Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sorcier : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La grande bible des fées La grande bible des fées
Édouard Brasey   
http://for-ever-dreamer.blogspot.fr/2016/10/la-grande-bible-des-fees.html

Édouard Brasey est un auteur que j'admire, ses talents de conteur me surprennent à chaque lecture. Et une fois de plus, avec La grande bible des fées, je suis émerveillé !

Cette bible, cette encyclopédie même, est un bonheur pour les yeux. La richesse de documentation d'Édouard Brasey est fabuleuse, tout a été minutieusement pensé et ordonné. Ce livre porte bien son nom, car il contient tout ce qu'il y a à savoir sur ces créatures aussi fascinantes que mystérieuses. De plus, l'objet-livre et les illustrations contenues à l'intérieur sont d'une très grande beauté. Rien que pour ça, il mérite qu'on en prenne le plus grand soin. Son aspect fait pensé à ces grimoires un peu jaunies par le temps, à ces contes secrètement gardés.

En lisant cette grande bible des fées, je n'arrêtais pas de me dire qu'il est étonnant de constater à quel point l'imaginaire est présent depuis la nuit des temps. J'ai du mal à comprendre de quoi ont pu découler ces mythes et légendes, mais tout se rapporte finalement à l'homme. Ce livre est purement imaginaire (ou presque), et pourtant il y a un parallèle évident entre les fées et les hommes, entre le fonctionnement de leur monde et le nôtre. Il y a donc des choses à ne pas négliger, certains messages sous-jacents par rapport aux actions de l'homme ou au fonctionnement du système méritent d'être lus avec attention. J'ai eu par ailleurs la sensation d'un rapprochement entre les pouvoirs des fées et la wicca, par rapport aux rituels des saisons par exemple, ainsi qu'un parallèle avec la mythologie nordique.

J'étais émerveillé à chaque page, autant par ce que je voyais que par ce que j'apprenais. Je disais "ou presque" pour le côté purement imaginaire, car certains lieux mentionnés sont bien réels, et l'inclusion des légendes et mythes à l'intérieur de ceux-là rendent l'immersion d'autant plus grande. Les pages consacrées aux fées scandinaves ou celtiques, aux lieux enchantés comme Avalon, au calendrier des saisons ou encore aux fées du zodiaque m'ont enchanté. Certaines parties m'ont pourtant un peu moins subjugué que d'autres, mais dans l'ensemble ce livre est aussi édifiant qu'il est beau artistiquement parlant.

Quiconque aime les fées ne doit pas passer à côté de ce livre, qu'il connaisse un peu ou pas ces créatures merveilleuses, qui elles non plus n'ont pas été épargnées par le destin, mais qui ont pourtant hérité de dons fabuleux et ancestraux.

par Sorcier
La Malédiction de l'Anneau, Tome 2 : Le Sommeil du Dragon La Malédiction de l'Anneau, Tome 2 : Le Sommeil du Dragon
Édouard Brasey   
Dans la lignée du tome précédent, ce livre nous entraîne dans le Midgard mythologique où géants, princesse en fuite et héros se croisent. Les dieux sont un peu moins présents, sauf Odin et Loki qui interviennent toujours dans les affaires humaines et une brève apparition de Frigg et de Thor.
La fin promet un vrai changement pour la suite : [spoiler]Odin, déchu, ne peut plus retourner en Asgard.
[/spoiler]
Toujours aussi agréable en enrichissant de lire Édouard Brasey qui arrive à vous plonger intégralement dans son univers détaillé et poétique. Un petit bémol toutefois : il y a beaucoup de redites par rapport au premier tome, notamment pour tout le fond mythologique. J’ai parfois eu l’impression de quelques copiés-collés (mot pour mot !) entre le tome 1 et celui-ci. En même temps, j’ai lu ces deux tomes de manière rapprochée. Peut-être aurait-il mieux valu laisser quelques mois entre les deux lectures ? En tout cas, j’espère que le tome 3 amènera un peu de nouveauté dans les légendes.

par Zamy
La Bible des Vampires La Bible des Vampires
Édouard Brasey   
Le talent d'Edouard Brasey pour aller au fond des choses n'étant plus a prouvé, je ne surprendrais personne en disant qu'il a fait ce guide un petit bijou a ajouté aux autres de sa collection.

Il a su clairement tiré a profit chaque parcelle des mythes et légendes du vampire jusque dans ses origines et ce dans tout les recoins du monde.

Dans ce recueil qui tient clairement de la bible vampirique vous trouverez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les murmures et histoires de vampires au fil des siècles, ça mais pas que !

Tout au long de l’ouvrage, la plume habile de l'auteur vous fera revenir sur tout ce qu"est" un vampire, pouvoirs, faiblesses, ses apparitions dans le Folklore, dans la littérature, les grands faits qui s'y rapprochent ... Le tout agrémenté de superbes illustrations, faisant de ce livre un must pour tout les passionnés de l'univers du merveilleux, les fans du travail de l'auteur ou encore tout simplement les curieux.
Traité de sorcellerie Traité de sorcellerie
Stéphanie Brasey    Édouard Brasey   
Voici un ouvrage très intéressant sur l'univers de la sorcellerie. Divisé en 3 parties, il présente tout ce qu'il faut savoir sur ces pratiques plus ou moins douteuses, d'hier et d'aujourd'hui.
La 1ère partie se consacre à la sorcellerie au quotidien avec une définition de la sorcière, ses caractéristiques et des informations détaillées sur la manière dont il est possible d'en devenir une...
La 2ème partie s'intéresse à la chasse aux sorcières durant le Moyen Âge et la Renaissance.
Enfin la 3ème partie offre plusieurs longs extraits d'auteurs du 19e siècle.
Ce traité concentre une mine d'informations tout à fait remarquables. Un ouvrage très complet donc, émaillé de 268 illustrations en noir et blanc.
La Malédiction de l'Anneau, tome 1 : Les Chants de la Walkyrie La Malédiction de l'Anneau, tome 1 : Les Chants de la Walkyrie
Édouard Brasey   
Depuis le temps que je voulais lire ce livre, c'est chose faite !! Enfin ! Quelle bonne idée que cette lecture sur le thème de la mythologie lancée par mon club de lecture !

Le prologue de ce premier tome nous raconte comment, Odin, dieux suprême d'Asgard, est entré un court instant en possession de l'Anneau maudit des Nibelungen (qui n'est pas sans rappeler l'anneau maudit de Sauron dans le Seigneur des Anneaux !). Anneau qui déchaîna sur lui et sa descendance. En effet, trompé par Loki, le génie du Feu et de la Ruse, le nain Andvari maudit l'anneau des Nibelungen afin qu'il donne la mort à chacun de ses détenteurs.
Bien des années plus tard, Odin engendre sur terre la puissante lignée des rois du Frankenland. Ces hommes nés de l'essence divine.
Mais lorsque Frigg, épouse d'Odin, frappe la reine du Frankenland de stérilité, condamnant ainsi la lignée terrestre de son époux volage à sa ruine, le dieu suprême fait appel à sa fille préférée, la Walkyrie Brunehilde, afin de contrecarrer les plans de l'épouse bafouée.
Brunehilde prend alors l'identité d'une scalde venue d'une île lointaine afin d'accomplir sa mission et la volonté de son divin père. Cependant, elle devra bientôt choisir entre son statue de guerrière immortelle ou celui de femme de Midgard, la Terre du Milieu, royaume des hommes mortels, mais libres...

Sur la forme, les chapitres sont longs, mais découpés en multiples parties dans lesquelles on suit les aventures et le point de vue de différents personnages. Bien que le personnage principal reste Brunehilde.
De plus, les personnages sont nombreux et les liens de filiation entre eux pas toujours évidents. Du coup, j'ai beaucoup apprécié l'arbre généalogique qui regroupe tous les personnages qui apparaîssent dans le livre ou dont on fait simplement allusion. Mine de rien, cela m'a énormément aidé à m'y retrouver !
Le style d'écriture, quant à lui, est léger, fluide et très agréable. C'est un livre qui se lit vraiment très bien et très vite. L'histoire est tellement prenante que l'on dévore les pages sans même s'en rendre compte.
Et malgré certains passages qui peuvent parfois être un peu dérangeant et bien que l'on sache pertinemment ce qui va se passer par la suite, on ne peut se détacher du livre.

J'ai également beaucoup apprécier le fait que, non content d'écrire un livre sur la mythologie, l'auteur sait réellement de quoi il parle et prend le temps de l'expliquer. Le récit est cadré sur un long passage : le Ragnarök, la chute des Dieux. Avec ce livre, l'auteur nous explique le pourquoi du comment. Quel à été le commencement ? Par quels moyens ? Et tant d'autres questions auxquelles il répond doucement au fur et à mesure que l'histoire se met en place.

On retrouve énormément de similitudes entre ce livre et le Seigneur des Anneaux de Tolkien (pour l'avoir lu récemment, je peux me permettre de faire la remarque !!). Tous deux se sont inspirés de la culture nordique, un pour nous offrir une oeuvre phare dans l'histoire de la Fantasy, l'autre pour nous raconter l'histoire des dieux d'Asgard.
Ainsi, on retrouve l'anneau maudit des Nibelungen et l'Anneau Unique qui, tout deux, apportent ruine et destruction à leur possesseur. De même que, si la Terre du Milieu reste un monde inventé (ou presque) pour l'un, pour l'autre, il est Midgard, la terre des Hommes, un des neufs royaumes qui repose sur Yggdrasil, l'Arbre-Monde. Entre autres...

Bref, vous l'aurez compris, ce livre est vraiment dense et riche de part ses sources et ses explications. Une histoire au destin tragique agrémenté d'un souffle épique et attrayant.
Si vous ne l'avez pas déjà lu et si vous êtes féru de mythologie nordique (ou pas !!) n'attendez plus ! Vous ne pourrez que vous laisser emporter par la magie de ce récit grandiose !

par Fantasyae
Traité de Démonologie Traité de Démonologie
Édouard Brasey   
Une véritable référence en matière de démonologie et d'occultisme, contrairement à ce que la couverture, un peu "théâtrale" pourrait laisser penser. A lire absolument pour tout ceux qui se posent encore des questions sur les démons :)

par Kiaka
La Malédiction de l'Anneau - Intégrale La Malédiction de l'Anneau - Intégrale
Édouard Brasey   
http://for-ever-dreamer.blogspot.fr/2016/03/la-malediction-de-lanneau-integrale.html

Avant toute chose, je tiens à éclaircir un point : il est inutile de comparer cette œuvre au Seigneur des Anneaux, comme j'ai déjà pu le lire. Si le thème de l'anneau fait se rapprocher les deux œuvres, cela s'arrête là, car elles sont vraiment différentes. Édouard Brasey s'est en partie inspiré de la tétralogie de Wagner, qui elle est apparue avant Le Seigneur des Anneaux (saga magistrale au demeurant). Tolkien s'est lui aussi inspiré de la mythologie nordique pour créer "son monde". Mais à la différence de ce dernier, Édouard Brasey a écrit l'histoire de la mythologie Scandinave dans son ensemble, respectant les grandes lignes tout en la remaniant (j'appuie bien sur ce point) ! Donc, autant prendre une saga pour ce qu'elle est, l'apprécier à sa juste valeur et lui rendre l'hommage qu'elle mérite, ce que je vais tenter de faire ici.

Cette saga est absolument fascinante (je pourrais user de pleins d'autres superlatifs) ! Je suis rapidement rentré dans l'histoire, pour ne plus en ressortir. J'ai même eu l'impression de l'avoir finie trop vite.
En décidant de retranscrire cette fabuleuse mythologie en une série de 3 romans (4 à l'origine), l'auteur est parvenu à lui rendre ses lettres de noblesse, bien qu'il ait évidemment dû faire certains choix (impossible de tout insérer ou respecter à la lettre pour une mythologie aussi dense et sujette à diverses interprétations), mais grand bien lui en a pris. Tout en respectant les grandes lignes, l'auteur a su réinterpréter ces légendes, incorporant des histoires dans L'Histoire. J'ai retrouvé avec une immense joie les personnages qui me bercent depuis mon enfance.
Ce que j'ai particulièrement aimé, c'est que j'ai eu l'impression de lire un conte, à la fois héroïque et tragique. Grâce à une superbe écriture, pleine de lyrisme, de poésie et de panache (bien qu'il y aient quelques répétitions parfois dans certains mots), l'auteur a vraiment construit un roman, et non une encyclopédie. Bien que romancée, l'auteur a su insuffler à sa saga un souffle épique, en phase avec l'époque dans laquelle elle se déroule, agissant comme un conteur narrant les légendes de la mythologie nordique. De ce fait, il a évité les clichés du genre, misant sur la psychologie des personnages et leur histoire. Point de manichéisme à l'horizon donc, car quasiment tous les personnages sont gris, et c'est un point fort que je salue.

Les personnages sont vraiment au centre de l'histoire, chacun y a sa place, l'auteur ayant pris soin de bien développer une grande partie d'entre eux.
Tour à tour héros et anti-héros, ils sont tous la proie du Destin, d'une puissance qui leur est supérieure. Même les Dieux sont contrôlés par une force qui les dépasse. L'auteur a, là aussi, évité les clichés, car ces derniers sont faillibles, mortels. Il dépeint des Dieux pas si différents des Humains malgré leur statut divin.
Bien que je regrette la quasi-absence de deux personnages qui pour moi ont leur importance dans les événements mythologiques, il est indéniable que l'auteur a su rendre les personnages dignes d'intérêt, leur donnant un côté très réaliste de par le fait qu'ils sont nuancés. Si beaucoup d'entre eux se révèlent intrigants ou détestables selon les situations (je pense à Loki, qui ne cesse de m'interpeller par sa complexité), le personnage de Sieglinde m'a touché, et j'ai littéralement adoré Brunehilde et Siegfried. Ce dernier n'a, au départ, rien du héros que l'on connait. Son récit est bien amené, l'auteur a pris le temps de s'approprier le personnage et ses différentes facettes. J'ai pris énormément de plaisir à retrouver ce héros que j'aime tant, bien qu'au début il n'en était rien. Malgré son statut de guerrier invincible, lui aussi n'est qu'un instrument dans l'histoire, manipulé bien malgré lui. C'est un personnage qui va pourtant apprendre de ses erreurs, et apparaitre au final beaucoup plus compréhensif qu'il n'y parait.
Quant à Brunehilde... certainement le personnage féminin que je préfère parmi tous ceux que j'ai pu croiser jusqu'à présent. Elle qui a fait le choix de devenir femme et mortelle, tout en gardant sa prestance de Walkyrie. Il m'était impossible de ne pas être touché par son histoire, tout ce qu'elle a vécu et souffert. Forte, implacable, sensible, aimante... elle est beaucoup de choses à la fois. Comme tout le monde, elle a ses failles, mais sait reconnaitre ses erreurs et se révèle plus humaine que la plupart des personnages. Elle est incroyable, fascinante, et plus encore.

Même si l'histoire de la mythologie nordique est sûrement l'une des plus connues, il serait injuste de dire qu'elle n'apporte aucun enseignement, bien au contraire. Il y a tant à dire en fait, car les messages délivrés restent très actuels.
Édouard Brasey a su dépeindre les personnages et les univers avec justesse et précision, rendant le tout très imagé. Les 9 mondes sont tour à tour enchanteurs et horribles, décrits comme des personnages à part entière. Il a pris tout son temps pour poser son récit, expliquant avec clarté la naissance des 9 mondes et les créatures qui les peuplent. De ce fait, son travail de documentation est absolument énorme, car il n'a rien laissé au hasard, réussissant à créer un récit cohérent, pouvant convenir aussi bien aux néophytes qu'aux connaisseurs.
À travers cette histoire, je me suis retrouvé à l'origine du monde, jusqu'à sa chute. Les Dieux apparaissent friables malgré leur grande puissance, car rongés par le doute et les remords (particulièrement Odin), se montrant à la fois héroïques, égoïstes et cruels. De plus, ils ne disposent pas de cette liberté qu'ont les humains. La nature humaine est dépeinte dans ses grandes largueurs, dans ce qu'elle peut avoir de plus beau et de plus vil en même temps, et il y a beaucoup de choses à en tirer.
Mais ce qu'il y a de marquant, c'est que les femmes occupent une place centrale à travers la saga. Ce sont finalement elles qui ont le contrôle des événements, et de ce fait, l'auteur évite encore une fois les clichés et idées reçues.

Je suis admiratif de tout ce que l'auteur a construit. Il est parvenu à créer une saga romanesque qui n'avait pas vu le jour avant lui. Il a su faire preuve de modestie, n'ayant aucune prétention quant à l'œuvre de Wagner, et ça force le respect.
Cette fantastique et épique trilogie, à la fois pleine d'amour, de tristesse et de fureur, restera dans ma mémoire, et mérite amplement les éloges que je lui fais, tout comme à son auteur.

par Sorcier
Traité de vampirologie Traité de vampirologie
Édouard Brasey   
Ce livre bien que difficile à lire peut paraître réel. Il est vraiment écrit à la manière d'une encyclopédie qui nous informerait sur les vampires.

Moi je lit mes livre le soir dans mon lit entre 22h et 3h alor sa fait assez réel.

Je déconseille de faire le même chose pour les âmes sensible : cela peut perturber le sommeil.

par Leïka
La malédiction de l'anneau, tome 3 : Le trésor du Rhin La malédiction de l'anneau, tome 3 : Le trésor du Rhin
Édouard Brasey   
Ce troisième tome est vraiment bon! L'amour, la haine, la vengeance, et une malédiction ; ce livre a tous des sagas légendaires! Edouard Brasey termine cette trilogie en apothéose, où il a remis en page Wagner, et Le Tresor des Nibelung! Cette trilogie, en plus de nous porter en des temps anciens ; et aussi une grande mine d'information sur les légendes et les mythes nordiques qui sont guérent connus!!

par Lily-Ann
Différentes Saisons Différentes Saisons
Stephen King   
hello,
C'est un livre qui reflète assez King....Tous les fans de King peut importe le style que vous aimez chez lui adoreront ce livre...Brillant!!Un livre divisez en 4 histoires tous aussi fantastiques !!!!!
excellent!!!
marquise66