Livres
523 984
Membres
542 018

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Soutien-Gorge Rose et Veston Noir, Tome 1



Description ajoutée par Rose-Alice 2010-06-07T01:08:17+02:00

Résumé

La première clause du Manifeste du célibat était pourtant claire : « Être et demeurer célibataire ». Voilà le but que s'étaient donné Chloé, Antoine et Juliette, trois amis qui ne croyaient pas en l'amour. Ils y seraient peut-être arrivés si Chloé n'avait pas décidé, un jour, de partir à la recherche du grand amour. Celui dont elle rêvait petite en demandant à sa mère si elle allait le trouver. Cette dernière lui répondait alors : « Qué sera, sera »...

Et c'est ce que Chloé découvrira, à travers ses joies et ses peines, ses difficultés et ses surprises : les voies de l'amour sont impénétrables.

Afficher en entier

Classement en biblio - 186 lecteurs

extrait

Il a éteint sa cigarette et m’a fait signe de me tasser pour le laisser passer. Je me suis levée, il m’a suivie et, juste avant de partir pour les toilettes, il s’est tenu devant moi et m’a fait un clin d’œil.

Je me suis rassise. « Ta-bar-nak, ai-je dit à Juliette. Il vient de me faire un clin d’œil.

- Bien sûr qu’il t’a fait un clin d’œil, c’est Antoine.

- Juliette, je suis pas sûre que c’était un gag.

- Est-ce que tu veux que ça ne soit pas un gag ? »

J’ai murmuré « ta gueuuuule… » entre mes dents. Juliette a entrouvert la bouche et s’est mise à hocher la tête. Elle me regardait avec un léger sourire. « Oh, boy… »

« Quoi, oh boy ?

- Non, rien.

- Quoooooooi ?....

- Non, non.

- Juliette ! Câlisse ! »

Elle s’est reculée sur sa chaise.

« T’aurais voulu que ce soit pas un gag. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

En train de lire

Ce roman appartient à un genre que je lis assez peu, mais comme on me l'a recommandé et que je travaille dans le monde du livre, je me suis mise sur son cas. Ce roman, qui a vraiment l'une des pires couvertures que j'ai vue, est un Chick-Lit québecois et en tant que tel, traite essentiellement d'histoires de cœur, de petits drames quotidiens, où l'alcool coule à flot et où le langage parfois vulgaire côtoie l'humour caustique. S'il y a quelques passages attendrissants, quelques passages amusants qui m'ont fait rire, dans l'ensemble, c'est prévisible et légèrement déjanté. Amusant de constater que les personnages de Chick-lit vivent autant de situations loufoque, souvent causé par une certaine maladresse, qu'elle soit kinesthésique ou verbale, sans parler des beuveries innombrables, des nombreuses baises ( sans détails, merci bien!) et du fait que ces personnages semblent ne pas avoir de travail. Ou du moins, s'ils en ont un, ils ont beaucoup de temps libre et pas trop de préoccupations.

Chloé, protagoniste de ce roman, ressemble donc beaucoup au peu de Chick-Lit que j'ai lu: fêtarde, extravertie mais timide, aimant les livres et les chats, sensible parfois un peu trop, craint beaucoup le jugement des autres, pratique la baise sans engagements, a une naïveté relative et bien sur, est jolie. Le personnage typique de ce genre de roman et c'est un peu embêtant, car ça ne laisse pas place à une grande variété de personnalités autre que celui-là. C'est un peu comme en Jeune Adulte, avec la typique "jeune-fille-spéciale-ambivalente-amoureuse-je-ne-sais-pas-que-je-suis-jolie". Ça manque de diversité.

Néanmoins, bien que peu marquée par le sempiternel archétype de la jeune femme libéré-mais-au-fond-pas-tant-que-ça qu'est Chloé, j'ai beaucoup aimé la présence de Marcus, drag-queen jamaïquain sensible, drôle, gay et empathique. Le cliché type du drag-queen, mais tout de même, un personnage attachant qu'on se plait à imaginer.

Et Antoine. Ah, Antoine, l'archétype du beau brunet désinvolte qui ne s'attache à personne sauf à la protagoniste sans le savoir. À moins d'aimer ce genre de personnage masculin, ce qui n'est pas mon cas, Antoine est vraiment ennuyeux. Sans doute parce que des comme lui, il en pleut dans les histoires où le personnage principal est une fille, que ce soit en Jeunesse ou en Adulte. Le gars mystérieux qui ne s'attache pas, le gars si beau qui joue les distants, mais qui séduit tout ce qui bouge et qui, accessoirement, ne semble pas avoir de vie autre que de courir les filles et les bonnes bouteilles ( donc une job pas claire en background, pas de hobbies, pas d'amis). Un Casanova, quoi.

En fait, je trouve les personnages secondaires plus humains, mieux réussis que les deux principaux, beaucoup trop déjà-lus/déjà-vus.

D'un point de vue de la forme, ça se lit bien, je ne dit pas le contraire, mais ce sont les mêmes choses que j'ai vu en Chick-Lit: des soirées arrosées entre amis plus ou moins matures, des sorties dans des bars, des partys de famille et toutes les humiliations subséquentes, les bitcheries entres ami(e)s, les complications amoureuses, les crises de la trentaine ( ben oui, ça existe), l'existentialisme amoureux, une petite dose de philosophie et psychologie parentale, avec en prime quelques considérations intergénérationnelles.

Le propre de ce genre de littérature semble être son côté "mondanités de classe-moyenne" avec des personnages féminins plus audacieuses que le commun des mortelles, sensibles et romantiques au demeurant, mais le problème est qu'il faut faire partie de cette catégorie de filles justement mondaines pour se reconnaitre. Donc, si ce peut être "amusant", à mes yeux, c'est surtout immature et compliqué pour pas grand chose. L'humour est ce qui permet de passer un bon moment, selon moi, car ce roman ne m'aura guère mener plus loin.

Il y a beaucoup de "sacres" et en ma qualité de québecoise, je tiens à dire que ce n'est pas généralisé comme le suggèrent les romans de Chick-Lit, ni même cette propension à se souler et baiser autant. C'est pourquoi je réitère que les personnages de Chick-Lit québecoise sont assez peu représentatives de la réalité. Cette réalité est en fait celle véhiculée par les séries, les films, les romans-savons et autres médiums cinématographiques de la culture populaire américaine ciblant les femme. Celle des comédies romantiques, notamment.

Du point de vue de l'histoire, dans me répéter sur ce qui se passe ( beuveries, sorties, soirées, etc) j'ajoute que c'est un scénario "très commode", dans lequel Chloé retrouve le garçon de ses rêves d'adolescente, découvre que son ancien Fuck Friend et meilleur ami ne l'a peut-être pas "friendzoné" comme il le suggère et bingo! Nous avons un autre triangle amoureux. Au fond, plus je découvre la Chick-Lit, plus j'ai l'impression que c'est un mélange de fantasmes, de nostalgie et d'Harlequin modernisé. Non pas que c'est mauvais, mais c'est un genre en soi qui s'adresse à un public en particulier dont je pense ne pas faire partie.

Cependant, voici ses points forts de la Chick-Lit québecoise: écriture simple, axé sur le plaisir et les émotions, qui traite de sujets actuels propres au Québec, dans un langage familier, sans grandes figures de styles, sur des personnages qui ont un peu trop de temps libre. Pas de prises de tête, pas de prose,beaucoup de crêpage de chignon et angoisses existentielles.

Bon, maintenant, je dois le finir.

Afficher en entier
Bronze

Belle lecture. Divertissant, drôle, personnages attachants! Mais franchement, on aurait pu se passer des centaines de « sacres » inclus....

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas trop aimé ce livre. Pas mon genre, fin trop facile à deviner, langage vulgaire et exagéré.

Afficher en entier
Bronze

J'ai bien aimé, je recommande !

Afficher en entier

1 an dans la vie de Chloé qui refoule ses sentiments, d’Antoine le macho et de Juliette qui est blessée par l’amour… mais quelle année!

Tous trois adhèrent au manifeste du célibat qu’ils ont jadis écrit! Mais voilà, le temps avance et ils changent tous les trois, mais de manière différente. Après une psychanalyse entre amis, leur façon de voir les choses changeront… Chloé aura une révélation!

Un livre drôle, touchant et avec des tensions de toutes sortes! Une amitié comme on en veut avec un franc-parler et des solutions qui pourraient bien vous faire réfléchir à votre propre existence…

Afficher en entier
Diamant

Coup de coeur! Vraiment, j'ai adoré. Je ne suis pas particulièrement une fan de livre d'amour mais j'ai trouvé celle la excellente. C'est drôle, touchant et tellement addictif! Les personnages sont vraiment attachant pis bien décris, ils ont tous une personnalité travaillée et bien a eux. Bref, je vous le conseil vivement.

Afficher en entier
Lu aussi

C'est une belle petite lecture drôle et rafraîchissante.

J'ai bien aimé !

Afficher en entier
Argent

Livre vraiment drôle, j'ai adoré Chloé et Antoine même si leur histoire était prévisible. J'ai eu un peu de mal au départ avec les expressions québécoises, mais elles n'ont fait qu'accentuer l'humour du livre.

Vraiment bien !

Afficher en entier
Argent

Ce livre est assez drôle !! J'ai bien aimé les personnage et la fin de l'histoire m'a beaucoup plu. Par contre, tout était assez prévisible .!=P

Afficher en entier
Or

Un livre de fille, mais bon ça se voit à la couverture. Une célibataire qui aime les chats et qui se rend compte qu'elle aime quelqu'un qui était dans son entourage depuis bien longtemps...Bref une histoire prévisible, des personnages un peu clichés, mais que l'on adore tout de même. On aime pour les touches et références québécoises, l'humour léger et la belle écriture de l'auteur. C'est un de mes classiques histoire de fille à l'eau de rose. Bonne lecture.

Afficher en entier

Dates de sortie

Soutien-Gorge Rose et Veston Noir, Tome 1

  • France : 2004-10-01 - Poche (Français)
  • Canada : 2004-10-01 (Français)
  • USA : 2010-05-21 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Pink Bra and Black Jacket, Book 1 - Anglais

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 186
Commentaires 28
extraits 14
Evaluations 37
Note globale 7.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode