Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Soso83 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Dirk & Steele, Tome 1 : L'oeil du tigre Dirk & Steele, Tome 1 : L'oeil du tigre
Marjorie M. Liu   
un histoire sympathique à lire, n'est pas exceptionnel mais j'ai bien aimé quand meme. l'heroine manque un peu de piquant mais je pense qu'au fil des tomes ça doit etre bcp mieux. Donc je vais devoir vérifier ça, allons y pour le tome 2. ah il s'agit de l'histoire de déla qui devient la maitre d'un hari(elle aurait pu trouver un prénom plus sympas) tigre garou qui est enfermé comme géni dans une boite. parallèlement déla subit quelques attaques et hari va l'aider à survivre, voilà!

par anne7777
Incarceron Incarceron
Catherine Fisher   
C'est un livre pour les bon lecteur car il faut être assez accrocher mais il est d'autant plus attachant de mon point de vue. J'aime bien les changements de point de vue entre Claudia et Finnois et leurs aventures qu'ils vont partager ensemble dans des monde radicalement différents. J'adore aussi les descriptions des paysages du monde extérieure et du monde à l'intérieure de la prison.
Cette série est vraiment bien malgré qu'il n'y a que 2 tomes.

par Soso83
Incarceron, Tome 2 : Le Cygne Noir Incarceron, Tome 2 : Le Cygne Noir
Catherine Fisher   
Vraiment super et épuré être même mieux que le premier. Les points de vue change presque à chaques chapitres nous plongeons un coup dans l'atmosphère lumineux du monde extérieur ou dans à prison ou teigne le chaos. La fin est quand même un peu troublante et quand même légèrement décevante.
Sinon c'est un très bon dernier tome.

par Soso83
Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
Ce livre change vraiment des autres que j'ai lu car on a le point de vue d'un garçon. La magie va vite nous emporté, celle de l'amour mais aussi des enchanteurs.
Pour ceux qui veulent du changement, allez le lire!

par Soso83
Les Enchanteurs, Tome 2 : 17 lunes Les Enchanteurs, Tome 2 : 17 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
Tout ce complique dans ce tome mais il ne reste pas pour autant magnifique et très accrocheur!
Dommage que Lena et Etan ne sont pas souvent ensemble dans ce tome. La fin reste l’élément le plus beau du livre!


par Soso83
Les Enchanteurs, Tome 3 : 18 lunes Les Enchanteurs, Tome 3 : 18 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
Intense. Dévastateur. Palpitant. Voilà ce que je retiendrais de 18 Lunes. Je viens juste de le finir et j'en suis complètement retourné. Écrire un avis cohérent après une telle lecture risque d'être coton... Ce roman, je ne l'ai pas adoré, j'ai fait plus que ça. J'ai totalement succombé à son histoire, à ses personnages et à son univers.
Ouaw. Quelle lecture, franchement. J'avais vraiment hâte de retrouver Ethan, Lena, Link, Ridley, Liv et tous les autres protagonistes. Maintenant que je les ai quitté, j'ai une boule au ventre... Et ce n'est rien comparé à ce que je ressens quand je me dis que je ne plongerai plus dans l'atmosphère unique et palpitante si propre au roman avant l'année prochaine. Parce que c'est vrai, je dois bien me l'avouer, je suis tombé amoureux du sentiment que me procure cette saga... Vous savez, cette sensation de fondre dans chaque page, dans chaque mot, d'être ancré dans l'histoire à peine le roman effleuré. J'avais l'impression de créer des murs encore plus épais que d'habitude autour de moi quand je lisais pour m'enfermer dans l'intrigue si exceptionnelle de 18 Lunes.
Car oui, ici l'intrigue nous étreint sans peine pour nous rendre accro au livre. Pourquoi ? C'est très simple... J'étais déjà fan de la saga après avoir lu 17 Lunes. Je ne pouvais plus attendre pour en lire la suite. J'avais peur qu'en en attendant trop de 18 Lunes, je risquerais d'être déçu. Hé bien en fait, c'est le contraire qui s'est produit. Quel bonheur de lire ce roman. On retrouve Ethan et Lena après les terribles épreuves qu'ils ont traversé suite à l'Appel de celle-ci pendant sa Dix-Septième Lune, et ils sont toujours aussi fous amoureux l'un de l'autre. Sauf qu'après un temps d'accalmie, les choses à Gatlin - comme dans la vie d'Ethan - ont pris une très mauvaise tournure.
En effet, il semblerait que l'Apocalypse soit en train de frapper de plein fouet la petite bourgade tranquille. Entre vagues de chaleur intense, l'apparition d'une infinité de criquets, sécheresses, et le fait que certains Enchanteurs commencent à perdre leurs pouvoirs, aucun de ces signes ne permet de prévoir un avenir certain pour le couple... Et les innocents qui vivent dans le village. Mais qu'est-ce qui cause ces mystérieux changements ? Qui, ou quoi, est à l'origine de tant de bouleversements ? C'est ce que vont tenter de découvrir nos deux personnages principaux, entourés d'Amma, de Macon et de leurs amis.
Mais ce n'est pas tout ! Quelques changements se sont aussi opérés sur deux personnes : Ridley et Link. Haaa ces deux-là, qu'ils m'ont fait rêver ! Entre Link qui est devenu un Incube et Ridley qui a perdu ses pouvoirs de Sirène, ils forment au début du livre un vrai petit couple. Puis quelle joie de les retrouver ! Surtout Link. Il m'aura fait sourire tout le long de ma lecture. Entre la découverte de ses pouvoirs, sa nouvelle popularité auprès des filles et son amour touchant pour Ridley, Link prend de l'épaisseur et devient un personnage touchant et émouvant.
Il en va de même pour Ethan et Lena... Halala, je venais à peine de les découvrir que j'étais déjà emporté dans l'histoire. Ils forment un couple magnifique, attachant et attendrissant. Leur passion transpire presque du livre. A eux deux, ils m'ont fasciné de par leur amour et par la complicité qui les unit. Je ne sais même plus combien de fois j'ai frissonné en lisant les passages dans lesquels ils étaient seuls. A vivre leur idylle, à s'aimer en paix. Jusqu'à ce que tout se corse. Jusqu'à ce que frappe le chaos.
Je dois préciser que le titre VO, Beautiful Chaos, colle parfaitement à 18 Lunes. Nous sommes submergés par le désordre le plus total. Tout a été chamboulé par l'Appel de Lena et ses pouvoirs. L'Ordre des Choses va devoir être revu totalement. Et tant que cela n'aura pas été fait, c'est le chaos et la destruction que tout le monde devra affronter. Lena et Ethan vont donc devoir se battre pour leur survie. Ils vont devoir affronter les choix qu'ils ont fait. Assumer les conséquences de ces derniers. Et comprendre quels sont leurs rôles au sein de cette catastrophe.
18 Lunes est donc un roman qui va tout remettre en question, mais c'est également un ouvrage qui nous permet de remonter le temps et d'en apprendre plus sur des protagonistes encore peu exploités. C'est ainsi que le passé de Sarafine, la mère de Lena, va nous être révélé. Il s'avère qu'avant de devenir Ténèbres, elle était une femme aimante et pleine de Lumière. Enfin, je vais vous laisser découvrir tout ça par vous même, ça vaut le coup.
C'est donc dans ce monde palpitant et à couper le souffle que nous traversons le coeur d'une intrigue frappante et marquante. J'ai complètement fondu pour 18 Lunes... J'adore son univers, les impressions qui sortent du livre, la foultitude de sentiments que tous les héros nous permettent de recevoir. Mais tout cela ne représente qu'une petite partie des sensations que j'ai ressenti face à ce que j'ai éprouvé pendant ma lecture des dernières pages. Là, j'ai réussi avoir les larmes aux yeux et le coeur serré voire même brisé.
Oui, la fin de 18 Lunes est aussi captivante que son contenu : elle provoque le chaos en nous. Je ne me rappelle même plus de ce que l'on m'a dit pendant que j'arrivais au terme de ma lecture. Et je suis sûr que j'ai répondu, en plus... Mais... Comment vous dire... Comment retranscrire les explosions d'angoisse et de fascination qui ont pris possession de mon estomac et de ma gorge face aux ultimes pages ? Je peux juste vous dire que la fin m'a tué. J'en soupire encore... Comment est-ce possible ? Et surtout, comment vais-je faire pour attendre la suite ? Je pense que c'est officiel, patienter pour 19 Lunes va être de la torture pour ma petite personne.
Je pense ne plus rien avoir à ajouter. 18 Lunes, c'est un livre magique, prenant, passionnant et renversant. Que ce soit ses héros, son atmosphère, son histoire ou son chaos le plus total, tout n'est que pur plaisir à découvrir. Puis la fin... Argh, je n'ai pas de mot pour la décrire. Et cette romance entre Ethan et Lena... J'en ai la chair de poule. Bref, j'arrête d'épiloguer. Achetez-vous ce livre. Un point c'est tout.

http://wandering-world.skyrock.com/3039935877-Le-Livre-Des-Lunes-Tome-3-18-Lunes.html

par Jordan
Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes
Kami Garcia    Margaret Stohl   
J'étais impatiente d'enfin lire ce dernier tome !
Première impression en boutique : déception. Je m'attendais à un nouveau bon pavé comme les trois premiers. Et là... Il me paraît vraiment minuscule. Bref, la déception ne dure pas longtemps puisque qu'à peine sortie je me plonge dans le résumer et souris, impatiente de démarrer la lecture.
Après lecture, mon avis est mitigé. D'un côté, j'ai adoré car la boucle est bouclée, c'est-à-dire que toutes les questions qui restaient en suspend dont réglées d'une manière ou d'une autre (surtout, mon coup de cœur a été qu'elles pensent à enfin nous révélait ce que fabriquait Link à 9 ans dans la cave d'Ethan !). Ensuite, nous retrouvons tous nos personnages favoris avec plaisir, entre autres, Rid, Link, Macon, John, Liv, Reece et d'autres (en particulier une), dont je ne dirais rien pour vous laisser la surprise.
Ce que j'ai un peu moins aimé c'est tout se passe très vite. On a peine le temps de réaliser que quelque chose s'est passé que tout est déjà terminé. En fait, il se passe énormément de choses dans ce tome, peut-être trop car finalement, on se retrouve presque noyés sous les informations. Il fallait, certes, tous ces éléments pour conclure la saga, mais dans ce cas il aurait peut-être fallu l'allonger un peu.
Cela dit, j'ai beaucoup aimé le dénouement de toute cette histoire. Bien que le style des auteurs - que j'aime toujours autant - a été un peu plus épuré, elles n'ont rien laissé au hasard et on trouvé la façon de lier tout ça et de nous offrir une excellente fin - certes peut-être trop rose mais, après tout, qui n'aime pas ça ?
Bref, la fin de cette sage fiche tout de même un sacré coup et ça laisse une étrange sensation lorsqu'avec la page de fin nous réalisons qu'il n'y aura plus de nouveau voyage à Gatlin...

par Eoria
Le Prince d'Eté Le Prince d'Eté
Alaya Dawn Johnson   
http://wandering-world.skyrock.com/3155780714-Le-Prince-d-Ete.html

LE PRINCE D'ÉTÉ est un récit obsédant. Une fois le roman refermé, on en garde un sentiment perdu entre la confusion et l'exaltation. En lisant la dernière page, j'étais complètement déboussolé. Cette histoire sort totalement des sentiers battus. L'auteure ne se gêne absolument pas pour nous en faire voir de toutes les couleurs, et c'est tout simplement grisant. LE PRINCE D'ÉTÉ est une lecture qui marque et qui nous laisse un drôle de goût dans la bouche. C'est un roman décalé et comme aucun autre, dans lequel Alaya Dawn Johnson prend énormément de risques. Je peux facilement comprendre les critiques, puisque pas mal de choses restent quand même très floues, mais, personnellement, j'ai été très agréablement surpris par cette intrigue tellement spéciale et tellement prenante. Je pense que LE PRINCE D'ÉTÉ fait parti de ces récits qu'on aime ou qu'on déteste, il n'y a pas de juste milieu possible, et j'ai énormément de chance de faire parti du premier cas de figure.
Rien qu'en quelques pages, l'auteure nous permet d'immerger complètement dans son récit. Nous suivons June, une jeune femme vivant à Palmares Três, une ville futuriste gouvernée exclusivement par des femmes. Le tout se déroule dans un univers très poussé technologiquement parlant, avec lequel il est assez compliqué de se familiariser au premier abord. Je dois bien reconnaître qu'il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour me faire à toute la culture dont nous fait part l'auteure dans la première partie de l'histoire. C'est réellement un monde tout entier auquel nous sommes confrontés, et pas seulement au quotidien de quelques personnages. Nous avons le droit à énormément de mouvements, de descriptions de lieux et d'instants mêlant cérémonies sacrées et retrouvailles passionnées. Le truc, c'est qu'on a tellement l'impression d'être plongés corps et âme dans le récit qu'il devient quasiment impossible d'en ressortir. Une fois pris au piège, difficile de ne pas se laisser aller. Palmares Três est une ville qui m'a ensorcelé et qui m'a pris aux tripes, et dont la société à la fois énigmatique et si moderne m'a complètement subjugué. J'ai adoré voyagé avec June, Enki et Gil dans cet univers imaginé à la perfection.
En parlant de ce trio, d'ailleurs, j'aimerais vous parler de leurs personnalités. Seigneur, qu'ils m'ont touché !!! June est une adolescente rebelle et déterminée, à la fois passionnée d'art et une jeune femme bien décidée à renverser l'ordre établi. Suivre l'intrigue à ses côtés à été un véritable plaisir. Elle est complètement différente de toutes les héroïnes YA que j'ai pu découvrir jusqu'ici. Ses réflexions, ses sentiments et ses moindres faits et gestes m'ont pris de court. Je ne m'attendais pas à rencontrer une héroïne aussi décalée et forte. Son meilleur ami, Gil, est le protagoniste qui m'a le plus ému dans cette histoire. C'est une jeune homme très séduisant qui possède de nombreuses failles dont il ne se cache pas. J'ai beaucoup aimé les moments où il livrait ses émotions à June. Leur amitié est pure et sincère, et nous paraît irrémédiablement vraie et humaine. Leur duo est poignant et adorable, et je réalise qu'il me manque déjà. Enki, quant à lui, est un personnage complètement... Je ne sais... Je n'ai pas vraiment de mots pour le décrire. Un mélange d'étrangeté, de magnificence, d'humanité brute, d'extravagance et de singularité. Je ne parviens vraiment pas à mettre des mots sur les sensations qu'il m'a fait ressentir. C'est un des protagonistes les plus uniques et les plus renversants que j'ai jamais connu. Le triangle qu'ils forment avec Gil et June m'a totalement déstabilisé. Il y a tellement de mots muets et d'instants gorgés d'intensité et de destruction entre eux qu'il est impossible de rester de marbre en les lisant. Ouaw ♥
Je pense que, dans le fond, ce qui rend ces personnages aussi spéciaux - et surtout concernant June et Enki - ce sont les aventures qu'ils vont connaître ensemble. Alaya Dawn Johnson nous livre ici deux héros passionnés d'art. Une passion qui va les mener dans leurs derniers retranchements. C'est juste un truc de dingue. J'en ai pris plein la tête en voyant à quel point leur passion tournait à l'obsession, puis à la dévastation. C'est juste... ouaw quoi. June et Enki sont deux protagonistes ULTRA complexes et ambigus, qui m'ont vraiment ( mais vraiment ) perturbés. Les expériences qu'ils vont vivre ensemble m'ont coupé le souffle. Il y a un truc chez eux qui frôle la folie. Qui frôle l'autodestruction. Qui frôle le malsain. Et pourtant, on ne peut pas s'empêcher d'en redemander. C'est monstrueux. C'est exaltant. C'est enivrant. C'est dévastateur. Toutes les émotions qu'ils ressentent l'un pour l'autre sont brutes et pures. Je n'arrive, une fois de plus, pas à trouver mes mots, et j'en suis le premier dérangé, vu que je n'ai absolument pas l'habitude d'éprouver cela en écrivant une chronique. Je crois que ces deux personnages m'ont profondément marqué, tout simplement. Ils ont laissé une trace indélébile quelque part en moi, de part leur force, leur passion, leur amour et leur détermination.
Niveau rebondissements, on ne s'arrête jamais. L'auteure sait exactement où elle veut nous emmener. Elle a bâti un univers entier et parfait, par lequel plus d'une personne sera surprise. La sexualité est un thème omniprésent, auquel je ne m'attendais pas à être confronté au départ. Certains seront mécontents, d'autres diront que c'est n'importe quoi, mais, personnellement, j'ai beaucoup aimé ce côté de l'intrigue. Non pas parce que l'érotisme me plaît, mais parce qu'il ne fait qu'ajouter de la profondeur et de la vraisemblance à ce récit déjà bourré de magnificence. Les surprises s'accumulent sans cesse et, bien que nous connaissons dès le départ la fin de l'intrigue, on espère sans arrêt que les choses changent. June, Enki et Gil nous font vivre un périple marquant et exceptionnel, dans lequel les coups de théâtre s'entrechoquent encore et encore. Les dernières pages débordent d'émotions et de révélations que je n'avais pas vu venir. Il faut s'accrocher émotionnellement parlant, puisque l'auteure passe sous silence certains évènements, ce qui ne fait qu'empirer la tension déjà bien présente. Le truc, c'est que beaucoup de personnes risquent d'être insatisfaites par tous ces instants assez flous et pas assez approfondis. Mais regardez-moi ! Moi qui adore tout savoir, je dois bien avouer que l'auteure maîtrise assez bien son histoire pour ne pas me frustrer, alors qu'un paquet d'explications manque. Mais tout est tellement prenant et tellement déchirant que ces "silences" ne font qu'augmenter l'aspect dramatique de l'intrigue. Et j'ai adoré ça ♥
La plume de l'auteure est également extraordinaire. Tout au long de l'histoire, j'ai été subjugué par chaque mot. Ce monde qui s'offre à nous est tout simplement hors-du-commun. Il pullule de sons et d'odeurs, de sensations corporelles et de touchers brûlants. Nous découvrons ici un univers qui cache toujours des secrets, mais qui sait aussi se sublimer pour nous en mettre plein la vue. J'ai eu, à de très nombreuses reprises, des milliards d'étoiles dans les yeux. Tout est tellement vibrant, tellement attirant, tellement retentissant et tellement incandescent... C'est fou ♥ Merci Alaya Dawn Johnson pour vos mots forts et puissants, plein d'émotions et de découvertes.
Concernant la conclusion du roman, je pense que c'est le seul point qui m'a obligé à ne pas attribuer la note de 5/5. Bien qu'elle m'ait énormément plu, je ne suis pas certain de l'avoir entièrement comprise. Il y a beaucoup d'actes précipités et de moments confus. Tout est flou, en fait. Il me manque quelques explications. Ce n'est pas frustrant ni agaçant, c'est juste... Je ne sais pas, bizarre. La dernière page m'a vraiment bouleversé, et j'ai dû la relire plusieurs fois avant d'avoir une embauche d'idée sur sa signification. Il y a trop de possibilités pour que j'en ressorte entièrement convaincu, en fait. Mais, paradoxalement, cette fin apporte encore un plus à l'histoire. Elle nous permet d'en être habité un peu plus longtemps. C'est obsédant. C'est hantant. C'est étrange. Je ne sais pas vraiment quoi penser de cette conclusion, et, à cause de ça, on passe à côté de la perfection absolue.
En résumé, LE PRINCE D'ÉTÉ est une lecture inoubliable et enflammée, qui marquera certainement beaucoup de monde. June, Enki et Gil nous livrent une intrigue des plus prenantes et des plus bouleversantes. June et Enki m'ont vraiment déchiré, et je ne trouve toujours pas les mots pour pouvoir exprimer mon ressenti sur eux. Ils ont ambigus et complexes, exactement comme tout le récit en général. LE PRINCE D'ÉTÉ est mené d'une main de maître, et nous offre un univers aussi magnifique que mystérieux, mais qui nous attire irrésistiblement dans les deux cas. Si la conclusion n'est pas parfaite, elle possède au moins le mérite d'être assez obscure pour nous faire réfléchir, chose que j'apprécie beaucoup. LE PRINCE D'ÉTÉ est véritablement un roman pas comme les autres, qui nous habite et nous touche profondément. Une lecture insolite et prodigieuse, à découvrir sans plus attendre.

par Jordan
Promise, Tome 3 : Conquise Promise, Tome 3 : Conquise
Ally Condie   
Quel bonheur d'avoir trouvé ce livre au pied du sapin ! J'étais impatiente de connaître enfin le fin mot de l'histoire ! Et je n'ai pas été déçue, au contraire !
Tout d'abord, j'avais lu les deux premiers tomes en français, lire en VO change totalement, on se sent bien plus proche du style et de la pensée de l'auteur, c'est un vrai plaisir, l'immersion dans ce monde est d'autant plus poignante !
J'ai beaucoup aimé la façon dont le livre est construit, différentes parties, différents points de vue, c'était risqué mais le challenge à été brillamment relevé.
Finalement, dans ce tome tous les personnages ont un rôle important à jouer, comme le dit Ally Condie, les trois barres du "E" de "Reached" sur la couverture représentent les trois personnages principaux qui sont tous trois important dans cette fin.
Autre excellent point, la fin en elle-même. Je ne vais pas vous la dire évidemment ça ruinerait votre plaisir de le lire. Je peux simplement vous dire que c'est une fin surprenante mais réaliste et qui m'a énormément plus. A vrai dire, depuis le début, je ne savais pas trop à quelle fin m'attendre, ce qui est rare pour un livre à vrai dire. Ally Condie n'a pas cessé de me surprendre, et ça m'a plut ^^
Bref, vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré cette fin : toujours autant poétique, belle, surprenante, émouvante, compliquée. Parfaite, à la hauteur de cette trilogie !


par Eoria
Promise, Tome 2 : Insoumise Promise, Tome 2 : Insoumise
Ally Condie   
http://wandering-world.skyrock.com/3051280293-Matched-Promise-Tome-2-Crossed.html

Ce n'est un secret pour personne ( ou presque ), j'attendais la suite de mon coup de coeur de l'automne dernier, Matched, avec énormément d'impatience ! Hé bien je dois avouer que je ne suis pas déçu par ce deuxième opus ! Retrouver Cassia, Ky et Xander a été un pur plaisir, mais c'est surtout le style de l'auteure, Ally Condie, qui a réussi à me reconquérir une seconde fois et à me couper le souffle.
Haaaaalala, Crossed nous permet de plonger à nouveau dans l'univers merveilleux de Matched ( Promise en français ), ce monde qui m'avait tant ému et touché l'année passée. Cette fois, nous retrouvons Cassia et Ky dans la suite de leur périple : Cassia vit désormais dans les Provinces Extérieures suite à sa Reclassification pour y rejoindre la personne qui fait battre son coeur, Ky. Dès les premières pages, on sent bien que l'atmosphère n'est plus la même qu'auparavant, qu'elle a changé du tout au tout. Un étrange sentiment d'oppression nous gagne peu à peu, tout est beaucoup plus sombre et plus lourd. Les enjeux sont complètement différents de ceux du premier roman.
De plus, Cassia et Ky sont séparés, et doivent apprendre à vivre l'un sans l'autre. Ally Condie a eu la brillante idée de nous offrir leurs deux points de vue : un chapitre est décrit derrière le regard de Cassia, et l'autre de celui de Ky. Ainsi, nous en apprenons beaucoup plus sur ces deux protagonistes, et surtout sur Ky. J'ai adoré ( je frissonne en écrivant cela tant c'était excitant ) en savoir plus sur nos deux héros ! Quel bonheur de connaître leurs sentiments... J'ai eu des papillons dans le ventre si souvent que j'ai arrêté de compter le nombre de fois où j'ai éprouvé cette sensation ! Ouaw ! Cassia et Ky sont deux personnages vraiment entiers, qui ont des failles et des faiblesses, et qui doivent affronter leurs démons intérieurs. J'ai complètement adhéré à ce principe : celui de nous offrir un beau message d'humanité et de nous montrer qu'il faut aller au-delà de ses limites.
Derrière la découverte de nos deux héros, nous avons droit à la présentation de paysages époustouflants ! Crossed se passe hors de la Société et, donc, dans les Canyons qui l'entoure. Et là, c'est le coup de foudre ! Ally Condie a su construire un décor magique, plein de couleurs et de promesses. J'ai adoré voyager entre ces immenses falaises oranges et rouges, faites de pierre et de poussière. Rien qu'avec ça, j'étais conquis ! Au revoir les villes que nous fréquentons tous et bonjour à l'immensité des Canyons. Chapeau à l'auteure pour avoir eu l'idée de nous conduire dans un lieu aussi spectaculaire ! J'aurai aimé y être !
Pour continuer dans le positif, je dois absolument vous parler d'une chose : la manière d'écrire d'Ally Condie. Ouaw, ouaw, ouaw. Magnifique, saisissant, magique, autant de mots qui peuvent qualifier le style d'écriture de cette auteure fabuleuse. Tout comme dans le premier roman, les phrases nous emporte dans un monde tout autre, extraordinaire, fait de tendresse et de poésie. Haaaa, la poésie... Elle tient une place très importante ( pour ne pas dire centrale ) dans le roman. Tout tourne autour d'elle. L'intrigue est d'ailleurs elle-même basée sur deux poèmes. Cette idée m'a juste complètement envoûté ! J'ai été subjugué du début à la fin par les mots d'Ally Condie, et, pour cela, merci.
Par contre, pour les fans de Xander, vous risquez d'être déçu(e)s. Ce dernier est très peu présent, comme on retrouve Cassia et Ky dans les Canyons. Il apparaît à quelques reprises, mais seulement dans les souvenirs des deux protagonistes. Personnellement, cela ne m'a pas dérangé du tout, mais je crains que cela embête les lecteurs qui l'ont apprécié.
Il y a également une autre chose qui risque d'en déranger plus d'un : les quelques longueurs qui se trouvent dans le roman. Pour moi, elles n'étaient pas, mais alors pas du tout, gênantes. Il y a pas mal de fois où l'action n'est pas présente, où les descriptions sont relativement longues et où l'introspection des personnages occupe pas mal de place. Mais pour moi, c'est légitime de nous offrir tant d'éléments descriptifs. Ils m'ont permis de vraiment entrer au plus profond de l'histoire et de ses héros. Cassia et Ky m'ont alors beaucoup ému et m'ont vraiment paru humains. Mais bien que ce fait n'ait pas causé de tort à mes yeux au roman, je sais qu'il en fera pour certains lecteurs.
Crossed est tellement prenant ( malgré les petits bémols qui peuvent être perçus ) que je ne voyais littéralement pas les pages défiler entre mes mains. Dans la dernières ligne droite, tout s'accélère et devient beaucoup plus intense ! On rencontre pendant notre lecture de nouveaux personnages que j'adore, et qui vont devoir affronter l'horreur et la beauté des Canyons, tout comme Ky et Cassia. Il y a des morts, du suspense, des fous rires et des moments d'espoir qui ont su me fasciner et me prendre aux tripes.
A la fin du roman, il reste pas mal de questions sans réponse : que va-t-il advenir de Cassia et Ky ( d'ailleurs, je ne vous ai pas dit s'ils s'étaient retrouvés ou non... Et je ne vous le dirai pas ! ) ? Qui sont les Ennemies dont on nous parle à plusieurs reprises ? Car oui, ici, on sent réellement que la Société possède elle aussi ses propres failles et ses adversaires. De plus, une rébellion se prépare. J'ai adoré ce sentiment de vouloir se battre, de se rebeller contre l'injuste au nom de l'amour, de nos choix et de nos envies. Ouaw.
En conclusion ( et je pense que vous l'aurez compris ), Crossed m'a totalement enivré. Ally Condie a mêlé trahisons, mensonges, passion, attirance et désir avec brio. L'atmosphère plus sombre que celle du premier tome a réussi à m'émouvoir et à m'enflammer... Puis Cassia et Ky me manquent déjà terriblement... Un petit coup de coeur, pas aussi fort que pour Matched, mais un coup de coeur tout de même.

par Jordan