Livres
550 107
Membres
590 390

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par seriallectrice 2018-11-01T13:37:21+01:00

"Oh. C'est OK. Tu sais comment faire des toasts. Ça me suffit".

Nate ne pensait pas avoir déjà reçu une validation aussi simple de toute sa vie.

Le toast sauta.

"Waouw", dit Art louchant au-dessus de lui. "Donc c'est comme ça que ça marche, hein? OK. Je suis impressionnée. Peux-tu le refaire, ou dois-tu attendre 24h que ça recharge?

"Je peux le refaire".

"Bien. Beau travail. S'il-te-plaît, refais-le. Deux pour Alex. Deux pour toi. Et six pour moi."

"Tu ne peux pas manger six toasts.

"Pourquoi pas?"

"Personne ne mange six toasts".

"D'après qui?"

"Les mêmes personnes qui disent que la soupe de légumes au boeuf peut-être utilisée à la place du poulet."

"Oh. Donc, des scientifiques."

"Oui."

Elle le regarda en plissant les yeux. "Parfois les scientifiques peuvent se tromper."

"Je sais. Mais pas cette fois. Deux toasts.

"Quatre".

"Deux."

"Trois."

"Deux."

"Tu es vraiment doué. Va pour deux."

(Trad. perso)

Afficher en entier
Extrait ajouté par kmrct89 2020-11-30T14:44:45+01:00

- Oui, l'interrompit Nate, ils sont à moi. Ces livres sont à moi. Cette chaise où vous êtes assis est à moi. Tout ce que vous voyez ici est à moi.

- Ok. Rho la la ! Pas la peine de frimer.

- Bon Dieu, je ne suis pas en train de frimer ! Qu'est-ce qui ne va pas chez toi ?

La petite fille se mit à loucher, visiblement concentrée.

- Rien, répondit-elle. Qu'est-ce qui ne va pas chez toi ?

- Écoute, jeune fille...

- Je m'appelle Artémis Dark Vador. Je te l'ai déjà dit.

- Ce n'est pas un vrai nom ça !

- Si, c'en est un, insista-t-elle.

Et pour la première fois depuis que cette folie avait commencé, la petite fille parut presque... bouleversée.

- C'est mon nom. Personne d'autre ne peut l'avoir. Il m'appartient. Tu ne peux pas le prendre...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tsubasa003 2020-08-23T21:37:44+02:00

Nate pensait que plus rien ne pouvait le surprendre, désormais. Après tout ce qu’il avait entendu. Après tout ce qu’il avait vu. Il pensait ne plus pouvoir être choqué.

Il avait tort.

— Je ne… parvint-il à dire. C’est…

— Je sais, répondit-elle, et il la crut. Vous, les humains, êtes tous capables de tellement de choses, aussi bien géniales que terribles. En si peu de temps, vous vous êtes entourés de millions de personnes comme vous, et pourtant, vous vous sentez quand même tout seuls. Vous êtes tellement puissants, tellement merveilleux et… si fragiles, pourtant. Vous pouvez vous briser en mille morceaux et vous sentir complètement perdus. Je ne le comprenais pas. Pas… avant. Je pense qu’aucun de ceux de mon espèce n’arrivait à comprendre. Vous êtes compliqués et, en même temps, si simples. C’est une dichotomie qui ne devrait pas être possible. Quand vous souriez, c’est comme si le soleil brillait. Lorsque vous pleurez, c’est comme si vous étiez plongés dans l’obscurité, incapables de retrouver la lumière. Vous pouvez placer une arme contre la tête de votre ennemi et presser la détente au nom de ce que vous appelez Dieu. Vous lâchez des bombes et brûlez la terre sous vos pieds. Vous hurlez des mots qui tombent dans l’oreille d’un sourd. Vous vous faites souffrir. Vous détestez ceux qui ne sont pas comme vous. Ils vous font peur, même s’ils ne désirent rien de plus que d’être à votre image. Cependant, vous vous aimez. Vous construisez un foyer à partir de rien. Vous vous soutenez les uns les autres jusqu’à ce que vos genoux faiblissent et vous fassent trébucher. C’est pratiquement impossible à comprendre, aucun des miens n’y était parvenu. Car, pour comprendre, il faut sentir un coeur battre dans sa poitrine, des muscles rouler sous sa peau, comme j’en fais l’expérience. Nous ne sommes pas pareils. Le temps et l’espace nous séparent. Et pourtant, curieusement, nous sommes tous faits de poussière d’étoiles. Je pense que nous l’avions oublié. Et je ne sais même pas si vous l’avez jamais su. Comment pouvez-vous vous sentir seuls quand nous sommes tous identiques ?

Nate cligna des yeux pour chasser ses larmes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lavienlivre 2020-08-01T13:53:44+02:00

 Il ne s’attendait pas à ce qu’Alex lève un bras. Il ne s’attendait pas à sa main sur son visage, ses doigts glissant le long de sa joue, de sa mâchoire. Son pouce caressant ses lèvres. Il se laissa emporter par la caresse, car c’était la seule chose qu’il pouvait faire. Puis, il tourna légèrement la tête et déposa un baiser furtif sur la paume d’Alex.

Les yeux d’Alex s’agrandirent, mais il ne retira pas sa main. 

Afficher en entier
Extrait ajouté par lavienlivre 2020-07-31T23:18:44+02:00

 Nate entendait les mots. Il connaissait la signification de chacun d’entre eux. Il comprenait les phrases. Il savait comment elles s’articulaient. Mais malgré tous ses efforts, il n’arrivait pas à les intégrer, il ne parvenait pas à les organiser dans un ordre qui aurait du sens. 

Afficher en entier
Extrait ajouté par lavienlivre 2020-07-31T04:16:58+02:00

Tous ces gros bonnets de Washington. Qu’est-ce qu’ils y connaissent aux ouvriers ? Je ne crois pas le moindre mot qui sort de la bouche de ces beaux parleurs. Par contre, Reagan. Vous voulez parler d’un homme bon ? Eh bien, parlons de Ronald Reagan ! Lui, au moins, il savait gérer les affaires du pays, oui, monsieur. 

Afficher en entier
Extrait ajouté par lavienlivre 2020-07-30T02:35:53+02:00

Il aperçut le panneau pour la station-service avant de voir la station elle-même. Le panneau tournait lentement, mais il avait réussi à lire les mots « Chez Big Eddie Essence et Supérette ». Il poussa un soupir de soulagement. Cela faisait du bien de voir que certaines choses ne changeaient pas. Même après tout cela. 

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode