Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sophie-136 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Too Late Too Late
Colleen Hoover   
Avant de commencer, il faut absolument que je vous prévienne. Too Late n'est pas à mettre dans toutes les mains. D'ailleurs, même l'auteure a prévenu tout au début du livre.

Vous le savez certainement, je suis fan de Colleen Hoover. c'est d'ailleurs en refermant son roman Maybe Someday que j'ai décidé d'ouvrir mon blog, pour dire à la Terre entière qu'il fallait lire ce roman.. Et tant qu'à faire, je vous conseille aussi Hopeless, Indécent et Ugly Love.. Confess aussi d'ailleurs.. ah et Jamais Plus aussi (même s'il change de ton)

Bref, c'est donc parce que je suis fan de CoHo, que j'étais hyper curieuse de découvrir l'histoire de Sloan. Il faut savoir qu'à la base, l'auteure a écrit cette histoire pour le délirer, et c'est à force que ses lectrices lui demandent de leur montrer, qu'elle en est venue à publier chapitre par chapitre Too Late, sur WattPad.
J'avais donc eu écho très vite de certains détails de ce roman, et j'avoue, j'ai attendu sagement la traduction pour le lire car j'étais assez septique, voire réticente sachant certains points.. mais en même temps c'est Colleen Hoover, donc je me devais de la lire. (Il faut savoir que j'ai actuellement 31 livres de cette auteure dans ma bibliothèque.. En VO, en VF, de différentes Maisons d'édition, bref je suis accro)
C'est donc sans grande attente, et en connaissance de cause de que je me suis lancée hier dans cette lecture. Direct quand il est arrivé dans ma PAL.

La première chose que j'ai envie de dire, c'est que pour une fois je suis HEUREUSE d'avoir été spoliée. Heureusement que j'étais au courant des grandes lignes du bouquin, et heureusement que Colleen Hoover explique comment et pourquoi Too Late a été écrit, puis publié.. Parce que là, autant vous le dire tout de suite.. J'ai la moitié du temps de ma lecture à me dire "non mais WTF !!, t'es sérieuse là, Colleen ??"
L'écriture de CoHo est toujours addictive. Ça, c'est un fait, je ne peux pas lui retirer ça. J'ai dévoré les 350 premières pages (sur 470) .. Je suis passée par plusieurs stades durant ma lecture. Dès les premiers chapitres j'ai senti que je n'allais pas pouvoir m’arrêter de lire, et j'étais donc soulagée.. Puis, plus je tournais les pages, plus je déchantais.. pour ensuite retrouver espoir. Il faut dire que Carter avait tout pour lui au début. Malheureusement, Asa était là, et avait droit, lui aussi à ses chapitres (avec son point de vue). Du coup je suis passée par plein d'émotions. J'étais à fond, puis surprise, blasée, agacée, énervée, pi je reprenais espoir.. Jusqu'à la fin du livre.. enfin, quand je dis fin, c'est plutôt, la fin de l'histoire avant les prologues et épilogues.
Car Il faut le savoir, ce livre a été publié comme il a été écrit, et mis en ligne sur Wattpad.. Du coup, quand on arrive à la fin du livre, et qu'on se dit : ah, c'est bon, j'ai compris l'idée.. Ba Colleen Hoover nous en rajoute une couche.. puis une autre.. et encore une autre.. Franchement, les derniers chapitres là, je les ai lus presqu'en diagonales.

Je suis donc là à rédiger cet avis, et je ne sais toujours pas quelle note donner à ce roman.
Tout à l'heure, j'étais avec ma voisine-amie, et je lui parlais de mes impressions, à chaud (je venais juste de le terminer) et je lui ai sorti un truc du genre "non, mais je pense qu'en fait, l'auteure l'a écrit alors qu'elle faisait une overdose de Coca-Cola.."

En fait je pense qu'on a deux possibilité pour lire ce roman et l'apprécier un tantinet soit peu :
- Soit en ne connaissant pas la plume de l'auteure, et là, on n'en a donc aucune attente, et soit ça passe, soit ça casse.. (faut surtout ne pas trop réfléchir sur les réactions des personnages, car bien souvent je m'disais que ce n'était pas du tout crédible, voire pire, que ce n'était pas du tout plausible ..les histoires de dépôts de plainte, etc.. je veux bien que la justice américaine soit bancale, mais là, hein)
- Soit le prendre comme une grosse blague. Le prendre au 39è degré, et le lire avec humour.

En plus, je n'ai pas du tout réussi à avoir de l'empathie pour les personnages (j'y ai cru au début, mais c'était tellement surdosé, et pas réaliste par moment, ou du moins trop "catastrophisé", sans émotion).. Pire, même, j'étais agacée de voir que l'auteure avait envie de nous faire ressentir de la sympathie pour Asa.. Non franchement, j'avais envie de hurler durant certains passages.. Je n'ai pas du tout retrouvé la plume de l'auteure niveau romance, moments choupinou.. J'veux dire.. Ok, CoHo change totalement de registre, de genre.. mais mince quoi, où est passé ce qui a fait son style à proprement parler? Cette faculté qu'elle avait de nous faire passer des larmes aux rires en 3 paragraphes ?

En résumé, je ne sais pas quoi penser de cette lecture. Franchement, si ce livre avait un autre nom d'auteure sur la couverture (que je trouve bizarre mais qui représente finalement bien l'histoire), je ne m'y serais pas du tout intéressée.. C'est parce qu'il était écrit par Colleen Hoover que je l'ai lu, car comme on le dit souvent (Nos étoiles contraires, le film, ou encore l'introduction de Jay Crownover dans Wild Men 1) , quand on aime une personne, on serait "capable de lire sa liste de courses" tellement on est impatient de replonger dans ses œuvres, d'en découvrir de nouvelles..
Malheureusement, depuis November 9 que j'ai lu en VO, et Jamais plus que j'ai lu en VF, je commence à perdre mon amour pour ses romans. Je veux bien que les auteures ont le droit, et souvent ont besoin de changer de registre.. Mais .. je reste bloquée sur un truc en fait :
Comment peut-on passer de l'écriture de Jamais Plus, avec un message fort, beau, poignant.. à Too Late.. Comment, après avoir écrit Jamais plus, peut-on faire sortir de son imaginations des personnages, et surtout leur faire faire des trucs de ce genre ?
Colleen Hoover explique bien au début de son roman, qu'au départ, elle écrivait pour elle-même et n'avais pas l'intention de publier cette histoire... Bah j'ai envie de dire .. J'aurais peut-être préféré qu'elle le garde secret. Mon cerveau et mon petit cœur n'avait peut-être pas besoin de ça en fait..

En conclusion je dirai que si vous avez le cœur bien accroché, si vous arrivez à vous détacher des histoires précédentes de Colleen Hoover, si vous n'en attendez pas grand chose, et si vous gardez en tête qu'il n'est pas fait pour tout public, alors laissez-vous tenter, il vous plaira peut-être.
En ce qui me concerne, j'espère vite l'oublier. Et je ne le conseillerai pas du tout à ma fille qui est fan de Colleen. Je veux qu'elle garde son amour pour l'auteure intact. Par contre, je le conseillerai à mon amie Christelle, pour avoir son avis ;)
D'ailleurs si vous l'avez lu, je serai heureuse d'avoir votre avis.. pour voir si on a ressenti les même interrogations au fil de notre lecture..
Hopeless, Tome 1 Hopeless, Tome 1
Colleen Hoover   
Hopeless est un livre étrange.
On pourrait séparé ce livre en deux parties.
La première moitié de ce livre est une histoire d'amour banale, qui fait chavirer le cœur de Sky pour la première fois de sa vie. On plonge délicatement dans la tendresse de leur amour.
Puis, la deuxième partie du roman est... intense, bouleversante. On se prend une claque. On se noie dans cette océan de secrets qui nous englouti. L'histoire chavire dans un désespoir infini. Les révélations se succèdent et la réalité devient de plus en plus trouble. [spoiler]Sky apprend son terrible passé qu'elle avait enfoui dans un recoin sombre de son esprit. Sky connait Holder. Et Holder l'a connait. Il lui ment. Pour la protéger ? Sky devient intenable, hystérique après chaque pas dans ce qui parait être le plus gros mensonge de sa vie, elle relâche les larmes qu'elle n'a jamais pu pleurer. Sky s'est faite enlevée, emmenée loin par une femme qui deviendra sa nouvelle maman. Holder âgé de 6 ans, culpabilisera toute sa vie de l'avoir laissée s'en aller. Sky s'appelle en réalité Hope, c'était une enfant triste, manipulée par un père alcoolique qui abusé d'elle. Karen, sa tante, qui était une autre victime de son frère, décide de l'emmener loin. C'est elle qui deviendra sa nouvelle mère. La dernière victime de cette homme est Lesslie, la sœur jumelle d'Holder qui par désespoir s'est ôtée la vie. Le tatouage d'Holder, "Hopeless" a plusieurs sens ; "désespoir", mais aussi Hope et Less, les deux personnes qu'il n'a pas réussi à sauver et à qui il tenait le plus. [/spoiler]
Sky a choisi d'oublier. Et toute cette partie douloureuse de sa vie est rester cachée dans un coin de son esprit. Une douleur psychologique est bien plus horrible qu'une douleur physique. Sky a choisi le déni. Mais les démons de son esprit ont resurgi.
Cette histoire est douloureuse. Horrible et pourtant particulièrement belle. Le destin les a réunit à nouveau.

par Kiiwako
You Again (Intégrale) You Again (Intégrale)
Phoebe P. Campbell   
J’ai cru ne jamais voir la fin de ce roman ! Je l’ai trouvé beaucoup trop long pour pas grand chose.
Au départ, j’étais vraiment emballée, particulièrement par l’enquête. Au final, il y a beaucoup de blabla pour pas grand chose. Quant au dénouement... je me suis dit « tout ça pour ÇA? »
Bref, même si les personnages sont touchants, leur relation va très vite parce qu’ils se connaissait déjà. On a donc pas le temps de s’attacher trop à leur couple puisque qu’il n’y a aucun « processus » de rencontre, etc. Une petite déception !

par Maelis31
Parfaitement imparfaite Parfaitement imparfaite
Emily Blaine   
Pour une lecture rapide, je suis agréablement surprise par ce moment passé avec Peter et Grace. D une jolie ecriture efficace, Emily Blaine nous livre une histoire touchante sur la différence, les apparences trompeuses et l acceptation de soi. Grace incarne la femme séduisante mais qui ne le sait pas. Peter nous prend à contre pied et envoie valser les clichés sur les musiciens à groupies.
Une jolie petite romance qui m aura donné de belles émotions malgré ce que j ai pu lire dans d autres avis. Comme quoi la lecture ne se perçoit pas de la même façon. A mon sens, Emily Blaine m a emmenée là où elle le souhaitait et c est réussi.
November 9 November 9
Colleen Hoover   
Lu en VO! (petite parenthèses : pour tous ceux qui souhaitent le lire...mais qui ont peur de s'engager...juste une chose n'hésitez plus..le livre en anglais est très abordable!)
Encore une fois, Colleen Hoover se surpasse! Rien à dire à part EPOUSTOUFLANT!! Ne vous faites pas spoilez! Juste lisez jusqu'au bout! La fin est juste incroyable! On en redemande!
Bravo pour toutes ces idées de livres! Un autre qui entre dans la liste de mes coups de coeur de Colleen Hoover!!

par xuxu
Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons
Emily Blaine   
Une romance toute douce comme je les aime ^^

On fait la connaissance d’Abby Harper jeune attachée de presse, en pleine action. Roo a quoi vous pensiez ? Je parlai de son métier bien sûr ;) Donc voici Abby à 2h du mat devant le commissariat, prête à tout pour faire sortir sa cliente en toute discrétion du guêpier dans lequel elle s’est fourrée. Enfin discrétion avec une meute de paparazzi au trousse, ce n’est pas gagné ;)

Peu de temps après, on lui propose très fortement d’accepter le dossier Garrett McIntyre l’enfant chéri d’Hollywood, qui a tout envoyé balader en pleine remise des oscars. Abby va donc se retrouver dans un trou paumé à devoir le convaincre de revenir à Hollywood pour l’avant-première du film qu’il avait tourné avant son « pétage » de plomb.

Et ça, ça ne va pas être de tout repos ! Entre la pression de son patron, les habitants inhospitaliers et un Garrett hostile, Abby va devoir remonter ses manches si elle ne veut pas rentrer bredouille...

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2015/03/19/31735496.html

par lilitth
Maybe, Tome 1 : Maybe Someday Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea
Jamais plus Jamais plus
Colleen Hoover   
Ok, vous êtes prêts ? Oubliez tous les livres que vous avez pu lire de Colleen Hoover. Oubliez toutes les romances, tous les personnages qu'elle a créé. Plongez dans ce livre à l'aveugle. Ne lisez pas d'extraits. Si vous pouvez l'éviter, ne lisez pas le synopsis non plus. À vrai dire arrêtez tout de suite de lire ma critique et foncez en librairie acheter ce livre.
Il va vous détruire. Il va vous reconstruire. Il va vous changer comme peu de livre en sont capables. Il va vous pousser à vous questionner sur ce que vous pensez réellement, vous incitez à revoir vos points de vu. Il va vous offrir du recul sur des situations qui vous paraissaient inéchangeables. Il va vous donner envie d'hurler et de pleurer. Il va faire battre votre coeur à toute allure. Il va tout simplement vous donner l'impression d'être dans la peau de Lily, de partager ses joies, ses doutes, ses peurs, ses peines, ses amours. Son humanité. Lily n'est pas votre héroïne que vous rencontrez dans la plupart des livres, celle qui a réponse à tout et qui fait les bons choix aux bons moments. Lily c'est vous. Vous n'êtes plus spectateur, vous êtes acteur. Vous êtes les défauts du personnage, et vous êtes ses forces. Vous êtes les choix qu'elle fait. Vous allez en comprendre certains et en rejeter d'autres. Vous êtes embarquer dans cette quête de vérité car ce n'est plus Lily qui cherche a découvrir cette vérité mais c'est vous aussi. Et vous voulez la connaître peut-être encore plus que Lily. Voilà ce qui fait la force de ce livre. Vous tirez autant de leçons de ce livre que les personnages eux même, peut-être même encore plus. Tellement d'émotions, tellement... Si vous n'êtes pas affectés ne serait-ce qu'un minimum par les mots et l'histoire de ce livre, alors vous n'êtes pas humain.
Je ne saurais le répéter, et je ne suis pas la seule à le dire, évitez les spoilers à tout prix. Rien que connaître le sujet du livre vous gâchera l'aventure, et ce livre mérite d'être respecté à sa juste valeur. Personne ne peut avoir la même réaction face à ce livre, et il est indispensable qu'il soit seulement découvert par vos propres yeux pour que vous en compreniez la profondeur. Ayez confiance en lui. Ayez confiance en Colleen Hoover, je vous promets que vous ne serez pas déçu. C'est une magnifique histoire comme on en voit peu. Je n'ai jamais lu une dédicace aussi intense, poignante et émouvante que celle que nous offre Colleen à la fin. Bravo madame pour ce chef d'œuvre.
Close-Up, Tome 2 : Inoubliable Josh Close-Up, Tome 2 : Inoubliable Josh
Jane Devreaux   
CE TOME AURAIT PU ,AUSSI S'INTITULER:

" IMPITOYABLE SANDRE"

Toujours aussi addictif ,surtout dans la seconde partie du roman qui nous amène quelques années plus tard.

J'ai adore les deux personnages ,chacun pour des raisons différentes,mais franchement, par moment,j'avais envie de secouer Sandre,de lui hurler dessus et de lui dire:"Quoi? qu'est ce que tu veux au final,qu'il meurt pour qu'enfin tu réalise que c'est LUI ,que ça toujours était LUI et que ça sera toujours LUI."
Je comprends cette hantise ,cette terreur qu'elle a au fond de ses tripes,de s'attacher, de se dévoiler et de se donner pour au final ,être abandonnée et trahie comme l'on fait ses parents.Mais si Josh avait du l'abandonner ,il ne serait pas encore présent à ses côtes 8 ans après .Mon dieu toutes femmes rêvent d'être aimées aussi passionnément que Josh peut aimer Sandre.

Quelle atroce souffrance ,quel déchirement ,il ressent à chaque refus de sa rebelle de lui appartenir corps, cœur et âme même si elle lui appartient déjà depuis longtemps ,bien qu'elle refuse de se l'avouer.Leur amour est passionnel et explosif,leur attirance et leur besoin l'un de l'autre est quasi vital.

L' écriture est fluide,l'histoire très belle et très addictive.les dialogues et certaines répliques sont toujours aussi caustiques et hilarantes.Un beau roman
Tout en haut de ma liste Tout en haut de ma liste
Emily Blaine   
L'avis de Lilie :
Comme beaucoup, à la lecture du résumé de cette romance de Noël, je me suis dit « mais en fait, Emily Blaine nous fait un « Love actually » sur papier » ??? Et pour ne rien vous cacher, je vais vous confirmer qu’en effet, « Tout en haut de ma liste » est un roman où se croisent un grand nombre de personnages dont les destins se croisent et se mêlent.

Au fil des pages, nous allons suivre trois couples. Tout d’abord, on a Olivia et Callum. Olivia est une jeune femme célibataire qui a toujours le béguin pour son amour d’enfance. Pour le rendre jaloux, sa meilleure amie annonce qu’Olivia est en couple avec un certain Callum…..qui est en fait son meilleur ami. Ce dernier va accepter de jouer le rôle de petit ami pendant les fêtes mais au final, est-ce vraiment un jeu ??

J’ai trouvé qu’Olivia se posait beaucoup trop de questions. Lors de la préparation de la « supercherie » avec Callum, on sent qu’elle est tiraillée entre son amitié pour lui et le désir qui monte en elle. Pourtant, au lieu d’en parler avec lui, elle va multiplier les non-dits…..et se révéler un peu agaçante. Heureusement, Callum est là. Ce barman sexy a tout pour faire monter la température !! On sent chez lui qu’il est très attiré par sa meilleure amie mais qu’il ne veut pas l’embarrasser…. Avec un physique d’Apollon, il a vraiment tout pour plaire. Si jamais un modèle identique existe dans le Sud-Ouest, je suis preneuse !!

Le deuxième couple est Alana et Jefferson. Ils se rencontrent au cours d’une expérience menée par la sœur de Jefferson dans le cadre de son mémoire de fin d’étude. Ils ne se connaissaient pas et devaient participer à un rendez-vous arrangé en répondant à un grand nombre de questions. Immédiatement, la connexion est établie entre les deux participants qui décident de fausser compagnie à leur hôtesse.

Alana est une jeune femme très mystérieuse et on comprends assez rapidement qu’elle a un passé assez compliqué à gérer. Cependant, c’est une femme moderne, qui s’assume et qui est surprenante. Elle est chef à domicile et amie avec Stella. Quand à Jefferson, il travaille comme serveur dans le bar de Callum et il a une vie chaotique car il ne sait pas dans quelle direction la mener. Je l’ai trouvé très attachant malgré la rapidité de son attachement pour Alana.

Enfin, le troisième couple à l’honneur est Stella et Mason. Stella est en plein travaux afin de réhabiliter une vieille maison pour en faire une maison d’hôtes. Ayant besoin d’aide, elle poste une petite annonce…..Mason est un acteur hollywoodien qui n’en peux plus de cette vie artificielle. Cherchant à s’évader, il tombe sur l’annonce de Stella et y répond favorablement même s’il omet de préciser qu’il n’est pas spécialiste des travaux manuels.

Ce couple est sûrement le plus improbable…..et pourtant, on y croit. On s’attache à ces deux personnages qui sont à un tournant de leur vie et qui vont s’attacher l’un à l’autre au fil des jours. Pourtant tout les oppose : lui a une vie publique bien remplie et ne veux plus de la célébrité. Elle vit comme elle l’entend, en essayant de réaliser son rêve.

C’est un roman de noël comme je les aime : il déborde d’amour et de bons sentiments. La plume d’Emily Blaine est toujours aussi efficace et nous embarque dans cette comédie romantique pimentée. Bien sûr, on trouve quelques scènes hot qui font monter la température mais comme toujours, elle ne tombe pas dans la surenchère et nous en donne juste ce qu’il faut. Le dénouement est peut-être un poil rapide mais ce n’est qu’un petit bémol car c’est une lecture qui fait du bien.

Pour conclure, en ce mois de janvier un peu morose, n’hésitez pas à vous replonger dans l’ambiance festive de noël avec cette romance. Elle se déguste avec le même plaisir qu’on prend à dévorer les chocolats déposés sous le sapin. Si vous aimez les belles histoires d’amour simples et sincères, n’hésitez plus et mettez le dernier Emily Blaine tout en haut de votre liste!