Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de soquer : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Nos 14 novembre Nos 14 novembre
Aurélie Silvestre   
Comme vous vous en doutez, il est hors de question que je juge ce livre qui est l'histoire d'Aurélie Silvestre pendant les attentats de Paris le 13 novembre 2015, et notamment lors de l'horreur qui s'est passé au Bataclan, où se trouvait son mari, mort sous les balles. J'ai lu ce livre parce que j'ai été touchée (pas au sens propre) par ce qui s'est passé cette nuit de vendredi. J'ai été réellement déboussollée, apeurée, et pourtant je n'ai appris ces horreurs que le lendemain matin, étant donné que j'étais déjà couchée avec la chance de vivre à une heure de Paris, sans avoir aucun de mes proches là-bas. C'est le premier livre que je parviens à lire à ce sujet, et il a été dur pour moi, bien qu'il soit très court, de rester dans ma lecture. J'ai du faire des coupures à plusieurs reprises, vous le savez, je suis assez sensible, autant vous dire que cela n'a pas été de tout repos de lire les émotions d'Aurélie. Je ne les ai pas ressenti, c'est tout bonnement impossible, et je ne me permettrai pas de dire ça. Néanmoins, elle raconte la vie pendant le Bataclan, la semaine suivante, et les mois suivants. Et c'est une magnifique histoire d'amour qu'elle nous décrit, un combat indescriptible entre une mère et son fils, entre une femme, enceinte, qui vient de perdre son mari, et la vie de tous les jours. Je ne peux que vous recommander de lire ce livre, de lire cette force qui se dégage de cette femme malgré tout ce qui a fait qu'elle a été également meurtrie. Elle aborde le moment où elle a apprit l'horrible nouvelle, le retour du corps de son mari, son enterrement, le moment où il faut qu'elle dise à son fils que papa ne reviendra pas. (Et si vous avez lu le livre, vous saurez à quel point ce moment est crucial et que je n'utilise pas cette phrase au hasard...)

Avant tout, merci à elle, d'avoir pu exprimer pour nous ce qui s'est passé, comment on vit, et comment on s'en sort, comment on se raccroche à la vie.

par Hyaline
La Petite Boulangerie du bout du monde La Petite Boulangerie du bout du monde
Jenny Colgan   
Quand j'ai commencé la lecture, j'avoue que je ne savais pas trop où ça allait me mener. Je n'accrochais pas vraiment... Et puis, l'histoire a débuter et j'ai été entraîné dans la vie de ce petit bout de terre, qui existe et vit au gré des marées. Je me suis prise d'attachement pour Polly, Huckle, Tarnie et tous les autres.
C'est un vrai petit bijou qui parle de la vie et de ses rebondissements qui font que notre existence n'est pas ennuyeuse, même si parfois on se passerai bien de certains.
Il y a beaucoup d'émotions et d'humour également.

par Marie-A
Love Business, Tome 1 Love Business, Tome 1
Angel Arekin   
J'hésite sincèrement entre l'or et l'argent. Or, parceque l'écriture est fluide et l'histoire captivante. Argent, parceque les deux héros m'énerve prodigieusement.
Je m'attendais à tomber sur une héroïne au caractère bien trempé, une femme forte et au final on voit une fille qui est toute fragile et se donne des airs de dur.

Pour moi elle est beaucoup​ trop faible face à cet escort qui plus est plus jeune qu'elle. Le fait de parler de peur d'avoir le coeur brisé même pas 24h après leur rencontre c'est gros quand même.

Je suis un peu dur mais elle m'a vraiment énervée mdr. Bon je continue le livre pcq malgré mes critiques j'aime bien l'histoire et le mystère qui plane sur dessus des personnages.

Et puis j'aime les histoires qui me font réagir même quand ça passe par l'énervement lol

Au final je choisis de le mettre en or parceque ce livre est vraiment très addictif et que les personnages m'intrigue...


par Shera1
24 heures de trop 24 heures de trop
Lorraine Fouchet   
Histoire dans le style Musso Lévy,très très bien
Ma vie commence demain Ma vie commence demain
Annie Lyons   
J'ai bien aimé ce livre. C'est l'histoire de deux sœurs tiennent l'une à l'autre. On s'attache facilement à Lizzi puis à Béa même si à un moment dans le livre j'ai détesté Béa. Ce qu'elle a fait à sa sœur n'est pas correcte et elle tente au delà de sa mort de réparer ses erreurs.
On s'attache aussi à Ben.
Je conseille ce livre à ceux qui ont des sœurs et qui pourrait avoir quelque chose à ce faire pardonner, ce livre est un bel exemple de pardon.

par MARIANE16
Le jour où Anita envoya tout balader Le jour où Anita envoya tout balader
Katarina Bivald   
http://chroniqueslivres.canalblog.com/archives/2016/06/15/33966826.html#c69809421

N'ayant pas lu "La bibliothèque des coeurs cabossés", ce fut ma première lecture d'un roman de Katarina Bivald. Et je ne m'arrêterais pas là car j'ai grandement apprécié ce moment de lecture.

Le jour où Anita envoya tout balader est un roman feel good, un roman qui fait du bien. En ce moment j'affectionne particulièrement les romans de ce genre parce que ce sont réellement des histoires qui véhiculent toujours un beau message.

Ici, il est question d'Anita, 38 ans, elle se trouve un peu à la croisée des chemins, sa fille quitte le domicile familial pour aller à l'université. C'est un choc pour Anita qui concrètement ne sait pas ce qu'elle va faire de son temps libre. Jusqu'à présent elle n'a jamais eu à se poser la question, elle occupait son temps entre son boulot et sa fille.

Ne serait-il pas temps qu'elle pense un peu à elle ? Qu'elle réalise ses rêves de jeunesse ?

Ce roman m'a fait passer un très bon moment. Katarina Bivald met en scène Anita, aucun mal pour nous lectrices de s'identifier au personnage, elle pourrait être n'importe laquelle d'entre nous. Anita se rend compte qu'elle va pouvoir faire ce dont elle a toujours rêvé, mais la route ne sera pas si simple.

Grâce à son ami Pia elle va prendre sa nouvelle vie en main, avec des projets plein la tête. Katarina Bivald met bien l'accent sur les sentiments d'Anita, le départ de sa fille est brutal pour elle, et elle doit trouver un nouveau sens à sa vie, pour ça, elle va devoir faire le point sur ce qu'elle est à l'aube de ses 40 ans. En quelque sorte elle a besoin de mieux se connaître elle-même.

J'ai vraiment adoré la proximité de l'auteure avec ses personnages, elle nous les décrits de bien des façons, elle mise sur leurs qualités humaine dans la quête du bonheur d'Anita. Un des personnages que j'ai fortement apprécié est Nesrin, je pense que pour Anita c'est un soutien supplémentaire, d'autant plus que la jeune femme à presque l'âge de sa propre fille. Anita est un personnage qui a de multiples facettes, celle qu'elle était lorsque sa fille vivait encore avec elle et celle qu'elle veut devenir dans un avenir proche, ce qui la rend parfois très maladroite, et cela créé des situations assez cocasses. Et puis l'amour est au rendez-vous, le personnage de Lukas est adorable, vous verrez je suis sûre qu'il va vous plaire.

L'ambiance du roman est agréable, la découverte de Skogahammar, une ville riche et pleine de chose à découvrir. A certains moments, le roman souffre de quelques longueurs, dans certains chapitres j'ai trouvé qu'il manquait un peu d'action mais ça n'a rien enlevé au plaisir que j'ai pris sur l'ensemble de l'histoire.

Ce roman n'est pas réservé à un public particulier, je le recommande d'ailleurs à toutes sortes de lecteurs, je pense que chacun d'entre nous peut se retrouver dans ce genre d'histoire qui mêle la fiction à la réalité. Le thème prédominant dans cette histoire c'est la réalisation de soi, c'est de trouver un équilibre pour s'épanouir dans sa vie après avoir rempli son rôle de maman.(Dans le cas d'Anita). Ça me fait d'ailleurs pas mal penser à l'avenir, lorsque mes enfants seront grands, à ce que je ferais et partagerais avec mon mari...Ce roman m'a mit du baume au coeur et m'a fait pensé à plein de bonnes choses positives et je n'en attendais pas moins.

Je ne tarderai pas à lire "La bibliothèque des coeurs cabossés" car j'ai vraiment adoré le style de l'auteure et j'ai encore envie de me sentir bien après une de ses histoires :)
Si un jour la vie t'arrache à moi Si un jour la vie t'arrache à moi
Thierry Cohen   
Ce roman est une pure merveille, elle vous plonge dans une histoire invraisemblable qui vous tient en haleine jusqu'au tout dernier mot ! Sachez que vous ne serait pas déçu par cette histoire mais simplement ému avec les larmes au yeux.
Elle vous plonge dans un univers qui pourrait être le votre et se qui vous amène à vous posez diverses questions sur la VIE


par quartz
Entre ciel et Lou Entre ciel et Lou
Lorraine Fouchet   
Ma chronique: http://www.leslecturesdelily.com/2016/04/entre-ciel-et-lou-coup-de-cur-ecrit-par.html

Extrait de mon avis:
"Il manque un temps à ma vie, il manque un temps j'ai compris, il me manque toi, mon alter ego."
Une couverture, un titre, un résumé, des coquillages, une île, la Bretagne... tant d'éléments qui me parlent et qui m'ont donné envie de me plonger dans le dernier roman de Lorraine Fouchet : Entre ciel et Lou.
Je ne vais pas vous faire tout un paragraphe sur tout le bien que je pense de la Bretagne, c'est chez moi, je m'y sens bien, je l'aime, je l'admire, je la chérie... Alors lorsqu'un roman sort en librairie et qu'il parle de cette région -qui est la plus belle soit dit en passant, où l'on y mange les meilleurs gâteaux, des crêpes à tomber, sans oublier les spécialités Bretonnes qui sont juste exceptionnelles, où il y a les plus beaux paysages et les plus mystérieuses légendes, je m'arrête là, la liste est longue...- je me jette dessus parce que je sais que si la personne qui a écrit ce livre connait bien la Bretagne, cela va obligatoirement me plaire. Et là, ce n'est pas que Lorraine Fouchet connait bien la Bretagne, c'est plus que ça, elle lui porte un amour hors pair et elle en parle avec tendresse et sincérité.
Bon ok, je vous ai écrit un paragraphe... oups !
"Tu es partie seule en repérage là où on va après, tu seras là pour m'accueillir. Ne cuisine pas pour moi, ou alors prends des cours là-haut, mon amour."
Lou... cette femme d'une cinquantaine d'années que nous apprenons à connaître à travers ses pensées écrites en italique dans le texte. Lou, décédée dès le premier chapitre, mais qui s'impose comme l'un des personnages des plus charismatiques de ce roman. Lou... Un si joli prénom pour une si belle personne. J'ai beaucoup d'affection pour elle.
Et puis, il n'y a pas de Lou sans Jo, son mari, cet homme un peu bourru, un breton dans toute sa splendeur, un têtu au grand cœur, un amoureux de la vie, un amoureux de l'amour, un homme entier que la vie n'épargne pas avec le décès de sa femme et qui nous touche profondément. On a envie de le prendre dans nos bras Jo, on a envie de lui tendre une main, de le consoler, de lui dire des mots de réconfort. On partage sa peine, sa douleur, nous n'avons pas le choix, c'est écrit comme ça. On l'aime cet homme et ce, dès les premières lignes. [...]

Lire la suite de mon billet ainsi que mon interview de Lorraine Fouchet sur mon blog www.leslecturesdelily.com
L'amour à 200 Km/h L'amour à 200 Km/h
Zoé Davide   
J'ai pris beaucoup de plaisir à ce livre qui relate le quotidien d'Adrian et de son gang de motard et de Marie, lieutenant de police.
Ils n'auraient jamais du se rencontrer mais pourtant…..
En parallèle nous suivons aussi les démélés d'Adrien pour découvrir ce qui est arrivé à Emma, leur jeune amie, pilote émérite qui c'est tuée en moto…
Et également découvrir qui se fait justement passer pour Emma, qui est cette motarde mystère, que veux t'elle??? Mais surtout Qui est elle ?????
Durant tout le livre nous passons d'un personnage à l'autre (Adrian, Marie et toute la team ) mais également d'une enigme à l'autre et c'est peut être ce qui m'a un tant soit peu déranger… pas tant le fait de passer de l'un à l'autre mais le fait que la conclusion arrive trop rapidement
Mais ormis ce "petit point noir" j'ai beaucoup aimé ce livre

par Elina62
Un merci de trop Un merci de trop
Carène Ponte   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/07/un-merci-de-trop-carene-ponte.html

En résumé, que dire à part que c’est le livre parfait pour l’été. Frais, drôle, cocasse, avec un personnage principal assez casse-cou, naïve, mais qui prend de plus en plus d’assurance. A partir du moment où elle dit « merde », on la sent plus épanouie, même si l’événement qui lui tombe sur la tête lui fait très peur. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants et rigolos. Honnêtement, j’ai vraiment, vraiment beaucoup aimé cette lecture, et si je n’avais pas dû me lever ce matin pour aller travailler, croyez bien que j’aurais lu ce livre d’une seule traite ! Alors, qu’attendez-vous, maintenant ??

par just2iine
  • aller en page :
  • 1
  • 2