Livres
528 890
Membres
549 192

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de SoSoph : Ma PAL(pile à lire)

Harry Potter et l'Enfant maudit Harry Potter et l'Enfant maudit
Joanne Kathleen Rowling    Jack Thorne    John Tiffany   
Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.
Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.
Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.
Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.
Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.
Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

par Stormy
Les mondes magiques de Harry Potter Les mondes magiques de Harry Potter
David Colbert   
J'ai franchement bien apprécié ce bouquin qui répond à beaucoup de questions par rapport à l'inspiration de J.K. Rowling. Tout n'a pas été inventé expressement pour Harry Potter, elle fait référence à beaucoup de légendes, de faits réels, des créatures fantastiques présentes dans différents mythes. C'est toujours plaisant d'avoir une explication sur ces petites choses qui font toute la différence.

par nasta
Le Guide magique du monde de Harry Potter Le Guide magique du monde de Harry Potter
Edi Vesco   
Celui-là il vous le faut ! Comment tout savoir sur Harry Potter tout en s'amusant en en rigolant (ce livre est très ludique). Une amie m'a prêté son exemplaire et je ne lui ai toujours pas rendu (ça fait déjà plus de 2 mois), pour cause de génialissimeté (quand je me mets à inventer des mots, généralement ça se finit mal...).
Bref, tout ça pour dire qu'il faut le lire même s'il est compliqué à trouver en librairie, il faut essayer dans les marchés aux puces, car c'est la que mon amie l'a trouvé !
Perdition Perdition
Alexis Arend   
"On ne peut vraiment juger un homme que le jour de sa mort, et à l'instant précis de sa mort, quant tout ce qu'il aura eu à accomplir sur cette terre, en bien ou en mal, aura enfin été accompli par lui."

Une route mytique des USA, un tueur fou en cavale, des hommes et des femmes fuyant tous quelque chose, un huis-clos stressant au milieu de nulle part.

Ce livre nous raconte les histoires singulières d'une poignée d'hommes et de femmes que les hasards de la vie vont faire se rencontrer. Une folle épopée à travers la route 66 et à travers l'âme humaine en compagnie de personnages attachants, ou pas.
J'ai adoré ce voyage, un road trip différent, mouvementé et riche en émotions.

Sublimé par la superbe plume d'Alexis, ce récit m'a emportée. J'y ai retrouvé un peu de la tendresse de Josh et un peu de la violence d'Intrusions. Une écriture très visuelle qui vous fera voir du pays. De beaux mots, de belles phrases, tout sonne juste et vous envoûte.
Malgré une tension présente du début à la fin, toujours sur le qui-vive, j'ai souri, beaucoup, et essuyé quelques larmes tout à fait inatendues.

J'ai adoré un personnage, pas forcément celui auquel on s'attend, mais que voulez-vous, dernièrement j'ai une prédilection pour les mauvais garçons. Une forte personnalité, un CV bien rempli, fascinant, un humour douteux mais tellement charismatique. Vous verrez, je suis sure qu'il vous surpendra vous aussi.

"Ce que je peux surtout te dire, moi, c'est que cette putain de taule, c'est carrément une succursale de Benetton. J'ai une saloperie de Peau-Rouge échappé d'une réserve pour me surveiller, un nègre qui adore venir m'asticoter au lieu d'aller ramasser son coton, et maintenant un bouffeur de raviolis vapeur sorti de sa blanchisserie, qui vient m'apporter ses bouquins minables..."

Envie de voyage et de belles rencontres ? Ce livre est fait pour vous. Vous y découvriez en plus du reste, si ce n'est déjà fait, l'immense talent d'Alexis Arend. Moi jusqu'à son prochain livre je suis en perdition !

Merci Alexis pour ta confiance et cette superbe lecture.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

par Armony22
L'Épouvanteur, Tome 5 : L'Erreur de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 5 : L'Erreur de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
L'auteur à une nouvelle fois fait continuer l'histoire de facons logique et palpitante.

par miss
L'Épouvanteur, Tome 6 : Le Sacrifice de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 6 : Le Sacrifice de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Hitoire originale qui mais en scéne des personnages humains luttant contre les fores du mal. Ce 6 éme tome est exellent. L'auteur trouve à chaque nouveaux tome une nouvelle aventure qui à une suite logique avec les tomes précédents.

par miss
L'Épouvanteur, Tome 7 : Le Cauchemar de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 7 : Le Cauchemar de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Encore un excellent tome, l'histoire principale progresse et on retrouve avec plaisir le personnage de Lizzie. On sent qu'un véritable univers s'est créé autour de l'épouvanteur et que finalement, il est si proche de notre réalité qu'on y croit.
Je suis toujours aussi curieux de savoir comment va évoluer la relation entre Alice et Tom et [spoiler]j'aime aussi voir que la relation Alice et M. Gregory évolue elle aussi. Tom se laissera t il conquérir par l'Obscur? il faudra attendre quelques temps pour le savoir maintenant =)[/spoiler]

par syl1984
L'Épouvanteur, Tome 8 : Le Destin de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 8 : Le Destin de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Je l'attendais avec impatience, et mon attente a été grandement récompensée! Il s'agit là d'un très bon cru ; après sept tomes formidables, on aurait pu penser que l'auteur faiblirait mais non, il nous pond un excellent nouvel opus! On éprouve toujours une fascination morbide à voir Tom affronter les pires situations face à l'obscur, et l'histoire recèle toujours autant de mystères et de suspense pour nous empêcher de lâcher le roman une seule seconde! Sans parler du rebondissement final avec Alice qui nous promet un tome 9 encore plus palpitant ! Un pur plaisir!!!! Je vous le recommande fortement!

par cillian26
L'Épouvanteur, Tome 9 : Grimalkin et l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 9 : Grimalkin et l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
ET de 9 !

Je dois avouer que j’ai éprouvé une certaine réticence avant de me procurer ce tome, étant habitué à ce que Tom soit le narrateur. Mais en commençant ma lecture, j’ai réalisé combien j’avais eu tort de m’inquiéter car Joseph Delaney sait ce qu'il fait. Et je peux affirmer sans ciller que Grimalkin et l’Epouvanteur se hisse aisément dans le top 5 des meilleurs romans de la saga. D’ailleurs je préfère nettement le titre anglais "I Am Grimalkin", car ce n’est que d’elle dont il est question dans ce tome : une tueuse dangereuse et fascinante dont l’auteur a réussi le véritable tour de force de nous faire éprouver de l’empathie et même une grande sympathie à son égard. On est inquiet pour elle et son entourage tout au long du roman et on jubile, on ressent un plaisir un peu malsain lorsqu'elle tranche la gorge d’un ennemi. Oui, Grimalkin est l’un des personnages les plus intéressants de cette saga et l’idée de faire un tome centré sur elle était tout simplement brillante. Comme avec le tome précédent, on se laisse emporter par ce roman que l’on a du mal à reposer une fois commencé tant on veut connaitre le dénouement. Et quel dénouement !

Alors à ceux qui hésiteraient comme moi à lire ce livre, je n’ai qu'un mot à vous dire : « Foncez ! ». Vous ne le regretterez pas.
Et pour ma part j’attends avec une très grande hâte de pouvoir avoir le tome 10 entre mes mains !

PS : Ceux qui ont lu Harry Potter dans son intégralité, reconnaîtront au chapitre 16 un petit clin d’œil de l’auteur à la célèbre saga de J.K Rowling, notamment par l’usage d’un sortilège assez présent dans l’univers du sorcier à lunettes.


par cillian26
L'Épouvanteur, Tome 10 : Le Sang de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 10 : Le Sang de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Par où commencer ?
Ce tome était largement à la hauteur de mes espérances. Ce qu'il y a de génial avec cette série, c'est qu'avant même d'entamer le bouquin, on sait que l'on va passer un bon moment de lecture. Ce tome ne fait pas exception à la règle.
Pour ce qui est de l'histoire : dans la continuité des tomes précédents, on retrouve Tom et son maître en pleins travaux pour reconstruire la maison de l'Epouvanteur. Celui-ci a d'ailleurs reçu un message d'une certaine Cosmina Fresque, lui proposant son aide pour réalimenter sa bibliothèque perdue... Bien entendu, tout ne va pas se passer comme prévu. Mais je n'en dirai pas plus, pour préserver le suspense ! ;) C'est donc ainsi que commence le récit. Et de bout en bout du livre, nous sommes ballotés entre moults périls, combats, révélations fracassantes, retours inattendus, etc. Dans ce tome, comme dans le précédent (Grimalkin et l'Epouvanteur), pas le temps de respirer : le danger est omniprésent ! Tom devra se battre pour sa survie et celle de ses alliés. Bref, vous l'aurez compris, un scénario bien mené pour ce dixième opus.
Pour ce qui est des personnages : C'est avec une grande joie que l'on retrouve tous nos personnages favoris, à savoir Tom, qui reprend sa place de narrateur, mais aussi John Gregory, Alice ou encore Grimalkin. Cette fois, plus encore que dans les précédents opus, l'auteur prend bien le temps de nous faire ressentir les tortures émotionnelles de son héros, et c'est avec plaisir que l'on assiste aux nombreux états d'âmes de Tom. Car ce dernier ne sera pas en reste : malmené de bout en bout du livre, il devra plus que jamais assumer son rôle d'Epouvanteur en devenir, et prendre des décisions difficiles face à des situations cornéliennes. Quant aux autres, ils ne sont pas en reste non plus : tandis que les forces de John Gregory déclinent de plus en plus, celles d'Alice Deane montent en puissance, tandis que celle-ci se rapproche irrémédiablement de l'Obscur. J'en suis heureux, car les changements auxquels elle est soumise en font un personnage diablement intéressant. Quant à Grimalkin, eh bien... C'est Grimalkin. :) Toujours fidèle à elle-même, la tueuse viendra en aide à ses alliés pour nuire au Malin et à ses serviteurs. Ce qui ne peut que nous ravir, car un combat sans Grimalkin n'est pas un combat, n'est-ce pas ?
Pour ce qui est de l'écriture : toujours aussi fluide, la prose de Joseph Delaney nous emporte et ne nous lâche plus. Cet homme est, à mon sens, un génie. Rares sont ceux qui, au bout de dix tomes, ont toujours la même efficacité dans leurs romans. M. Delaney fait partie de ces conteurs de talent qui savent comment nous donner envie de tourner les pages sans nous arrêter. La traductrice, Marie-Hélène Delval, mérite également que l'on souligne son travail remarquable, car elle contribue elle aussi à cette forme de magie qui nous rend le livre addictif. Cependant, mis à part les deux coquilles que j'ai relevées, quelques erreurs de traduction sont à déplorer au niveau de certains noms. Mais rien d'alarmant ! ;)
En bref : plus d'action, plus de suspense, plus d'angoisse et de frissons. Un excellent volet, donc ! Et pour la première fois, j'ai tenté la lecture dans le noir, avec une minuscule lampe pour seule compagnie : je peux vous dire que j'ai eu réellement peur ! Je me dois cependant d'avertir les lecteurs : le livre se termine sur un cliffhanger atroce... Nous aurons donc un tome 11 relatant les aventures d'un nouveau personnage, Slither, le mage kobalo, avant de retrouver Alice dans le tome 12 (vous savez où), puis Tom pour ses dernières péripéties en tant qu'apprenti dans le tome 13.
Ma conclusion : Le Sang de l'Epouvanteur est un coup de cœur, tout comme les autres tomes. Je dois donc remercier Bayard pour m'avoir fait découvrir cette excellente série de fantasy, qui reste ma préférée du moment parmi toutes mes lectures du genre. En tout cas, si vous aimez L'Epouvanteur, vous ne serez absolument pas déçus de ce dixième tome. Si vous ne connaissez pas la série, eh bien... Qu'attendez-vous ? :)

par Eleden

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode