Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sossolecture : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Histoire d'aimer M/M, Tome 1 : Eleven Histoire d'aimer M/M, Tome 1 : Eleven
Thémys Eridine   
Eleven, jeune homme de quinze ans, se retrouve un jour dans une famille d’accueil, la famille Gérald.
En effet, ce jeune garçon, orphelin de mère, est victime de mauvais traitements depuis des années de la part de son père, jusqu’au jour où les services sociaux sont appelés par un voisin.
Eleven n’a pas eu une vie toute rose, il a souffert, énormément même tant physiquement que moralement. Mais être accueilli par les Gérald est pour lui une chance, une chance de s’affranchir, de se reconstruire et d’apprendre. D’apprendre à vivre, à aimer, à faire confiance, à se connaitre, à avoir une vie normale.
La famille Gérald est une famille unie, liés les uns aux autres par l’amour et le respect.
On y rencontre donc Caroline, la maman qui prend Eleven sous son aile, le materne, le chouchoute, l’aide. Elle ressemble, pour Eleven, à ce qu’une maman devrait être, un havre de paix, d’amour et de douceur.
Le père, George, militaire à la retraite, qui fait figure d’autorité et qui apprend à Eleven qu’un homme peut être autoritaire sans être violent no abusif. Il sera pour lui un véritable père, un homme en qui il peut avoir confiance.
Il y a aussi leurs deux filles, Mélanie et Alicia, qui jouent un rôle vraiment important dans la vie d’Eleven, l’une étant celle qui l’a aidé à être placé dans cette famille et l’autre deviendra une amie et une confidente précieuse.
Et enfin Thomas. Thomas, jeune homme de vingt ans, qui dès le premier regard tombe sous le charme d’Eleven.
Thomas est ému par sa fragilité, touché par ses craintes, ses peurs, ses pleurs, émerveillé par ses découvertes, sa soif d’apprendre, sa douceur et sa gentillesse. Thomas se prend d’affection pour ce tout jeune garçon brisé. Il va tout faire pour l’aider, lui faire vivre de nouvelles choses, l’aider à surmonter ses craintes, le pousser à se dépasser. Il va tomber doucement amoureux de lui, souffrir pour lui et faire la seule chose qu’il trouve juste, devenir son ami.
Il aime Eleven, mais sachant le jeune homme fragile, préfère garder ses sentiments secrets, jusqu’au jour où il craque et se confie à sa mère. C’est un cri du cœur, un passage réellement émouvant, un moment tellement touchant.
Cette histoire aurait pu être simple mais c’est sans compter sur le passé d’Eleven ou plutôt sa famille biologique qui le recherche et le trouve.
Comment va se reconstruire Eleven ? Va-t-il suivre sa famille biologique ? Va-t-il partager les sentiments de Thomas ?

J’ai adoré ma lecture. La vie d’Eleven nous est dépeinte avec une telle justesse. On suit sa vie, ou du moins son parcours pour la reconstruire et on se met à espérer d’un bel avenir pour ce jeune homme qui a tant souffert.
Les émotions sont à fleur de peau tout le long de notre récit.
Que ce soit :
De la haine ou le dégout : pour son père, ses actions, sa cruauté.
De la peine : pour ce qu’il a vécu, ses années perdues ou encore ses peurs.
De l’amour : que lui porte Thomas ou celui qu’Eleven éprouve pour sa famille d’accueil.
De l’amitié : que l’on voit se développer entre Eleven et certains personnages secondaires qui sont attirés par Eleven comme des papillons vers une flamme.
De la peur : de son avenir, de son passé, des erreurs qu’il commettra.
De l’incompréhension : face à la jalousie, le manque de communication entre les jeunes hommes.
Bref, on ne peut que ressentir toute une palette d’émotions et on ressort de notre lecture complétement vidé.
L’auteur nous montre que son départ dans la vie était peut-être foireux, qu’il n’avait pas les bonnes cartes mais que les bonnes personnes permettent bien des miracles, que l’amour, l’amitié, la confiance, la tendresse aident à se reconstruire.
La lecture est fluide, le style est simple mais tellement accrocheur. On suit le récit avec plaisir et quand arrive la dernière page, on se rend compte qu’on n’a pas lâché notre livre et que le plaisir était au rendez-vous.
C’est un très bon Young Adulte, et même si certaines choses paraissent « un peu trop », cela ne gâche en rien le récit.

Les Jumeaux de Piolenc Les Jumeaux de Piolenc
Sandrine Destombes   
Coup de coeur! J'ai dévoré ce livre, un vrai page-turner enchaînant les rebondissements toujours imprévisibles! J'ai beaucoup aimé les personnages, le final incroyable... Je recommande à 200%!

par Daerinn
Lien de cuir, lien du cœur, Intégrale Lien de cuir, lien du cœur, Intégrale
Sixtine Lust   
Un pavé de plus de 800 pages, mais j'avais pas envie que ça s’arrête. Une romance BDSM bien écrite, avec des rebondissements, des scènes érotiques qui donnent chaud ....et des personnages très divers qu'on aime ou déteste.
C'est une très bonne lecture pour ceux et celles qui veulent une romance pimentée, mais pas hard non plus.

par Sabine68
Mariée et Soumise Mariée et Soumise
Sophia Winter   
Olivia, femme indépendante et dynamique, prépare activement son mariage. Elle, qui aime tout contrôler, n’a confié qu’une seule tâche de l’organisation à son mari Pierre-Alain : choisir le photographe. Mais la séance photo, une semaine avant le mariage, va bousculer le cours des événements, quand Olivia se soumettra à Landry, photographe séduisant et arrogant.
Loin d’être une erreur sans lendemain, la vie d’Olivia basculera, surtout quand sa belle-sœur Anne-Laure se retrouvera elle aussi dans les filets de Landry. Anne-Laure n’hésitera pas à jouer un jeu trouble et provocateur avec celui qui est devenu leur amant commun, jusqu’à perturber la mariée le jour même de la cérémonie pour une humiliation secrète qu’Olivia n’oubliera jamais.

Récit érotique destiné à un public majeur et averti (+18 ans).
La face cachée des lunes La face cachée des lunes
Jean-Michel Richard   
Nouvelle DescriptionChloé vit dans un deux-pièces près de Paris, dans un sobre logement rue Charles-Laffitte porte Maillot. À 22 ans, alors qu'elle finit ses études de Droit à Dauphine, elle rencontre Jean, coach en ?Amour et Séduction'. Jean a 25 ans et vit dans un deux-pièces dans le quartier de « la banane » près du cimetière du Père-Lachaise. Il aime son quartier. Au Père-Lachaise, s'y promener avec sa bouilloire a quelque chose d'apaisant. Ils vont vivre une histoire d'amour sur fond de libertinage, chacun avec sa face cachée. Leurs chemins communs, les conduiront en République Démocratique du Congo et en Finlande. Chloé et Jean vont perpétuer la philosophie de vie de Charles, le père médecin de Chloé et celle de Jeanne, la mère vétérinaire de Jean. Une histoire de rencontres dans le milieu libertin.CRITIQUE : "Votre roman audacieux plonge le lecteur dans un récit qui remettra en cause son ouverture d'esprit sur le monde. Chloé, étudiante, et jean coach en séduction, se rencontrent à Paris. Le début d'une relation qui leur fera découvrir autant de choses sur l'autre que sur eux-même. Votre récit s'empare des codes de l'érotisme pour aiguiser les sens du lecteur, à travers des personnages forts et attachants. Il offre également une réflexion intéressante sur la face cachée des gens, comme le précise justement le titre.""Dans la catégorie New Romance, un texte subtil, jamais vulgaire."
Régis Régis
James Osmont   
Tout d'abord je tiens à remercier James Osmont pour sa sympathie et son accessibilité quand je l'ai croisé en dédicace à Brest il y a quelques semaines !

Venons en à Regis, premier volet de la trilogie psychiatrique (suivi de "Sandrine" puis par "Dolores"), roman atypique mais non dénué d'intérêt, et pour lequel je n'arrive pas à définir véritablement un genre.
En effet, la trame est dramatique c'est indéniable, mais le suspense et le thriller sont là aussi.

La lecture de ce roman nous plonge dans le milieu hospitalier en service psy, et dans la tête du personnage principal, gravement malade avec une pathologie lourde, la schizophrènie. Ses pensées particulières sont sombres, difficiles à entendre, mais l'auteur réussi le tour de force d'adoucir le tout en proposant des parties sous forme de poème.

L'intrigue est intéressante, nous avons une vision des services psy de l'intérieur, et de manière réaliste, que ce soit sur la manière de gèrer les malades, la rivalité et la domination entre patients, les divergences d'avis dans les équipes soignantes, les placements d'office, les chambres d'isolement ou encore les "fumoirs" sont autant de choses réelles dont on ne parle pas dans d'autres romans, ici on comprend que James Osmont connait véritablement son sujet en tant qu'infirmier en service psychiatrique et je pense sincèrement que c'est le point fort du roman.

Regis est un personnage attachant malgré ses démons intérieurs, par contre là ou j'ai eu un peu de mal, c'est quand le personnage du "prédateur" intervient, j'ai trouvé cela long et pas forcément utile de s'y attarder autant. Tout le reste passe très bien.

Je ne vous apprendrai pas (vu la couverture et le sujet) que c'est une histoire noire et émotionnellement dure, qui possède une ambiance et une tension permanente même lors des moments calmes.
Pour une expérience plus profonde encore vous pouvez lire le livre en écoutant la playlist que l'auteur met à disposition sur YouTube (lien plus haut dans la chronique).

Pour conclure, j'ai bien aimé ma lecture et vous la recommande (sauf aux personnes trop fragiles), j'ai hâte de me lancer dans le deuxième tome (PAL de février).

Voir la chronique sur mon blog :
https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2018/01/regis-james-osmont.html

par Maks
Longtemps je me suis ennuyée à l'école Longtemps je me suis ennuyée à l'école
Lola Vanier   
Nouvelle Comment ne pas voir que l'absentéisme se joue bel et bien ici, dans nos salles de classe ? L'école n'a de cesse de m'abrutir. Pire, elle réprime ma vitalité. Elle me reproche de vouloir fuir un enseignement qui me fait perdre ma présence d'esprit, me vide de toute énergie et fane tout ce qui devrait fleurir. Je ne demande qu'à être réveillé !

Le quotidien des élèves durant leur parcours scolaire ressemble à une grotesque supercherie qui se partage entre incompréhension et ennui. Cela donne : des élèves perdus qui s'en prennent aux enseignants. Un prof écœuré qui le fait payer à ses élèves. Des enseignants désabusés qui finissent par accuser les parents. Des parents méfiants qui finissent par mépriser les enseignants. Un cercle vicieux sans fin qui nous mènera sans doute à l'implosion.
Ce livre est le témoignage fidèle de vingt années d'une vie passée dans l'institution scolaire. A l'aune d'anecdotes qui évoquent notre propre vécu, Lola Vanier nous dévoile l'envers du décor d'une éducation nationale d'un autre temps, désormais inadaptée. Au delà de l'exutoire, ce sont finalement de véritables clés qui sont proposées afin de refonder une école plus émancipatrice.Description
Jamais 2 sans trois, tome 2 Jamais 2 sans trois, tome 2
Milyi Kind   
J'ai adoré le tome 1 ... Mais qu'elle déception celui ci.. personnellement j'ai zappé certains passages ça n'avance pas. J'ai eu du mal à finir le livre je voulais savoir enfin la fin pour finalement on se rend qu'il y a un 3 ème tomes !!!

par Julyam
Mon mari est un homme formidable - Intégrale Mon mari est un homme formidable - Intégrale
Eve De Candaulie   
Nouvelle DescriptiBienvenue dans les contrées de Candaulie !Ici, la jalousie est un vecteur d'excitation intense. Tous vos repères se décalent doucement, subtilement et toujours plus profondément. Tout est possible : être une femme libérée, laisser les sens éveiller le corps, puis le laisser se laisser aller, afin que l'aventure devienne en elle-même un délicieux itinéraire. Suivez-moi?Belles lectures indécentes,Eve de Candaulieon
La Fille du train La Fille du train
Paula Hawkins   
Dès que j'ai vu ce livre, j'ai fait une fixette dessus. Après deux mois d'attente, j'ai enfin pu le récupérer à la bibliothèque et le lire. Au final, mon impatience m'aura vaincue, je pense que j'attendais beaucoup trop de ce roman. J'ai été très déçue.

Les chapitres sont découpés en journées et concernent principalement soit Rachel, soit Megan mais, pas à la même époque. Du coup, je m'y suis parfois perdue. J'ai trouvé l'écriture de Paula Hawkins assez pauvre et le livre plutôt lent. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire et, si je n'avais pas eu 10h de train en deux jours, je l'aurais probablement laissé tomber.

J'ai trouvé la psychologie des personnages plutôt bâclée et le personnage de Rachel n'est qu'un cliché pur et dur autour de l'alcoolisme. Pour moi, il y avait beaucoup plus à faire, là cela perd réellement de son intérêt.

Pour ce qui est du suspense... pour moi, il ne fut pas au rendez-vous du tout. L'intérêt de l'intrigue met trop de temps à se mettre en place et la résolution de l'histoire est plus qu'attendue. Le retournement de situation ne fut donc pas une surprise mais en plus, je l'ai trouvé très mal mené et beaucoup trop rapide. À la fin, au moment qui est probablement le plus important à ce niveau là, la psychologie des personnages n'est même plus abordée.

En conclusion, vous l'aurez compris, pour moi, ce thriller est une énorme déception. Je cherche encore des points positifs sans les trouver. Il n'est pas foncièrement mauvais non plus mais, simplement, il ne présente aucun intérêt.

par dadotiste