Livres
458 484
Membres
411 861

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

sous les couvertures



Description ajoutée par Frantastic 2015-01-18T11:24:40+01:00

Résumé

Un samedi soir, une librairie de quartier. Comme toutes les nuits, sitôt le rideau tombé, les livres s'éveillent et se racontent leurs histoires... Mais ce soir, l'heure est grave : les nouveautés viennent d'arriver, et les romans du fond de la librairie n'ont plus que quelques jours pour trouver un lecteur ! Pour sortir par la grande porte, il leur faudra s'unir et prendre la place des best-sellers solidement empilés près de la caisse. Autant dire qu'ils n'ont pratiquement aucune chance...

Afficher en entier

Classement en biblio - 16 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par lauresquement 2015-06-10T12:21:06+02:00

- Et si le grand livre, c'était celui devant lequel le lecteur se sent tout petit? demanda Conteur.

Et tous convinrent que cela était juste.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Alysvidal 2018-09-08T10:59:46+02:00
Bronze

Un livre très étonnant. On change carrément de point de vu en se rangeant du côté des livres. Cela montre que l'univers des livres papier est malencontreusement en déclin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petitcoudecygne 2015-03-08T11:55:24+01:00
Argent

http://morduedlivres.blogspot.fr/2015/02/sous-les-couvertures.html

Quoi de plus original qu'un livre sur les livres ?

C'est justement l'histoire de Sous les couvertures,on y découvre qu'une fois les portes de la librairie fermée, les livres s'éveillent et parlent, jouent, volent, s'amusent !

Mais, en ce samedi soir, une ombre plane sur la librairie, les livres qui n'arrivent pa sà être vendus paniquent, les nouveautés viennent d'arriver et il n'y a plus de place pour eux ! C'est alors que commence une révolution...

Le livre m'a beaucoup plu, de part son originalité et du message qu'il fait passer.

De plus, le fait que les points de vues soient partagés entre quatre personnages - le libraire, l'assistante du libraire, Gand et l'auteur de Grand, principalement - ajoutent un petit plus au livre !

Je recommande à ceux qui veulent une petite lecture sans tracas mais vraiment originale et addictive !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NathalieCez 2015-01-18T09:44:41+01:00
Diamant

Mon rêve le plus fou serait de me faire enfermer dans une librairie, mais, après avoir lu ce livre, je me dis que cela peut s'avérer très dangeureux .....

Dans une petite librairie de quartier, un samedi soir après la fermeture, les livres se mettent à vivre, et surtout à réfléchir sur leur condition respective (et oui, chez les livres aussi, tout le monde n'est pas à égalité !). Un carton attend dans la réserve, et dés le lundi, certains disparaitront pour une destination inconnue et sans retour. Une révolution va se mettre en place et des scènes d'une rare violence vont suivre (pages arrachées, jaquettes saccagées, etc). Bref, il faut se séparer des livres qui sont sur la table, afin de faire partie des livres qui se vendent.

A un moment, je me suis cru dans un dessin animé, et je me suis même imaginé la têtes des livres.

C'est certain, après la lecture de ce roman, je ne regarderais plus le livre de la même façon, et quand j'irais dans une librairie, j'irais consulté les livres dans les étagères, avant ceux de la table ! Je ne voudrais pas avoir d'ennui !!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bookinwoman 2015-01-01T10:45:43+01:00
Lu aussi

J’avais très envie de lire ce roman, il faut bien avouer que la quatrième de couverture m’intriguait beaucoup. L’idée de la vie des livres une fois la librairie fermée me plaisait bien. Une sorte de Toys Story des livres.

On se retrouve dans cette librairie et les « anciens » romans sont inquiets de la rentrée littéraire qui s’annonce. En effet, ils craignent d’être envoyés à la destruction, alors pour lutter ils vont monter un genre de révolution pour prendre d’assaut la table des nouveautés (histoire de sortir en beauté de la librairie).

Bien que l’idée soit bonne je ne suis pas entrée dans cette histoire. J’ai trouvé que l’auteur ne parlait que des inconvénients du métier de libraire et de la vie des livres. Le personnage du libraire est en lui-même est un vieil aigri sur le départ en retraite. Bref, un manque d’engouement général qui m’a tenu loin de cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tysha 2014-12-28T20:38:59+01:00
Bronze

Un chouette livre où les acteurs principaux sont............ des livres.

Les "anciens" voudraient se trouver sur la table des best-sellers à l'entrée de la librairie et vont donc lancer une offensive afin d'arriver à leurs fins et prendre la place des nouveaux.

L'auteur donne donc un rôle à chacun et ceux-ci se mettent en action lorsque la librairie baisse le volet le soir.

J'ai bien aimé l'histoire où l'on se met dans la peau (couverture) d'un livre. L'auteur y cite le titre d'incontournables.

J'aurais juste aimé que les différents personnages, comme Sarah et le libraire, soient plus mis en valeur et interviennent un peu plus.

Petit livre que l'on parcoure facilement grâce à une écriture aisée et fluide.

Un bon petit moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ematt 2014-12-28T10:04:42+01:00
Diamant

Tout d'abord, je tiens à remercier Priceminister et ses matches de la rentrée littéraire de m'avoir permis de découvrir cette petite perle de la littérature.

Une librairie de quartier, un samedi soir. Les ,nouveautés de la rentrée littéraire inquiètent les "anciens" de la librairie, ceux qui sont là depuis un moment déjà et qui ont été relégués au "Boudoir". Le soir venu, ils concoctent une stratégie pour prendre la place des "mises en avant" (les nouveautés) sur la table des bestsellers.

Dès les premières pages, je me suis prise à comprendre ce que l'auteur a voulu nous démontrer à travers ses mots : le but des livres et leurs auteurs.

On découvre l'envers du décor face à un libraire qui baisse les bras devant la déferlante de nouveautés et la machine de l'édition. Il ne trouve plus le temps de lire les ouvrages qui jonchent les étagères de sa librairie. Comment pourrait-il donc conseiller ses clients-lecteurs ? Il est accablé par la paperasse et, même si, la jeune libraire qui lui donne un coup de main essaie de lui donner des idées, il ne l'écoute pas, blasé. Il lui demande de rassembler des livres pour les envoyer "au pilon" afin de libérer de la place. Voilà la réalité : trop de livres... Les idées du libraire évolueront vers la fin, ce qui fait du bien.

Le numérique, dans lequel travaille son fils, prend peut-être de l'ampleur mais il ne faut désespérer. Les livres papier ont toujours leur place, il faut juste trouver le moyen de les valoriser les meilleurs et pas les "imposés".

C'est ce qu'on compris les livres du "Boudoir" qui, grâce à leur histoire, leur auteur, fomentent un coup d'Etat qui les mettra en avant.

Sarah, la jeune libraire, donne une image des jeunes férus de littérature de notre époque. Je me suis retrouvée en elle quand elle découvre et dévore un roman en quelques heures sans pouvoir le laisser une minute sans l'avoir en tête. Roman qui ne fait pas forcément parti des nouveautés mises en avant.

On peut aussi découvrir les auteurs lors de séances de dédicaces. Des auteurs souvent désabusés face à l'indifférences des gens qui viennent surtout pour les "stars" de la littérature.

Quant à l'auteur de ce livre, il a une écriture simple et fluide qu'il est facile de lire et comprendre. Il décrit avec un certain humour, une finesse et une lucidité la situation du monde de l'édition d'aujourd'hui. Un monde de profit et non plus de qualité qui mène le livre papier et la "vraie littérature" vers les oubliettes. Beaucoup ne sont peut-être pas d'accord avec ça mais c'est ce que l'auteur, à travers cette petite révolution, démontre avec clairvoyance.

Un livre sur les livres que tout bon blogueur livresque devrait avoir lu et chroniqué.

A lire et apprécier sans modération.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Améliane 2014-12-20T13:45:48+01:00
Or

Aujourd'hui je suis extrêmement heureuse de vous retrouver pour cette nouvelle chronique. Je sais que je fais cette dernière un peu en retard et je suis sincèrement désolé mais avec les cours, les exams et autres soucis je n'ai pas pu lire ce merveilleux livre avant. Ce que je regrette vraiment car il méritait pour moi d'être lu depuis longtemps. Quoi qu'il en soit je remercie Price Minister pour l'envoi de livre pour les matchs de la rentrée littéraire. C'est en tout cas un véritable coup de cœur pour moi.

Résumons un peu. Un samedi soir, une librairie de quartier. Comme toutes les nuits, sitôt le rideau tombé, les livres s'éveillent et se racontent leurs histoires... Mais ce soir, l''heure est grave : les nouveautés viennent d''arriver, et les romans du fond de la librairie n''ont plus que quelques jours pour trouver un lecteur! Pour sortir par la grande porte, il leur faudra s''unir et prendre la place des best-sellers solidement empilés près de la caisse. Autant dire qu''ils n''ont pratiquement aucune chance... Entre roman et conte iconoclaste, Sous les couvertures, quatrième livre de Bertrand Guillot, est une merveille d'humour et d'originalité. La rentrée littéraire inquiète les livres déjà en librairie. Une fois le magasin fermé, ils décident de réagir et essaient de se mettre d'accord sur une stratégie commune. Mais entre les premiers romans, les grands écrivains, les académiciens, etc., les intérêts divergent. L'arrivée d'une nouvelle libraire avec des idées neuves met en émoi tous les ouvrages.

J'ai été de suite intéressé par ce livre en lisant le résumé. Honnêtement un livre qui parle de livres c'est juste extra je trouve. Ce livre est assez court à peine 170 pages mais est cependant plutôt bien gérer en matière de contenu, de narration...J'avoue avoir cependant pris mon temps pour le lire car je l'apprécié énormément et ne voulais pas le lire d'une traite.

Dès le début d'une livre j'ai été totalement happé par cet univers. Je me suis retrouvé dans les propos de l'auteur, j'avais l'impression de ressentir la même chose sur le but des livres, de la littérature et des auteurs. On en apprend un peu plus sur le rôle de libraire d'aujourd'hui. Au début il est vrai qu'il est difficile que l'on ne comprend pas bien pourquoi le libraire abandonne si facilement l'idée que son métier peut-être sauver, heureusement il va changer d'avis vers la fin du livre. Je pense vraiment que même si le numérique avance on ne peut pas vivre sans livre papier, ce n'est juste pas possible. Il ne fait donc pas désespérer. J'ai beaucoup apprécié le personnage de Sarah. Je me suis pas mal retrouver en elle. Notamment dans la manière d'imaginer comment améliorer la boutique pour que cela plaise un peu plus.

En ce qui concerne l'écriture de l'auteur je dois avouer que ce dernier est assez simple, argumentatif, un peu polémique car je sais que certains ne sont pas du tout d'accord avec ce qu'à dit l'auteur. Mais l'on voit que l'auteur est passionné et c'est ce que j'ai pu ressentir à travers ce livre, la passion de l'auteur qui veut défendre son métier parmi un parterre de d'autres auteurs.

(suite lien ci-joint: http://tinkerbells-readings.skyrock.com/3239588885-Sous-les-couvertures-de-Bertrand-Guillot-chez-Rue-Fromentin.html)

Afficher en entier

Date de sortie

sous les couvertures

  • France : 2014-09-18 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 16
Commentaires 7
Extraits 6
Evaluations 5
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode