Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sonia-16 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Caraval, Tome 1 : Caraval Caraval, Tome 1 : Caraval
Stephanie Garber   
Caraval est un livre qui a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux et son résumé très mystérieux m'a tout de suite attiré, j'ai donc été vraiment heureuse de pouvoir le recevoir grâce à Booknode que je remercie. La magie n'a pourtant pas opéré sur moi et je trouve que le bruit qu'on a fait pour ce roman n'est pas vraiment justifié.

Scarlett espère assister au spectacle de Caraval avec sa soeur depuis des années. Mais alors qu'elle perdait espoir et qu'un avenir plus radieux s'offrait à elle grâce à un mariage arrangé qui pourrait les mettre à l'abri de leur père violent, Scarlett reçoit enfin une réponse du maître du jeu de Caraval. Ils sont invités, sa soeur, son fiancé et elle, à assister au prochain spectacle. Alors que Scarlett se décide à refuser l'invitation -son mariage étant devenu plus important pour elle-, la jeune femme se retrouve malgré elle sur l'île des Songes où va se dérouler le prochain Caraval. Sa sœur a disparu et elle est obligée de jouer au jeu pour la retrouver. Car Caraval n'est pas vraiment un spectacle : complots, doutes, appât du gain, Scarlett va vivre une aventure loin d'être magique.

J'ai eu beaucoup de mal avec le début du livre. Entre Scarlett qui est un peu niaise et plutôt peureuse, sa soeur qui elle est dévergondée et égoïste, et Julian, un jeune marin qui n'y est pas pour rien à leur arrivée sur l'île, qui est un vrai pervers, je sentais que ma lecture allait être éprouvante. Et même si les personnages finissent par évoluer et devenir moins agaçants (quoi que, Julian m'a vraiment exaspéré jusqu'au bout à tout le temps se tromper sur le nom de l'héroïne), c'est ensuite l'histoire et l'univers qui m'ont posé problème.

J'ai vraiment été déçue par le spectacle. La magie n'est pas beaucoup présente, d'autant plus que, comme Scarlett, on se met beaucoup à douter de l'authenticité de ce qui nous est présenté. J'ai bien aimé l'inspiration vénitienne de son univers, mais j'aurais aimé que l'auteure s'attache plus à nous décrire Caraval et s'attarde moins sur les pensées et les questions de Scarlett. Je n'ai pas été immergée.

Le style de l'auteure, en général, m'a lui aussi posé problème. Je l'ai trouvé froid et il n'a pas réussi à m'émouvoir. Des personnages importants meurent et je n'ai absolument rien ressenti. J'ai pourtant beaucoup aimé les nombreuses comparaisons, l'auteure associe très souvent les émotions à une couleur, un aspect vraiment original et unique de son style.

L'histoire va elle aussi un peu dans tous les sens et j'ai trouvé que certaines scènes manquaient de cohérence. [spoiler]La potion qui a l'odeur de son père par exemple, son effet est complètement ridicule, surtout qu'elle la lance sur son fiancé...[/spoiler] L'histoire d'amour m'a fait ni chaud ni froid car tout est beaucoup trop confus. L'auteure essaye aussi de jouer sur l'aspect psychologique et angoissant du jeu, mais j'ai trouvé qu'elle n'allait pas jusqu'au bout. La fin lève le voile sur beaucoup de mystères, mais je l'ai trouvée un peu facile avec tous ces personnages qui ressuscitent...

Ainsi, j'ai malheureusement trouvé que Caraval était un livre vraiment trop brouillon. Son histoire est floue, ses personnages agaçants et son univers empreint de magie n'est pas assez bien décrit pour vraiment transporter le lecteur. Je ne pense pas lire la suite.
http://bookshowl.blogspot.fr/2017/02/caraval-tome-1-stephanie-garber.html
Young Elites, Tome 1 : Young Elites Young Elites, Tome 1 : Young Elites
Marie Lu   
Que dire ? Déjà, ce premier tome de la nouvelle saga de Marie Lu est un coup de cœur pur et dur. Je n'aurais même pas les mots pour dire à quel j'aime énormément les romans de cette auteure. Dès que je me plonge dans ses écrits j'ai l'impression d'être dans un univers de jeu vidéo ou je ne sais trop quoi. Je trouve qu'elle réussit parfaitement bien à nous faire imaginer l'endroit où se déroule l'histoire, les décors et tout ce qui s'y touche. Et puis j'ai trouvé THE YOUNG ELITES fascinant, captivant et vraiment passionnant. Je n'ai pas été capable de le lâcher avant de l'avoir terminé.
THE YOUNG ELITES est un livre plutôt sombre avec des personnages que j'ai trouvé géniaux et qui vont parfaitement avec l'ambiance du bouquin. Il est plein de rebondissement, d'action et l'idée de départ est très originale je trouve.
En ce qui concerne le personnage principal, Adelina, je l'ai tout simplement adoré. C'est intéressant de se retrouver avec un personnage principal qui ne fait pas Que le bien. Adelina est un peu la "méchante" de l'histoire et j'ai trouvé que ça changeait. Et c'est une excellente chose ! Ensuite, j'ai beaucoup aimé le personnage d'Enzo. Pas au départ mais à la fin je l'appréciais vraiment. [spoiler]Dommage qu'il soit mort. J'avoue que ça m'a un peu brisé le cœur. Surtout en sachant qu'il meurt par pur accident suite à une erreur fatale d'Adelina. Mais c'est probablement ce qui fait que l'histoire me plaît d'avantage. Rares sont les romans où un personnage dont le personnage principal est plus ou moins amoureux meurt dans un tel retournement de situation [/spoiler] J'ai aussi énormément aimé les personnages de Teren et Raffaele. Violetta aussi.
Il me tarde de pouvoir découvrir la suite de cette histoire. Vivement le mois d'Octobre pour la sortie VO !
En conclusion, THE YOUNG ELITES est un coup de cœur et je trouve que Marie Lu a fait un travail de génie, une fois encore ! :)

par Sheo
The Young Elites, tome 3 : L'Étoile de Minuit The Young Elites, tome 3 : L'Étoile de Minuit
Marie Lu   
Il était une fois où les ténèbres submergeaient le monde, et les ténèbres avaient une reine.

Oui oui, je suis au courant que mon résumé ne fait qu'une ligne, mais peu importe : j'ai l'impression que cette ligne suffit à donner envie de lire le livre.
Tout d'abord, oui je le sais, le livre ne sort qu'en mars 2017 en français, mais voilà : certains d'entre vous le savent peut-être, j'adore cette trilogie, et c'était trop difficile d'attendre un an pour la fin. Alors j'ai craqué, j'ai acheté la version VO (titre VF : l'étoile de minuit) et je m'y suis plongée dès que je l'ai reçu. Chose surprenante : si je n'avais pas eu des empêchements, je l'aurais terminé en une demi-journée, alors que c'est quand même le premier livre en anglais que je lis (si bien sûr on ne compte pas les fictions sur des forums tels que Wattpad). Je ne saurais vous dire si c'est simplement parce que j'adore les personnages de Marie Lu, avec chacun leur personnalité et leurs ténèbres, des personnes ni toutes blanches, ni toutes noires, faites de plusieurs nuances de gris, et que je ne pouvais donc pas refermer ce livre sans savoir ce qu'il leur arrive; ou parce que l'auteure a un talent d'écriture extraordinaire, qui vous absorbe d'entrée de jeu dans un univers somptueux et fantastique, proche de l'Italie de la Renaissance.
Mais malgré cet énorme coup de coeur pour la trilogie entière, et mon adoration pour les personnages (particulièrement Raffaele), je me dois de rester quelque peu objective, alors voilà : vous avez bel et bien ces sublimes personnages, cette écriture phénoménale, et même de l'action à la chaîne qui ne vous laisse aucun répit ; mais il y a une intrigue un peu trop emmêlée, et qui se dénoue un peu trop vite, trop facilement, un scénario trop touffu pour au final pas grand chose, et on balance trop d'information d'un coup au lecteur. Et puis je dois l'avouer : je m'attendais à quelque chose d'un chouilla plus épique.
Cependant si vous pouvez faire fi de tout cela, je vous assure que vous passerez un excellent moment de lecture, surtout si vous avez apprécié les deux premiers tomes.

par Armenia
The Young Elites, Tome 2 : La Société de la Rose The Young Elites, Tome 2 : La Société de la Rose
Marie Lu   
Après la mort d'Enzo, Teren , contre l'assentiment de sa Reine, décide de persécuter tous les Malfettos du royaume de Kenettra. De son côté, Raffael emmène les Dagues se réfugier dans le royaume de Baldain, près de la Reine Maeve, leur alliée. Ensemble, ils projettent de ressusciter Enzo et d'attaquer le royaume de Kenettra pour renverser Guillietta sans savoir qu'Adelina, dans le Royaume de la Nuit, envisage elle aussi de recruter une armée pour se venger de la reine et prendre sa place... Dans ce climat de vengeance et de lutte de pouvoirs, les amis d'hier deviennent les ennemis d'aujourd'hui et tous les coups sont permis.

Dès le début de ce tome, l'auteure nous plonge dans l'action et la stratégie.
Si Adelina choisit d'essayer de conquérir le soutien d'Elites légendaires pour constituer son armée, Raffael, lui, s'appuie sur ses anciens alliés. Et tandis que la jeune fille se lance dans une quête où elle devra faire étalage de ses dons pour parvenir à ses fins, le consort accepte de vendre son âme à la Reine Maeve afin de rétablir ses rêves : placer Enzo sur le trône de Kenettra, tout en sachant que ce dernier, revenu du royaume des morts, ne sera plus qu'un pantin aux pouvoirs immenses. Dans un troisième temps, à Kenettra, Teren, bafoué par sa Reine à laquelle il n'obéit plus, ronge ses sombres pensées. Et la vengeance devient le leitmotiv de tous nos personnages pendant que la jalousie alimente les rancœurs...

Dans ce tome, on retrouve Adelina telle que nous l'avions laissée : isolée, marginalisée, assaillie par un pouvoir grandissant qu'elle peine à contrôler et qui la conduit peu à peu vers la folie.
Raffael, quant à lui, sort de son rôle de recruteur pour devenir ce "mendiant" prêt à tout pour rétablir son rêve, désormais inaccessible, de voir Enzo monter sur le trône. Dans son combat, il n'hésite pas à sacrifier son Roi, son Amour, pour contrer les projets de Teren et d'Adelina. Au cours de sa quête, il confie au lecteur son enfance, son parcours ainsi que ses faiblesses. Nous comprenons mieux ses choix , emprunts de jalousie et nous le découvrons sous un jour plus manipulateur, presque intriguant.
Teren perd ici de sa superbe. Destitué par sa Reine de ses fonctions de Grand Inquisiteur, il s'enferme dans son "racisme" à l'égard des Malfettos avant de virer de bord pour soutenir la cause d'Adelina par pure vengeance à l'encontre de la Reine.
Hormis ces trois grands héros, La Société de la Rose nous permet de mieux faire connaissance avec d'autres personnages, comme Lucent, Maeve ou Violetta.
Nous rencontrons également Magiano, cet imitateur un peu voleur qui tente d'épauler Adelina, et de Sergio, le faiseur de pluie rejeté par les Dagues.

Avec La Société de la Rose, Marie Lu choisit d'appuyer son roman sur la vengeance et la jalousie en utilisant les faiblesses de ces trois grands héros pour faire basculer l'histoire dans une ambiance sombre et machiavélique où la morale recule à chaque instant.
Le défaut majeur de ce livre est qu'il ne se passe pas grand chose dans ce volet pourtant conséquent... Et les seules actions conduites sont trop prévisibles...
Alors pourquoi ai-je tout de même adhéré à ce récit ? Pour son style simple mais indéniablement bien travaillé. Pour la profondeur psychologique des personnages aussi. Est-ce cependant suffisant pour continuer l'aventure ?
Seul le troisième et dernier tome me permettra de répondre à cette question. Une chose est sûre, j'attends de lui qu'il me transporte dans une bataille finale extraordinaire pour propulser cette œuvre vers le suspense qui lui manque.
Devil's Kiss, Tome 1 : Devil's Kiss Devil's Kiss, Tome 1 : Devil's Kiss
Sarwat Chadda   
http://wandering-world.skyrock.com/3052007331-Devil-s-Kiss-Tome-1-Devil-s-Kiss.html

Houlalala ! Autant vous le dire tout de suite, je ne pensais pas du tout accrocher avec Devil's Kiss. Quand je l'ai reçu, que j'ai vu la couverture, et que j'ai lu le résumé, je me suis dis "houla, qu'est-ce que c'est que ce truc ?". Je l'ai donc entamé sans grande conviction, plus parce qu'il fallait que je vide ma PAL que pour m'évader dans un monde qui allait me faire frissonner. Hé bien j'ai fait fausse route !
J'avais à peine lu quarante pages du roman que j'étais ancré dans ses mots et son histoire ! Ouaw ! On plonge dans un univers totalement nouveau, plein de surprises et de rebondissements que je n'avais pas vu arriver ! Le style d'écriture de l'auteur est hyper fluide, et on ne peine pas à lire pendant des heures sans s'en apercevoir ! J'ai adoré me perdre dans la fabuleuse histoire de Devil's Kiss. Et j'en suis le premier surpris.
Nous découvrons l'histoire aux côtés de Billie, une adolescente de quinze ans mal dans sa peau à cause de son rôle de Templière. Au départ, je n'étais pas vraiment intéressé par ce genre de héros. Les Templiers ? En quoi dois-je apprendre à les connaître, qu'ont-ils de plus que les autres créatures que j'ai déjà rencontré ? Voilà ce que j'ai pensé. Jusqu'à la fin du premier chapitre. Là, j'étais complètement sous le charme de leur histoire.
Sarwat Chadda a fait beaucoup de recherches, a peaufiné son travail, maîtrise totalement son sujet, et ça se sent. Malgré mes doutes, j'ai complètement été subjugué par l'Ordre des Templiers, par sa façon de voir les choses, et par les personnes qu'il renferme. Dont Billie. Haaaa Billie. Rien qu'à la première page, son quotidien nous est dévoilé. On la découvre immédiatement, sous toutes les coutures, et cela m'a beaucoup séduit. Son personnage est entier, humain, touchant. Passer des heures en sa compagnie a été un vrai plaisir.
Malgré que l'Ordre exige d'elle courage, détermination, sacrifice et esprit de compétition, Billie est une héroïne à laquelle on ne peut que s'attacher car elle n'a pas peur d'exposer son mal-être, ses faiblesses, ses failles, et ses émotions. De plus, comme elle est la seule fille dans un monde masculin, elle doit tout mettre en œuvre pour faire ses preuves.
Malheureusement pour elle, les hommes de l'Ordre ne sont pas tendres avec elle. Surtout son père. C'est un homme mauvais et sans coeur, qui se contrefiche de sa fille depuis la mort de sa femme. Il est gorgé de haine et de rage envers les ennemies de l'Ordre : les anges déchus, les goules, et les démons. Découvrir le point de vue de l'auteur sur ces monstres a été très plaisant, car on sort complètement de l'ordinaire. En fait, le roman est un peu une bouffée d'air frais : tout y est nouveau, prenant et oppressant.
D'ailleurs, l'ouvrage possède une part d'horreur vraiment passionnante ! Il y a pas mal de passages assez sanglants, qui vous prennent aux tripes. Le sang coule à flot, les morts se multiplient et bien que cela aurait pu me déranger, j'ai adoré ! Les descriptions sont vraiment extraordinaires, aussi bien celles des combats et des atrocités qui nous entourent, que celles des sentiments et des impressions de Billie.
La jeunesse de notre protagoniste principal aurait pu me gêner, mais pas du tout. Billie est très mature, aimante, dur au combat et douce dans la vie. De plus, elle est capable de laisser ses sentiments la guider... C'est ce qui va arriver lorsqu'elle va retrouver Kay, son seul et unique d'ami depuis sa plus tendre enfance, et faire la rencontre de Mike, un garçon protecteur et gentil.
Sauf que dans Devil's Kiss, personne n'est ce qu'il paraît. A partir de là, tout va dégénérer. Les trahisons et les faux semblants vont se muer en guerre contre l'espoir et pour le bien. Ici, chaque être humain doit être expert en mensonge pour survivre. Telle est la dure loi des Templiers. Et Billie va devoir l'apprendre. Lorsque les masques vont tomber, elle va avoir à faire des choix. D'atroces choix. Tout va être remis en cause quand le Mal va s'abattre sur l'Ordre et sur terre.
Je n'en dirai pas plus, car ce qu'il vous reste à découvrir est fantastique ! En plus, derrière cet aspect sombre et captivant se cache une part de romance ( ne comptez pas sur moi pour vous dire entre qui et qui ), ainsi qu'une part de vérité. En effet, Devil's Kiss est basé sur beaucoup de faits religieux et bibliques, ce qui renforce l'impression de réalité déjà très présente par la manière d'écrire de Sarwat Chadda. Du côté de l'histoire d'amour, même si elle n'est présente qu'au second plan, elle a su me toucher. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur la fait naître dans cet univers pourtant si noir et si violent.
A la fin, tout s'intensifie. Les dernières pages sont du suspense et de l'adrénaline à l'état pur. J'ai eu peur, je me suis rongé les ongles, j'ai eu mal au ventre, bref, j'ai adoré. Tout est saisissant, inquiétant, haletant. La conclusion m'a plu, beaucoup. Pas de cliffhanger, quasiment toutes les questions ont trouvé leurs réponses, et pour celles qui restent en suspens, elle sont seulement secondaires. Attendre pour la suite ne sera pas un supplice, mais j'ai tout de même hâte de l'avoir entre les mains et de la dévorer.
Qu'ajouter d'autre ? Devil's Kiss se révèle être une véritable découverte. Moi qui n'aurai jamais osé me pencher vers ce roman, j'ai été très agréablement surpris par ce dernier. L'héroïne est attachante, l'intrigue est à couper le souffle, les descriptions sont merveilleuses et l'atmosphère est aussi éprouvante que magnifique. Une lecture à découvrir sans attendre.

par Jordan
Devil's Kiss, Tome 2 : Dark Kiss Devil's Kiss, Tome 2 : Dark Kiss
Sarwat Chadda   
Un excellent second tome ...
Bien rythmé on n'a pas le temps de souffler toujours aussi attachante notre chère Billie mais que d'aventure en vue est le loup-garou et -leur apparition...
On ressent tout de même le manque du personnage disparu dans le précédent tome que j’aimais beaucoup Kay ...
Mais la petite fille que Billie veut protéger et très attachante aussi et que de pouvoir elle a...(chute n'en disons pas plus...)
Je me suis régalé avec cette suite ...
Je pense qu'il y aura une suite, mais quand, mystère....
Mission Nouvelle Terre, tome 1 : Glow Mission Nouvelle Terre, tome 1 : Glow
Amy Kathleen Ryan   
Bon alors, a la fin je sais pas trop quoi en penser. Quand j'ai acheté le livre, il y avait une annonce de Booklist "pour les fans d'Hunger Games", personnellement je suis super fane, donc je me suis lancée, mais franchement je vois pas trop le rapport, j'en ai ras le bol des publicités mensongères...D'accord il y a des ressemblances, mais pas de la a nous faire miroiter le prochain Best seller...L'intrigue est sympa, mais je trouve que l'auteur s'attache trop à l'histoire et pas assez au personnage, ils sont un peu superficiel, j'ai du mal à y croire... Seth est tout à fait antipatique, Keiran un peu trop gentil et Waverly je sais pas trop encore...
Bref, je trouve que tout est un peu trop ou pas assez développé... peut être parce que c'est le premier tome d'une série (combien de tome???) en tous cas je trouve vraiment que les personnages manquent de profondeur. Heureusement que l'histoire est originale... Bref je me lance dans le deuxième tome en espérant ne pas être trop déçue...

par bamby114
Mission Nouvelle Terre, Tome 3 : Flame Mission Nouvelle Terre, Tome 3 : Flame
Amy Kathleen Ryan   
Mission Nouvelle Terre est une saga qui sort du lot puisqu'elle est à mi-chemin entre dystopie et science-fiction. Les deux premiers tomes ("Glow" et "Spark") m'avaient beaucoup plu notamment grâce à l'univers original et aux personnages très charismatiques. Ce troisième et ultime opus est un coup de cœur. Amy Kathleen Ryan nous offre un final grandiose qui a été à la hauteur de mes espérances! Un grand merci à Anne et aux éditions du Masque pour m'avoir fait découvrir cette excellent trilogie.

A la fin de "Spark", le tome 2, Jacob et sa femme, des membres du vaisseau dirigé par Anne Mather : Le Nouvel Horizon avaient provoqué un véritable désastre en faisant exploser l'Empyrée. Le vaisseau inutilisable, Waverly, Kieran et les autres jeunes avaient été obligé de se rendre sur Le Nouvel Horizon. Comme avec les autres tomes, l'auteure s'est focalisée sur les trois personnages principaux : Waverly, Kieran et Seth. Alors qu'une fois à bord, Waverly cherche à faire tomber Anne Mather par tous les moyens, Kieran est forcé de se joindre à elle. Sur le Nouvel Horizon, nos deux héros sont des pions dans le jeu de pouvoir des adultes. Seth, qui avait choisi de rester sur l'Empyrée après sa destruction, fini par rejoindre lui aussi le vaisseau mais sans autorisation. Il devient alors un fugitif traqué par Anne Mather et ses soldats.
Ce troisième tome est riche en péripéties. Les complots, les trahisons et la manipulation sont très présents tout au long de l'histoire et nos jeunes amis vont en faire les frais. J'ai été happée par ce récit, au point de le finir dans la journée. Ce dernier tome est le meilleur de la trilogie car il ne cesse de nous surprendre par ses nombreux retournemements de situations. J'ai adoré cette atmosphère de complots et de secrets. Cette trilogie se déroulant uniquement à bord des deux vaisseaux, nous avons une exaltante sensassion de huit-clos. Les jeunes sont pris au piège au milieu de l'espace et doivent essayer de survivre au mieux des luttes de pouvoir.

Waverly est forte, comme tous les personnges principaux de dystopie mais elle a des moments de faiblesse. L'auteure n'a pas voulu créer une super-héroïne, capable de se battre et avec un mental à tout épreuve. Waverly est intelligente et courageuse mais c'est aussi une victime des adultes qui n'ont aucun remord à se servir d'elle. L'adolescente va devoir faire son choix dans ce tome. Même si la romance n'est pas le thème principal, deux avenirs s'offrent à Waverly : Kieran et Seth.
Kieran n'affronte pas les problèmes de la même manière que Waverly. C'est un croyant, il a la foi et ne perd pas espoir. Je l'ai trouvé très mature. Kieran est un véritable leader, qui a appris de ses erreurs passées. Seth, mon préféré depuis le début, a lui aussi changé. Moins violent, moins impulsif, il s'est assagi. Seth va nous montrer un aspect différent de l'histoire. Loin des complots, Seth va nous faire découvrir le quotidien du peuple du Nouvel Horizon. Eux aussi sont las du gouvernement d'Anne Mather et vont l'aider à rester cacher.

Je suis très exigeante pour les derniers tomes, en particulier pour la dystopie. Je n'aime pas les happy end trop prévisibles ni les fins trop difficiles. Il faut que le dénouement soit plausible mais surprenant, que l'action soit aussi présente que les émotions... En bref, difficile d'avoir un coup de cœur pour les derniers volumes. Or ici, "Flame" se termine parfaitement bien. Amy Kathleen Ryan nous offre la meilleur fin possible pour sa trilogie. J'ai été à la fois surprise et émue. Le dernier chapitre est particulièrement soigné et jusqu'au bout, on se demande ce que nous réserve l'auteure. "Mission Nouvelle Terre" est une série de qualité et qui le reste jusqu'au point final.

Pour conclure, "Flame" conclut magnifiquement bien la série "Mission Nouvelle Terre", une histoire originale entre science-fiction, dystopie et romance. Amy Kathleen Ryan apporte des réponses essentielles, de l'émotion, de l'action tout en faisant évoluer les personnages au fil des épreuves. Je vous recommande chaudement cette série qui mérite vraiment le détour!

5/5

http://megworld.over-blog.com/article-mission-nouvelle-terre-tome-3-flame-amy-kathleen-ryan-123661275.html

par megmars
Mission Nouvelle Terre, tome 2 : Spark Mission Nouvelle Terre, tome 2 : Spark
Amy Kathleen Ryan   
Une suite sublime !

Cette saga est décidément un immense coup de cœur ! Ce deuxième tome est tout aussi fort, magnifique, et intense que le premier. Je suis complètement conquise par la plume d’Amy Kathleen Ryan, elle à créer un monde unique, une Dystopie forte et sanglante, avec des personnages magnifiques et une histoire incroyablement cherchée et travaillée. Un second tome fantastique !

C’est le chaos sur le vaisseau de l’Empyrée depuis la mort de tous les adultes et le retour des filles à bord. Il y’a eu des endommagements et maintenant, ce sont les enfants qui doivent faire marcher la vie de tout les jours. Kieran est au contrôle mais il se révèle dangereux et avide de pouvoir. Waverly, son ex-fiancée et Seth, son ennemi qui a réussi à s’échapper, vont devoir tout faire pour reprendre le pouvoir. Mais Anne Mather est toujours un danger, sans compter qu’apparemment, un étranger a réussi à monter à bord de l’Empyrée…

Kieran est écoeurant. Je ne l’aimais déjà pas dans le premier tome, mais là il m’a juste donnée envie de vomir. Je le haïe, il est tellement stupide, tellement cupide et aveuglé ! En revanche, j’adore de plus en plus Waverly et Seth, ils vivent énormément d’épreuves, c’est incroyable comme leur force est grande. On sent qu’ils subissent les séquelles de ce qu’ils ont vécus, mais ils restent toujours debout et déterminé. La romance n’est pas le thème principal du livre, cependant on sent qu’un lien fort se tisse entre Waverly et Seth, un lien amoureux puissant et magnifique.

Pour finir, ce deuxième tome est magnifique, l’histoire avance et l’action nous explose à la figure, des bouleversements secoue l’historie et nous fait vibrer, l’auteure à su nous offrir un roman Dystopique original et fort, intense et magnifique, Mission Nouvelle Terre est un énorme coup de cœur pour moi, ce deuxième tome est aussi génial que le tome 2, une saga à lire de toute urgence !

Il me tarde de découvrir le tome 3 !

Le Feu secret, Tome 2 : La Cité secrète Le Feu secret, Tome 2 : La Cité secrète
C.J. Daugherty    Carina Rozenfeld   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/11/21/le-feu-secret-tome-2-la-cite-secrete-cj-daugherty-carina-rozenfeld/

[...] si je me rappelais de la fin du premier tome, impossible pour moi de me souvenir des grandes lignes du récit. Et comme le tome ne dispose que de très peu de rappels, je me suis donc mise à fureter sur le net à la recherche d’un résumé complet de l’histoire.

L’histoire de Sasha et Taylor nous cache encore bien des secrets. Entre alchimistes et autres malédictions, c’est un véritable jeu de recherches afin de sauver Sacha, à qui il ne reste plus qu’une semaine avant ses dix-huit ans. Une course contre la montre donc, où le temps est précieux, et où la tension est omniprésente.

De rebondissements en révélations, Carina Rozenfeld et CJ Daugherty nous font voyager tout au long de ce tome. A la recherche de la vérité, Taylor et Sasha vont devoir se battre à la fois contre une malédiction vieille de treize générations, mais aussi contre les redoutables pouvoir d’un alchimiste traitre à leur organisation. Ils ne vont pas hésiter à tout remettre en question, au-delà des incertitudes même qui les rongent. Car il ne leur reste plus que quelques jours pour briser ce que tant d’autres ont déjà essayé des années auparavant…

Pour conclure : il m’aura fallu certes un bon moment pour me remettre dans le bain, mais je me suis vraiment régalée par la suite. L’écriture à quatre mains de ce duo apporte un véritable souffle plein d’émotion, d’action et de suspens. Jusqu’au dernier moment, on ne sait pas quel va être le fin mot de toute cette histoire. Taylor et Sasha forme un duo étonnant, que tout sépare, mais pourtant plus unis que jamais malgré les peurs et les incertitudes. Une très belle fin pleine d’aventure et qui renforce le mystère rencontré tout au long de ce diptyque !

par Kesciana