Livres
605 463
Membres
695 908

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sous les vents de Neptune



Description ajoutée par newmoon 2010-12-11T14:51:48+01:00

Résumé

'Sous les vents de Neptune' est une intrigue policière dans laquelle l'assassin tue ses victimes au moyen d'un trident : neuf victimes, entre 1949 et 2003. Adamsberg, le héros récurrent de Fred Vargas, est cette fois personnellement concerné : son frère jumeau a été autrefois accusé du premier de ces meurtres, et a disparu depuis. Le commissaire principal Jean-Baptiste Adamsberg mène son enquête au Québec où il rencontre vocabulaire et personnages attachants.

Afficher en entier

Classement en biblio - 758 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-21T18:40:06+01:00

Votre ego n'est pas grand comme la table, mais comme la cathédrale de Strasbourg.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par meli78 2022-03-13T13:26:28+01:00
Or

Un super tome. Du suspense jusqu'au bout. En plus on découvre un peu plus les personnages principaux. On retrouve des anciens personnages qui sont attachant et drôle, pleins de bontés. Du grand Vargas

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zyumiko 2022-03-11T19:47:07+01:00
Bronze

Début un peu mitigé, j'étais un peu perdue mais on comprends mieux par la suite. Je ne me suis pas énormément attachée aux personnages même si j'ai adorée Josette.

L'intrigue est cool mais trop prévisible, je n'ai eu quasiment aucune surprise, lecture sympathique et bien ficelé avec une petite touche d'originalité.

Je ne suis pas non plus sûr d'avoir compris la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2022-02-07T08:53:42+01:00
Argent

Ce quatrième tome de la saga Adamsberg commence plutôt doucement, une jeune fille est assassinée, un ivrogne qui ne se souvient de rien mais que tout accuse, pour Adamsberg pas de doute, le tueur au trident revient sévir, enfin si c’est bien lui car il est censé être mort il y a vingt ans. Du suspens donc, même si on se doute assez vite que la première piste est trop simple, trop rapide pour être crédible, la suite et les fausses pistes sont toujours bien étudié chez Fred Vargas. Plutôt bien construit, il traine un peu en longueurs au début mais c’est pour mieux nous plonger dans l’univers, avec ses expressions québécoises, ses descriptions de la ville, on découvre un peu plus du passé de notre enquêteur.

Le style de Fred Vargas fonctionne toujours aussi bien, elle sait comment ficeler un bon polar et faire du lecteur sa marionnette pour l’emmener au fond de lui-même et lui proposer plus qu’une enquête mais aussi une réflexion sur ses personnages. Personnages qui sont toujours profonds et bien travaillés, ils ont tous une psychologie et un passé qui leur est propre, si leurs routes se croisent c’est pour mieux faire ressortir les intrigues et la complexité de celles-ci.

Un bon cru avec une intrigue plus poussée que dans les précédents tomes que j’ai lu de cette saga (L’homme aux cercles bleus et Pars vite et reviens tard). Du dynamisme après une cinquantaine de pages et même si les digressions vous font tourner de l’œil, l’enquête vous prendra aux tripes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Allebei 2021-11-06T21:17:11+01:00
Argent

Pour une fois, j'ai lu avec facilité un livre de Fred Vargas, la mystérieuse auteur dont le style n'est jamais le même (au point que je me demande bien si c'est un travail à quatre mains). L'intrigue est convenue et très prévisible. D'ailleurs, j'avais tout deviné au fur et à mesure de ma lecture. Spoiler(cliquez pour révéler)Adamberg qui court après un mort qui en réalité ne l'est pas, le piège dans lequel il tombe, les soupçons qui touchent le pauvre Adrien Danglard, tout cela est tellement évident. Ce qui est plus original est la fuite d'Adamsberg caché sur le dos de Violette Retancourt. C'est même drôle de voir ces deux collègues se moquer des "bras cassés" québecois au langage tellement peu naturel ! Et ce qui n'est pas mal, c'est la disparition de Raphaël que tout le monde croit mort mais qui ne l'est pas non plus et la petite mémé hackeuse. Mais à part cela, ça ne casse rien question intrigue. Néanmoins, j'ai passé un bon moment en lisant ce livre drôle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par polacrit 2021-04-14T11:40:18+02:00
Or

Sous les Vents de Neptune a été publié par les éditions Viviane Hamy en 2004. C'est le quatrième opus mettant en scène le commissaire Adamsbertg et son équipe. Il marque un tournant dans la carrière du commissaire qui rencontre de plus en plus d'hostilité ouverte de la part de ses collaborateurs, notamment son adjoint Adrien Danglard, mais également les lieutenants Favre et Retancourt qui pourtant, jusqu'à présent, le soutenaient plus ou moins.

L'histoire se situe un an après les événements relatés dans Pars vite et reviens tard. Le style, propre à l'auteur, mêle une langue imagée et riche à un ton souvent empreint de dérision et de fantaisie, de ténébreuse lumière: "Adamsberg marcha longtemps dans le froid des rues, serrant les pans de sa veste, son sac de voyage toujours à l'épaule. Il traversa la Seine puis grimpa sans but vers le nord, pensées entrechoquées dans sa tête. Il aurait souhaité devenir au moment paisible où, trois jours plus tôt, il appliquait sa main sur la calandre froide de la chaudière. Mais depuis il semblait s'être produit des explosions de tous bords, comme le crapaud qui fumait. Plusieurs crapauds qui fumaient ensemble et qui avaient explosé à de courts intervalles." (Page 99).

Thème principal: la tolérance: "Voilà, dit Adamsberg. Tâchez de saisir et évitez l'ironie facile, ou c'est la mission tout entière qui tombe à l'eau...Je compte sur vous pour ne pas vous conduire en touristes, parisiens qui plus est, parlant fort et dénigrant tout." (Pages 109-110).

Octobre. Adamsberg s'apprête à s'envoler pour le Québec pour un stage de deux semaines ciblé sur le traitement des empreintes génétiques. Mais un malaise diffus l'assaille. Avec l'aide de Danglard, qui lui explique la signification d'un tableau représentant le dieu Neptune, il comprend ce qui le trouble: la lecture d'un article dans le journal relatant le meurtre d'une jeune fille de trois coups de couteau dans le ventre, pour lequel Vétilleux, un vagabond, a été arrêté, lui rappelle une douloureuse affaire survenue trente ans plus tôt.

A l'époque, son frère, Raphaël, avait été inculpé du meurtre de sa fiancée selon le même modus operandi. Le jeune policier qu'il était avait épargné la prison à Raphaël en falsifiant le dossier à charge, mais il n'était parvenu ni à l'innocenter, ni à faire inculper le véritable meurtrier, malgré son identification certaine. Car l'assassin de la jeune fille n'était autre qu'un juge respecté.

Tenace et déterminé, Adamsberg l'avait traqué pendant des années jusqu'à sa mort, perdant alors tout espoir d'innocenter et de réhabiliter la réputation de son frère, détruit moralement et physiquement par cette terrible affaire. Pourtant, quatorze ans plus tard, et contre toute logique, le commissaire reprend sa traque. Mais cette fois, l'ennemi se montrera implacable.

Enquête difficile à plus d'un titre pour Adamsberg qui se heurte de plus en plus souvent à la sourde hostilité des membres de son équipe qui ont du mal à comprendre et accepter son mode de fonctionnement déconcertant pour ceux qui ne le connaissent que superficiellement. D'autant qu'il se retrouvera pris au piège et soupçonné du meurtre de la jeune Noëlla par la police québécoise. Pour se tirer de ce mauvais pas, il ne pourra compter que sur la loyauté du lieutenant Retancourt et la fidélité de Danglard, malgré leurs récentes dissensions.

Le +: roman foisonnant développant les fils de plusieurs histoires entremêlées dont on se demande s'ils se rejoindront à la fin pour ne plus former qu'un seul récit.

Le succès jamais démenti de la série repose sur la capacité de l'auteur à défier les conventions du genre pour aboutir à des oeuvres originales, attachantes, que l'on dévore sans en laisser une miette.

Qu'ajouter de plus sinon que, une fois encore, Fred Vargas nous bluffe par son talent exceptionnel à créer des intrigues originales, captivantes, animées par des dialogues savoureux et par des personnages hauts en couleur, aucunement caricaturaux, revendiquant leur existence comme de vraies personnes, avec leurs doutes, leurs faiblesses, leurs défauts et leurs qualités, leurs croyances et leurs blessures. 

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielou35 2021-03-03T19:33:11+01:00
Argent

Encore une chouette aventure d'Adamsberg ! Ce tome m'a beaucoup plus, surtout grâce à la relation qui se construit entre Adamsberg et Retancourt, qui est clairement mon personnage préféré du commissariat ! On découvre aussi un pan un peu plus personnel d'Adamsberg, et ça fait du bien d'entrapercevoir ses failles. Ce n'est pas mon tome préféré, mais c'est clairement un des meilleurs !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2021-02-27T12:24:28+01:00
Diamant

Un très bon roman en compagnie du comissaire Adamsberg, on découvre une enquête qui vient du passé du comissaire et qui est tres entrainante. Cet histoire mais en scène un Adamsberg qui montre ses émotions qui est bien plus attachants que les romans précédent. Puis on rigole pas mal avec les dialogue Québecois, s'était un vrai plaisir de lire ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bermis 2021-02-18T09:48:25+01:00
Diamant

Sans doute le meilleur de Fred Vargas. Adamsberg, commissaire atypique, est rattrapé par son passé et replonge dans une affaire ancienne qu'il n'a pas oublié. L'intrigue est bien ficelée. Les dialogues "Québécois" sont savoureux. Clémentine et Josette - petite et vieille hackeuse efficace - lui apportent leurs aides. Un régal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edo 2020-08-02T21:20:02+02:00
Or

Quand Fred Vargas s'initie au thriller... Adamsberg devient victime ou coupable d'une machination longue d'un demi-siècle !

On fait plus ample connaissance de certains personnages secondaires, géniaux et terriblement humains, les femmes ont une place de choix dans ce tome.

NB : Il vaut mieux avoir lu les épisodes précédents pour mieux cerner l’abîme dans lequel tombe J-B A.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlineCharteau 2020-06-21T10:43:19+02:00
Or

Très bien, du Vargas comme on l'aime. Une lecture agréable avec du suspense , un livre que l'on lit avec plaisir. Ce roman de Fred Vargas ne m'a pas déçue, bien au contraire. La virée au Canada, et la saveur sans pareille de la "parlure" québéquoise ajoutent une touche délicieuse à ce livre.

Le suspens est présent jusqu'au bout de l'intrigue, l'écriture est toujours aussi agréable, je l'ai dévoré.

Afficher en entier

Date de sortie

Sous les vents de Neptune

  • France : 2004-04-15 - Poche (Français)

Activité récente

FaFha l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-08T14:30:40+02:00
meli78 le place en liste or
2022-03-13T13:24:39+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 758
Commentaires 68
extraits 24
Evaluations 125
Note globale 8.07 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode