Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sol1327 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Beautiful Bastard, Tome 3.5 : Beautiful Beginning Beautiful Bastard, Tome 3.5 : Beautiful Beginning
Christina Lauren   
J'adore, j'adore, j'adore
J'ai rigolé tout le long de cette nouvelle sur les derniers jours avant le mariage de Chloé et Bennett.
Rien que d'y penser, j'en ai encore le sourire.
Bennett s'est mis dans la tête de ne plus coucher avec Chloé avant d'être mariés.
Et il va le regretter amèrement, puisque Chloé "le dragon", va tout faire pour le faire craquer.
En découle des situations hilarantes, des déclarations d'amour...
Bref, un plaisir à lire.

par Adèle
Driven, tome 8 : Down Shift Driven, tome 8 : Down Shift
K. Bromberg   
https://aliceneverland.com/2017/07/18/driven-tome-8-down-shift-k-bromberg/

Ma relation avec K. Bromberg est faite de hauts et de bas. Soit j’ai un énorme coup de cœur pour le tome, soit je passe complètement à côté. Je commence à en avoir l’habitude alors, après ma déception pour le précédent livre, j’étais impatiente de me plonger dans celui-ci.

Ça n’a pas loupé : j’ai tout simplement adoré ce tome ! L’histoire se focalise sur le personnage de Zander que l’on avait déjà rencontré tout au long des premiers tomes. En effet, il fait parti des garçons adoptés par Rylee et Colton. Mais, surtout, l’histoire de ce petit garçon qui ne parlait pas m’avait énormément touchée. Le découvrir adulte, alors que son passé refait surface, c’était juste une idée géniale de la part de l’auteur. De quoi boucler la boucle…

L’histoire de Zander m’a une nouvelle fois chamboulée. Devenu jeune pilote de course à qui tout réussi, son passé lui revient à la figure. Il va devoir s’affranchir de tous ses fantômes pour trouver la paix mais aussi, et surtout, la stabilité qu’il recherche inconsciemment. Son cheminement va le pousser à croiser la route de Getty. Getty qui, elle, ne s’est pas totalement affranchi de ses démons et reste sans cesse sur le qui vive. Tous les deux vont devoir apprendre à se faire confiance et vont, ainsi, s’appuyer l’un sur l’autre pour trouver la force d’affronter leurs démons.

J’ai adoré la justesse de cette histoire, et ce fut un régal de replonger dans l’univers de la course automobile qui avait tant fait l’originalité des premiers tomes. Mais, surtout, l’histoire entre Zander et Getty est belle. Deux âmes brisées qui vont se reconstruire malgré leur lourd passé et toutes les casseroles qu’elles trainent. Un récit plein d’espoir, de leçons de vie, de force et de courage. De quoi conclure en beauté cette formidable série !

par Kesciana
De mon sang, Tome 4.5 : Lettres à Élise : L'Histoire de Peter Townsend De mon sang, Tome 4.5 : Lettres à Élise : L'Histoire de Peter Townsend
Amanda Hocking   
Quel plaisir de terminer une saga, surtout quand il s’agit d’un titre d’Amanda Hocking, une de mes chouchous dans le domaine du fantastique. Ce titre, Lettres à Élise, est une nouvelle portant sur Peter Townsend, le frère de Jack, et sa situation dans la saga se trouverait à la toute fin. Toutefois, soyons honnête, étant donné qu’elle traite du passé de Peter, on peut très bien la lire quand on le souhaite.

Ainsi, la nouvelle commence avec la transformation de Peter en vampire. C’était un moment particulièrement fort et j’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur l’a traité, un peu à fleur de peau. Je savais qu’ensuite il allait assez rapidement rencontrer Élise, celle qui a aimé plus que tout, et le titre annonçait un genre assez épistolaire. C’est effectivement ce qui nous a été proposé et j’avoue que mes craintes quant à ce style se sont vite évanouies.

Chaque lettre est emprunte d’une grande beauté et tire même parfois vers le roman, car leurs auteurs y mêlent souvenirs, descriptions et dialogues. Du coup, même si on alterne entre Peter ou Élise, on est tout de même implanté dans la progression temporelle de l’histoire, et cela nous permettait de ne pas nous perdre.

La transformation de Peter, son mariage avec Élise, la perte de son aimée, tout est passé en revue avec élégance et un paquet d’émotions, de sorte à nous faire aimer encore un peu plus le personnage complexe de Peter. Mon seul souci est que j’ai peut-être un peu trop attendu pour lire cette nouvelle… Ce n’est pas pardonnable de ma part d’avoir abandonné ainsi cette si belle histoire !

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2015/07/lettres-elise.html
Bad, Tome 5 : Amour insaisissable Bad, Tome 5 : Amour insaisissable
Jay Crownover   
ans ce cinquième opus, nous allons faire la connaissance de Noe Lee, une jeune femme qui vit dans la rue pour fuir d’affreux monstres qui sont à sa poursuite.
En effet, le maire de The Point veut retrouver Noe pour cacher son petit secret. Il violait sa belle-fille, l’a mise enceinte, mais Noe a réussi à la sauver et à la cacher quelque part.
Noe sait qu’elle ne peut pas lutter longtemps contre le maire et ses sbires. Elle décide alors d’aller toquer à la porte de la seule personne qui peut la sauver : Snowden Stark.
Ce pirate de l’informatique qui vit dans l’ombre sait qu’il ne peut pas aider cette femme. S’il combat le maire, les démons de son passé vont ressurgir et il ne le souhaite pas. Alors il va faire la seule bonne chose pour lui : lui claquer la porte au nez.
Seulement, Noe Lee a disparu depuis plusieurs jours et Snowden va essayer de la retrouver, pour enlever cette culpabilité qui le pèse.

Un nouveau livre de Jay CROWNOVER ne se rate pas.
J’adore cet auteur qui a un univers bien particulier. Ses histoires sont addictives et intenses.

Ce récit commence en plein coeur du sujet, avec la rencontre entre Snowden et Noe, puis l’enlèvement de cette dernière.
Le décors est planté et il ne va pas être lumineux. Menaces et torture sont au programme, les hommes de l’ombre vont devoir entre en scène pour sauver la jeune femme. Elle est coriace, mais tout le monde a besoin d’aide un jour ou l’autre.
J’ai beaucoup apprécié ce début très explosif qui nous plonge avec force dans The Point. A chaque fois, j’avais oublié combien cette ville est sulfureuse et sombre. Même si elle est un refuge pour certains, elle est nocive pour d’autres. C’est un vrai personnage à part entière et je ne me lasserai jamais d’y retourner.

Le duo que forment Noe et Snowden est vraiment détonnant.
Ils sont physiquement à l’opposé l’un de l’autre, mais partagent beaucoup de choses. Un horrible passé, un engouement prononcé pour l’informatique et l’envie de rester dans l’ombre.
Tous les deux ont été marqués par leur passé, des marques qu’ils pensaient indélébiles, mais au contact de l’autre toutes leurs certitudes vont être bouleversées.
J’ai fondue devant l’évolution de ces deux personnages qui ont leurs doutes et leurs craintes.

L’intrigue concernant le maire et Noe n’est malheureusement pas sur le devant de la scène. J’avoue que parfois, on l’oublie. J’ai trouvé qu’elle n’était pas assez développée et que l’auteur se focalisait un peu trop sur la romance entre Noe et Snowden.

Par contre, j’ai trouvé que dans ce tome il y avait énormément de répétitions.
Tant dans les dialogues, que dans les pensées. Parfois nous avons des morceaux entiers qui sont écrits du point de vue de Snowden puis du point de Noe et vice-versa. Sans compter que j’ai eu l’impression de retrouver des mêmes phrases, des mêmes descriptions et des mêmes expressions déjà présentes dans les précédents tomes. Alors je me trompe peut-être, mais j’ai eu assez souvent cette impression de « déjà vu ».
Je ne me rappelle pas avoir trouvé les autres livres de Jay CROWNOVER autant répétitifs, mais dans celui-ci ça m’a sauté aux yeux. J’ai trouvé que cela alourdissait le récit et au bout d’un moment, j’ai vraiment été ennuyé par cela.

Quant à la fin, elle n’est pas surprenante.
L’histoire se termine un peu facilement à mon goût, sans difficulté ni surprise. J’ai vraiment eu l’impression pendant une grande partie de ma lecture que l’auteur a choisi des chemins plus faciles pour arriver à la conclusion. Il y avait moins de suspens, moins « d’horreurs », même si cette histoire n’est pas tendre non plus.

Par contre, j’ai vraiment hâte d’avoir le prochain opus entre les mains, récit qui se focalisera sur un couple que je suis impatiente de découvrir !


En conclusion, « Bad, tome 5 : Amour insaisissable » ne m’a pas tellement convaincue. Jay CROWNOVER est un auteur que j’adore et cette série est l’une de mes favorites. Cependant, l’intrigue est ici trop simple à résoudre, il manque ce suspens et cette ambiance noire si caractéristiques à cette série. Il y a également beaucoup de répétitions qui m’ont dérangée.
Bref, j’ai été plutôt surprise d’être aussi peu charmée par cette lecture, alors que tous les éléments étaient là pour me faire aimer cette nouvelle histoire.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/03/bad-tome-5-amour-insaisissable-jay.html )
Lotus House, Tome 2: Sacred Serenity Lotus House, Tome 2: Sacred Serenity
Audrey Carlan   
Twenty-two-year-old Amber St. James’s focus is on her education. Her plan is clear―finish the elite San Francisco/Berkeley Medical School program early and become a pediatrician. She hasn’t given much thought to dating or to men in general, until she enrolls in the required human sexuality course…a subject foreign to her for religious and personal reasons.

Tantric yoga practitioner Dash Alexander is Lotus House Yoga’s most sought after sensual teacher. Women flock to him for his unique teaching style, calm nature, and wicked hot body. When he hears of Amber’s plight, he offers to help. The condition? Amber must assist in his couples’ Tantra yoga class as his partner. The sizzling attraction between the two of them is beyond anything Dash has ever experienced…spiritually or otherwise.

Through his teachings, Dash makes love to Amber’s mind and merges with her soul. Physically there’s only one problem, a secret that’s sacred. Amber St. James is a virgin…by choice.
Say you still love me Say you still love me
K. A. Tucker   
Life is a mixed bag for Piper Calloway.

On the one hand, she’s a twenty-nine-year-old VP at her dad’s multibillion-dollar real estate development firm, and living the high single life with her two best friends in a swanky downtown penthouse. On the other hand, she’s considered a pair of sexy legs in a male-dominated world and constantly has to prove her worth. Plus, she’s stuck seeing her narcissistic ex-fiancé—a fellow VP—on the other side of her glass office wall every day.

Things get exponentially more complicated for Piper when she runs into Kyle Miller—the handsome new security guard at Calloway Group Industries, and coincidentally the first love of her life.

The guy she hasn’t seen or heard from since they were summer camp counsellors together. The guy from the wrong side of the tracks. The guy who apparently doesn’t even remember her name.

Piper may be a high-powered businesswoman now, but she soon realizes that her schoolgirl crush is not only alive but stronger than ever, and crippling her concentration. What’s more, despite Kyle’s distant attitude, she’s convinced their reunion isn’t at all coincidental, and that his feelings for her still run deep. And she’s determined to make him admit to them, no matter the consequences.

par Liligreen
Le Secret de Lomé Le Secret de Lomé
Alexiane De Lys   
Bonjour,
J'ai remarqué qu'il y a beaucoup de confusion à propos de ce roman. Comme je suis l'auteure, je peux vous assurer qu'il va y avoir une suite (écrite même avant d'avoir publié le 1). Le 3 est également en cours d'écriture.
Pour les inquiets, la suite sortira au printemps 2019.
Merci en tout cas pour vos commentaires et vos chroniques !
Alexiane
La Cité des ténèbres, Tome 6 : La Cité du feu sacré La Cité des ténèbres, Tome 6 : La Cité du feu sacré
Cassandra Clare   
( No Spoilers ! )
Mon avis est mitigé sur ce livre.
Parce que oui, quand on finit une de ses sagas favorites, on a de grandes attentes du dernier tome. Certaines de ces attentes n'ont pas été atteinte pour moi, tandis que d'autres l'ont été.

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé rencontrer les protagonistes de la saga suivante de Cassandra Clare, Emma et Julian, qui seront les personnages principaux de The Dark Artifice. Elle a déjà commencer à forger leur caractère, surtout chez Emma, qui fait maintenant office d'une mini-Jace.

C'est fou comme les personnages principaux ont évolué. Moi qui avait parfois envie de claquer Clary dans les tomes précédents, je l'ai admiré. Moi qui trouvait que Alec était trop... Niais, je me suis surprise à l'apprécier de plus en plus au fil de ma lecture. Le groupe que Alec, Izzy, Jace, Clary et Simon forment m'a touché. C'est un groupe solide, prêy à mourir les uns pour les autres.

Les références à Tessa, Will et Jem de The Infernal Devices étaient magnifiques. Quand on parlait de Will, j'en avais les larmes aux yeux à chaque fois.

Pourtant, le livre a parfois certaines longueurs, pendant lesquelles j'ai été tenté de passer des passages. Des dialogues qui n'ont parfois aucune utilité, des description qui s'étalent... C'est le coté du roman qui m'a un peu bloqué.
Autre point, j'ai été déçu de l'épilogue, contrairement à beaucoup de personnes. J'aurais aimé une rencontre plus ... intense entre les deux personnages principaux de La Cité des Ténèbres et de l'Ange Mécanique. J'aurais aimé que Tessa joue un rôle plus important dans City of Heavenly Fire. Voilà.
Cassandra Clare semblait dire qu'il y aurait une mort quasiment toutes les pages. A part un personnage qui, certes, meurt cruellement, je n'ai pas trouvé ces morts si déchirantes que ça. Ça se termine un petit peu trop en happily ever after pour moi..
Je n'ai également pas aimé toute l'intrigue autour de Maia.

Oui, l'humour de Cassandra Clare est toujours présent. Oui, l'atmosphère de ces bouquins est toujours la même, quoique un peu plus noire dans ce bouquin-ci.

Cassandra Clare est un vrai génie. Sur 3 saga aux univers complètement différents, elle arrive à faire interagir tous ses personnages. Chapeau Bas, sincèrement.

En conclusion, je dirais merci Cassandra Clare. Merci. En seulement 6 ans, elle m'a rendu accro à une saga comme jamais personne ne l'avait fait auparavant. Autant dire que l'attente pour The Dark Artifices va être très très longue... Ses livres sont dorénavant devenus un gage de qualité. Une auteur que je lirais encore encore, dès la sortie d'un nouveau livre.

Pour The Dark Artifices, Cassie Clare a dit sur son Twitter que l'on reverrait certains personnages de la saga des Mortal Instruments. Ne reste plus qu'à savoir lesquels...
Royal Saga, Tome 3 : Couronne-moi Royal Saga, Tome 3 : Couronne-moi
Geneva Lee   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2016/07/17/royal-saga-tome-3-couronne-moi-geneva-lee/

Un prince plus bad boy que charmant, une future reine totalement dépassée par les événements et une monarchie sans dessus dessous, voilà le programme du dernier tome de cette trilogie.

J’ai pris énormément de plaisir à lire les aventures de Clara et Alexander. Ce dernier opus nous révèle enfin tous les secrets, toutes les parts d’ombre, toutes les rancœurs qui se sont accumulés au cours de cette histoire.

Couronne-moi est un livre fascinant de par son univers tout d’abord : un mariage princier, un psychopathe, une ambiance pesante. Des ingrédients très bien dosés qui nous retiennent captivés dans cet univers féerique qui nous a tous fait rêver un jour.

Clara navigue dans les eaux troubles de la famille royale, elle est complètement envoûtée par son prince. On la retrouve impétueuse, encaissant les coups et les rendant peu importe qui se trouve en face d’elle. Malgré la peur et l’angoisse qui se profilent, elle reste la tête haute, prête à tout assumer par amour.

Alexander est toujours aussi énigmatique, magnétique, dominateur. Il joue son rôle de protecteur à la perfection, il met tout en place pour faire face à la menace qui pèse sur eux. Il va faire des erreurs, beaucoup d’erreurs qu’il va devoir assumer. Il va se perdre quand son monde va basculer ce qui va apporter un côté très touchant à cet homme d’une autorité indéniable. Grâce à Clara on le voit trouver un équilibre qu’il n’aurait jamais pu envisager avant.

Ils se captivent, se complètent et sont totalement insatiables. Leurs ébats sont ponctués de douleur et de plaisirs. Leur amour est exaltant, exigeant emprunt d’extase, d’ombre et de renaissance.

Que c’est dur de refermer les portes de Clarence House mais quel plaisir de laisser ce couple sur ce bel happy end que nous a réservé Geneva Lee. Je suis vraiment heureuse d’avoir pu assister tout au long de ces trois tomes à l’évolution de cette relation vouée à l’échec. C’est une histoire faite pour nous éblouir et nous faire rêver.

Peut-on imaginer continuer le rêve jusqu’à un prochain tome sur Belle ou Edward ? L’avenir nous le dira. En attendant foncez découvrir cette histoire aussi prenante que bouleversante.
VE.RI.TAS, Personne n'est parfait VE.RI.TAS, Personne n'est parfait
Isabelle Fourié   
En premier lieu, j'ai craqué pour la couverture de ce roman qui est très attirante et le résumé m'a tout de suite donné envie de découvrir cette histoire.
Je tiens aussi à souligner que l'auteure à gagné avec celle-ci le concours « Black Ink University ». Et je dois dire que c'est amplement mérité, car cette histoire est vraiment prenante et rentre parfaitement dans le thème.
Même si au début, j'ai eu un peu de mal à accrocher au monde dans lequel font partis les deux personnages, j'ai pu par la suite comprendre et avoir une autre vision des choses. Malgré que c'était nécessaire et que l'auteure l'a très bien fait, il y avait beaucoup d'explications et d'informations sur leurs rangs, leurs situations. C'était un peu complexe.
Cependant, j'ai accroché tout de suite à la plume de l'auteure.
Puis, j'ai aimé la rencontre des deux personnages principaux. J'avais vraiment envie de découvrir leur histoire, apprendre à les connaître davantage et ne pas m'arrêter à l'apparence.
Qui sont réellement Astrid et Léo ?
Ici, nous faisons la connaissance avec Astrid, 18 ans et sa sœur aînée Amaraah 25 ans. On peut dire que la vie ne les a pas épargnées et que malgré leurs jeunes âges, elles sont très fortes.
L'auteure a très bien décrit la psychologie des personnages que ça soit pour Astrid et Amaraah ou pour Léo. On ressent bien leurs émotions, leurs doutes, l'impact de leurs familles sur leur vie.
Astrid est une jeune femme difficile à cerner, complexe, différente des autres, mais ça en fait quelqu'un d'unique. Malgré ses peurs, ses angoisses, nous apprenons à l'aimer telle qu'elle est vraiment. Je dirai qu'au fur et à mesure des chapitres, elle évolue, elle change tout en restant elle-même. De chrysalide, elle se transforme en papillon. Astrid est aussi frêle que forte, surprenante qu'impressionnante, mais surtout, elle est épatante.
Extrait : Ma vie toute entière est dictée par mon nom, mon rang et l'argent de ma famille.
Astrid s'apprête à faire son entrée à Harvard et ça va être pour elle son « billet vers la liberté ».
Extrait : Je compte y trouver ma vérité, celle qui me fera grandir et briser le carcan qui enserre mon âme.
Avant de rentrer dans ce nouveau monde, la route d'Astrid va croiser celle du beau Léo.
Léo Montgomery a comme Astrid, une famille qui n'est pas commode, et même si au premier abord tout à l'air de les opposer, la vérité pourrait bien être tout autre.
Léo est un jeune homme de 23 ans qui malgré son côté mauvais garçon, sa réputation auprès de la gente féminine plus que sulfureuse, est attendrissant. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais il est tout de suite attachant. Il a ce petit truc qui m'a touché.
La rencontre de Léo avec la belle Astrid pourrait bien venir ébranler notre héros si sûr de lui et changer son destin.
Extrait : Au milieu du ciel, face à cette inconnue, je n'ai jamais été si vrai.
Entre les réparties d'Astrid et le franc-parler de Léo, ça va faire des étincelles !
Astrid et Léo sont attachants. On sent tout de suite ce lien si particulier qui les unit. Entre eux, rien n'est simple. Leur passé et leurs familles respectives ont une grosse main mise sur leur vie. Ce n'est pas facile de se livrer complètement lorsqu'il y a tant de secrets qui mettent des freins et quand en plus des doutes s'ajoutent à l'équation. Cela devient encore plus tendu. La tension est palpable et fait aussi monter en nous la tension et grimper la température. C'est un coup froid, un coup chaud et ça nous rend complètement dingue. On ne sait plus sur quel pied danser.
Au-delà d'Astrid et Léo, j'ai pu aussi apprécier certains personnages secondaires. Ils apportent vraiment un plus à l'histoire.
L'auteure véhicule à travers certains passages : la reconstruction, l'espoir, l'avenir.
C'est une histoire difficile, prenante, avec de l'amitié sincère et de l'amour véritable.
J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman.
Je vous le recommande !