Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Soran : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le Parfum Le Parfum
Patrick Süskind   
Je m'attendais à un roman long, incompréhensible et barbant, mais c'est raté et j'ai été agréablement surprise. Comme l'à dit une critique :" à chaque page, de nouvelles senteurs", c'était le but non ?

par vagabonde
La Triste Fin du petit Enfant Huître et autres histoires La Triste Fin du petit Enfant Huître et autres histoires
Tim Burton   
Burton est décidément bon dans tout ce qu'il entreprend. Les dessins sont étranges, innovants, et on reconnaît bien le style propre des films dans ce livre. C'est trop court, on en veut toujours plus, mais ce recueil, on peut le dire est sublime. Les poésies de Tim Burton devrait être à apprendre pour les cours ! (on a le droit de rêver...)

par Happy
Rebecca Kean, Tome 4 : Ancestral Rebecca Kean, Tome 4 : Ancestral
Cassandra O'Donnell   
ZERO TEMPS MORT !

Une fois de plus la magie a opéré et je n'en attendais pas moins de cette série.
Rébécca se montre sous un nouveau jour tout en restant elle-même, les liens amicaux dominent dans cet opus et nous font découvrir certains personnages de manière plus approfondie.
Point de vu révélation et action nous ne sommes pas en reste, l'auteur nous plonge dans son univers de la première à la dernière ligne, c'est une des choses qui m'a toujours fascinée avec cette série et ce tome ne fait pas exception. Un autre de ses points forts vient du fait que les protagonistes principaux comme secondaires, ont tous leur importance, ils sont ancrés dans l'histoire et ce, depuis le commencement.
Ajoutez à cela des dialogues sarcastiques et percutants, une Vikaris qui n'a pas froid aux yeux et qui prend son job d'Assayim très au sérieux... hum, divin !
Cette fois-ci le Clan des Muteurs est visé, les victimes s'accumulent et hormis le fait que le ou les tueurs ne laissent pas de traces, le plus dérangeant reste encore la cause de la mort et ce que deviennent les corps.
Pas mal de bouleversements vont secouer le Clan Vampire, Raphaël qui m'avait tant manquée, est davantage présent ( mais se fait encore désirer ), se révèle un peu plus mais pas sans entraîner de nouvelles... difficultés.
Un scénario qui roule à tombeau ouvert, zéro temps mort, une addiction qui monte crescendo - comme si c'etait encore possible ! -... Oui, cette série a tous les ingrédients pour marquer les esprits et se démarquer des autres, elle est incontournable, de la pure Urban Fantasy !

par ccmars
Star Wars - La main de Thrawn, Tome 2 : Vision du futur Star Wars - La main de Thrawn, Tome 2 : Vision du futur
Timothy Zahn   
Quelques années avant L'arrivée du Nouvel Ordre Jedi, en l'an 19
Star Wars - La main de Thrawn, Tome 1 : Le spectre du passé Star Wars - La main de Thrawn, Tome 1 : Le spectre du passé
Timothy Zahn   
Dix ans ont passé depuis la mort de Thrawn, mais on retrouve les héros zahnistes exactement comme on les avait laissés. Le premier tome de cette Duologie à le mérite de ne presque rien dévoiler sur l’intrigue globale, une particularité de Zahn. Je ne regrette personnellement que deux choses : l’idée maintes fois reprise de la résurrection du méchant de l’histoire, même si ce n’est pas exactement le cas ici, (vous comprendrez durant la lecture) ainsi que l'intrigue générale... quoi qu'on en dit, le panache de ce livre ne vaut pas celui de la Croisade Noire.

par neicna16
Rebecca Kean, Tome 3 : Potion macabre Rebecca Kean, Tome 3 : Potion macabre
Cassandra O'Donnell   
Coup de coeur indéniable pour cette série !
Dans ce tome 3 nous retrouvons Rebecca aux prises avec " un problème " - doux euphémisme - concernant les potionneuses.
Un des éléments que j'apprécie le plus, est la justesse des dialogues, directs avec une répartie où l'ironie et les sarcasmes sont maîtres.
C'est dans un rythme effréné que l'auteur nous livre ce troisième opus, nous distillant quelques révélations au passage sur notre Vikaris.
Les démons et potionneuses sont mis à l'honneur dans ce tome, nous faisant un peu regretter notre Magister - Raphael - dont la présence nous fait défaut.
Ce livre réveille un tas d'interrogations, tant sur Rebecca que sur Raphael; quant au dernier chapitre, l'auteur nous laisse dans une attente et un suspense insupportable, nous condamnant des mois jusqu'à la sortie du prochain tome.
BRAVO ! Bien que sensiblement différent des autres, mon addictivité n'a en rien diminué.
Je renouvelle ma confiance en cette série qui conserve une identité et une originalité, chose qui commence à se faire rare sur le marché.

par ccmars
Rebecca Kean, Tome 6 : Origines Rebecca Kean, Tome 6 : Origines
Cassandra O'Donnell   
Je suis mitigée par cette lecture. J'avais adoré les cinq premiers tomes, l'histoire, l'univers, l'écriture... Mais là, j'ai été choquée et terriblement déçue par le nombre d'erreurs qu'il y a dans ce tome, par l'abus de point d'exclamations inutiles (non, lire une phrase qui se termine par !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ce n'est pas agréable du tout et en plus ça fait pas très pro.), par le manque de verbes de parole, puis aussi par le manque de ponctuation par moment. Je suis super pointilleuse là-dessus (et je l'ai dit et redit) parce que c'est gênant d'avoir trois milles point d'exclamation à la fin d'une phrase et c'est gênant de ne plus arriver à suivre un dialogue à cause de l'absence de verbes de parole. J'étais contente de pouvoir l'acheter en avance au Salon du Livre de Paris parce que j'ai patienté trois ans pour avoir une suite mais alors que je pensais que l'auteure aurait apporté un soin particulier à ce sixième tome, je me suis retrouvée avec un tome bâclé et deux fois plus petit que d'habitude (mais là, c'est la faute à J'ai Lu).

Concernant l'histoire, on plonge directement dans l'action qui ne s'arrête pas dans ce tome. Rebecca va devoir affronter plus fort qu'elle et elle va même presque passer l'arme à gauche. Mais notre Rebecca est plus coriace que ça et ramène quelques Vikaris à Burlington.
Alors que dans le tome 5, il y avait déjà pas mal de révélations, là c'est le festival ! On apprend enfin l'origine de Rebecca (même si ce n'est plus un secret pour personne), on sait enfin qui est réellement Raphael (là, j'avoue, Big surprise !) et il se passe un truc exceptionnel pour Beth (mais si vous avez lu un autre résumé qui circule sur le net, vous aurez compris ce qui lui arrive). Bon par contre, c'est un peu dommage qu'il n'y ait pas de grosse bataille à nous mettre sous la dent mais la suite (et sûrement la fin) promet puisque à la fin, on a le droit à un extrait du premier chapitre du tome 7 et les choses risquent d'être explosives !

Rebecca est toujours la même, avec ses méthodes expéditives. Elle n'attend rien de personne et prend ses décisions comme la grande fille qu'elle est, c'est ce que j'apprécie le plus chez elle. Ça et aussi le fait que malgré son assurance, elle est plutôt perdue au niveau de son identité même. C'est toujours les autres qui lui apprennent des choses sur elle et sur son origine et ça doit être super agaçant pour elle de se rendre compte que les autres auront toujours trois longueurs d'avance sur eux. Raphael était un peu absent des derniers tomes parce que Rebecca s'était disputée avec lui mais là, on a un petit retour en force de sa part. Son retour est aussi marqué par le retour d'Ali qui nous avait laissées avec sa révélation sur ses sentiments pour Rebecca. Raphael, Ali, Bruce, Rebecca commence à collectionner les mâles puissants et rien ne nous laisse deviner avec qui elle va finalement finir ! Si elle finit avec un mec parce que la connaissant, elle va peut-être envoyer tout paître et se barrer en France...

En bref, même si j'ai apprécié l'histoire et que j'ai adoré les retrouvailles avec Rebecca, je ne peux vraiment pas dire que c'est un coup de coeur à cause des erreurs qui m'ont perturbé dans ma lecture. J'espère que le prochain tome sera plus soigné et mieux corrigé...

par MissEcho
En attendant Godot En attendant Godot
Samuel Beckett   
"En attendant Godot", est une pièce de théâtre en prose et en deux actes mettant en scène Vladimir et Estragon, deux vieux clochards vagabonds qui croisent la route de Pozzo et Lucky respectivement maître et "esclave", et celle du messager de Godot. Le décor est dépouillé, quasi inexistant, en un lieu indéfini, sur une route de campagne avec un seul arbre. Deux clochards discutent pour tuer le temps, échangent des propos superficiels et plats, ressassent leur malheur et leur ennui. Ils attendent l'arrivée d'un certain Godot qui devrait les secourir et avec lequel ils croient avoir rendez-vous.

Un théâtre de l'Absurde, un nouveau théâtre en rupture avec le théâtre "traditionnel", une pièce qui présente quelques thèmes majeurs : l'absurdité de l'existence (Vladimir et Estragon sont totalement abandonnés et voués à une misère totale), l'immobilité du temps (du premier acte au second, le temps a passé, l'arbre s'est couvert de feuilles, mais ce temps est immobile, rien n'a changé sauf que Pozzo est devenu aveugle), l'inutilité de la mémoire (le passé évoqué par les deux clochards n'ouvre aucune perspective ni sur le présent ni sur l'avenir)... On aime ou on n'aime pas mais il s'agit d'un genre nouveau, une pièce avec son lot de réflexions philosophiques, une lecture intéressante.

par SuperNova
Les Voyages de Gulliver Les Voyages de Gulliver
Jonathan Swift   
J'ai voulu lire ce roman car j'avais adorée le film étant enfant et je n'ai vraiment pas été déçue ! Ce fut même encore mieux ! L'histoire m'a littéralement transportée dans tous les mondes visités par Gulliver, les descriptions y sont précises, réalistes, souvent drôles et la société anglaise de l'époque est évoquée avec beaucoup d'ironie. Les différents niveaux de lecture possibles font que ce roman est accessible à tous, sans réelle restriction d'âge. Notons que pour les plus jeunes une version abrégée existe (mais m'est avis que rien ne vaut l'original).

par Brit
Le Magasin des suicides Le Magasin des suicides
Jean Teulé   
Le premier livre que je lis de Jean Teulé et je n'ai pas été déçu ! Une imagination débordante pour avoir écrit ce genre de livre. C'est drôle, cynique, émouvant, choquant, surprenant... L'auteur nous mène par la main jusqu'aux dernières lignes pour nous la lâcher d'une bien étrange manière.