, la méchanceté inattendue de Sara, ou encore la sexytude de Will au fourneau et bien évidemment un groupe d’amis plus soudé que jamais, avec des couples tous plus touchants les uns que les autres. Je crois que je n’aurais pas pu espérer meilleur épilogue, ici nous retrouver tous les éléments qui ont rendu cette série magique, des hommes différents qui auront réveillé toutes les facettes qui sommeillent en nous, désormais marié et heureux, on ne peut qu’apprécier tout le chemin parcouru et rêver de celui à venir. Je suis à la fois heureuse de ce dernier tome, et en même temps nostalgique de devoir les quitter après tous ces moments. Une série drôle, romantique, sexy et hilarante, qui n’est plus à présenter et qui si vous ne connaissez pas est à découvrir, vous n’en ressortirez pas indemne.

http://wp.me/p4u7Dl-2Jq

par Luxnbooks
Clash, Tome 1 : Passion brûlante Clash, Tome 1 : Passion brûlante
Jay Crownover   
https://aliceneverland.com/2017/05/30/clash-tome-1-passion-brulante-jay-crownover/

Vous le savez, je suis une fan absolue de Jay Crownover. Sa série Marked Men fut un délice à chaque tome, et je me suis régalée à découvrir tous ces hommes et femmes marqués par la vie. Alors, quand j’ai entendu parler de ce spin-off, je mourrai d’envie de le découvrir et de retrouver l’ambiance fantastique de Denver.

Clash fait directement suite au dernier tome de la série. On y retrouve Zeb et Sayer, deux personnages rencontrés notamment dans le cinquième tome consacré à Rowdy. Sayer venait de débarquer à Denver, à la recherche de son demi-frère dont elle n’avait appris l’existence que quelques mois auparavant, à la mort de son détestable père. En retrouvant Rowdy, elle va également intégrer le cercle très fermé des Marked Men et de leurs amis et compagnes, dont Zebulon, à qui on doit le chantier de rénovation du second magasin de tatouage de Nash & Cie.

J’avais adoré la découverte de Sayer et Zeb dans Rowdy, et leur alchimie était telle que leur couple paraissait couler de source. J’étais donc plus que ravie de découvrir que le premier tome de ce spin off leur était consacré. Et pourtant…

Je n’ai pas du tout été transportée comme cela avait pu être le cas avec la série originelle. Plus les pages défilaient, plus j’avais l’impression qu’il ne se passait rien. Certes, le duo Sayer / Zeb coule toujours de source. Et si Zeb m’a totalement séduite, tant par sa force de caractère que par son désir d’avance dans la vie malgré son passé, ce fut l’encéphalogramme plat avec Sayer.

En fait, elle m’a énervée à autant tergiverser pour rien. Elle est raide dingue de Zebulon et le reconnais à chaque page. Mais c’est pour mieux nous dire, à la page suivante, qu’il n’est pas pour elle. Euh, allo, le mec est un véritable chevalier servant : il vient chez toi te faire à manger, il accourt dès que tu appelles, te fais grimper aux rideaux trois fois par nuit, mais non, il n’est pas pour toi ? Une fois, ça va, deux fois, c’est trop, mais alors dix fois, faut pas pousser non plus.

En somme, Sayer m’a royalement agacée, à un tel point que je me suis complètement lassée de cette histoire. Même si la demoiselle a ses raisons et un passé assez triste et tortueux, j’ai eu du mal à la voir avancer d’un pas puis reculer de deux à chaque chapitre. Résultat : l’histoire, qui était toute mignonne pourtant, m’a ennuyée et je n’ai strictement rien ressenti avec cette lecture. Je croise les doigts pour que le second tome soit différent, surtout que le duo Avett / Quaid fait déjà des étincelles dans ce premier tome…

par Kesciana
Love Chef Love Chef
Battista Tarantini   
Lien ici : http://wp.me/p5AuT9-2bP

Une plume que je connais très bien... Mais cette fois-ci l'auteure sort de sa zone de confort et ose autre chose dans la romance contemporaine. Et pour un premier essai plus soft, Battista Tarantini a réunis tous les ingrédients nécessaires pour nous offrir une recette des plus singulières... "Love Chef"

Prenez
- Deux personnages au fort tempérament mais marqués par leur passif,

Ajoutez
- Une émission culinaire télé-réalité
- Une "foutue" application DarlingQueen

Saupoudrez le tout
- d'une Électrisante Tension Palpable
- des Sensations Fortes
- des Sentiments Bruts et d'une grande sincérité
- d'un secret bien gardé
- du chantage
- d'une bonne dose de Grandeur d'Âme

Rajoutez
- Une soupçon d'Humour, de Sensualité, de Tendresse, de Suspens et de Passion

Mélangez le tout et vous obtiendrez une Exquise et Pétillante friandise. On le déguste. On ferme les yeux tout en savourant cette délicieuse saveur qui attise nos papilles. Et c'est tout simplement divin.

Quelle joie de retrouver le style d'écriture bien particulier de Battista. Ce n'est que du bonheur. On ne peut que constater que sa plume s'affirme de plus en plus. Elle a pris le risque de proposer autre chose. Et elle s'en est remarquablement sortie. C'est pourquoi je tiens à la féliciter pour cela. Que dire de l'histoire en elle même ? Brillamment menée, intense en émotions et riche en révélations. Dépaysement assuré avec un décor exceptionnel. Un ton palpitant et un rythme soutenu où l'on accroche dès le début et où les pages se tournent d'elles-mêmes. On se laisse happer par ce torrent émotionnel, on a du mal à lâcher l'histoire et on refuse même sortir de notre petite bulle. Ce qui fut mon cas...

Que dire des protagonistes ?

Un duo explosif. Aussi bien agaçant qu'attachant. Une narration à deux voix qui va vous surprendre par bien des manières. Deux talentueux et redoutables concurrents. Un objectif bien précis : Gagner. Une indéniable attraction. Et pourtant, ils vont souffler le chaud et le froid. Une relations complexe où chacun va devoir faire face à leurs sentiments et aux secrets du passé...

Que dire des personnages secondaires ?

Très intéressants. Certains sortent du lot et ont leur importance dans l'histoire. Beaucoup vont vous plaire. Une amie rafraîchissante. Un adorable bambin aux remèdes trop mimis. Un Yankee très séducteur et ultra marrant. Un jury sévère mais qui sait faire la part des choses. Un mentor qui a pris un gros risque. Tandis que d'autres vont faire sortir de vos gonds en particulier cette personne hypocrite et horripilante.

En bref, avec "Love Chef" est très différent des écrits de Battista Taranti. Et pourtant elle a su nous livrer non seulement une très belle romance mais également une belle leçon de la vie... Une histoire qui est à découvrir...
Unzipped, Tome 1 : Love in lingerie Unzipped, Tome 1 : Love in lingerie
Alessandra Torre   
J’ai adoré l’histoire est touchante et amusante et très sensuelle. Un vrai coup de cœur.

par Mogo26
Lotus House, Tome 6: Intimate Intuition Lotus House, Tome 6: Intimate Intuition
Audrey Carlan   
Silas McKnight is the owner of multi-million-dollar musical production company Knight & Day Productions. He’s rich, attractive, and loyal to his core. He’s the man every woman wants but none can have. He’s suffered immeasurable loss, and he doesn’t plan on ever going through that hell again.

Dara Jackson, the quirky, stunning meditation teacher at Lotus House Yoga, is also the owner of Sunflower Bakery. She’s always dreamed of being a baker—and a mother. Having grown up an orphan, Dara knows what being alone and feeling unwanted is like.

Silas and Dara meet one fated night and spend a single evening worshiping each other’s bodies. All is beautiful until Dara discovers a secret and disappears before the sheets are even cold. Except Dara and Silas can’t escape one another. Destiny has spoken, and these two are about to become far more intimate than they ever thought possible.
6 ans 6 ans
Elle Seveno   
Suis-je la seule à ne pas avoir véritablement accroché à ce livre ?

A la base, ce roman ne figurait pas dans mes prévisions de lectures. Le titre ne m'avait pas tapé dans l'oeil, et je ne me rappelle pas m'être attardée sur le résumé de l'histoire. Mais tout a changé après ma lecture de ''Too Young'' qui nous propose un thème très proche de celui de ''6 ans''. Comme cela avait été un énorme coup de coeur, je me suis dis qu'il serait intéressant de pouvoir faire une comparaison. De voir si le roman de Elle Seveno pouvait faire encore mieux.

J'étais persuadée que j'allais aimé.

Mais finalement, il manquait beaucoup de choses pour rendre cette lecture mémorable.

Pourquoi je n'ai pas accroché ?

Tout d'abord, je pense que l'histoire est beaucoup trop brouillon, et n'est pas assez peaufinée. C'est d'autant plus dérangeant que l'auteure avait selon moi toutes les cartes en mains pour cartonner. J'ai sincèrement eu l'impression qu'elle n'allait pas jusqu'au bout de son thème, et qu'elle en oubliait l'important. C'est à dire, la différence d'âge entre les deux personnages.

En effet, nous avons une romance qui se développe beaucoup trop rapidement à mon goût, avec une héroïne qui ne nous montre pas le moindre signe de doutes. Elle n'est pourtant pas dans une situation des plus anodines. Elle a connu ce garçon quand elle s'occupait de lui quand elle le gardait en tant que babysitteur, mais elle ne semble même pas le moindre choqué de pouvoir ressentir de l'attirance pour lui. Ils ont six ans d'écart, mais à aucun moment elle ne vient mettre ce détail sur le tapis. Si ce n'était pas un point important, alors Elle Seveno aurait dû choisir un titre différent. Alors oui, cela nous montre aussi une héroïne qui est sûre d'elle, mais ce n'est pas spécialement ce que j'en attendais. Au final, nous n'avons pas ce jeu du chat et de la souris qui aurait pu être intéressant à mettre en place. Sans dire que l'héroïne n'éprouve pas le moindre remord quant à ce qu'elle fait à Brice, même si ce dernier n'est pas non plus un ange.

La romance se développe beaucoup trop rapidement, et elle devient tellement omniprésente que nous en oublions l'intrigue qui tendait à mettre en avant un drame familial avec la sœur de l'héroïne. Le sujet aurait pu être intéressant, mais rapidement relégué en arrière plan. L'auteure aurait dû le privilégié en retirant quelques scènes de sexe.

En fin de compte, je dénote également de ne pas m'être aussi attachée aux personnages. Raph a une personnalité qui m'a parfois un peu dérangé, et qui ne m'a pas tout le temps conquise. Il ne pense qu'à se faire Vic, et cette obsession m'a parfois semblé un peu perverse. Son manque de maturité a eu raison de ma patience. Quant à cette dernière, je l'ai trouvé assez fade, bien que son audace et le fait qu'elle ne soit pas une femme timide puisse nous changer un peu. Maintenant, c'est quand même dingue qu'elle se jette aussi facilement dans cette relation sans vraiment réfléchir. Au final, la romance ne m'a pas fait rêvé. Je trouve ça dommage.

Toute cette combinaison fait que nous n'avons pas forcément une lecture sans prise de tête. J'avais vraiment hâte de la finir pour commencer autre chose. J'ai conscience que mon avis est très négatif, mais il me fallait dire vraiment ce que j'en pensais. Je pensais que j'allais aimé cette lecture en fonction du thème, mais cela a été une déception.

Est-ce que mon avis aurait pu être différent si je n'avais pas lu ''Too Young'' avant ? Je ne pense pas. Au contraire, car même si le premier chapitre de ce roman avait été plaisant, la suite m'a rapidement démontré que l'intégralité du roman ne me correspondait pas. A vous maintenant de vous faire votre propre avis sur la question.
Royal Saga, Tome 7 : Complète-moi Royal Saga, Tome 7 : Complète-moi
Geneva Lee   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/08/26/royal-saga-tome-7-complete-moi-geneva-lee/

Et voilà c’est fini ! Complète-moi est le dernier tome de la saga royale écrite par Geneva Lee. Entre responsabilités et amour, les trois couples de la série nous offrent un final commun qui aura de quoi ravir les adeptes du genre.

J’ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer et découvrir l’histoire de chacun au fil des six précédents opus. J’attendais beaucoup du petit dernier et il se peut que j’en attendisse bien trop, car je ne suis pas totalement convaincue par ma lecture. Certains points m’ont enchantées et d’autres déçues. C’est donc un avis mitigé que je vous livre en refermant ce livre.

En lisant le résumé, il est vrai qu’on s’attend à bon nombre de révélations, à un moment unique dans la vie de nos héros. Cependant, le déroulement des événements est plus fade qu’il n’y parait. Bien sûr, tout n’est pas négatif et il est très agréable de retrouver certains personnages et d’autant plus surprenant de voir l’un d’entre eux se révéler être un allié d’envergure. Néanmoins, malgré l’ampleur du complot mis en place, la résolution du problème est trop rapide, l’affaire vite expédiée ce qui m’a laissé un goût d’inachevé.

De plus, la narration de ce roman est spéciale étant donné qu’Alexander s’exprime à la première personne tandis que tous les autres protagonistes se voient conter leurs relations à la troisième. De même, seul Alexander est annoncé en début de chapitre, pour les autres, il m’a fallu, à chaque fois, un petit moment pour savoir qui parle. C’est déstabilisant et pas très plaisant.

Le gros point positif de ce roman c’est la façon dont Geneva Lee a su réunir les couples. Elle a choisi de les lier au-delà du sang, créant une véritable famille choisie sur laquelle ils pourront toujours compter. Autre point important à mon sens c’est que l’auteure a su garder la personnalité propre de ses mâles alphas. Alexander et Smith sont au summum de leur domination et malgré leur tendance paranoïaque, ils agissent dans le même objectif : la protection des êtres aimés. Certes, tout ne sera pas toujours facile, mais les sentiments primeront toujours sur le reste. On en arrive à vouloir prendre la place de Clara et Belle au sein de ces couples hors du commun.

Ce que personnellement j’attendais avec impatience, c’était d’en savoir plus sur la relation entre Edward et David. J’avais envie de les voir heureux, de participer à leur quotidien, mais là se trouve ma plus grosse déception. Je n’ai pas trouvé ce que je cherchais, loin de là.

Royal saga a été malgré tout une jolie découverte. Elle donne un coup de jeune à la monarchie, pose de vraies questions sur le devoir qui incombe aux dirigeants de nos pays ou l’importance des secrets d’État. Mais ce qu’il convient de garder de ces différentes histoires c’est que peu importe qui l’on est, peu importe la pression que l’on subit, l’amour, le vrai, survit à tout.