Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sol1327 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 1 : L'Ange mécanique La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 1 : L'Ange mécanique
Cassandra Clare   
Oh. mon. dieu. Ça y est, j'ai fini. C'est genre vraiment trop trop bon. J'avais de grandes attentes vu à la cité des ténèbres qui était, selon moi, un chef d'oeuvre et il répond totalement à mes attentes. Croyez moi, Cassandra Clare a une fois de plus réussi à me plonger profondément dans son univers. Vivement Clockwork Prince!!
Royal Saga, Tome 4 : Cherche-moi Royal Saga, Tome 4 : Cherche-moi
Geneva Lee   
Un roman que j’avais hâte de découvrir, même si l’on change de couple, qui était Clara et Alexander dans les trois premiers tomes. Et franchement, ce quatrième tome est à la hauteur de mes attentes…

L’histoire est celle de Belle Stuart, la meilleure amie de Clara, qui rompt ses fiançailles après avoir appris que son futur mari l’a trompé. Elle va devoir alors trouver du travail pour mettre en place un projet de carrière qu’elle a depuis un petit moment en tête. C’est là qu’elle va rencontrer un avocat fortuné, Smith Price, qui va la prendre comme assistante. Mais ce contrat comporte un nouveau style de vie pour Belle et leur relation professionnelle va devenir très rapidement une relation plus personnelle…

Franchement, j’ai cru que l’auteure allait nous ressortir une sorte d’histoire de Clara et Alexander bis, mais pas du tout. A ma grande surprise, l’histoire touche un moment complétement différent de celui de Clara et d’Alexander. Du coup, nous sommes plongés dans l’univers d’une relation professionnelle sur la base de secrets que chacun cherche à dissimuler à l’autre. Ce que j’ai adoré c’est comme leur histoire évolue : pas trop vite, mais pas trop doucement. Bref, j’ai vraiment adoré leur histoire…

Petit plus, on retrouve quand même Clara et Alexander, toujours plus heureux, ainsi qu’Edward, le frère d’Alexander, qui va d’ailleurs s’attirer les foutre de Smith.

La fin est révélatrice de secrets que l’on ne pensait pas exister. Je dois dire que la suite ne peut être qu’imprévisible, ce qui me donne envie de la découvrir au plus vite (sortie du tome cinq en juin 2017).

Belle Stuart vient d’une famille où l’apparence a beaucoup d’importance, mais quand son fiancé l’a trompé, elle ne peut plus faire semblant. Elle décide alors de vouloir vivre sa vie, en-dehors des codes qu’elle a toujours respecté pour faire plaisir, notamment à sa mère. Elle va trouver du boulot et même si elle hésite par peur de souffrir une nouvelle fois à cause de ses sentiments, elle va accepter de travailler comme l’assistante de Smith. Au départ, elle va chercher à éviter d’éprouver des sentiments pour lui, mais cela est plus fort qu’elle. Malgré tout, on voit que c’est un personnage très mature, qui arrive à mettre parfois ses sentiments de côté pour comprendre son partenaire. Cela m’a fait plaisir de la découvrir, car elle est intelligente, maligne et pas trop naïve. Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié ce personnage.

Smith Price est un avocat fortuné, qui obtient tout ce qu’il veut. Mais derrière cette façade, il cache de lourds secrets, que l’on apprend à découvrir au fil des pages et qui nous pose encore des questions à la fin de ce tome. Dès le début, on remarque qu’il veut mettre Belle dans son lit, mais pas pour les mêmes raisons qui l’y poussent d’habitude. En effet, le caractère bien trempé de Belle l’attire énormément. Cette dernière va d’ailleurs le garder partout, sauf au lit, où il va réussir à la dominée beaucoup plus facilement. J’ai beaucoup aimé ce personnage, même si j’avoue que j’aurais voulu qu’il se confit plus vite à Belle. Il est mystérieux, mais pas trop non plus. De plus, on comprend vite qu’il apprécie beaucoup Belle, même si quelque chose le retient de s’avouer ses propres sentiments. Un nouveau #BookFriend en vue, je vous dis !

Le style d’écriture est identique aux trois premiers tomes avec un double point de vue : celui de Belle et celui de Smith. Il y a beaucoup de descriptions dans les sentiments ressentis par les personnages, mais aussi dans l’univers dans lequel il évolue. Bref, j’adore toujours autant.

En général, un gros coup de cœur pour le début de la relation entre Belle et Smith, qui est très différente de celle de Clara et d’Alexander. Hâte de découvrir le cinquième tome.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2017/05/royal-saga-tome-4-cherche-moi-de-geneva.html
Viens, on s'aime Viens, on s'aime
Morgane Moncomble   
Il a y des lectures pour lesquelles dès les premières lignes, vous savez, que quoiqu’il arrive vous allez l’adorer. Viens, on s’aime est ce genre de lecture. L’un des livres de septembre que j’attendais le plus. Parce que j’avais tellement entendu de bien lors de sa publication sur Wattpad que je ne pouvais qu’avoir envie de faire la rencontre de Loan et Violette.

L’amitié fille-garçon a toujours été un débat. Pourtant, jusqu’à maintenant, Violette et Loan ont démontré à tous que c’était possible. Et puis, Loan est en couple avec Lucie, alors la question ne se pose même pas. Seulement, lorsque Lucie quitte Loan, nos deux meilleurs amis sont plus proches que jamais. Et la rencontre de Violette et Clément ne semble pas plaire à Loan. Surtout lorsque cette dernière demande l’impensable à son meilleur ami…

Comme je le disais plus haut, il y a des romans avec lesquels vous savez pertinemment que vous allez les adorer. Viens, on s’aime m’a de suite séduite en lisant les premières lignes. La rencontre entre nos deux personnages met de suite dans l’ambiance et nous plonge dans cette histoire d’amour/amitié. Pour tout vous dire, j’avais le sourire aux lèvres à peine se sont-ils parlés. Viens, on s’aime fait partit des romans que j’appelle feel-good, parce qu’il mélange humour et mignonitude à la perfection.

[...]

Chronique entière :
http://www.my-bo0ks.com/2017/09/viens-on-s-aime-morgane-moncomble.html

par Carole94P
Beautiful Bastard, Tome 3 : Beautiful Player Beautiful Bastard, Tome 3 : Beautiful Player
Christina Lauren   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/12/beautiful-player.html

La trilogie Beautiful Bastard c'est réellement un cas à part dans l'évolution d'une trilogie. Généralement on part d'un superbe premier tome pour voir le niveau général se détériorer de tome en tome. Ici le premier tome, Beautiful Bastard, était moyen. Le second, Beautiful Stranger, était vraiment super. Et ce troisième tome, Beautiful Player, n'est ni moyen, ni super. Il est tout simplement GÉNIAL.

Dans Beautiful Player nous faisons la connaissance de Hanna, alias Ziggy pour sa famille, une jeune femme de 24 ans qui a sacrifié sa vie personnelle au profit de ses études. Elle est diplômée de MIT, l'université de sciences et technologie la plus réputée des USA, et termine ses études en bossant dans le labo d'une grande université New-Yorkaise. Bref elle est complètement au point dans sa vie professionnelle mais n'a absolument aucune vie sociale ce qui inquiète un peu sa famille, et notamment son frère aîné Jensen qui lui conseille de prendre contact avec son ancien meilleur ami d'Université. C'est là que le lien avec les deux tomes précédents se lance puisque le meilleur ami en question s'avère être Will, le troisième larron du trio formés avec Bennett et Max, les héros de Beautiful Bastard et Stranger.

Le fait est que Hanna et Will sont les plus gros points forts du roman et les personnages les plus géniaux de la trilogie. Hanna est tout bonnement une héroïne super à suivre à laquelle on s'attache avec beaucoup de force dès les premiers chapitres. Elle est juste irrésistiblement drôle et n'a absolument aucun filtre, tout ce qui lui passe par la tête fini immanquablement par sortir sans qu'elle n'y repense à deux fois, et elle l'assume totalement. J'ai plus d'une fois éclaté de rire face aux réflexions qui lui viennent et aux réactions qu'elles pouvaient déclencher chez Will. Ce dernier n'était décidément pas prêt à ce qui aller lui tomber dessus lorsqu'il a accepté de sortir de sa routine la petite sœur de son meilleur ami ! Et puisqu'on parle de Will, moi qui pensais qu'il serait difficile de surpasser Max Stella je me trompais lourdement ! William Sumner est tout simplement WAOUH ! Il est drôle, touchant, et surtout sexy à souhait. Difficile de rester de marbre face au parfait package qui nous est proposé avec ce playboy là !

Le second point qui mérite d'être souligné est que l'histoire d'amour entre les héros est avant tout une belle histoire d'amitié. Les sentiments amoureux ne sont pas forcément ceux qui prennent tout de suite le dessus, bien que l'attirance soit là dès les retrouvailles, ce qui donne beaucoup plus de profondeur à la relation entre nos deux héros. On est complètement entraînés dans leurs péripéties amicales, puis amoureuses, et c'est donc avec une très grande facilité que le roman se déroule. On tourne les pages à une vitesse folle avec rire, émotion, et tendresse. Les rebondissements m'ont d'ailleurs semblé bien moins grossiers que dans les tomes précédents et on reste beaucoup plus accrochés à l'histoire. Quant aux scènes plus hot, je les ais trouvés bien moins envahissantes que dans les deux premiers volets. J'ai l'impression que du premier tome à celui-ci, les auteures ont décidés de graduellement laisser plus de place aux histoires en elle-même. De ce fait, c'est vraiment le tome qui offre le plus bel équilibre entre les deux et qui saura satisfaire tous les adaptes de romance, que ce soit de la romance érotique ou beaucoup plus classique.

Petite mention aux personnages des tomes précédents qu'on retrouve avec énormément de plaisir au fil des pages. Bennett et Max y sont hyper drôles, de vraies commères de compétition qui ne manquent jamais une occasion de railler leur meilleur pote, et Sara et Chloé se révèlent comme des amies en béton, que ce soit envers Will qu'elles soutiennent dans toutes les épreuves ou pour Hanna qu'elles acceptent avec beaucoup de simplicité et de naturel. Souvent on trouve les personnages qu'on a aimé un peu fades, voir carrément très différents, lorsqu'on sort du point de vue par lequel on les a découvert. Là, c'est presque l'inverse. Non seulement on les retrouve tels qu'on les aime, mais ceux avec lesquels on a pu avoir du mal semblent se révéler (du moins pour ma part en ce qui concerne Bennett).

En conclusion, Beautiful Player est le tome parfait pour conclure la trilogie qui s'était ouverte avec Beautiful Bastard. Les héros sont drôles à souhait et leur relation touchante et sexy en diable. Une superbe réussite pour une trilogie et des auteures qui ont traversés une évolution agréablement notable.

par Althea
The Effigies, Tome 3 : Lueur dans l'obscurité The Effigies, Tome 3 : Lueur dans l'obscurité
Sarah Raughley   
Je ressors tout juste de cet univers, et je suis toujours sous le choc. J'ai été bluffée tout au long de ma lecture. Ce dernier tome est mon préféré de la trilogie, particulièrement à cause de l'évolution de Maia. Dans le premier, elle était effrayée et étrangère à tout ce qui se passait autour d'elle, ce qui ne m'avait pas beaucoup dérangée car je la trouvais plus réaliste.
Cela n'aurait pas collé qu'elle se transforme du jour au lendemain en super - héroïne sans peur à la Katniss, ou qu'elle maîtrise ses nouveaux pouvoirs dés le début... Mais ça ne veut pas dire qu'elle ne faisait rien pour aider, au contraire, elle a fait tout ce qui était dans son possible pour elle, dépassant même plusieurs fois ses limites.
Si le second tome me paraissait plus être une étape de transition dans son développement, la Maia du troisième est en pleine possession de ses capacités, plus affirmée aussi, prête à se battre pour ce en quoi elle croit sans toutefois mettre ses valeurs de côté.
En fait, la grande majorité des personnages se sont complexifiés ou ont été approfondis, Saul, Brendan, Belle, Rhys, Vasily,...
Et nous en avons un nouveau de taille, June, la jumelle anciennement décédée de Maia. J'ai eu du mal à la cerner, étant très imprévisible. Elle nous montre tellement de facettes différentes, que se soit de qui elle était avant de mourir ou de maintenant. La mort l'a énormément affectée et changée, sans que cela la dénature pour autant.

L'intrigue était ciselé d'une main de maître, bien que j'ai très vite deviné les objectifs de Blackwell... On a droit a un panel de révélations, tout s'éclaire peu à peu. J'ai d'ailleurs adoré les flashbacks. La mythologie de The effigies est très riche et se dévoile véritablement dans ce livre - ci. On y apprend par exemple l'origine des spectres et des effigies et l'importance qu'à le destin. La chronologie de ce monde alternatif au notre s'approfondit également.

Je félicite l'auteure pour avoir créer un tel univers. Elle a établit une version très intéressante de ce que serait notre monde à nous envahi de spectres. Elle a réussit à très bien détailler son monde, allant jusqu'à inventer une religion propre à la présence de ces monstres. La romancière ne se limite pas non plus aux États Unis, en lisant The Effigies, on visite aussi la Guadeloupe, la France, l'Angleterre, l'Espagne et le Maroc. Sa plume est très fine, mêlant descriptions minutieuses, citations, métaphores et sujets fascinants, dont certains sont abordés avec philosophie. Les seules choses qui m'ont déplu sont certaines répliques que j'ai trouvé sorties de films.

J'ai dévoré la fin de cette trilogie, qui a été un véritable page turner pour moi.
Driven, tome 7 : Hard Beat Driven, tome 7 : Hard Beat
K. Bromberg   
Un roman que j’avais hâte de découvrir, car la Saga ‘The Driven’ est une saga qui me plait énormément. Et je dois dire que celui-ci est plus long de ce que l’on n’a jamais vu dans cette Saga ou même dans les romans…

L’histoire est celle de Tanner Thomas, un correspondant de guerre addict aux montées d’adrénaline que lui procure son métier. Pour surmonter la perte de sa meilleure amie, il va se concentrer à trouver un nouveau scoop au Moyen-Orient, une zone particulièrement instable et en guerre. Il va devoir faire équipe à Beaux, une jeune femme peu ordinaire, qui compte le tenir à distance avant de craquer pour tomber dans ses bras… Ils vont devoir travailler ensemble malgré leurs caractères bien différents et leur passé compliqué…

Je suis rentrée très rapidement dans l’histoire. J’ai trouvé qu’elle était très différente de ceux que l’on trouve dans le reste de la Saga. Il y a vraiment du suspense concernant l’histoire et de l’adrénaline. J’avais vraiment l’impression de vivre au milieu du conflit en compagnie de Tanner surtout, et un peu de Beaux. Il y a un véritable équilibre entre la relation entre Tanner et Beaux et leur métier auquel ils se frottent tous les jours. Ce changement de genre d’histoire m’a vraiment plus, comme quoi Kay Bromberg a vraiment beaucoup de flèches à son arc à nous faire découvrir encore.

La fin est longue à arriver. Cela m’a un peu stressé, car j’enchaînais les chapitres sans aucun espoir… Ouf, que l’on a encore une belle fin, qui était plus qu’entendu pour le coup. Mais encore une fois, j’en aurai aimé en savoir plus sur la suite de leur histoire.

Tanner est un correspondant de guerre, qui adore son travail. Mais ce dernier lui a fait perdre un être cher lors d’une mission. Il va alors chercher à ressentir l’adrénaline que l’on éprouve quand l’on trouve un scoop en tant que journaliste. Je dois dire que l’on découvre ces pensées du début à la fin. J’ai adoré ce point de vue uniquement masculin, même si parfois j’aurai voulu avoir le point de vue de Beaux, mais cela aurait révélé trop de choses sur son histoire. Bref, c’est donc un point de vue uniquement masculin. Et j’ai apprécié cela, ça change. Surtout que Tanner est vraiment torturé entièrement entre ces désirs, ses remords et ses histoire passées, mais il a aussi peur du futur, il ne veut pas reproduire ses erreurs. Malgré tout, j’ai apprécié son côté caractériel, mais aussi sa détermination dans tout ce qu’il entreprend.

Beaux est une jeune femme très mystérieuse. On en apprend un peu plus à chaque page, mais l’on comprend vraiment tout à la fin. Beaux est une femme photographe, qui a vraiment du caractère et qui ne compte pas se laisser faire par Tanner. Je dois dire que j’ai été ravie de trouver une femme forte, qui a réussi à mettre de côté de nombreuses choses de son passé. Quand elle rencontre Tanner, elle semble un peu perdre les pédales… J’ai bien aimé ce personnage, mais j’aurai aimé en savoir plus sur elle.

Le style d’écriture de Kay Bromberg est toujours aussi descriptif comme j’aime. Mais je regrette de ne pas avoir eu un double point de vue, même si cela aurait été dommage au niveau de l’histoire.

En général, une histoire bien originale et bien loin de ce que l’on avait déjà vu dans la Saga ‘The Driven’. J’ai passé un excellent moment au milieu des aventures de Tanner et Beaux bien loin des Etats-Unis.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2017/07/the-driven-tome-7-hard-beat-de-kay.html
Vies de chien Vies de chien
Laura Trompette   
J’ai vraiment adoré. C’est un super livre que j’ai dévoré. L’histoire est géniale, le fait que l'auteure aît donné la parole à Tom ce fameux petit bouledogue est une brillante idée. Étant propriétaire d’un bouledogue je le reconnais bien dans le livre ! Le travail de la SPA y est décrit !!! Bravo pour ce livre
Bad, Tome 4 : Amour immortel Bad, Tome 4 : Amour immortel
Jay Crownover   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/09/13/bad-tome-4-amour-immortel-jay-crownover/

Welcome to the Point, petite ville des États-Unis tout droit sortie de l’imaginaire de Jay Crownover où la peur et la pègre règne en maître. À sa tête ? Le plus diabolique de ses habitants : Nassir Gates dont le passé est aussi noir que l’avenir qui lui est réservé. De quoi promettre une lecture intense imprégnée de violence, de douleur, mais plus exceptionnel encore d’amour.

Lorsque j’ai découvert la saga Bad, ce qui m’a tout de suite marquée c’est la personnalité profonde de ses antihéros auxquels il est bien difficile de résister. Ici aucun prince charmant sur son cheval blanc. The point est un vivier de véritable bad boy qui ne s’assagissent pas avec le temps et ne change en rien leur comportement malgré l’arrivée de puissants sentiments. La vie est dure, les rues regorgent de malfaiteurs pour qui l’argent est au centre de tout et c’est quotidiennement qu’il faut sauver sa peau. c’est aussi simple que cela.

Sachez que ce quatrième tome peut être lu indépendamment des précédents, car Jay Crownover prend le temps d’expliquer la situation particulière dans laquelle évoluent ses protagonistes et les liens forts qui les unissent. Keelyn et Nassir ont une histoire peuplée de sombres moments, de combats, mais également d’une attirance foudroyante à laquelle ils ont énormément de mal à ne pas succomber. Pourtant, malgré l’horreur, malgré les doutes, malgré une relation courut d’avance le cœur à ses raisons que la raison ignore.

Ce qui est fascinant avec ce couple c’est la manière dont ils se tournent autour. C’est une réelle bataille sensuelle qui se joue sous nos yeux. Keelyn réveille en lui une partie d’humanité dont il n’a plus conscience depuis longtemps. Elle est son tout, sa raison de vivre et l’air qu’il respire. Nassir quant à lui a beau être un démon aux allures d’ange, il attire la jeune femme autant qu’il la terrifie. Au fil des années, il est devenu sa drogue dure, la seule personne capable de la briser au risque d’y laisser son cœur et son âme. Néanmoins, j’ai vraiment apprécié les voir se confronter, se défier et repousser leur limite avant de céder. Il aurait été bien trop facile de les laisser s’embraser dès les premières minutes, mais cela ne leur aurait pas rendu hommage.

Amour immortel est un livre qui fait écho à la triste réalité de notre monde. Après un prologue dur qui donne le ton de l’histoire, Jay a pris beaucoup de soin à retranscrire les pensées de chacun, à faire monter lentement la pression pour laisser le temps au lecteur de s’attacher à ce couple hors norme. Ce livre est une ode à la force de l’amour et à l’importance de vivre pleinement le moment présent.

Il me tarde, maintenant, de découvrir ce que cache Stark. Le geek tatoué nous réserve, j’en suis sure, quelques surprises de taille et il va être bien difficile d’attendre la sortie Vo et la traduction française. Croisons les doigts, cependant, pour l’avoir aussi rapidement que possible.
Lotus House, Tome 1 : Resisting roots Lotus House, Tome 1 : Resisting roots
Audrey Carlan   
Yoga instructor Genevieve Harper is a blond bombshell loaded down with responsibility and sacrifice. She makes the most out of raising her two siblings in the wake of their parents’ tragic accident. At twenty-four, she doesn’t have time to devote to a man…especially not the devastatingly handsome Trent Fox, who’s known for being a “player” on and off the baseball field.

Trent has the best hitting average in the league. Recently, he suffered a torn hamstring that takes him to the Lotus House Yoga Center for recuperation. There he meets the curvy, petite blonde with soulful black eyes and candy-coated glossy lips he’d like to do more to than kiss. He secures the flexible hottie for daily private lessons that ultimately show him how sensual the art of yoga can be.

Can love grow between a woman who’s rooted in her life and a man who resists any notion of staying in one place?
Sinners of Saint, Tome 0.5 : Sulfurous Sinners of Saint, Tome 0.5 : Sulfurous
L.J. Shen   
J'avoue, je ne comprend pas pourquoi certains livres ne sont pas traduits et pas publiés en France !
Si on estime que le coût est trop important à publier, passez le uniquement en e.book, les fans sauront le trouver et vous en être reconnaissants.
Les auteurs se donnent du mal à créer des personnages, à concevoir leurs histoires, à les lier en une série et les lecteurs français sont frustrés de ne pas avoir tous les tomes.
Je fais mon "Caliméro" mais c'est trop injuste !

par moaNanou