Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de soso3196 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Felicity Atcock, Tome 1 : Les anges mordent aussi Felicity Atcock, Tome 1 : Les anges mordent aussi
Sophie Jomain   
RAFRAICHISSANT & AFFRIOLANT !

Un premier tome réussi sur les Anges et les vampires, livré sur un ton humoristique par l'héroïne.
Féli, la bonne copine sur laquelle on peut toujours compter et qui ne sait pas dire non, est entourée de Daphnée, sa collègue et amie; et c'est ensemble qu'elles se rendent à Londres pour rejoindre le rencard de Daphnée.
Mieux aurait valu que Féli se casse une jambe ce soir là, car c'est au cours de cette soirée que sa petite vie tranquille et monotone va prendre fin.
C'est un livre tout en légèreté qui nous est dévoilé, certains passages sont sexy à souhait, d'autres nous font sourire et d'autres encore piquent notre curiosité quant aux origines et facultés mystérieuses de Féli.
Un livre intéressant et sans prises de tête qui se lit d'une traite et qui me fait m'interroger sur la teneur du second tome.
Une lecture divertissante sans le moindre doute mais toutefois un peu chère.
Cela étant, je SAIS que je lirai la suite ;-).

par ccmars
Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie
Sophie Jomain   
OH MON DIEU !!! Cette explication me fait encore plus aimé ce livre ! Et ne parlons pas du bonus de Noël 2015 !

Voici l'explication de Sophie sur le choix de cette fin ... ( Source : twilight-teamsuisse.blogspot.fr )

[spoiler]"Je refusais que Leith se souvienne d'elle au dernier moment et se dise "purée, on a failli raté des choses". Je voulais qu'il retombe amoureux, vraiment, que le mor-aotrom lui prouve à lui et à elle une nouvelle fois qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, je voulais qu'il redécouvre tout de Hannah, qu'il en soit fou au point de se dire que peu importe si sa mémoire lui fait défaut, seul ce qu'il a devant lui, sa certitude compte. L'éternité avec elle. Et elle, l'éternité pour lui rappeler combien ils s'étaient aimés, combien ils s'aimeraient encore.
Je voulais qu'ils aient une vraie nouvelle chance. Celle que le commun des mortels n'auraient jamais, parce qu'ils ne sont pas le commun des mortels.
C'aurait été si facile de lui faire retrouver la mémoire et tomber dans le ressort bateau du "tout est bien qui finit bien". Non. Ils vont devoir reconstruire. Ensemble. Pour de vrai.
Et ainsi, Leith est encore plus sûr de son amour pour elle. Quant à Hannah... après ça, elle se sent sûrement aimée comme nulle autre femme.
Quant à la Meute, ce n'était pas son histoire, ni celle du Cercle. C'était celle de Grigore, Leith, Hannah et celle des Sutherland. C'est d'ailleurs pourquoi l'histoire se termine là où elle a commencé pour les loups."

***

BONUS : suite des "Étoiles de Noss Head" offerte par Sophie Jomain pour le 25 Décembre 2015.
© Sophie Jomain / Pygmalion
Source : facebook.com/ed.Pygmalion

— Et voilà ! s’exclama M. Broadman en déposant deux mugs fumants devant nous. Chocolat, cannelle et sucre d’orge ! Joyeux Noël, les enfants !
Je le remerciai d’un sourire qui voulait tout dire et, impatiente d’y goûter, je me saisis de ma tasse avant de la porter à mes lèvres.
— Prenez garde à ne pas vous brûler, ajouta-t-il avant de s’éclipser.
J’avalai une gorgée, deux puis trois, et fermai les yeux de délectation. Il n’y avait que chez Broadman qu’on trouvait des boissons de Noël aussi délicieuses.
— Ah ! J’adore Noël !
Leith s’empara de son mug et pinça les lèvres.
— Fête commerciale…
Oh, je savais bien ce qu’il en pensait. Mais je m’en moquais. Moi, j’adorais ça !
— Tu n’es qu’un grognon ! D’ailleurs, tu ne m’as toujours pas dit ce qui te ferait plaisir.
Il s’en amusa.
— Et toi ?
Excitée comme je l’étais à l’idée de fêter Noël, j’embrayai sur la longue liste de cadeaux auxquels j’avais pensé. Il siffla.
— Rien que ça ! s’esclaffa-t-il.
J’éclatai de rire, puis redevins sérieuse.
— Mais toi, Leith, qu’aimerais-tu ? Dis-moi…, insistai-je en terminant mon chocolat chaud.
Son petit sourire en coin faillit me faire fondre.
— La réponse est sous ton nez.
Décontenancée, je fronçai les sourcils. Alors, mon attention fut attirée par l’inscription au fond de ma tasse.
« All I want for Christmas is you
Will you marry me? »
J’en perdis tous mes moyens.
— Par l’Esprit…
Le cœur battant, je levai la tête vers Leith. Il me mangeait des yeux. Puis, sans cesser de me regarder, il plongea la main dans sa poche et en sortit un anneau argenté serti d’un diamant.
— Veux-tu être ma femme, Hannah ?
En cinq ans, notre relation avait atteint des sommets, tout ce par quoi nous étions passés nous avait davantage renforcés, rapprochés, nous nous aimions plus que jamais, alors les larmes affleurèrent.
— Par l’Esprit ! Oui ! Oui !
La bague qu'il glissa le long de mon doigt fit de moi la femme la plus heureuse du monde.
Leith était l'homme que j'aimais.
Ma moitié. Mon double. Mon âme.
Mon éternité.[/spoiler]

par MissNaais
Felicity Atcock, Tomes 1 & 2 : Les anges mordent aussi / Les anges ont la dent dure Felicity Atcock, Tomes 1 & 2 : Les anges mordent aussi / Les anges ont la dent dure
Sophie Jomain   
Après le coup de cœur qu'a été pour moi les Etoiles de Noss Head, je ne pouvais pas passer à côté de Felicity Atcock. Malheureusement, j'ai beaucoup moins apprécié cette série, portée sur le sexe et le gore.

La plume de l'autrice est toujours aussi sublime (j'en suis vraiment fan), l'humour toujours aussi excellent et les intrigues sont très intéressantes, mais le problème vient des personnages. J'ai éprouvé bien peu de sympathie pour eux, que ce soit pour l'héroïne que pour les deux hommes. Cela s'est néanmoins arrangé dans le deuxième tome, en découvrant le passé de Stan et l'identité du père de Felicity.

L'absence de romance se fait sentir à mon goût. En effet, ça manque d'émotions entre les personnages de genre opposé ; on ne peut pas appeler la relation Feli/Terrence et la relation Feli/Stan des romances puisque tout est porté sur le sexe. J'ai d'ailleurs peu apprécié le fait que Feli écarte les cuisses dès que l'un des deux garçons claquent des doigts, d'autant plus qu'ils se montrent plutôt odieux envers elle. Il faudrait vraiment que l'héroïne s'affirme et apprenne à dire non !

Malgré ces quelques points négatifs, je lirai tout de même la suite de cette saga. La fin du tome 2 et les intrigues fascinantes m'ont donné envie de connaître le fin mot de cette histoire.

par Panthera
Felicity Atcock, Tomes 3 & 4 : Les anges sont de mauvais poil / Les anges sont sans merci Felicity Atcock, Tomes 3 & 4 : Les anges sont de mauvais poil / Les anges sont sans merci
Sophie Jomain   
J'ai apprécié ce double volume tout autant que le premier. De nombreux rebondissements et de nouveaux personnages donnent un rythme soutenue à la lecture, du coup, on ne s'en lasse pas.
Malgré ses quelques déboires, Stanislas reste mon personnage préféré.

par Audrey81
Felicity Atcock, Tomes 5 & 3.5 : Les anges battent la campagne / Les anges ont la mort aux trousses Felicity Atcock, Tomes 5 & 3.5 : Les anges battent la campagne / Les anges ont la mort aux trousses
Sophie Jomain   
Comme pour les précédents Felicity Atcock, j'ai trouvé l'histoire longue à démarrer. Mais une fois qu'on est plongé dans l'action, tout s'enchaîne à un rythme effréné avec son lot de rebondissements et de révélations. Sauf que ce cinquième tome était à la limite de ce que je peux supporter niveau trash. Si ça avait été pire, j'aurais pu abandonner ma lecture. Heureusement, ça n'a pas été le cas, et l'autrice a offert à ses lectrices un final aussi surprenant que bouleversant. Je ne m'attendais pas du tout à la mort de ce personnage, les mouchoirs ont été de mises.

Quant au crossover avec Maxime Gillio, c'était amusant. On voit bien que les deux auteurs se sont éclatés à l'écrire. Sauf qu'au final, il ne sert pas du tout l'histoire de base.

par Panthera
Pamphlet contre un vampire Pamphlet contre un vampire
Sophie Jomain   
Le livre est très agréable, il convient tant aux adolescents qu'à un public plus âgé, qui appréciera l'humour mordant ( le pamphlet est jubilatoire!) et les situations cocasses.
Satine, 17 ans, caractère bien trempé avec un sens aigu du sarcasme, décide de partir en croisade contre les romans à la mode, les twilight et autre littérature sentimentale sur les vampires. Ce qui n'était qu'un simple coup de gueule, pour changer les idées de son amie accro à "Ed", devient une vraie guerre de tranchée où les pro et anti vampires se déchaînent.
Au milieu de vampires très remontés et d'amoureux de longs crocs, l'héroine, avec son ironie décapante et son côté passionaria, va connaître dans le désordre une histoire d'amour compliquée, pas mal de doutes, des vampires sanguinaires et vengeurs...
Entre les rebondissements et l'humour caustique, c'est donc un roman très frais, qui se dévore d'une traite, avec une mention spéciale pour un genre largement à la mode qui sait se moquer de lui même et du fantasme du vampire.


par Celma95
Quand la nuit devient jour Quand la nuit devient jour
Sophie Jomain   

★ Quand la nuit devient jour ★
Alors par où commencer !
Il vous transpercera de toutes parts triste et foudroyant.
Je me suis mis dans la peau de Camille il ne m'a pas fallu longtemps pour mis plonger connaissant cette sensation [le mal être] qui nous ronge tel un cancer.
Je me suis vue à travers ses lignes .
Un véritable choque émotionnel donc ma grande émotion en ressortant de se livre mes larmes ont beaucoup coulé .
Déchirant juste encore une chose .
À lire absolument...
Mon coup de cœur 2016 dans cette catégorie.
Mon livre préféré dans toute ma bibliothèque ❤️
Les 100, Tome 1 Les 100, Tome 1
Kass Morgan   
Un bon livre mais pas assez d'action, il manque de rythme.
De plus j'ai fait l'erreur de commencer à regarder la série TV avant d'attaquer la lecture, du coup, je préfère 100x plus la série que le livre.
Dommage

par Adèle
Divergente raconté par Quatre édition augmentée Divergente raconté par Quatre édition augmentée
Veronica Roth   
Après voir lu la saga Divergente, j’avais aussi lu la première version sortie de ce roman. De nouveau, j’ai replongé ici dans cet univers particulier où ce sont les factions qui régissent le monde. Et, encore une fois, je suis tombée amoureuse de Quatre, de ses forces comme de ses faiblesses et j’ai relu avec plaisir les passages de sa vie que j’avais découvert l’année dernière.

Je vais donc surtout m’attarder sur les bonus de cette version augmentée. Ceux-ci présentent tout d’abord un entretien avec l’auteur qui s’intéresse à l’univers comme aux personnages et à la conception de ces deux derniers, ce qui nous permet de comprendre la manière dont a fonctionné Veronica Roth pour créer son récit. On y apprend autant sur l’auteur que sur sa manière d’écrire et sur son univers, ce qu’elle a essayé de faire à travers lui et ce qu’elle pense y avoir inclus. C’est une partie intéressante pour les lecteurs qui permet de comprendre certains choix, d’autant plus dans le reste des bonus puisque nous nous intéressons ensuite aux origines du roman qui est passé de la voix de Quatre à celle de Tris.

Veronica Roth explique donc ses choix pas à pas et dévoile aussi les brouillons de Divergente, nous permettant de constater par nous-même l’évolution de la série et nous donnant le droit par la même occasion de lire le texte à ses touts débuts. J’ai particulièrement apprécié l’évolution de Caleb qui a droit à tout une partie centrée sur lui et sur les origines de son personnage. Pour moi qui trouve régulièrement que mes personnages n’en font qu’à leur tête, je suis toujours soulagée lorsqu’un auteur dit la même chose ! Et constater l’évolution de Caleb remet en question des personnages qui ne devaient être que des faire-valoir mais qui gagnent en intensité car l’intrigue l’exige, sans que l’auteur l’ai parfois vu venir. L’avant/après de ce passage m’a vraiment beaucoup plu !

L’avant-dernière partie est une analyse psychologique de la façon dont notre cerveau évalue la peur, dans la saga Divergente en particulier, réalisée par un docteur en psychologie. Très intéressante au niveau des connaissances qu’elle apporte, cette étude met en valeur la manière dont la peur s’inscrit en nous et les activités à réaliser pour essayer de la combattre.

Quant à la fin, elle nous présente Nathalie Prior et j’ai adoré ces passages nous permettant de mieux comprendre cette adolescente que nous ne rencontrons que devenue femme et mère. Une plongée dans le « avant » Divergente que j’ai trouvé passionnante.

Un petit mot aussi sur cette couverture que je trouve magnifique ! Et sur la petite surprise sur le rabat❤

par Rinne
Une maman pour Noël Une maman pour Noël
Nora Roberts   
Un roman que je voulais vraiment découvrir, car je trouvais la couverture rigide très jolie et puis, je commence à bien apprécier l'auteure. Et ce tome ne fait pas exception...

L'histoire est celle de deux jumeaux de six ans qui souhaitent avoir une Maman pour Noël et donc une amoureuse pour leur père qui les élève en célibataire depuis son divorce. Un jour, une nouvelle professeure de musique, nommée Nell Davis, va faire son apparition dans leur vie...

Dès les premières pages, j'ai été plongée dans cette histoire toute mignonne. Je trouve que la relation entre Mac et Nell allait un peu trop vite à mon goût. J'aurais voulu que cela tourne plus autour d'eux qu'autour des jeunes jumeaux, Zeke et Zack. Il est vraiment que c'est une histoire courte, mais j'aurais voulu plus de séduction dans leur relation, plus de moment tous les deux... Donc je me sens un peu frustré par cette lecture, même si elle m'a permise de passer une bonne soirée.

Et la fin m'a également frustrée, car elle est trop rapide... J'aurais voulu quelques chapitres supplémentaires pour voir comment évolue la relation entre Nell et Mac.

Nell Davis est une jeune professeure de musique, qui n'a pas vraiment d'autres buts dans sa vie que de rendre heureux les enfants qu'elle entraîne lors de ces chorales. Je dois dire que c'est un personnage assez cliché dans ce genre de romance, mais cette formule marche vu que je me suis attachée à elle très rapidement. J'aurais peut-être voulu en savoir plus sur elle et son passé, mais c'est une romance plutôt rapide, alors cela semble normal.

Mac est un père divorcé qui élève seul ces jumeaux de six ans. Ils sont sa priorité absolue et il refuse de s'attacher à une femme si cela peut leur faire du mal... Quand il rencontre Nell, il ne va pas tomber amoureux tout de suite, mais cela va finir par arriver. Cependant, il a toujours peur de faire du mal à ses enfants, donc il refuse toujours de s'engager... J'ai bien aimé Mac, qui est un père vraiment attentionné. Mais comme pour Nell, j'en aurais voulu plus le concernant. C'est une lecture pleine de frustrations finalement !

Le style d'écriture est toujours aussi descriptif. J'aime la plume de Nora Roberts et j'ai toujours un plaisir à découvrir ces petites histoires. Je pense en acheter plus en cette année 2019 !

En général, une histoire toute mignonne, mais aussi frustrante par sa taille...

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2019/01/maman-pour-noel-de-nora-roberts.html