Livres
439 371
Membres
368 792

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Natoche 2018-12-11T18:00:48+01:00
Bronze

J’aime lire les histoires avec des héros viking, c’est d’ailleurs avec Anna Lyra que j’ai commencé à en lire. C’est ici un spin off de L’honneur d’une Viking que j’avais beaucoup aimé, que l’auteure nous offre, mais qui peut se lire indépendamment, nous faisant découvrir Derilia une Picte et Aslak, un Viking, deux personnages aux vies et aux religions opposées. Derilia considère les vikings comme des êtres sans cœur, des barbares, elle les craint autant qu’elle les méprise. Mais au cours de l’histoire et de ce qu’elle va vivre, elle va se rendre compte que bien que certains soient sans scrupule, d’autre peuvent se montrer prévenants et c’est d’une manière différente qu’elle les appréhendera.

Derilia est donc une princesse, fille aimée d’un roi Picte, elle a toujours été mise à l’écart, étant considérée plus comme un poids par son père qui la méprise et qui ne voit en elle qu’une perte d’argent. Derilia est l’ainée d’une famille de quatre enfants, trois frères la suive, dont Galam destiné à prendre le trône. Elle est assez proche de lui, c’est d’ailleurs lui qui représentera sa famille lors de ses noces. Car Derilia est sur le point de se marier, enfin, elle a toujours attendu ce jour qui a mis du temps à arriver, elle n’est pas considérée comme un canon de beauté par les siens, trop grande, trop rousse et trop maladroite aux yeux de son peuple et de son père, elle est un peu le mouton noir. Mais son père a enfin réussi à lui trouver un homme au pris d’une dote que celui-ci n’aurait pu refuser. C’est apprêtée et des rêves plein la tête qu’elle s’apprête à enfin devenir une femme, une épouse, mais comme si le sort n’en avait pas assez de s’acharner sur elle, ce mariage va vite tourner à la catastrophe.

Aslak est un viking, il a grandi pour devenir un guerrier puissant, choisit par Odin pour devenir quasiment invisible, mais un évènement tragique va venir mettre en cause, sa foie mais aussi son envie de devenir ce qu’il doit être. Se coupant de tout ce que son avenir lui propose, Aslak va changer de vie et de clan, c’est auprès de celui des Loups, qu’il vit désormais en tant que forgeron, auprès de Taran que l’on avait pu découvrir dans L’honneur d’une Viking. Il est désormais Yard, le chef, ancien picte reconverti aux habitudes Viking. Si ce n’est pas ce qui lui était destiné, Aslak s’est fait à la vie qu’il mène auprès de sa nouvelle famille, il évolue de manière assez solitaire mais a su s’entourer d’amis fidèles qui savent comment le prendre, l’amadouer. Il est respecté autant qu’il est craint au sein de son clan, si il n’est pas le Yard, il reste une figure emblématique et tous se fient à son instinct et à ses choix. C’est de cette façon qu’ils vont se retrouver en mer afin de piller plusieurs villes et exploiter ce qu’ils trouveront, voleront afin de faire prospérer leurs terres.

C’est ainsi que nos deux héros vont se rencontrer, Aslak fera parti de ceux qui vont ruiner le mariage de Derilia bien avant qu’il ne soit célébré. Abandonnée de tous dans la cohue apportée par les vikings, Derilia va se retrouver seule et apeurée par ce qu’il pourrait advenir d’elle si un de ces barbares venait à mettre la main sur elle. Et c’est exactement ce qu’il va se passer, Aslak va mettre la main sur elle et la revendiquer rapidement comme sienne. Si elle pense que lui ne cherche qu’à l’exploiter, la soumettre, pour Aslak il en va autrement, cette femme le perturbe, il voit en elle bien plus qu’une simple prisonnière et c’est tout naturellement qu’il la prendre sous son aile afin de la protéger des siens. C’est dans une atmosphère de peur que Derilia va désormais vivre, prisonnière d’une bande de Vikings aux regards lubriques qui ne voient en elle qu’une belle rançon à récupérer en échange de sa vie. Elle va pourtant malgré ses craintes, se montrer très brave et ne rien laisser paraitre de ses peurs, elle va devoir apprendre à faire confiance à un homme qu’elle ne connait pas et qui pourrait la briser rien qu’en claquant des doigts. Pour Aslak aussi cette rencontre va venir chambouler pas mal de choses en lui, faisant ressortir le bon comme le mauvais en lui. Derilia sera celle qui fera resurgir ses vieux démons mais qui lui donnera aussi la force de les affronter. Entre eux rien ne se fera facilement, si ils sont attirés l’un par l’autre, tous deux ne savent pas vraiment comment s’y prendre pour s’apprivoiser. C’est désemparés et perturbés par tous ces sentiments qui vont les assaillir qu’ils vont devoir avancer et se battre pour garder la vie sauve, car la vie de prisonnière autant que celle de viking ne les met pas à l’abris. C’est toujours sur la défensive et aux aguets qu’il vont devoir avancer et découvrir ce que la vie a choisi pour eux.

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, me plonger dedans, dans cette histoire pleine de charme et de rebondissements. J’ai souvent été surprise par la façon dont l‘auteure va nous faire découvrir ses personnages et leurs univers, il est toujours aussi plaisant de voir le travail qu’à effectué Anna Lyra pour nous présenter un livre complet et vraiment bien décrit. Elle arrive à nous en apprendre énormément sur cette période de l’histoire tout en nous plongeant dans un récit palpitant et sans aucune longueur. Il est assez facile de s’imaginer les conditions de vie et les préjugés que chacun partage face à des êtres éduqués différemment. C’est une histoire où il va se passer beaucoup de choses, où l’action est présente mais aussi avec des moments de douceur et de partage. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé les personnages de sa première histoire et que j’ai découvert Aslak et Derilia. Sous l’emprise du Viking n’est pas qu’une histoire d’amour car celle-ci se fait progressivement c’est aussi un puit d’informations, je me répète peut être mais le travail qu’a fait l’auteur est impressionnant et on s’en rend encore plus compte à la fin du récit grâce aux précisions que l’auteure nous apporte sur ses recherches et la manière dont elle a de les exploiter.

https://www.livresavie.com/sous-lemprise-du-viking-de-anna-lyra/#more-21169

Afficher en entier
Or

L'avis d'Esméralda :

Ma toute première romance historique sur les Viking. Fan inconditionnelle de la série télévisée portant le même nom (tu vois de laquelle n’est ce pas … !?), je ne pouvais absolument pas passer à côté de cette lecture.

Anna Lyra nous plonge en 840, période où les Vikings conquirent le monde. Raids, pillages, période vaste pour ces grands homme du Nord. Direction l’Angleterre, déchirée par l’envahisseur romain et à la conversion au christianisme. Le royaume des Pictes dirigé par le roi Eoganan est mis à mal, d’ailleurs cette période annonce la fin des pictes qui seront réunis avec les Scots sous la bannière du roi Mac Alpine, quelques années plus tard. Les vikings occupent les Terres du Nord, et les petites îles. Réunis par clans autonomes, ils survivent grâce à la culture, l’élevage, la pêche, le commerce mais surtout aux nombreux raids organisés pendant le printemps et l’été. Généralement seuls les hommes y participent.

Anna Lyra m’a agréablement plongée dans le quotidien de ces vikings : leurs lois, leurs hiérarchies, leurs quotidiens, leurs manières de concevoir la vie et surtout leurs rapports avec leur religion. Un monde totalement stupéfiant et fascinant. Un monde fait de courage, de vaillance et de violence, où le libre arbitre est quelque peu malmené. Et c’est sur point là que va explorer Anna Lyra au travers de ses personnages extraordinairement atypiques.

Derilia est une princesse picte. Il faut savoir que les reines Pictes dirigées leurs royaumes bien avant que le christianisme impose ses rigueurs masculines. Derilia est une jeune adulte qui à son âge aurait dû être mariée. Mais cette dernière a tout pour éloigner ses prétendants : grande, rousse et extrêmement maladroite. Elle incarne une image néfaste au point d’être considérée comme l’incarnation d’anciens dragons. Elle repousse malgré elle, les gens et les regards croisées sont à la hauteur de leurs mépris. Sa place de femme et de princesse est remis en cause. Son enlèvement lors de son mariage va quelque peu lui ouvrir les yeux sur sa condition féminine et lui prouver que la femme peut avoir une place importante aux côtés des valeureux vikings. Au fil des chapitres, elle représente ses femmes libres. Derilia m’a de suite conquise. C’est un personnage attachant. Elle n’hésite pas à se remettre souvent en question et évolue sans cesse au cours de l’histoire. Ce n’est pas une héroïne fade et sans caractère. Au contraire, elle fait vivre de sals moments à son kidnappeur. Elle en impose. Il faut dire qu’Alask, son ravisseur, est loin d’être un tendre. C’est un guerrier redoutable qui se cherche. Son instabilité induite par sa colère fait de lui un homme dangereux. Auprès de Derilia, il parachève son initiation qui fera de lui un homme complet et en phase avec ce qu’il est un berserkers (une guerrier de la fureur divine). Ce duo est un véritablement enchantement.

Anna Lyra connaît son sujet sur le bout des doigts, c’est indubitablement ce qui fait la force de sa romance. Les petits détails, les termes précis, les paysages, la manière dont elle met en scène ses personnages au cours de situations dangereuses rendent honneur aux communautés. Ce tableau dresse une épopée grandiloquente où l’honneur est grand vainqueur, où les hommes se battent pour leur survie.

J’ai de suite été conquise par l’atmosphère qui se dégage de cette romance et toutes les précisions. Les personnages sont en adéquation parfaites avec leur époque, des enjeux importants, des rebondissements et surtout le plus important l’évolution des personnages. La plume d’Anna Lyra m’a séduite dès les premières pages. J’ai tout de même était frustrée par le final, j’aurais aimé en savoir davantage. C’est le seul point qui justifie l’absence d’un coup de cœur ! Mais peut-être y aura-t-il une suite ? Ca serait juste géniale !

T’es fan de Vikings et de romance, alors rien de mieux que SOUS L’EMPRISE DU VIKING pour satisfaire ton appétit(1) de découverte livresque !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-08-26T16:31:35+02:00
Or

Ayant déjà lu l'honneur d'une viking du même auteur, j'avais envie de lire un peu plus sur ces histoires. Je remercie les éditions Harlequin ainsi que le site Netgalley pour cette lecture.

Alors que Derilia va pour se marier, un raid de viking est programmé. Il arrive quelques minutes avant qu'elle ne devienne "madame". Tous s'enfuient, sauf qu'elle se retrouve à se cacher dans une bergerie. Manque de bol pour elle, de toute façon vu sa chance, elle aurait pu s'appeler miss poisse, elle est trouvé par Aslak, un viking qui est un peu à part des autres. Au lieu de la tuer, il compte la garder pour demander une rançon, elle et son jeune frère qu'ils ont découverts, car ils sont les enfants de rois. Bien mal en a pris à Derilia qui aurait cru que son père serait capable de la récupérer. Il a déjà payé pour elle pour qu'elle se marie, que les vikings se débrouillent avec elle. Que va-t-elle bien devenir ?

Ce qui j'ai aimé, c'est que nous retrouvons Inga, l'héroïne de l'honneur d'une viking pour quelques passages. Nous savons donc ce qu'elle devient et son caractère n'a pas changé.Concernant l'histoire de Derilia, c'est une jeune femme rousse qui a la poisse monumentale. Surnommée le dragon à cause de sa chevelure et sa haute stature, elle est vouée à rester une femme entravée. Elle aurait dû se marier et même si elle ne sentait pas cette union, elle n'avait pas le choix. Elle est enlevée par un grand viking qui a un passé douloureux. Tous les deux ont ce petit quelque chose qui les rapproche sans pour autant l'exprimer. Cette jeune femme a la langue bien pendu et capable de se débattre. Elle a la force d'un moucheron mais son esprit vif l'aide à ne pas se morfondre. Jusqu'à ce que son père paye pour son frère mais pas pour elle ! Le comble d'être abandonné, par son futur époux qui a fui lors du raid, et par son père qui ne veut pas d'elle.

Aslak aurait dû être un berserker, un guerrier ours. Malgré un incident qui a couté la vie à l'un de ses amis, il n'a pas accompli son rituel pour terminer l'ours qui orne sa peau, le laissant incomplet. Il est fort, puissant et pourtant a peur de lui-même. Grâce à ce personnage, il y a un côté fantastique qui passe tout seul dans l'histoire. Pas de "hein", ou de "qu'est-ce que cela fait là" C'est comme une cohérence qui suit le chemin de l'histoire pour s'y intégrer comme si cela était tout à fait logique.Il vénère ses Dieux, mais voudrait plus. Et par le biais de cette jeune femme, il compte y arriver. Mais à quel prix ?

Entre les deux personnages principaux, il y a de fortes tensions. L'envie de combattre ce qu'ils ressentent l'un envers l'autre, l'envie de combattre soi-même et de prouver aux autres qu'ils peuvent être libres, sans entraves. Même si on se doute parfaitement de comment cela va se terminer, les péripéties des deux font tout autant sourire que grincer des dents. Elle pourrait avoir la palme d'or des gaffes en tout genre et lui la sauve régulièrement. Lorsqu'elle veut lui rendre la pareille, c'est à ce moment précis qu'il s'opère en changement entre les deux. Elle, la victime, celle qui a été enlevée, se retrouve à aider son kidnappeur, à lui sauver la vie. Double jeu ou juste l'envie de bien faire parce qu'elle est chrétienne ?

J'ai beaucoup aimé les descriptions, des paysages, des lieux, les traditions mises en avant. La recherche est impressionnante, l'auteur a mis à la fin du livre ce qu'elle a utilisé pour écrire son histoire. Il y a eu un travail impressionnant de ce côté. J'apprécie beaucoup de découvrir et de REdécouvrir les Dieux anciens, d'autres religions et de voir comment certains pouvaient peut-être réagir en fonction d'autres hommes différents.

En conclusion, un historique qui a une petite part de fantastique qui m'a beaucoup plu. Et une recherche sur ces temps anciens remarquable. Ce n'est pas la romance qui m'a attiré, mais le comportement des personnages envers l'autre qui m'a amusé. Un bon moment de lecture en plus.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/sous-l-emprise-du-viking-anna-lyra-a148245578

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avaelys 2018-08-20T17:02:33+02:00
Bronze

J'ai adoré, l'écriture d'Anna Lyra est vraiment superbe. On est dans un soucis du détails qui ne soûle pas le lecteur, fluide mais instructif dans la mythologie Nordique.J'ai beaucoup appréciée :)

Les personnages sont vraiment agréable, avec du caractère et assez attachant. Je me suis un peu perdue au début avec les noms, mais j'ai réussie à prendre le plie pas la suite ! :p

J'ai lu le roman assez vite et je le conseille à tous les amateurs de Viking.

Néanmoins, mon avis reste assez mitigée j'ai adorée ma lecture, mais la fin m'a laissée dans l'attente. Ca c'est terminer pour moi avec un gout d’insatisfaction.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mangafavori03 2018-08-17T14:46:11+02:00
Or

Ce livre ça va être simple j'ai tout simplement adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2018-08-01T11:17:45+02:00
Bronze

https://aliceneverland.com/2018/07/30/sous-lemprise-du-viking-anna-lyra/

Lors d’un raid, Derilia est enlevé par ses assaillants, des Vikings. Un drame pour la jeune fille qui devait, ce jour-là, épouser son promis. Elle va donc tout faire pour échapper à ses ravisseurs et recouvrer la liberté qui lui est si chère. Mais, afin d’assurer sa survie, ainsi que celle de son frère, captif avec elle, elle ne doit surtout pas dévoiler qu’elle est la fille aînée d’un roi picte. Et encore moins succomber au charme ensorcelant du plus fort de ces païens…

Sous l’emprise du viking est une romance historique comme je les aime, avec une héroïne au fort caractère, bien loin de se soumettre face au charme viril du héros. Pourtant, Aslag a tout du mâle alpha charismatique, fort et puissant. De quoi créer une vraie tension dans ce roman entre nos deux héros !

Pour le reste, j’ai été surprise par la façon dont l’auteur intègre une légère touche de fantastique tout en restant cohérente dans son récit. Elle arrive également à mélanger les religions chrétiennes et vikings et nous offre un contraste vraiment intéressant. De plus, elle ne s’éloigne pas des traditions propres aux deux cultures, ce que j’ai grandement apprécié.

Pour conclure : Sous l’emprise du viking est une romance historique qui se laisse lire sans souci, nous plongeant au cœur du pays picte en compagnie d’une joyeuse et sanguinaire bande de vikings. Au milieu de tout cela, Derilia et Aslag vont réussir à se trouver et à se connaître, avec un attachement et un désir plus que certain. De quoi passer un bon moment !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lacrymas 2018-07-31T18:38:51+02:00
Diamant

A nouveau, j'ai adoré ma lecture.

Cette lecture nous emmène dans une aventure palpitante avec des héros hors du commun qui font, une fois de plus, la force de l'histoire.

Les thèmes abordés qui nous rappellent que la romance n'est pas qu'un genre où l'on parle d'amour, ainsi l'on parle de l'indépendance des femmes, de la foi, du choc des cultures, mais pas que.

A noter également la petite touche de fantastique qui ajoute du piment au cadre du récit.

Tout cela, c'est oublié le détail qui me plait énormément avec les romans d'Anna Lyra : les références historiques à la fin du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Suzanne55 2018-07-22T00:25:31+02:00
Poubelle

Malgré le côté historique bien documenté, j'ai vraiment pas accroché à la lecture. Les personnages sont intéressants, sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kylenn 2018-07-17T11:14:39+02:00
Argent

J'ai apprécié le cadre historique choisi par l'auteure, qui semble maitriser son sujet et dont l'écriture est fluide et agréable. L'héroine est parfois (souvent?) agaçante, avec des traits forcés (oui, elle est incomprise, maladroite et malchanceuse, on a bien compris... et autant parfois, c'est franchement amusant et attachant, autant parfois c'est 'gonflant' tant on insiste là-dessus) et elle change (trop) facilement de comportement sans transition. Le personnage d'Aslak rattrape 'le coup'. Il m'a semblé plus intéressant, avec son conflit intérieur. C'est à lui que je me suis le plus attachée, mais lui aussi est assez déstabilisant par certaines incohérences dans son caractère. Néanmoins, ce livre a de bonnes idées que je ne dévoile pas pour vous garder la surprise, et à part quelques longueurs, j'y ai aussi trouvé des passages intéressants. Pour ma part, ce fut donc une lecture sympathique et agréable pour l'été, sans être mémorable, malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NanaandRox 2018-07-16T12:13:11+02:00
Lu aussi

Je l'ai lu jusqu'au bout, mais ce roman ne m'a fait ni chaud ni froid.

Le côté historique est très bien renseigné, on voit que l'auteur a fait beaucoup de recherche. A côté de ça, je n'ai pas eu de coup de coeur pour les personnages ou l'histoire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode