Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 698
Membres
1 064 064

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Souris des villes



Description ajoutée par Alex-ex 2020-03-18T16:37:51+01:00

Résumé

Fuyant un passé douloureux et son île natale, Angela emménage en ville avec sa petite fille dégourdie et son mari débordé de travail. Jeune femme solitaire et angoissée, elle est déstabilisée par les us et coutumes de ses congénères et cet univers de béton. Elle se sent perdue, déracinée. C'est sans compter l'intervention de ses voisines volubiles, pétillantes et envahissantes ! La souris des champs devra s'adapter au rythme trépidant de ses compagnes citadines. Les amitiés improbables se tissent, les expériences cocasses se mêlent aux révélations bouleversantes. Au contact de ces femmes si différentes, entre rire et larmes, Angela trouvera-t-elle le moyen d'affronter ses démons ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Alex-ex 2020-03-18T16:41:19+01:00

- Tu racontes « Le Petit Prince » à ta fille non, tu connais ? coupe la belle métisse d’un ton sec. Ce n’est pas parce qu’une rose t’a piquée qu’il faut couper la tête à toutes les autres, ou c’est dans « Alice au Pays des Merveilles », peut-être ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Janilecteur 2021-02-11T20:45:17+01:00
Or

Ange. Il y a celle d’avant, la sauvageonne courant le maquis corse, et celle en devenir, déménageant entre les 4 murs d’un appartement d’une grande ville avec sa petite fille. Comment trouver sa place, se trouver, se retrouver quand on a appris à vivre, solitaire et qu’il y a tant de choses qu’on ne supporte pas ? Heureusement, il y a cette bande de voisines, de femmes, de copines, qui ont toutes leurs histoires, leurs vies, leurs combats, et toutes un cœur gros comme la main. Et peut-être est-ce justement de cela dont avait besoin Ange, cette ambiance un peu fo-folle, joyeuse, libre et décomplexée… pour guérir ses blessures.

Laure ENZA nous raconte une belle histoire. Elle nous montre, par l’utilisation de registres d’écriture variés entre l’enfance d’un chat sauvage et la mue d’une petite souris à la ville, la jolie diversité de son talent d’auteure.

Pour les hommes qui ont envie de savoir ce que les femmes peuvent bien se dire lorsqu’elles sont entre elles ! Et pour les femmes qui se disent qu’après tout, une bande de copines, c’est quand même sacrément sympa ! Merci Laure ENZA.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zabou-3 2021-01-11T21:09:52+01:00

1ère lecture pour moi de cette auteure et je dirais, pas la dernière.

Ce roman est un feel-good pas comme les autres : Laure vous emmène avec Angela, vers le chemin de la reconstruction de soi (mot de l’auteure) . Moi, je dirais vers une renaissance.

Ange quittera sa corse natale, son maquis, sa bergerie pour plonger dans le monde tumultueux des agglomérations et la vie qui en découle. Elle devra s’adapter à un environnement inconnu mais pas sans l’aide de ses voisines, « les Despérates ». Elles l’aideront à s’affirmer, à s’ouvrir, à évoluer. Pas dans une banlieue chic avec ses pavillons, mais dans une cité et un immeuble. Elle va devoir faire face aux souvenirs douloureux de son passé pour réapprendre à vivre et à se reconstruire. Le chemin sera long, les obstacles pas toujours facile à franchir …

J’ai beaucoup apprécié cette lecture parce que vous êtes en face de personnages « vrais » et tout en couleur, une vie dans une cité, une groupe de voisines qui s’entraident et se soutiennent. Une vie de tous les jours, une réalité. Une Angela renfermée, timide, apeurée qu’on a envie de protéger, de voir grandir et mûrir et voler de ses propres ailes.

Un feel-good rempli d’humanité, de soutien, de joie, de rire mais aussi , de crainte, de douleur et de tristesse …

Une belle histoire que je vous invite à découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lauretlg13 2020-10-22T09:20:34+02:00

Quel plaisir de suivre Angela tout au long de ce roman dans une histoire belle et dure à la fois. L’auteure réussit à équilibrer moments feel-good et moments terriblement dramatiques.

Petit à petit, on accompagne l’héroïne dans son évolution, sa transformation, on vibre avec elle, on souffre avec elle, on rit avec elle. Les personnages sont tous hauts en couleur et jouent un rôle efficace de révélateur auprès de cette petite souris, qui, par la magie des mots et de la vie, se verra devenir petit à petit un beau papillon. La plume de l’auteure, fluide et agréable, m’a embarquée avec elle, me faisant passer du rire aux larmes au fil des pages tournées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coetseslivres 2020-08-12T18:24:40+02:00
Diamant

Angela a toujours vécu dans la campagne corse, dans un petit village où tout le monde se connait. Mais à la mort de son père, elle est obligée de s’installer en ville. Son mari, Christophe, est très pris par son travail et elle doit gérer seule l’emménagement et leur fille Cara, 3 ans. Angela se retrouve démunie, passant de la campagne à la grisaille de la ville et des immeubles (« des maisons en petits bouts » comme dit Cara). Un univers nouveau pour cette jeune femme timide et réservée, qui n’a aucune confiance en elle.

Heureusement, Angela a des voisines plus que sympathiques qui vont s’imposer, sans qu’elle n’y puisse rien. Très gênée au départ, ne sachant comment réagir, elle va peu à peu intégrer ce petit groupe et des amitiés, qui paraissaient improbables au départ, vont se tisser petit à petit. Mais cela sera-t-il suffisant pour qu’Angela exorcise ses démons ?

***Les personnages***

Angela : une jeune femme solitaire, et plutôt renfermée sur elle-même. Parachutée en ville et qui plus est dans un immeuble, elle n’a plus aucun repère. Son mari Christophe est trop pris par son travail pour lui être d’un grand secours. Pourtant Angela va devoir s’adapter, elle n’a pas le choix.

Le groupe de voisines : Théa est la première qui vient à la rencontre d’Angela. Elle parle beaucoup et Angela n’a pas le temps de dire ouf que Théa est rentrée dans l’appartement et appelle ses copines afin d’aider Angela à déballer ses cartons. Elle sera suivie d’Inès, assistante maternelle, et de Mimose, une jeune réunionnaise.

Ces trois-là sont à l’opposé d’Angela. Pétillantes, extraverties, bavardes, elles vont prendre beaucoup de place, et d’importance, dans la vie d’Angela. Elles se chargent d’intégrer la nouvelle citadine dans leur groupe et de lui apprendre les us et coutumes de la vie en ville. Mais l’amitié sera-t-elle suffisante pour ouvrir les cadenas qui maintiennent Angela enfermée dans sa coquille ?

***Mon avis***

Au départ, Angela m’est apparue peu sympathique, ayant des jugements très tranchés. Puis on apprend à la connaître, notamment grâce des flash-back qui parsèment le récit, et on s’y attache très vite. On comprend qu’en fait ses réflexions sont plus un système de défense, de protection.

Même le trio de copines est attachant avec son exubérance et son franc-parler. Les dialogues sont tout à fait ceux qu’on pourrait avoir avec nos propres copines, des confidences, des propos sur tout et rien, sur les enfants trop gâtés, les relations avec le conjoint, les vêtements etc.…

A travers ce feel good sont aussi abordés plusieurs sujets plus complexes : les préjugés, le regard des autres, l’estime de soi. Mais la convivialité et la bonne humeur reprennent très vite le dessus.

Je connaissais la plume de Laure Enza pour avoir lu Oiseau des îles, que j’avais beaucoup aimé. Aussi me suis-je plongée avec grand plaisir dans ce roman. Je n’ai pas été déçue. On s’amuse des réparties du groupe de filles, on voit évoluer les personnages, même Christophe qui au début me semblait être une vraie tête à claques !

Un excellent moment de détente que ce livre, écrit dans un style fluide et léger, avec parfois des petites touches un peu plus osées avec des personnages hauts en couleur que l’on regrette de quitter lorsque la dernière page se tourne !

Je vous souhaite une bonne découverte et une bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Booksandtealover 2020-04-02T23:26:23+02:00

On va suivre Angela, qu'on appelle Ange, dans sa nouvelle vie dans un appartement de grande ville avec son mari, pas très présent, et sa fille. Ça la change de sa petite ville reculée de Corse d'où elle vient! Elle va faire la rencontre de ses voisines, ou plutôt ce sont ses voisines qui vont la rencontrer et un peu forcer la porte de sa vie. Le tout dans un merveilleux ouragan de bonne humeur et de sympathie!

J'ai beaucoup aimé voir l'évolution d'Ange au fil des pages, elle qui est craintive comme un petit agneau. Les voisines très Housewife mais pas du tout Desperate, arrivent à la sortir de sa coquille, alors qu'elles même supportent des casseroles pas facile à porter. On va découvrir sa vie et ce qu'elle a enduré toutes ces années.

Un livre qui traite à la fois de sujet très légers, qui vous fera rire aux larmes, que des sujets très durs et profond qui feront verser d'autres genre de larmes! C'est cette alliance de rires et de pleures que j'ai apprécié dans ma lecture! Une belle lecture qui nous fait réfléchir sur la vie, ses difficultés et ses bonheurs! Un joli feel good que j'ai beaucoup aimé!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chlawee 2020-03-22T20:22:43+01:00
Or

J'ai beaucoup aimé cette lecture. Au début, j'avais un peu de mal à m'embarquer dans l'histoire, et avec mes occupations extérieures j'avais du mal à avancer. Mais une fois que je me suis lancée, sur les derniers jours, j'ai eu du mal à m'arrêter.

J'ai commencé à réellement comprendre l'héroïne et à m'attacher à elle. Au départ, je la trouvais un antipathique, mais au final j'ai compris pourquoi elle donnait cette impression et je n'avais qu'une envie : la prendre dans mes bras pour la rassurer. (Bon, elle n'aime pas tellement les contacts alors cela lui aurait probablement fait peur, mais l'idée est là.) J'ai aimé découvrir son histoire, même si parfois, j'étais... horrifiée. Je n'ai pas de mots pour décrire ce qu'elle a vécu et surtout j'avais envie de secouer son mari qui, pour moi, ne prenait pas assez soin d'elle.

Par la suite, j'ai aussi compris pourquoi il agissait ainsi, et je dois dire que lui aussi m'a agréablement surprise, en fin de compte.

Et que dire des charmantes voisines... Je les ai toutes aimé. Elles ont chacune un brin de folie et une personnalité qui leur est propre, avec leur manière de voir les choses, d'appréhender le monde qui les entoure. J'ai adoré Théa, du début à la fin. Inès et Mimose également, même si Théa a été ma préférée. Leur entente à toutes était absolument touchante et elles m'ont beaucoup fait rire. Elles ont vraiment été un pilier pour l'héroïne, et grâce à elles, elle a pu évoluer, dans le bon sens. Et pour ça, chapeau.

Même Shirley m'a bien fait rire, au final. Dommage qu'on ne voit pas plus Marie-Alix, mais pour le peu que j'ai lu où elle était là, je ne doute pas qu'elle est également remarquable.

Il y a quelques petits couacs au niveau de la mise en page et de l'orthographe, mais rien de choquant et franchement il y en a peu.

Ce roman a été une pointe de fraîcheur bienvenue, et j'ai passé un très bon moment à le lire. Je le recommande fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gobelin 2020-03-22T20:03:13+01:00
Or

Super livre, émouvant, personnages attachants.

On suit l'histoire d'Ange, qui débarque en ville, dans un appartement avec sa famille (fille et mari).

J'ai adoré suivre d'abord Ange, puis toutes ses copines qui s'incrustent au fur et à mesure. On suit l'évolution d'Ange, personnelle et professionnelle.

J'ai ri, pleuré avec toutes ces femmes qui ont chacune une part de nous : aussi bien dans le caractère, le franc parler, l'humour et la vision de la vie.

Les scènes émouvantes, graves alternent avec les scènes légères. J'ai adoré suivre la vie de ce groupe d'amies, on s'y retrouve et on a envie de faire partie de cette bande de copines tout simplement!

Super roman, joyeux, émouvant et plein d'humour.Très belle leçon de vie.

A lire absolument !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alex-ex 2020-03-18T16:43:14+01:00
Diamant

Très sincèrement, le résumé m’intriguait mais je restai sur mes réserves. Quand j’ai commencé ma lecture, je me suis dis qu’Angela n’était pas super sympa avec ses jugements à l’emporte-pièce...

Mais c’était sans compter sur l’arrivée tonitruante, dans sa vie, de Théa, d’Inès et de Mimose, ses voisines.

Elles sont là, elles sont fortes et elles sont vraies ! Des personnages hauts en couleur mais avec une vraie profondeur et une vraie expérience de vie. Chacune marquée par un événement passé.

Un petit côté Desperate Housewives mais tellement plus réaliste, tellement plus profond et aussi tellement plus drôle !

Certaines répliques sont à mourir de rire, les conversations sont celles que nous pouvons avoir avec nos amies, les vraies, celles à qui on peut tout dire sans filtre, que ce soit une frivolité ou des souffrances passées.

J’ai vu aussi Angela évoluer au fil des pages et au fil de ses confessions, car Angela n’est pas une solitaire et une angoissée sans raison.

Angela et ses voisines ont vécu chacune des choses qui peuvent toutes nous toucher et nous concerner.

J’ai aimé ce livre plus que je ne m’y attendais, j’ai aimé les personnages et j’ai aimé le style simple et efficace. Aucune fausse note pour moi dans ce livre.

Si vous aimez le feel-good, foncez, je ne peux que vous le conseiller !

Afficher en entier

Date de sortie

Souris des villes

  • France : 2019-09-18 (Français)

Activité récente

Chlawee l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-22T20:16:24+01:00
Gobelin l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-22T19:50:29+01:00

Les chiffres

lecteurs 8
Commentaires 8
extraits 1
Evaluations 3
Note globale 9.33 / 10