Livres
515 921
Membres
529 842

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sorceleur, Tome 2 : L'Épée de la providence



Description ajoutée par DarkCutthroat 2016-06-14T15:06:26+02:00

Résumé

Geralt de Riv n'en a pas fini avec sa vie errante de tueur de monstres. Fidèle aux règles de la corporation maudite des sorceleurs, Geralt assume sa mission sans faillir dans un monde hostile et corrompu qui ne laisse aucune place à l'espoir. Mais la rencontre avec la petite Ciri, l'Enfant élue, va donner un sens nouveau à l'existence de ce héros solitaire. Geralt cessera-t-il enfin de fuir devant la mort pour affronter la providence et percer à jour son véritable destin?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 010 lecteurs

Extrait

Il est facile de tuer avec un arc, jeune fille. Il est facile de lâcher la corde en pensant : ce n'est pas moi, c'est la flèche. Mes mains ne portent pas le sang de ce garçon, c'est la flèche qui l'a tué, pas moi.

Mais la flèche ne rêve pas la nuit. Je te souhaite de ne pas rêver non plus, petite dryade aux yeux bleus.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

On continue à suivre les aventures de notre beau sorceleur qui avance dans son périple. Rien n'a changé dans cet univers les monstres sont toujours présents et ceux qui veulent s'en débarrasser de plus en plus rare. Donc Gerlat doit continuer son voyage pour essayer de trouver un endroit où on a besoin de lui.

C'est toujours un plaisir de suivre Geralt dans ses aventures surtout de retrouver Jaskier (Je vous ai dit que je l'aimais?). On retrouve de nouveaux personnages qui auront probablement une grande place dans la suite des événements. Tout continue donc à se mettre en place dans ce second volume.

Le tome 2 est toujours un regroupement de nouvelle, mais les événements ne sont pas aussi liés ensembles que dans le premier tome, on perd un peu le fil rouge. Les nouvelles sont plus longues et donc moins nombreuses. Il y a également moins d'action, mais ça reste un grand plaisir !

J'attends donc avec plaisir le moment où je me replongerai dans cet univers riche et incroyable.

Afficher en entier
Or

Je me suis plongée dans ce deuxième volume du Sorceleur avec délectation. J’adore la plume de l’auteur qui est addictive et qui dénote avec l’univers plutôt moyenâgeux.

J’ai suivi les déboires et autres aventures de ce cher Geralt avec intérêt. Il y a beaucoup d’aventures et même si je connaissais une partie déjà vu avec la série, j’ai redécouvert par exemple l’histoire de la chasse aux dragons avec plaisir.

Geralt est un personnage bourru et attachant. Il dit qu’il ne ressent plus rien, mais le lecteur voit bien qu’il se fourvoie. Il n’y a qu’à voir la bande de trublions qui le suit. Comment ne pas nommer Jaskier d’ailleurs ? Je crois que c’est l’un de mes personnages favoris avec Yennefer (oui, je l’aime beaucoup aussi) et Ciri également…

Comme je le disais, le style est vraiment sympa, ça se lit très bien et on ne s’ennuie pas une seule seconde… Et puis, j’ai découvert qu’il y avait des Hobbits dans le Sorceleur, dont un hobbit joufflu (ça m’a bien fait rire). Concernant le récit, l'intrigue, bien qu'encore découpée sous forme de nouvelles commence à se mettre en place et ce, pour mon plus grand plaisir !

Bref, je pense lire le troisième tome incessamment sous peu.

Afficher en entier
Diamant

On arrive au même niveau que la série, tout est un peu dans le désordre mais j'aime beaucoup, j'ai hâte de lire la suite

Afficher en entier
Bronze

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/

--- Un deuxième volet en-dessous du premier ---

Comme prévu, j’ai poursuivi la saga The Witcher avec le deuxième tome. Je remercie donc les éditions Bragelonne pour cet envoi que j’attendais avec impatience.

Mais si j’ai apprécié le premier opus, je dois avouer que celui-ci ne m’a convaincue qu’à moitié, et pas seulement à cause du style de l’auteur que je trouve toujours aussi lourd par moments. Non, en vérité, L’Épée de la providence m’a paru inégal, raison pour laquelle je vais détailler mon avis pour chaque nouvelle qui le compose.

--- Les Limites du possible et Le Feu éternel ---

Situées au début du livre, ce sont les nouvelles que j’ai le moins appréciées. Je dirai même que je ne les ai pas aimées, car je me suis beaucoup ennuyée. Les Limites du possible a pourtant été porté à l’écran et, bien que ce ne soit pas mon épisode favori, je l’avais visionné avec plaisir. Ceci étant dit, le scénario a été revu pour l’adaptation TV, ce qui pourrait expliquer cette divergence d’opinion entre les deux formats.

Mais que ce soit dans l’une ou dans l’autre nouvelle, Andrzej Sapkowski est constamment dans la surenchère. Les dialogues sont pour ainsi dire interminables, comme si les (trop) nombreux personnages n’avaient rien d’autre à faire que de se lancer dans des tirades inutiles ! En outre, j’ai sûrement loupé quelques sous-entendus ; l’intrigue foisonne de détails superflus, au point que l’on finit par perdre l’essentiel de vue.

--- Un Éclat de glace et Une once d’abnégation ---

La lecture de ces nouvelles fut en demi-teinte. Dans la première, j’ai adoré en apprendre davantage sur Yennefer. Même si elle m’a parfois tapée sur les nerfs, je dois dire qu’elle reste fidèle à l’image que je m’étais faite d’elle. Cependant, j’ai encore une fois trouvé que l’auteur opérait trop de détours.

Quant à Une once d’abnégation, elle retombe dans un schéma plus classique : des combats contre d’étranges créatures. Mais suivre Geralt alors qu’il tue des monstres n’est pas ce que j’attends de la saga – oui, c’est assez contradictoire, je le reconnais. De plus, l’attachement d’Essi pour notre sorceleur m’a paru un peu trop rapide et leurs échanges souvent brouillons. Ceci étant dit, découvrir le peuple des sirènes m’a enchantée !

--- L’Épée de la providence et Quelque chose en plus ---

On en vient maintenant aux nouvelles qui m’ont indéniablement conquise. En vérité, j’y ai retrouvé ce qui m’avait plu dans le volet précédent, à savoir un véritable fil rouge. Il faut dire que l’intrigue est centrée sur Geralt, héros que j’apprécie énormément, et sur Ciri, personnage que j’avais hâte de rencontrer depuis mon visionnage de la série Netflix. La relation entre ces deux-là m’a surprise, car elle est différente dans l’adaptation, mais elle a finalement su me toucher. Ciri réagit comme la gamine qu’elle est malgré sa condition de princesse, néanmoins elle n’a pas un mauvais fond. Et bien sûr, Geralt se laisse attendrir…. Une très belle rencontre à laquelle vient s’ajouter une dryade. Il ne m’en fallait pas plus pour relever le niveau !

Enfin, j’ai été réellement captivée par les hallucinations qui affectent Geralt dans la dernière nouvelle, probablement parce qu’elles abordent à la fois son passé, mais aussi ses craintes et ses espoirs. Et le chemin tracé par la providence !

--- Poursuivre ou ne pas poursuivre la saga ? ---

Pour être honnête avec vous, j’avais décidé de m’arrêter là. Même si j’ai terminé L’Épée de la providence sur une note positive, j’ai une nette préférence pour la série Netflix. Toutefois, Sarah, une passionnée de lecture comme moi, m’a affirmé que le troisième opus était dans la veine des deux dernières nouvelles. Depuis, je doute…

Alors, si vous avez lu la suite, n’hésitez pas à me donner votre avis. Cela m’aidera peut-être à prendre ma décision !

Afficher en entier
Lu aussi

Dans la même veine que le premier tome sur la conclusion de la série.

Saga que je vais continuer

Afficher en entier
Lu aussi

Une aventure par moment complexe de par sa chronologie et son époque (les dialogues et vocabulaire utilisés ne sont pas toujours très clair pour moi), mais chaque "épisode" est très sympathique à lire, il me manque cependant toujours un peu plus de magie ! Bref pour ceux qui ont vu la série, la fin de ce tome correspond à la fin de la saison 1.

Afficher en entier
Diamant

C'est un bonheur de retrouver Geralt de Riv (mais surtout Jaskier !) dans ce second tome avec plusieurs nouvelles qui ne se suivent pas forcément dans l' ordre chronologique.

C'est encore une fois une lecture efficace où le dialogue prend souvent le pas sur la narration - et qui rappelle la tradition des contes oraux.

Andrzej Sapowski reste fidèle à son style d'écriture et c'est ce que j'apprécie dans le Sorceleur ! Le récit décousu est à "recoudre" par le lecteur et chaque partie nous permet de philosopher sur les notions de Bien et de Mal sans qu'aucune morale nous soit donnée.

Habituellement, dans les livres d'heroic fantasy, la vision du héros est très manichéenne et là... pas du tout.

La partie que j'ai préférée est "Une once d'abnégation" Spoiler(cliquez pour révéler)(une belle réécriture de la Petite sirène): je l'ai trouvée très émouvante avec le personnage d'Essi (Petit Oeil) auquel je me suis attachée.

Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Bronze

Je m’attendais à une histoire plus intrigante avec plus de suspens et de revirements. J’ai été déçu. À plusieurs moments de ma lecture, j’avais l’impression de manquer quelque chose, de manquer de notions de l’univers et des personnages. Il me semblait à plusieurs reprises que les personnages parlaient en parabole, comme si l’auteur faisait exprès pour qu’on ne comprenne pas les dialogues et l’essence des personnages.

Afficher en entier
Argent

Si je devais le comparer au premier tome, je l'ai moins aimé. J'ai adoré la premières et les 2 dernières nouvelles mais autant dire que j'ai eu du mal à accrocher a toutes celles du milieu. Dommage car les dernières sont ultra addictives. Plus j'avance dans la lecture de cette saga et plus je suis contente d'avoir préalablement vu la série netflix. Le jonglage temporel est ultra perturbant et peut vite nous perdre. Ayant vu la série j'arrive bien mieux a me replacer les événements dans l'ordre. En tout cas, avec cette fin, j'ai hâte de me lancer dans la suite!

Afficher en entier
Pas apprécié

Après un premier tome satisfaisant, ce deuxième se révèle une véritable déception.

Hormis la première nouvelle, les autres sont sans intérêt, bien souvent ennuyeuses et truffées de dialogues récurrents et sans fin.

Les récits abordent les mêmes sujets, les sempiternelles interrogations philosophiques de Géralt restent sans réponses claires, cela reste trop obscur et allusif, et finalement ne laissent que très peu de place à l'aventure et à l'action, qui pour moi sont des éléments essentiels de la fantasy.

Qu'il y ait de la réflexion ou encore de l'introspection peut bien évidemment s'avérer bénéfique, mais quand c'est au détriment du reste, cela est fort dommageable.

Me concernant, cette saga est terminée.

Afficher en entier

Date de sortie

Sorceleur, Tome 2 : L'Épée de la providence

  • France : 2011-05-20 (Français)

Activité récente

Skam96 l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-03T18:59:43+02:00
Miwhi le place en liste or
2020-07-29T21:43:01+02:00
Lynayah l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-25T14:35:10+02:00

Titres alternatifs

  • Sword of Destiny (The Witcher #2) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 1010
Commentaires 103
Extraits 31
Evaluations 268
Note globale 7.96 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode