Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sonia-31 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
C'est toi le chat C'est toi le chat
Laura Trompette   
Émouvant juste comme il faut. Attachant..

par Sonia-31
Entre mes mains le bonheur se faufile Entre mes mains le bonheur se faufile
Agnès Martin-Lugand   
J'aime beaucoup le lancement du roman...cette revanche de l 'héroïne sur les conventions sociales et la volonté néfaste de sa famille. Son talent pour la couture est indéniable, elle est enfin reconnue pour son savoir-faire. Elle réalise son rêve, c'est fantastique ! Elle progresse et est très vite repérée...la confrontation avec son époux, et entre les deux mondes où elle évolue (entourage de base peu intéressé par son devenir et nouvelle vie trépidante) c'est bien décrit. Pour le mari...je m'y attendais...et j'espérais qu'elle quitte l'environnement étriqué et monotone qu'elle côtoyait de puis toujours. Je n'ai juste pas saisit l'utilité de l'accélération subite de la toute dernière partie du roman. On a l'impression d'un déroulement à vitesse constante...et tout à coup « le train est dans une pente et il n'a plus de frein !!! » (oui vraiment c'est ce que j'ai ressentit). On bascule dans des actes et paroles violentes, des révélations malsaines sur des protagonistes et même la disparition de l'un ! Oo Euh... « What the Cut » ?! (Coucou Antoine!^^) Donc j'ai préféré la partie normale...à celle qui bascule dans la surenchère et la facilité (tiens PAN toi y t'arrive ça...ainsi c'est la fête pour les autres, ils sont heureux!)...trop bâclée à mon goût cette fin...^^'

par Hanayu
Ariane Ariane
Myriam Leroy   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2018/04/23/ariane-myriam-leroy/

En découvrant le résumé d’Ariane, premier roman de la journaliste bruxelloise Myriam Leroy, j’ai eu envie de le lire. Et Rachel, l’une de mes acolytes sur Radio Béton, me l’a gentiment prêté.

Ce roman, qui raconte l’amitié toxique entre la narratrice – qui s’appelle peut-être Brenda, je n’en suis pas certaine – et Ariane m’a profondément gênée.

Myriam Leroy a choisi de faire parler Brenda – où qui qu’elle soit. Brenda revient sur les souvenirs de son amitié avec Ariane, les souvenirs de la prolo et de la petite fille riche en quelque sorte, du vilain petit canard et de la fille la plus belle de l’école. C’est un livre écrit à la première personne du singulier, à la manière d’un journal intime ou d’un monologue. Qui sait donc si ce que nous raconte la jeune femme est vrai ? En tout cas, elle fait en sorte de faire douter le lecteur.

J’ai ressenti un vrai malaise à la lecture d’Ariane. L’amitié de ces deux filles est vraiment malsaine et destructrice, on se demande jusqu’où ça va aller.

Ce roman m’a aussi fait réfléchir à l’amitié. Celle « pour la vie » quand on est gamins, quand on n’est pas encore tout à fait la personne que l’on doit devenir, qu’on se construit. Et malheureusement, lorsque l’on rencontre des personnes qui vous brisent, ce n’est pas évident d’aller de l’avant.

En tout cas, sachez, si vous vous lancez dans cette lecture, que cela pourrait vous mettre vraiment mal à l’aise. Et si d’habitude, j’aime assez cela, là, pour moi, c’était trop.
Détours sur la route de compostelle Détours sur la route de compostelle
Mylène Gilbert-Dumas   
Mireille est une femme heureuse en ménage qui dirige d'une main de maître aussi bien son quotidien que celui de ses trois fils... Jusqu'au jour où elle se laisse entraîner par sa soeur sur la route de Compostelle.Elle a beau avoir planifié son voyage en détail, une fois qu'elle se retrouve sur le Chemin, rien ne se déroule comme prévu. Entre la fatigue extrême, les ampoules, le découragement, les punaises de lit et les détours impromptus, Mireille affronte son plus grand ennemi : l'incertitude. Et lorsqu'elle fait la rencontre de Christian, c'est toutes ses valeurs et toute sa vie que Mireille remet en question.

par tipins
L'Instant d'après L'Instant d'après
Sarah Rayner   
Le tour de force de l'auteur réside dans le fait d'avoir pris des personnages ordinaires ayant une vie ordinaire et d'en faire une histoire extraordinaire ! L'écriture est fluide et agréable, l'histoire est marquée par la douceur, la tendresse et la sensibilité sur fond d'amitié simple, sincère et profonde. Le portrait des trois femmes est juste: leurs qualités, leurs défauts, leurs forces mais aussi leurs faiblesses sont décrits sans exagération , leurs souffrances sont dépeintes sans misérabilisme, c'est sûrement une des raisons pour lesquelles on n'a aucun mal à s'y reconnaître, parfois dans l'une, parfois dans l'autre.L'émotion est présente à chaque page.
Vous l'avez compris... j'ai beaucoup aimé ce roman !

par Maryel
L'escapade sans retour de Sophie Parent L'escapade sans retour de Sophie Parent
Mylène Gilbert-Dumas   
Super livre, un vrai coup de cœur qui peut relier une personne avec la lecture. Je l'ai conseillé à une amie qui lit que très peu et elle en est ravie et m'en demande d'autres…
Pour moi, c'est l'histoire d'une maman qui en a marre de dire "oui" à tous ! étant moi même un peu comme ça ,maman de 6enfants, un travail, des grands parents en demandent, des amis aussi, je comprends et je l'envie presque de son aventure ...
Je l'ai vécu à travers Sophie,

par Annie62
Un chat médium nommé Oscar Un chat médium nommé Oscar
Dr David Dosa   
J'ai beaucoup aimé ce livre. C'est une histoire vraie qui montre parfois l'importance d'une présence que se soit un animal ou un proche pour la personne âgée en période de fin de vie. La présence d'Oscar (le chat) a permis d'aider les proches à se rapprocher d'un personne qui allait mourir. Très beau livre et plein d'émotion.

par olaalex30
Un goût de cannelle et d'espoir Un goût de cannelle et d'espoir
Sarah McCoy   
Une gifle en pleine face.
Quand je suis allée me fournir en livres, je ne comptais absolument pas l'acheter. Mais le vendeur connaissait très bien son métier.
Et mon dieu, je ne regrette vraiment pas ! Je l'ai lu d'une traite. Je ne sais que dire de plus.
Il est extrèmement bien écrit, fluide, touchant, et réel. J'ai eu le sentiment que je connaissais les personnages, que je les côtoyais, que je les touchais du bout des doigts.
Quel talent. Et quelle histoire. Et en bonne fille sensible que je suis, j'ai forcément versé une ou deux larmes sur la fin.
Je pense que je le relirais sans problème.
Ce livre est époustouflant et vivifiant.
Merci Sarah McCoy.

par Yalee
Avant toi Avant toi
Jojo Moyes   
Un vrai coup de cœur .
Un livre d'une rare beauté, magique, déchirant et un véritable choc émotionnel...
Car cette histoire pourrait êtes vrai!
Donc ma forte émotion pour ce livre je me suis mise dans la peau du personnage de Lou, on ne peut quand ressortir plus grand et fort...
Je ne vous ferais pas de grande phrase car je manque de mots tellement mon cœur et bouleversé .
Par ce roman si beau et si triste mon cœur a été touché.
Mes larmes ont coulé doucement au fil des pages...
Excellent une belle leçon de vie, et qui font réfléchir sur nos petits tracas de la vie quotidienne qui sont bien petits, car ça n'a beau être qu'un roman il sent dégage beaucoup d'émotions et bien plus encore...
Gros coup de cœur 2013 et un de met livre préféré dans ma biblio ❤❤❤❤
À lire ...
Si loin des siens Si loin des siens
Tamara McKinley   
J'ai découvert la plume de Tamara McKinley il y a un an avec son livre Et le ciel sera bleu. A l'origine, je ne suis pas du tout amatrice de romans se déroulant pendant la seconde guerre mondiale (les tragédies, les morts, l'insécurité c'est pas mon truc). Pourtant, à ma grande surprise, j'ai vraiment bien accroché au premier tome qui était d'ailleurs encore frais dans ma mémoire lorsque je me suis lancée dans cette suite. Un grand merci à la maison d'édition L'archipel ainsi qu'à LP Conseils pour l'envoi de ce livre.

Une année est passée depuis les évènements survenus dans le premier tome. Nous sommes donc en 1940 à Cliffehaven et la pension du bord de mer tient toujours debout. Peggy tente de faire bonne figure en dépit des nombreux assauts aériens qui sèment la panique parmi les habitants plusieurs fois par jour. Elle accueille une nouvelle pensionnaire: Polly qui est infirmière. Celle-ci vient rejoindre son mari qui est dans le coma à l'hôpital de Cliffehaven. Elle a du laisser partir sa fille et le reste de sa famille par bateau en direction du Canada et va donc avoir besoin de toute la compassion de sa logeuse pour pouvoir tenir le coup.

Lorsque j'ai lu le premier tome l'année dernière j'ignorais que cette série était composée de tomes compagnons. Il s'agit d'ailleurs d'une assez longue saga qui comporte pour le moment 9 tomes en anglais mais pour ceux et celles que les longues séries rebutent un peu, sachez que cette dernière sort également en poche! (Ben oui, d'un coup ça prend moins de place dans la bibliothèque!)

J'étais un peu triste de voir une page se tourner et de ne plus retrouver Sally dans cette histoire mais les personnages emblématiques de la pension étaient au rendez-vous et j'ai retrouvé avec grand plaisir Ron, Jim, Peggy et leurs filles et même Madame Finch qui font vraiment figure de piliers dans cette pension de famille. Je me suis ainsi rendue compte à quel point j'étais attachée à eux et à quel point je me sentirai mal si jamais l'un d'eux venait à disparaitre. La guerre fait plus que jamais partie de leur quotidien entre la pénurie alimentaire, les attaques aériennes et le black-out et j'ai trouvé que les personnages étaient sans grande surprise plus courageux, et généreux que jamais dans l'adversité et plein de bon sens.

J'avais peur de moins apprécier Polly, la nouvelle pensionnaire que Sally (la pensionnaire du premier tome) mais en réalité je me suis immédiatement attachée à elle. Comment faire autrement lorsqu'on connait son histoire bouleversante? Si j'avais été à sa place, je serai restée prostrée dans un coin à attendre que la mort vienne me cueillir. Pas Polly. Je l'ai trouvé très courageuse parce qu'à chaque fois que j'ai cru qu'elle ne se relèverai pas d'un nouveau coup du sort, elle est parvenue à sortir la tête de l'eau. Il faut dire que Polly est quand même bien soutenue entre la douce Peggy qui l'a prise sous son aile et Danuta, la soeur polonaise d'Alesky qu'on découvrait à la fin du premier tome et avec qui Polly doit partager sa chambre.

Ce que j'aime dans cette série c'est que c'est une histoire remplie de personnages féminins aux tempéraments forts et pugnaces auxquels on finit irrémédiablement par s'attacher. Bien entourée comme je l'étais entre Peggy, Polly et Danuta, je préfère vous dire que je n'ai absolument pas vu le temps passer et avant d'avoir eu le temps de dire ouf, j'étais déjà rendue à la fin du livre, le coeur un peu en vrac parce que Tamara McKinley nous sert encore une histoire riche en émotions.

En résumé, j'ai un tout petit peu plus préféré ce tome 2 au premier parce que l'histoire de Polly m'a davantage touchée que celle de Sally. La guerre est désormais bien installée mais la pension du bord de mer s'affirme plus que jamais comme un petit havre de paix dans lequel il fait bon s'installer pour se ressourcer pendant une période donnée. Au-delà de l'écriture très fluide de l'auteure, ses portraits de femmes valent le détour! Je serai donc au rendez-vous à la sortie du tome 3!

par elyza
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4