Livres
615 866
Membres
714 220

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sous la neige



Description ajoutée par Kochka94 2022-06-04T22:33:00+02:00

Résumé

En hiver, la végétation qui sommeille sous la neige n’attend que le retour de la chaleur pour se déployer.

Un peu comme les sentiments des hommes…

Quand Oz, Londonien englué dans une vie terne et sans surprise, gagne à la loterie de son quartier, il entreprend un grand voyage vers le nord. Son objectif ? Les Highlands : leurs terres vallonnées, leur ciel infini, leur nature sauvage…

À quelques jours de Noël, son road trip tourne au haggis défraîchi. Égaré en pleine tempête, il ne doit son salut qu’à un vieux cottage perdu sur la lande et à son farouche propriétaire.

Parti pour visiter l’Écosse, c’est l’Écosse qui va percuter Oz. Loin de chez lui, le jeune homme devra se munir de courage afin d’affronter les doutes, la confusion et les espoirs que lui réserve le plus inattendu des voyages.

Afficher en entier

Classement en biblio - 26 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par minette467 2022-08-30T15:14:31+02:00

« Oz se hissa sur ses mains pour effleurer sa joue. Légèrement. Incapable de ne pas le toucher. Il aurait pu l’écouter parler toute la journée sans se lasser. Sa voix rauque résonnait dans l’air tranquille. Aucun bruit au monde ne pouvait le réconforter autant que le timbre un peu cassé de Gregor.  »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Helene-66 2022-10-03T21:00:21+02:00

.

[SERVICE PRESSE]

Sous le neige de Sully Holt

Je remercie chaleureusement l’auteure pour ce service presse.

Mon résumé :

Oswald Littlecock est un londonien pur souche. Gagnant de la loterie locale, il part en visite de l’Ecosse, en plein mois de Décembre. Un accident l’oblige à trouver refuge dans une étable, dont le propriétaire est un vieil ours mal léché et très antipathique.

Oswald Littlecock est un jeune homme qui manque cruellement de confiance en lui. Son passé quelque peu difficile a fait de lui un homme peu sûr de lui, trouillard et naïf.

Gregor Murray est un homme mûr, qui a choisi de s’isoler du reste du monde, en rachetant une vieille bergerie. Tout se passait pour le mieux, jusqu’à ce qu’il découvre un jeune homme planqué dans sa bergerie.

Mon ressenti final :

J’ai avalé ce roman en une journée (et une nuit).

L’hiver est rude en Ecosse et Oswald ‘’Oz’’ Littlecock va l’apprendre à ses dépends. En voulant éviter un mouton planté au beau milieu de la route, en pleine tempête de neige, Oz finit dans le fossé. Le mouton est sain et sauf, et le conduit dans la bergerie où il vit. Pensant être à l’abri pour la nuit, Oz tombe sur le propriétaire des lieux, Gregor Murray. La rencontre entre les deux protagonistes arrive rapidement et annonce directement la couleur. Je dois dire que j’adore ce genre de démarrage. Pas de perte de temps, pas de chichi, on est dans le bain dès le premier chapitre et c’est tant mieux. Et on peut dire que la rencontre entre les deux hommes est épique !

Les échanges entre les deux hommes sont hilarants et chacun se dessine au fur et à mesure de l’avancée du roman.

Oz est un gars qui manque de confiance en lui, un peu naïf mais avec la tête sur les épaules. Je l’ai senti intelligent mais souvent un peu terre à terre. Il m’a beaucoup fait rire car il prend tout au premier degré. Pour autant, j’ai aimé qu’il fasse autant d’effet à Gregor.

Gregor est clairement mon personnage préféré. J’ai été touchée par cet homme brisé qui s’est enfermé dans sa solitude et qui ne sait plus comment s’en sortir. La présence de Oz lui ouvre les yeux sur ce qu’est vraiment sa vie et j’ai eu l’impression de le voir renaître. C’était vraiment attendrissant. J’ai été le témoin silencieux d’une histoire d’amour naissante, fragile mais salutaire. Gregor a véritablement laissé sa carapace se fissurer et j’ai tellement été ravie qu’il fasse des efforts pour tenter l’aventure avec Oz.

L’auteure a bien travaillé ses personnages. Oz est le gars de bonne famille et Gregor, le rustre. Ils sont parfaits ensemble et l’acheminement des faits et des actes étaient à leur bonne place tout au long de ce récit. J’avais capté la fin et j’étais plus que contente que cette belle histoire se termine comme je l’avais imaginée.

Si tu veux aider Shaun le mouton (qui ne s’appelle pas Shaun 😆) à retrouver sa bergerie, c’est par ici : https://amzn.to/3BOVD3P

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ginger-Yunie 2022-09-27T07:55:44+02:00
Or

Comme tous les livres de Sully Holt, je sais déjà en lisant la première page que je vais adorer. Les dialogues entre personnages sont très fluides, sont au cœur de la relation oscillant entre humour, révélation, romantisme, sans jamais tomber dans la facilité. Ils sont naturels, tout simplement et rien que ça, c'est un point fort ! La plume de l'auteure s'affirme sur certaines scènes dont je n'avais pas l'habitude en ce qui la concerne et ce n'est qu'un plus, jamais un moins ! Le travail de recherche à dû être conséquent pour nous offrir les paysages de l’Écosse et tout ce que Gregor peut dire à ce sujet est encore une fois une source de bonheur, car on voyage à travers les yeux des personnages. Pour finir, la romance est parfaite. Ce n'est pas une question de temps, mais de leur façon de s'apprivoiser. Oz jauge Gregor, cherche à savoir par quel bout l'attraper et bon sang... Voilà une chose à la hauteur de ses défis ! Tout le long du bouquin, j'avais l'odeur de whisky dans le nez et l'envie d'en boire une gorgée. Ce bouquin, il est comme ça: parfois doux avec des notes amères. Parfois âpre, avec une connotation tendre. Prenez en une goutte. Voire tout un verre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sophie-526 2022-07-28T22:04:19+02:00
Diamant

Un roman bouleversant, des paysages et des personnages décrits avec beaucoup d’émotion et de douceur. Ajouter à ça un vrai travail de recherche sur la vie en Ecosse, sur la fabrication clandestine d’alcool dans une bergerie, sur l’impact des touristes et tant d’autres choses pour au final obtenir un roman complet et captivant.

Ce n’est pas le premier livre que je lis de cette autrice et à chaque fois les descriptions sont magiques. Elle vous transporte complètement dans une autre vie, elle arrive à vous faire voyager avec ses mots avec une facilité déconcertante.

C’est vraiment un roman à lire en prenant le temps pour en apprécier toute la saveur et toutes les subtilités.

Il y a toujours des personnages atypiques dans ses romans décrits avec justesse et profondeur.

Les rencontres sont celles que l’on pourrait avoir dans la vraie vie et je pense que cette sincérité et cette prise de temps dans la mise en place sont importantes dans chacun des écrits de Sully. Cela permet d’apprécier la construction d’une relation, l’approche de deux personnes et la beauté de ce qui peut en découler.

On est loin des rythmes frénétiques que l’on peut avoir dans certains romans, même les slow burn. On prend le temps de décortiquer, on prend le temps d’apprécier on prend le temps de s’imprégner de chaque caractère de chaque personnage, de leur force, de leurs faiblesses, de ce qui peuvent apporter l’un à l’autre et c’est tellement réel que cela pourrait être l’histoire de n’importe qui.

Le gros point fort est la description des paysages qui vous plongent totalement dans un pays que vous ne connaissez pas, ici c’est l’Écosse sous la neige, c’est magique. Tout est vraiment mis en valeur par chaque mot employé, sans que ce soit lourd sans que ce soit ennuyeux et ce n’est pas facile à faire, de mettre autant de descriptions et apporter autant de détails tout en tenant le lecteur en haleine

C’est vraiment un petit concentré d’émotions et de découvertes donc je ne peux que vous encourager vivement à lire ce genre de livre si vous aimez les slow burn et les paysages envoûtants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laralee 2022-07-03T11:44:33+02:00
Argent

Dans ce nouvel opus, signé de la plume extra de Sully Holt, on suit les tribulations d’un Londonien pur souche, Oswald, parti faire un trip en Écosse. Au hasard d’une route, il tombe sur l’ours du coin, ou tout du moins, l’éleveur le moins apprécié des alentours, Gregor. Étonnement, l’anglais va apprivoiser l’écossais qui va apprendre à s’ouvrir aux autres par l’intermédiaire de cet homme qu’il n’attendait plus. Un roman d’amour M/M au coeur de l’Écosse profonde comme seule la plume de Sully Holt pouvait dépeindre. Quant aux magnifiques paysages que ce livre fait admirer, ils ne peuvent que vous donner envie d’aller visiter l’Écosse même si, à la base, vous n’êtes pas un amoureux de ce pays.

Et le petit bonus : ça se passe en période hivernale et ça fait un bien fou de lire cela durant l’été !

Bref, vous l’aurez compris, cet opus est encore un livre de Sully Holt que je vous recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chris-111 2022-06-19T22:21:51+02:00
Diamant

Très jolie romance de Noël. Les personnages principaux et secondaires sont très attachants et j'adore les histoires avec un ours grincheux et un petit lutin qui vient tout chambouler. Espoir en l'avenir, différence de milieu et d'âge , tout est bien pensé et bien écrit : une petite merveille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cissou33 2022-06-13T21:39:10+02:00
Or

J'ai passé un très bon moment. J'ai trouvé Oz et Gregor incroyablement attachants malgré leurs sacrés caractères !

Et j'ai adoré l'atmosphère qui se ressent en lisant ton livre. Avec comme une impression que tous nos sens se plaisaient à imaginer et découvrir les lieux... L'odeur des herbes et de la résine, du foin, ou encore du froid.

Le son du silence des décors enneigés et de la tourbière et du feu qui crépite dans le cottage.

Le goût du whiskey de Gregor et de leurs baisers enivrés.

J'ai eu durant toute ma lecture les images de cette Ecosse dans la tête.

La romance quant à elle est traitée de manière juste. J'ai eu peur que ce soit rapide au début mais non, c'est tellement bien fait. Une réussite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SoEb 2022-06-12T09:02:25+02:00
Or

Très belle histoire d'amour entre 2 hommes différents et complémentaires. Tous les 2 n'ont pas été épargnés par les difficultés de la vie, chacun à leur manière et c'est vraiment beau la façon dont chacun a su aider l'autre à s'affranchir de ses douleurs passées pour se reconstruire ensemble.

L'auteure a vraiment su nous transporter dans les beaux paysages écossais, transmettre l'histoire et l'ambiance de ces terres isolées du nord.

C'est mon premier livre de Sully Holt et j'ai vraiment apprécié sa plume profonde et délicate. Les émotions sont brut et nous touchent le cœur, en plein dans le mille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pat_de_verre 2022-06-10T10:51:37+02:00
Diamant

*Quelle chance avait Gregor, le géant quadra écossais, rugueux et bougon de rencontrer un jour Oz, l’anglais fluet et peu sûr de lui ? Presqu’aucune mais c’était sans compter sur la providence.

*Oz, le londonien, gagne une belle somme à une tombola et décide d’accomplir le vieux rêve d’un road trip en Ecosse. Le mauvais temps et un bélier fugueur vont l’obliger à trouver refuge dans la ferme reculée du highlander peu amène.

*Entre ces deux-là, rien ne sera facile mais ils vont s’apprivoiser l’un l’autre en se défaisant de leurs barrières et a priori. Gregor, le fermier renfermé va s’ouvrir lentement au contact d’Oz le citadin maladroit, manquant de confiance en lui.

*On entend leurs cœurs qui font boom et au fil de l’histoire, on attend avec impatience qu’ils acceptent leur attirance.

*Sully a un don certain pour dépeindre les paysages écossais, rudes et sauvages et les sentiments contradictoires des protagonistes. Tous ses personnages, principaux ou secondaires sont originaux et attachants, sans oublier les moutons, Champ et Shaun qui ne s’appellent.pas.Champ.et.Shaun d’après Gregor. Les dialogues sont plein d'humour, ce qui ne gâche rien.

*La passion de la romancière pour les plantes n’est plus à démontrer qui attise notre curiosité surtout quand elle parle de leurs propriétés médicinales.

*Qui mieux que Sully pouvait nous entraîner dans un slow burn au sein des Highlands ? Je ne cache pas que j’ai beaucoup aimé ce beau conte de Noël et que je vous recommande ce roman, tout doux malgré la rugosité des personnages et des paysages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kochka94 2022-06-06T14:04:23+02:00
Diamant

Londonien, Oswald Littlecock mène une vie solitaire et morne : un job de larbin où il s’ennuie, une vie de célibataire après une rupture un peu douloureuse, pas de famille, pas d’amis… Un coup de chance comme il en arrive parfois dans la vie, un billet de loterie gagnant et le voilà parti pour le voyage dont il rêve depuis son adolescence, quand sa mère lui parlait de son envie de visiter cette région magnifique, sauvage, bien loin de sa vie citadine : l’Ecosse et plus particulièrement les Highlands, l’une des régions les plus typiques. Au volant de sa voiture, en auto-tour dans la région, où tout se passe bien jusqu’à l’accident qui l’envoie dans le fossé… sauf que tout se déroule en hiver, en pleine tempête de neige, à quelques jours de Noël. Le voilà donc perdu au milieu de nulle part, voiture inutilisable, sans visibilité, à aller patauger dans la neige pour secourir ce qu’il vient de percuter : un bélier, coincé dans un gros tas de neige. Aussitôt remis sur ses pattes, la bête, en pleine forme, après un gros câlin, semble le guider vers un abri… Oz décide donc de suivre l’animal, qu’il baptise Shaun, se disant qu’il peut trouver un téléphone pour appeler une dépanneuse.

Quand Gregor Murray surprend ce blanc bec dans son étable, il pense d’abord à un voleur. Mais quand il l’attrape pour le jeter dehors, c’est un garde du corps surprenant qui prend la défense de l’intrus : le bélier lui fonce dessus ! Quelques explications plus tard, Gregor comprend bien que l’intrus n’est pas un voleur, mais ça ne l’empêche pas de vouloir le jeter dehors : pas de sale anglais chez lui. De toutes façons, il n’a pas de téléphone et il n’a qu’à marcher jusqu’au bourg un peu plus loin, c’est pas son problème. Oz est absolument outré que cet homme, aussi massif et poilu qu’un ours, dont il aussi visiblement le caractère sauvage, veuille le jeter dans la tempête alors que finalement, il a eu son accident à cause de Shaun, qu’il a sauvé et ramené chez lui en plus ! Et quand Oz se retrouve blessé à cause d’une réaction plutôt impulsive de sa part, Gregor se sent obligé de le soigner et de le garder jusqu’au petit matin.

Après une soirée plutôt mouvementée et des échanges plutôt musclés entre les deux hommes, au petit matin, Oz a disparu avec la veste de Gregor et en laissant un petit mot sur la table.

Et quand il réapparait quelques jours plus tard, c’est bien sûr uniquement pour rendre sa veste à Grégor. Peu à peu, les deux hommes vont s’apprivoiser l’un l’autre…

Autant le dire tout de suite, c’est encore un petit bijou de douceur et de tendresse que nous offre Sully. J’ai eu très souvent les larmes aux yeux durant ma lecture : d’abord de rire, en découvrant certains échanges plutôt savoureux entre les deux hommes, et puis d’émotion, le cœur serré, quand enfin, l’un et l’autre abaissent les barrières qu’ils ont érigées autour d’eux et se découvrent, sans fards.

J’ai adoré cette balade en Ecosse, pays que j’ai eu le bonheur de visiter moi aussi en autotour il y a 5 ans, pas sous la neige puisque c’était fin mai-début juin, mais j’ai des tas de souvenirs qui sont remontés à l’évocation de certains lieux : Inverness, l’Ile de Skye (un paradis…) ou notre logeur nous a fait partager sa passion des loutres, ces grandes plaines des Highlands… bref. L’un des talents de Sully est de nous immerger complètement dans son roman, on voit les lieux qu’elle décrit, on sent le froid, le vent, l’odeur de l’herbe dans la lande… j’ai même eu des envies de haggis ;)

Au-delà de cette visite, c’est aussi la rencontre de deux hommes, de deux solitudes, de deux chemins qui sont à un croisement, pour décider si la route pourrait envisager de se poursuivre ensemble. C’est aussi des personnages secondaires attachants et pittoresques, comme toujours avec Sully. C’est enfin des références pop culture que j’adore : Outlander (dès que j’entends Sassenach, je plonge…), le Docteur Who (spécial big up à David Tennant), Shaun le mouton… et j’en oublie.

Bref, une histoire absolument magnifique et touchante, toute en douceur malgré la rudesse du climat et de Gregor, ou chaque chose prend le temps de se passer, de se poser… Merci à Sully de savoir si bien nous faire voyager et nous faire ressentir, tout simplement.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Sous la neige" est sorti 2022-06-10T18:10:30+02:00
background Layer 1 10 Juin

Date de sortie

Sous la neige

  • France : 2022-06-10 (Français)

Activité récente

Tia366 le place en liste or
2022-08-05T14:08:39+02:00
Cybelia l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-17T10:13:58+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 26
Commentaires 9
extraits 11
Evaluations 15
Note globale 8.8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode