Livres
594 899
Membres
672 602

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Souvenirs sur Sherlock Holmes



Description ajoutée par Lyanaa 2019-05-06T19:46:50+02:00

Résumé

Scandale à Baker Street ! Arthur Conan Doyla a décidé de mettre fin aux jours du détective dont les enquêtes passionnaient des millions de lecteurs...

C'est chose faire en 1893, dans l'aventure intitulée Le Problème Final : poussé dans le vide par le maléfique Professeur Moriarty, l'homme à la pipe de bruyère est victime d'un assassinat littéraire prémédité...

C'est mal connaître Sherlock Holmes, qui n'entend pas disparaître de cette manière !

_____________________________________________________

12 nouvelles de 1892 et 1893 :

– Flamme d’Argent

– La Boîte en Carton

– La Figure Jaune

– L’Employé de l’Agent de Change

– Le Gloria Scott

– Le Rituel de Musgrave

– Les Propriétaires de Reigate

– L’Estropié

– Le Pensionnaire en Traitement

– L’Interprète Grec

– Le Traité Naval

– Le Dernier Problème

Afficher en entier

Classement en biblio - 294 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Snaga78 2016-11-24T22:54:32+01:00

En choisissant quelques affaires typiques qui illustrent les remarquables qualités mentales de mon ami Sherlock Holmes, j’ai autant que possible accordé la préséance à celles qui, moins sensationnelles peut-être, offraient à ses talents le meilleur champ de manœuvres. Il est toutefois malheureusement impossible de séparer tout à fait le sensationnel du criminel, et le chroniqueur se débat dans un dilemme : ou sacrifier des détails essentiels et donner ainsi du problème une présentation inexacte, ou bien se servir de la matière que le hasard, et non un choix, lui fournit. Après cette courte préface je me tourne vers mes notes pour en extraire une chaîne d’événements étranges et particulièrement terribles.

C’était une journée d’août ; il régnait une chaleur torride. Baker Street ressemblait à une fournaise ; la réverbération du soleil sur les briques jaunes de la maison d’en face était pénible pour l’œil ; on avait de la peine à croire que c’était les mêmes murs qui surgissaient si lugubrement des brouillards de l’hiver. Nos stores étaient à demi tirés. Holmes était roulé en boule sur le canapé : il lisait et relisait une lettre que lui avait apportée le courrier du matin. Quant à moi, mon temps de service aux Indes m’avait entraîné à mieux supporter la chaleur que le froid, et une température de 33°ne m’éprouvait nullement. Mais le journal du matin n’avait aucune nouvelle intéressante. Le Parlement était en vacances. Tout le monde avait déserté la capitale. Je languissais après les clairières de la Nouvelle-Forêt ou les galets de Southsea. Un compte en banque réduit à zéro m’avait obligé à retarder mes vacances. Mon compagnon n’éprouvait pas le moindre attrait pour la campagne ni pour la mer : il affectionnait de vivre au centre de cinq millions d’habitants, d’étirer ses fils parmi eux, de vibrer au premier bruit déclenché par un crime mystérieux. L’amour de la nature ne faisait certes pas partie de ses dons innombrables.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Heureusement que ce tome n'est pas le dernier parce que la dernière nouvelle est vraiment terrible. Dans ce recueil, il y Le rituel des Musgrave qui est l'une de mes histoires de Sherlock Holmes préférées. Watson et Sherlock forment toujours une super équipe et j'aime toujours autant suivre leurs enquêtes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vritra 2020-10-30T19:08:43+01:00
Or

Je termine un autre livre relatant les aventures des célèbres Sherlock Holmes et Docteur Watson. Quelques histoires un peu faibles, et d'autres passionnantes, surtout avec la présence de Mycroft qui aurait dû être plus exploité par l'auteur et du mémorable duel entre le fameux détective et Moriarty.

Afficher en entier
Diamant

C'est agréable de découvrir des nouvelles jamais lus comme Flamme d' Argent ou encore Le rituel des Musgrave. Le style de Conan Doyle montre toute l'intelligence et le génie de son personnage mais mon coup de coeur reste le Dr Watson.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Svane 2020-08-31T08:54:27+02:00
Or

J'ai adoré lire ces petites enquêtes de Sherlock Holmes qui nous permettent de le découvrir davantage. Watson nous raconte ainsi certaines des toutes premières enquêtes du détective, une où il s'est avéré que sa théorie était fausse, mais également la toute dernière.

C'est un ensemble de petites nouvelles qui se lit vraiment très bien.

Afficher en entier
Or

De nouveau, c'est un chouette recueil de nouvelles car on a diverses enquêtes et on découvre encore les personnages. On découvre aussi d'autres personnages.

C'est très bien écrit et les nouvelles se lisent très vite.

Afficher en entier
Argent

Recueil de nouvelles toutes très bien écrites.

Mention spéciale pour la dernière, le dernier problème

Afficher en entier
Argent

Je termine un autre livre relatant les aventures des célèbres Sherlock Holmes et Docteur Watson. Quelques histoires un peu faibles, et d'autres passionnantes, surtout avec la présence de Mycroft qui aurait dû être plus exploité par l'auteur et du mémorable duel entre le fameux détective et Moriarty. Point négatif: Watson, que j’apprécie beaucoup, est trop souvent réduit à une sorte de laquais.

Afficher en entier
Or

Dans cette vieille édition de chez "Le livre de poche", une intro est erronée... C'est celle qui concerne les déductions de Holmes sur les pensées de Watson, où il nous parle du portrait du général Beecher... Cette fameuse intro se trouve dans la nouvelle "Le Pensionnaire en traitement".

A l'origine, cette intro était celle de "La boîte en carton" !!

Oh, vu comme ça, c'est pas bien grave, me direz-vous. Mais si c'est grave ! Voilà encore un exemple d'une belle prise de tête lors de ma première lecture, quand je portais des culottes courtes.

Dans cette intro, Watson nous parle de chaleur torride, de 33°, de Parlement en vacances, de la population qui avait déserté la capitale...

Or, dans ce passage inséré dans "Le Pensionnaire en traitement", la question de la chaleur torride ne se posait pas puisqu'il était dit, noir sur blanc, que nous étions au mois d'octobre...

Angleterre, mois d'octobre et chaleur torride de 33° ??? J'avais pas compris.

C'est plus tard que j'eus l'explication : "La boîte en carton" comprenant des mutilations humaines, elle n'avait pas été retenue dans les publications en recueil, pour ne pas choquer les âmes sensibles, mais puisque cette intro était magnifique, hop, abracadabra, la voilà dans une autre nouvelle "Le Pensionnaire en traitement" et l'intro du pensionnaire prenait la place de "La boite en carton"... Ni vu, ni connu, je t'embrouille.

Oui, mais quand on découvre le canon avec des vieux livres mal traduits ou avec les vieux arrangements, ben, on se demande ce qui se passe pour avoir du 33° en plein mois d'octobre à Londres !

Dire qu'il y en a qui croient que lire le canon est une promenade de santé !

Dans ce recueil, je les aime toutes, hormis la dernière qui est "Le dernier problème" et j'ai beau l'avoir lue 36.000 fois, j'ai toujours les larmes aux yeux.

Dans "Flamme d'Argent", le niveau des déductions de Sherlock Holmes atteint un niveau particulièrement élevé. le chien qui n'a pas aboyé, c'est étrange. C'est aussi dans cette aventure que Holmes est décrit portant une casquette à rabats sur les oreilles... Illustré par Sidnet Paget.

Sherlock Holmes se montre trop sûr de lui dans "La figure jaune" et se lance sur une fausse piste. Mais il sait reconnaître ses torts et demandera à Watson que, si un jour il se fie un peu trop à ses facultés, ou qu'il accorde à une affaire moins d'intérêt qu'elle ne le mérite, et bien qu'il faudra lui rappeler "Norbury".

"L'Employé de l'agent de change" : ce n'était pas ma préférée, avant, maintenant, je la redécouvre avec plaisir. de plus, il est bon de savoir que la SSHF a tiré son nom holmésien "Les Quincailliers de la Franco-Midland" de cette aventure...

"Le Gloria Scott" : la première affaire dans la vie de Sherlock Holmes ! Et il nous la raconte... Il nous parle aussi de son seul ami de l'époque, Trévor.

"Le Rituel des Musgrave" : on nous gâte, voilà encore des premières enquêtes de Sherlock... Je l'adore aussi, celle-là, on y apprend toutes les petites manies de Holmes, dont le tabac dans la babouche persane !

Dans "Les Propriétaires de Reigate", alors qu'il prend quelques jours de repos, Sherlock Holmes doit résoudre l'énigme du meurtre d'un cocher. Il est assez vachard avec le pauvre Watson, mais on apprend aussi que Holmes était surmené, ainsi que quelques titres d'Untold Stories pour nous faire rêver.

Avec l'aventure de "L'Estropié" (parfois nommé "Le tordu"), nous avons un meurtre en chambre close et d'étranges traces au mur. Un joli récit sur la vengeance qui est un plat qui se déguste froid.

"Le Pensionnaire en traitement" est encore une aventure digne d'intérêt (enfin, c'est ce que moi je pense). Holmes s'intéresse au comportement étrange de Mr Blessington, riche pensionnaire ayant concédé l'usage du rez-de-chaussée de sa demeure à un jeune médecin en échange de soins et d'une partie de ses honoraires. Quand on le retrouve pendu... the game is afoot. de plus, ayant adoré la version de la Granada avec Jeremy Brett, lorsque je la lis, je vois la série.

"L'Interprète grec" est un must rien que pour le fait qu'on apprend que Holmes a un frère ! Watson ne le savait pas non plus... Et leurs déductions sur le type dehors, sur le trottoir !

"Le Traité naval" me transporte parce que l'on découvre un Holmes sentimental (le fameux épisode de la rose) qui contraste avec sa philosophie rationaliste.

"Le dernier problème" est celui qui me fait monter les larmes aux yeux avec la mort de Sherlock Holmes. Cette aventure devait ainsi marquer la fin de la série aux yeux de Conan Doyle, mais l'avenir l'obligea à revenir sur cette cruelle décision.

S'il était tombé sur le personnage de King, Annie Wilkes (Misery) et bien, il aurait fait revenir Holmes plus vite !

Vous l'aurez compris, ce tome fait partie de mes préférés ! Toutes les aventures sont extra, bien écrites, avec de l'action, des déductions, des révélations et tutti quanti.

Afficher en entier
Diamant

passionnant, on passe de bons moments avec ce duo décalé !!

Afficher en entier
Lu aussi

J'avoue avoir lu tous les Sherlock Holmes à la suite sans m'arrêter et j'ai beaucoup aimé. Mais j'ai un peu oublié. Le duel avec Moriarty était haletant, je trouve. Comment notre ami Sherlock allait-il s'en sortir?

Afficher en entier

Activité récente

Nelu26 l'ajoute dans sa biblio or
2022-03-24T19:54:28+01:00
mliu l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-06T20:15:25+02:00

Titres alternatifs

  • Les Mémoires de Sherlock Holmes - Français

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 294
Commentaires 25
extraits 11
Evaluations 67
Note globale 8.21 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode