Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SpillTheTea : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Ça, Tome 2 Ça, Tome 2
Stephen King   
La qualité d'écriture de King est toujours irréprochable, les descriptions sont saisissantes quoique par moment un peu trainantes mais cela contribue à faire durer le suspens. Les personnages sont toujours aussi bien aboutis et portent vraiment l'histoire à bras le corps. Cependant j'ai été déçue du dénouement de l'histoire, de l'explication de Ça et de tout ce qui se passe dans son antre. Je n'ai pas réussi à adhérer aux explications fournies alors qu'il y en aurait eu d'autres bien plus satisfaisantes à mon goût. L'histoire a donc perdu de sa crédibilité à partir de la moitié de l'ouvrage à peu près de ce deuxième tome. Bien que j'ai pu faire de nombreuses métaphores pour divers événements qui m'ont laissés perplexes; ces "justifications" m'ont laissé un goût amer dans la bouche. Certains passages restent de vrais mystères mais peut-être est-ce parce que maintenant j'ai grandie et que je suis une adulte aux pays des enfants...

par llalande
Simetierre Simetierre
Stephen King   
Wouah ! Terrifiant à souhait. Quand je l'ai lu, j'avais devant les yeux ces images de morts revenus au pays des vivants, les yeux pleins de terre et auréolés d'une odeur de pourriture. Excellent livre !!

par toukine
Carrie Carrie
Stephen King   
mon deuxième king lu après christine...encore un choc ! cette ado souffre douleur de ces camarades et de sa mère,son don qui est aussi une malédiction,pour ceux qui on vécu les années lycée galères on s'identitfie forçément
,dire qu'il ne voulais pas le publier !! heureusement que sa femme l'à convaincu du contraire !!
Ça, Tome 1 Ça, Tome 1
Stephen King   
Si Stephen King meurt, la Terre perd un génie.
Ça est probablement son meilleur roman, travaillé dans les moindres détails, d'un réalisme palpable. King a réussi à reproduire le contexte de l'enfance, que j'avais oublié, et à me faire peur au point de vouloir fermer le livre, et me coucher en priant pour ne pas faire de cauchemars. Mais ce n'est pas mon genre et j'ai dévoré les 800 pages avec la délectation toute particulière que je ressens quand je lis cet auteur. J'ai beaucoup aimé le traitement "tour à tour" des personnages, assez pratique. A ma grande surprise, j'ai ressenti de nombreuses émotions, dont la peur, et je me suis surprise à cauchemarder une ou deux nuits.
J'ai hâte de lire la suite, même si Derry me met de plus en plus mal à l'aise...

par Natiguane
Shining Shining
Stephen King   
Je me suis enfin décidé à lire ce livre que j'avais dans ma PAL, voulant connaître l'origine d'un film tel que Shining, de Kubrick. Et, sachant que c'était SK, je savais que j'allais apprécier, et j'étais curieux de voir ce qui différenciait le roman du film, ayant déjà lu King parler à ce sujet.

Et bien, j'ai été ravi. Le film ne semble en fait être qu'un survol superficiel et raccourci du livre, où Kubrick a pris les passages qui l'intéressaient et omis certaines détails pour au final réaliser un film d'horreur excellent.
Mais le roman est beaucoup plus, comme tous les SK, qu'un banal livre d'horreur.

Tout d'abord, le personnage de Jack Torrance, dont on apprend les origines sombres et le terrain favorable à certaines faiblesses dans sa personnalité qui le rendent instable dès le départ. La psychologie est très bien retranscrite, et on comprend les personnages, leurs relations, leurs souffrances et leur amour. On insiste aussi sur Danny, cet enfant qui possède un pouvoir étrange ; qui dans le film passe presque inaperçu, ou en tout cas ne sert à rien. Ici, c'est bien le pouvoir de Danny qui est en cause, et qui prend une importance primordiale. Et enfin, Wendy, qui dans le film ressemble à une poupée de chiffon, dont on apprend à connaître la mère, avec elle aussi ses faiblesses, et ses forces. Car ici, personne n'est en dehors de l'intrigue, et tous les facteurs vont jouer un rôle dans le déroulement des évènements, et dans la vie de chacun.

L'histoire insiste beaucoup sur les problèmes de dépendance de Jack à l'alcool. On apprend à le connaître, à connaître ses ressentis, ses tentations et ses colères contre lui-même. Loin des stéréotypes et idées reçues, c'est ici une image de l'alcoolique nuancées et grise - ni noire, ni blanche. La victime, dépendante, faible face à l'alcool, et plus encore quand les choses vont mal. Des faiblesses qui en feront l'acteur le plus manipulable dans ce jeu de marionnette dont des forces maléfiques tirent les ficelles.

Ce SK est celui je pense qui m'a fait le plus peur - dans la mesure où un roman peut faire peur -, j'ai ressentis des frissons, je me suis laissé aller avec plaisir à l'angoisse, me prenant à l'empathie de cette famille, bloquée dans ce cauchemar incontrôlable.

Et enfin, j'ai été ravi par la fin, non pas parce qu'elle m'a plu, mais parce que le film ne laisse rien deviner de la fin du roman. En bref, si vous avez vu le film, c'est comme si on vous avait résumé l'histoire dans les grandes lignes (ce qui est souvent le cas) avec une fin imaginée par quelqu'un d'autre.
Docteur Sleep Docteur Sleep
Stephen King   
J'ai mis du temps, j'ai eu du mal, mais je l'ai fini... Je ne lisais plus de King depuis des années, mais ayant adoré Shining, je me suis dit "pourquoi pas".
Pas un mauvais roman en soi. De l'intrigue, du suspens, pleins de références et d'échos avec Shining...
Mais... un livre qui tire en longueur. Et des explications que j'ai trouvées tiré par les cheveux. [spoiler]Comme le lien de parenté entre Dan et Abra. En quoi était-il utile? Jack Torrance avait déjà tant de défauts. Son amour pour sa famille était sa qualité rédemptrice, pourquoi lui ôter ça en lui créant une famille illégitime? Et le Don est sensé être une qualité aléatoire.. ça a un peu gâché le tout à mon goût.[/spoiler]
Je suppose que les inconditionnels de King adoreront. Alors vous, foncez. Les autres, si vous avez abandonné King depuis des années, pourquoi pas, mais n'en faites pas une priorité.
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor
Rick Riordan   
Je viens juste de finir le tome 2 de Magnus Chase et les Dieux d'Asgard... et j'ai une envie folle de tenir le troisième entre mes mains ! Quelle idée de le lire si vite ! Impossible de décrocher ! Les aventures de Magnus et compagnie m'ont fait tour à tour frémir, sautiller de joie et mourir de rire. Je me languis déjà de ces personnages hauts en couleur...

Nos héros se lancent donc, une fois n'est pas coutume, dans une quête périlleuse : retrouver Mjöllnir alias Mimi, le marteau de cet idiot de Thor. Autant dire que cela ne sera pas de tout repos pour eux ! Il y a tellement de péripéties compilées en un seul tome que je ne sais par où commencer !

Les personnages (autres que Magnus) sont beaucoup plus développés dans ce deuxième tome : Hearth et son sombre passé ; Samirah, Walkyrie et jeune fille amoureuse à plein temps ; même Amir prend de l'importance, certes en tant que petit ami de Sam. Et surtout, il y a Alex Fierro. Ô Alex ! Je l'aime à la folie ! Je pourrais lui écrire une ode ! J'ai adoré l'introduction d'un personnage sourd-muet dans le premier tome (Hearth), mais alors là, je suis combée.

[spoiler]Alex est un personnage transgenre, ou un argr, pour reprendre les termes de la mythologie nordique, en plus d'être un change-forme, à l'instar de Samirah, du fait de sa parenté avec Loki.[/spoiler]

Piquante, acerbe, la langue bien pendue et combative, Alex met toujours les pieds dans le plat, sans se soucier des conventions et de ce qu'il est bien de dire / de faire en société. Elle est elle-même, tout simplement, et elle vit à fond. Même si ses penchants meurtriers sont un peu plus prononcés que la moyenne, sa personnalité agressive révèle en fait une jeune femme blessée, abandonnée par sa famille. J'ai hâte d'en apprendre plus sur son passé et j'aimerais voir sa relation avec Magnus se développer davantage.

Bref, en lisant "Le marteau de Thor", j'ai ris aux éclats, tourné les pages à la vitesse de l'éclair, jusqu'à me rendre compte (trop tard) que ce deuxième tome était déjà fini. Loki n'a pas fini de semer la pagaille dans les neuf mondes, ce qui ne laisse rien présager de bon pour nos héros préférés. D'ailleurs, j'ai adoré le parallèle fait avec "Les Travaux d'Apollon" dans le tout dernier chapitre. Magnus rencontrera-t-il ce cher Percy Jackson dans le prochain tome ? Je trépigne d'impatience à cette idée ! L'attente va être longue mais elle en vaudra la peine, j'en suis sûre !

Comme toujours, un grand MERCI au fabuleux Rick Riordan pour ses histoires aussi drôles qu'épiques.

par Calypso-x
Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre
Rick Riordan   
Génial!
je trouve que ce livre contient beaucoup d'humour. et en plus, il est très original. un peu de mythologie grecque, ca ne ferra pas de mal!!!!!!
je vous le conseille.
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 1 : L'Épée de l'été Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 1 : L'Épée de l'été
Rick Riordan   
Fini hier soir!
J'ai lu les 150 dernières pages d'une traite tellement c'était entraînant et plein de suspense.
Si jamais certains hésitent à se lancer dans la VO, je vous conseille de céder à la tentation car l'écriture de R. Riordan est fluide et pas très compliquée. Franchement, avec de la détermination, un petit traducteur à côté de vous et avec l'idée que nous ne lirez pas ce livre aussi vite que les autres et qu'il faudra être patient, ce roman est accessible aux personnes ayant un anglais moyen. Il y a toujours quelques verbes qui ne sont pas fréquents et des noms communs bizarres mais un traducteur quelconque vous sauvera!

Bon, la seule difficulté dans ce livre, ce sont tous les termes liés à la mythologie nordique! Il y a un lexique (comme dans PJ, HDO...) à la fin qui nous rappelle telle ou telle chose mais ayant lu le livre sur liseuse, le lien du mot qui renvoyait au lexique ne restait que les 2-3 premières apparitions du mot puis disparaissait donc j'avais plutôt intérêt à le mémoriser! Donc, c'est peut-être le seul point un peu frustrant de ce livre. La plongée dans la mythologie nordique m'a semblé la plus compliquée entre tous les univers de R. Riordan qui impliquent des mythologies. Et, surtout, ne pensez pas les films sur Thor vous aideront, ah ah!

Comme les autres personnes ayant fait des commentaires, je vais essayer de commenter sans dévoiler l'intrigue (car certains curieux seraient susceptibles de cliquer sur les "spoiler" x) bien que je pense qu'on puisse trouver des infos sur Internet... Mais c'est toujours plus agréable de découvrir soi-même).

Avant d'engager le vrai commentaire, j'aimerais signaler de l'édition en France ne gère pas forcément super pour la traduction des livres. Je sais que la plupart des versions européennes sont déjà (ou presque) disponibles... Et nous pauvres petits lecteurs devront attendre je ne sais pas moi.. un an? avant d'avoir la version française... Bon, je me plains mais je connais rien en acquisition de droit pour les séries, la traduction, etc donc désolée si je parle de choses qui, ça se trouve, sont très compliquées à gérer.


Bref! Bon, je commence avec le début du roman car... car c'est assez spécial.
Préparez-vous à être paumés au début. Le résumé n'aide pas du tout à la compréhension, au contraire il complique les choses... Et je trouve que si, certes, il donne envie de lire le livre, il spoile aussi pas mal...
On quitte New York de PJ et des Chroniques de Kane pour Boston, un peu plus au Nord, en plein hiver.
J'étais un peu larguée au début (bon, c'est peut-être moi après... se remettre dans un livre en VO est pas toujours facile...) avec tous les éléments nouveaux et parfois liés à la mythologie nordique auxquels je ne comprenais pas tout...
Mais rassurez-vous, une fois qu'on est dans le bain et que Magnus est un peu moins paumé (oui, il l'est lui aussi, au début ah ah), c'est plus facile!

Bon, concernant les péripéties, rien à redire. C'est du R. Riordan tout craché! Il a toujours de bonnes idées pour combler ce qui se passe entre le début et la fin. Il m'étonne d'ailleurs, avec tous les livres qu'il a déjà écris! Bravo à lui. En gros, attendez-vous à de l'action, à des situations complètement loufoques, à de l'émotion, à de l'absurde, à de l'humour (beaucoup d'humour, à la sauce de l'auteur) et à plein de choses encore!
Il y a de temps en temps des passages moins entraînants et je pense que s'ils n'y étaient pas, il y aurait bien trop d'action et l'histoire ne serait pas digérable.

La fin m'a agréablement surprise. Cela change des autres histoires de l'auteur, qui avait ce côté guerre totale "On va tous y passer - BOOM - Oh, y'a un monstre là-bas! - BOOM" Vous voyez le genre?
Il y a évidemment une "guerre" car nos protagonistes ont des antagonistes donc un côté épique et... des sacrifices.

Maintenant, les personnages.
Si je le pouvais, j'embrasserais R. Riordan pour ses personnages! Ce qu'ils sont vivants, drôles, différents les uns des autres! Les personnages qui interviennent dans l'histoire sont différents de ceux de ses autres univers (OK, Annabeth, tu es une exception!) bien que Magnus et Percy aient des points communs. Je féliciterais aussi l'auteur pour le mélange de toutes ces ethnies... il est formidable à ce niveau.

A la fin du livre, vous serez déjà plutôt biens calés niveau Dieux, Mondes (9!) et espèces nordiques. J'aime cet aspect pédagogique des livres de R. Riordan. Il y a cette espèce de "Apprendre en s'amusant" que j'apprécie beaucoup. Il est sérieux sur (et passionné par) les mythologies tout en mettant plein d'humour.

Je finis ce commentaire en comparant Magnus Chase aux autres séries de R. Riordan (il faut bien!). Avant tout, il s'agit de ma propre opinion et mon commentaire est parfaitement subjectif donc si vous n'êtes pas d'accord avec moi, pas besoin de me cracher dessus! ^.^
Première chose : Percy et Magnus. On va le dire : ils aiment l'humour, leurs amis et ils sont carrément casse-cous! Mais je dirai que la ressemblance s'arrête là. Magnus est moins... guerrier. Plus pacifiste. On comprend pourquoi en lisant le livre et j'ai beaucoup aimé Magnus pour ce côté-là. Après Percy, on l'a suivi depuis notre enfance donc difficile de lui faire de l'ombre x3 Cependant, Magnus est vraiment génial. Je pense que R. Riordan a suivi la croissance de ses lecteurs en écrivant Magnus Chase. Certains aspects font moins enfantin et l'humour de Magnus est plus "adulte" que celui de Percy. Il est plus calé sarcasmes et humour noir (pas trop pour ce dernier mais c'est arrivé). De plus, je ne dirai pas son âge exact mais Magnus est plus âgé que Percy dans leurs tomes 1 respectifs.
En parlant de tome 1, si je devais faire un classement, ce serait celui-là : PJ, Magnus Chase, HDO, Chroniques de Kane. Après, j'ai préféré le tome 2 de HDO à celui de PJ donc il faut voir ce que donne le deuxième livre de Magnus Chase (qui sort à l'automne 2016 apparemment... dur dur d'attendre!).

Voilà, voilà, un commentaire un peu long mais il faut dire que c'est un livre super et que j'ai pris plaisir à donner mon avis aux autres le concernant! ^^

par louji
Les Chroniques de Kane, Tome 2 : Le Trône de feu Les Chroniques de Kane, Tome 2 : Le Trône de feu
Rick Riordan   
Un tome 2 génial ! Vraiment magnifique, encore mieux que le premier ! J'ai pris un plaisir fou à le lire et me tarde la sortie du 3 ! Carter et Sadie sont toujours aussi drôle, attachant et courageux ! De nouveaux personnages et de nouveaux dieux ( petite dédicace à Bès ! le dieu le plus énorme et sexy de toute la mythologie égyptienne ! ). Bref, une suite vraiment très réussie, et surtout un tome trois qui promet d'être explosif !

par NeptuneTG