Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SpillTheTea : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Oniria, Tome 4 : Le Réveil des Fées Oniria, Tome 4 : Le Réveil des Fées
B.F Parry   
J'ai commencé ce dernier tome en ayant oublié une bonne et grosse partie du tome 3 (honte à moi). J'étais donc un peu perdu au début ne me rappelant pas forcément de certains personnages, événements... Il y a d'ailleurs certains passages dont je ne souviens toujours pas !

Mais, peu importe, la plume de l'auteure m'a tout de même emporté avec délice dans le monde des rêves et des cauchemars. Oniria. J'aime réellement l'univers créé, le fait que les personnages créés par des Mages se comportent finalement comme des humains. Ils ne sont pas forcément tous plus beau, plus intelligent, plus héroïque que nous.
J'ai adoré le peuple Oza-gorien, l'arbre fée, les différents cauchemars, le Marchand de sable, Aanor et tant d'autres. J'ai trouvé Eliott parfois extraordinaire mais pendant une bonne partie du roman on s'est rendu compte qu'on était face à un adolescent de 12 ans en train de faire ses crises... Les réflexions de Farjo reflètent totalement ce que je pensais, merci petit singe !
Pour ce qui est de l'intrigue : elle était prenante, merveilleuse, captivante. Avec une touche de noir. Il y a eu plusieurs révélations (on s'y attendait tous pour une, maaais bon). Personnellement la fin m'a convenu, par contre j'aurais bien aimé avoir un épilogue.

Je vous conseille cette série à vous, lecteurs passionnés par un monde littéralement onirique, des personnages attachants et une plume enivrante !

PS : j'aimerais bien que l'auteure face une autre courte série sur Oniria mais avec les précédents Envoyé et Élue (Lou et Amastan), pas vous ?

par Jordane_
Oniria, Tome 1 : Le Royaume des rêves Oniria, Tome 1 : Le Royaume des rêves
B.F Parry   
Dès la première page du roman, je me suis sentie happée par cet univers tout à fait original. Nous y rencontrons garçon, Eliott, jeune mais déjà bien amoché par la vie. Il est plongé dans une aventure bien amorcée par l'auteure. J'avais peur que l'univers fantastique n'arrive excessivement vite, comme c'est souvent le cas dans les romans jeunesse. Or, ici, nous sommes en présence d'un livre tout à fait singulier. L'univers qui y est dépeint, plein de fantaisie et de rêves, fait voyager, envier et donne envie de le rejoindre lors de notre sommeil. Le monde des rêves n'est pas un sujet nouveau dans la littérature fantastique, mais la manière dont il est abordé ici est tout à fait captivante. Effectivement, le système magique plonge le lecteur dans un histoire à la fois tendre et pleine de mystère, douce et aventureuse. Eliott mène une quête dans un monde qu'il ne connait pas et dans lequel il est considéré comme spécial, cette quête lui fait traverser bon nombres d'endroits incroyablement magiques, et d'autres étonnement effrayants. L'auteure a une manière de plonger le lecteur dans son récit que j'ai beaucoup aimé, le tout rend la lecture rapide et m'a fait passer un excellent moment.

Les personnages de ce romans m'ont beaucoup plus. Nous avons tout d'abord Eliott, jeune téméraire près à tout pour aider les autres et accomplir sa quête. Toutes ses actions sont dictées par l'amour qu'il porte à ses proches et la rendent d'autant plus importante. C'est un jeune homme réfléchi, plein d'imagination et de fougue, le danger ne lui fait pas peur, et les risques ne sont rien de plus que des étapes pour arriver à son but. Je l'ai trouvé, malgré son jeune âge, très profond et bien réalisé par l'auteure. Il a un potentiel d'évolution immense, je suis pressée de voir ce qu'il advient de lui dans le second opus.
Les autres personnages qui l'accompagnent dans sa quête, que je ne citerais pas (car pour moi, tout ce qui n'est pas dans le résumé s'agit de potentiel spoiler), sont tout aussi incroyable. Courageux, loufoques, téméraires, mystérieux... Il faudrait une bien grande liste pour tous les décrire. L'auteure a réussi à créer une nuée de personnages atypiques et originaux qu'il me tarde de pouvoir retrouver dans la suite de leurs aventures.

J'ai été ravie de voir à quel point la trame de cette histoire se tient. Tout est à sa place, rien ne se perd et aucun élément est laissé de coté. On peut sentir que l'auteure a su puiser au coeur de chacune de ses idées pour donner encore plus de matière à son récit, et le rendre d'autant bien addictif. Il n'y a pas se voile comme je ressens souvent dans la jeunesse, on ne se sent pas mis à l'écart du récit et ce qu'il s'y passe, dans un sens, n'a rien de prévisible. Bien qu'il n'y ai pas beaucoup de retournements de situation et de surprise, ce que j'ai le plus apprécié dans ce livre est son univers. Sans compter le fait que cette édition renferme en son centre des illustration d'Oniria, ce monde magique et pourtant si mystérieux.
Oniria, Tome 2 : Le Disparu d'Oza-Gora Oniria, Tome 2 : Le Disparu d'Oza-Gora
B.F Parry   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/04/oniria-tome-2-le-disparu-doza-gora-bf.html

RISQUE DE SPOILERS DU TOME 1 !!

Lorsque j'ai lu le premier tome, j'ai tout de suite était embarquée dans cet univers de rêves. Alors il était évident que je me jetterai sur le tome 2 dès que possible ! Encore une fois, l'auteure a su me plonger dans sa saga avec délice et plaisir.

Eliott et ses amis sont enfin arrivés à Oza-Gora, la ville où il pourrait avoir les réponses à ses questions, et peut-être sauver enfin son père du coma. Contrairement à ce qu'il pense, le Marchand de Sable ne peut pas l'aider autant qu'il le voudrait mais le met sur la piste d'un homme qui pourrait bien être celui qu'il recherche. Cependant, sa quête ne sera pas de tout repos. En effet, en parallèle, Aanor, la princesse d'Oniria a été enlevée par la Bête, le pire cauchemar d'Oniria. Ce dernier, bien décidé à l'épouser, va user de moyens peu orthodoxes pour y parvenir. Alors, Eliott va-t-il réussir à sauver son père et Aanor ?

Encore une fois (mais je ne suis même pas étonnée), j'ai été complètement happée par l'histoire. L'idée magique qu'a eu l'auteure a plus que marché avec moi. J'ai beaucoup apprécié retrouver Elliot, Farjo et Katsia (entre autre). Ce petit trio m'a autant plu que dans le premier opus, et l'humeur de la seule fille ne change pas : elle est toujours autant râleuse, ce qui fait bien rire à des moments. Quant à Farjo eh bien... il est fidèle à lui-même, quoi ! Taquin, rigolo, sérieux (mais très peu), il ne change pas et c'est ce que j'aime particulièrement. Quant à Eliott, il est toujours aussi fort et intelligent pour son âge. Même s'il adore faire ces voyages entre Oniria et le monde terrestre, il se rend vite compte que ces derniers peuvent avoir des conséquences désastreuses sur son corps.

Dans ce second opus, le suspense et l'angoisse sont au rendez-vous. L'auteure a passé la seconde, et je peux vous dire qu'une fois commencé, il est difficile de lâcher le roman, tant on veut savoir l'issue des personnages. Si dans le premier tome elle posait les bases et qu'il y avait quand même quelques actions, ici, c'est deux fois plus présent. Ce tome 2 est un vrai moment d'évasion et de pur plaisir. Comme pour le premier, on arrive très bien à s'imaginer les lieux, ce qui rend la lecture d'autant plus magique.

La quête que mène Eliott est vraiment très prenante, même si j'avais découvert quelques petites choses avant les révélations (déjà, dans le premier tome, j'avais eu quelques doutes, qui ont vite été confirmés ici). Mais rassurez-vous, ça n'a en rien enlevé le plaisir que j'ai eu à la lecture. Ce tome 2 est encore un cran au-dessus du premier, ce qui le transforme donc en coup de cœur bien mérité !

Le seul bémol que je peux relever, c'est que le synopsis en dit beaucoup trop sur le tome 2. Je dois bien avouer que j'étais tellement pressée de le lire et que j'étais sûre de la qualité que je n'ai pas lu la quatrième de couverture. Mais lorsque je l'ai terminé, je l'ai lue (cherchez l'erreur, hein ^^) et là, je me suis rendu compte qu'elle dévoilait une partie de l'intrigue, qu'on ne trouve que une centaine de pages plus loin. C'est vraiment dommage, parce que ça gâche un peu la lecture et la surprise... Ah et j'ai aussi trouvé beaucoup de répétitions de prénoms dans le texte, qui auraient pu facilement être effacées par des synonymes, mais bon, rien de très grave !

Quant à la plume de l'auteure... toujours aussi prenante, envoûtante et qui fait rêver. Qui n'a jamais voulu que ses rêves se réalisent et se retrouver dans ce genre d'univers ? Moi, c'est le cas, et j'aimerai tellement être à la place d'Eliott (sans les problèmes évidemment!). Pour ça, je suis admirative que l'auteure ait pensé à écrire ce genre de roman qui sort de l'ordinaire !

En résumé, un second tome au-dessus du premier, qui devient très rapidement un coup de cœur. Le suspense et l'angoisse s'intensifient, nous offrant une quête prenante, à laquelle on a du mal à décrocher. Les personnages sont toujours aussi attachants et on les apprécie de plus en plus (si, si, même le grand méchant!). Un tome 3 que je lirai avec énormément de plaisir et dont j'attends la suite avec grande impatience !

* Merci aux éditions Hachette et Betty pour leur confiance ! *

Justine P.

par just2iine
Oniria, Tome 3 : La Guerre des Cauchemars Oniria, Tome 3 : La Guerre des Cauchemars
B.F Parry   
Je suis un peu vielle pour cette série fantastique destinée à la jeunesse mais c'est vraiment une bonne histoire pleine de valeurs

par Myline
Sunshine, Tome 2 : Le réveil de Sunshine Sunshine, Tome 2 : Le réveil de Sunshine
Paige McKenzie   
Je remercie les éditions Hachette pour cette très belle réception. Après le quasi-coup de cœur du premier tome, j’attendais impatiemment de retrouver notre héroïne. Je suis partie dans un certain état d’esprit, car je me souviens des frayeurs du tome 1, et j’avais bien conscience que le suivant serait placé sous le signe de la découverte, et non plus de l’horreur pure. Grand bien me fasse, parce que j’avais raison. Le réveil de Sunshine est une suite différente, mais pas moins intéressante.

Je vous déconseille de lire cette chronique si vous n’avez pas encore commencé la saga.

C’est bon, Sunshine a découvert sa véritable nature. Elle sait désormais qu’elle fait partie des rares aël-mats encore vivants sur Terre, et son rôle est de mener les âmes trépassées vers la lumière. Et tout aussi important, son père vient de réapparaître dans sa vie, pouf, comme ça, et l’enjoint à le suivre pour débuter sa formation, loin de sa mère et loin de Nolan. Mais ce qui l’attend auprès de lui ne sera pas de tout repos. Il reste encore bien des secrets à découvrir, bien des mystères à élucider. D’autant plus que le don de Sunshine s’apparente plus à une faiblesse qu’à une force, contrairement aux autres aël-mats.

Ce deuxième épisode est moins versé dans l'occulte et l'horreur que le premier. Il est là pour faire la lumière sur Sunshine, ses origines et la nature de ses dons. C'est aussi une suite dans laquelle les ennemis sont aussi invisibles que dangereux. On sait pertinemment qu'ils sont là, qu'ils s'organisent, mais on ignore quand ils vont frapper.

Je me souviens encore du premier tome et de l’effroi qu’il instillait. Évidemment, j’avais eu la brillante idée de le lire après minuit, quand chaque bruit inhabituel tintait à mes oreilles comme le signe qu’un esprit flottait au-dessus de ma tête. Du coup, j’étais un peu dans mes petits souliers. Mais dans Le réveil de Sunshine, ce sentiment angoissant disparaît, au profit d’autre chose. Il faut bien garder à l’esprit que la saga va plus loin qu’un simple film d’horreur. Le but étant d’apprendre et de comprendre. Si vous partez déjà avec cette idée, vous ne serez pas déstabilisé(e) .

J’ai été soufflée par le dynamisme de l’histoire. Les événements s’enchaînent à toute vitesse, et avec un naturel désarmant. J’ai apprécié que ça bouge autant. L'auteur a fait un choix intéressant dans sa façon de relater les évènements. Le récit n’en est que plus vivant. Par exemple, entre certains chapitres, on a droit à de courts apartés avec les yeux d'un personnage dont on ne connaît pas l'identité (comme dans le tome 1, en somme). Ça donne lieu à bon nombre d'hypothèses et ça m'a poussée à m’interroger, à mener ma propre enquête.

Venons-en à Sunshine, maintenant. Elle bat tous les records ! Je ne me souvenais plus de son tempérament, mais ce deuxième épisode m’a permis de me remémorer pourquoi je l’appréciais autant. Vive, un peu fantasque et attachante, c’est un réel plaisir de la suivre dans ses aventures. Sa caboche bouillonne sans discontinuer et elle a toujours des réflexions drôles, même dans les moments les plus tendus. Encore une fois, Paige MacKenzie a eu l’excellente idée de nous dépeindre une banale adolescente en apparence. Derrière cette crinière frisottée et son goût prononcé pour les vieilles fringues se cache une jeune fille extraordinaire. Ce deuxième opus nous permet d’en savoir plus sur ses dons. Ceux-ci oscillent entre force et faiblesse, et j’en suis même venue à douter de son efficacité. Si les aël-mats sont sensibles aux esprits, Sunshine elle, l'est encore plus. Ce qu'elle partage avec les morts est exceptionnel, puissant, mais également à double tranchant. La plume est assez familière, ce qui favorise la proximité avec l'héroïne. J'avais l'impression d'être une amie de longue date, assez privilégiée pour la suivre dans tous ses déplacements.

Aidan, le père biologique de Sunshine, est également mis en avant. J'admets que je ne sais pas quoi penser de lui. Il se montre froid, clinique, détaché, voire complètement insensible ; mais à côté, il peut faire montre d'une sollicitude surprenante. Sa relation avec Sunshine se construit pierre après pierre. Une réflexion de la jeune fille m’a beaucoup plue :

La plupart des pères veut que leur enfant ait de bonnes notes, arrive à l'heure en cours, soit poli avec les profs, ce genre de trucs quoi. Le mien veut que je change le monde.

Car oui, les enjeux sont importants, et Aidan le lui fait très bien comprendre.

L’ambiance oppressante est toujours là, mais différente. Plus on avance dans l’histoire, et plus on s’aperçoit que le Bien et le Mal sont des notions très abstraites. Mais je ne vous en dit pas plus à ce sujet, ce serait vous gâcher le plaisir.

En résumé, Le réveil de Sunshine est une excellente suite qui oscille entre tourments et mystères. La simplicité de l’histoire, mêlée à la profondeur de l’intrigue, fait de cette saga quelque chose d’assez unique en son genre. L’immersion est totale dans cette vie de fantômes et d’au-delà, je vous conseille de ne pas manquer ça. Vite la suite !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult1/sunshine-episode-1-paige-mckenzie
Sunshine, Tome 1 Sunshine, Tome 1
Paige McKenzie   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/02/sunshine-episode-1-paige-mckenzie.html

Lorsque j'ai reçu le livre, il m'a de suite intriguée et j'étais pressée de le découvrir. Je vais être honnête : je n'en avais jamais entendu parlé avant de le recevoir. Je ne savais même pas qu'une chaîne Youtube existait. Donc j'allais complètement vers l'inconnu et je dois dire que je ressors de cette lecture complètement ravie. Et c'est mon premier coup de cœur de l'année !

Peu après son seizième anniversaire, Sunhine déménage avec sa mère dans une maison, loin de chez elle et de sa meilleure amie. Mais dès qu'elle met un pied devant cette habitation, elle ressent quelque chose de pas très net. Elle se sent rapidement mal à l'aise, en avise sa mère, qui lui rit un peu au nez, en lui disant qu'elle se fait des idées et que les fantômes n'existent pas. Mais pour Sunshine, ce n'est pas une bonne excuse ; elle est persuadée qu'elle a raison, et qu'un esprit hante leur nouvelle maison. Alors que sa mère se fait de plus en plus lointaine, Sunshine va découvrir un univers qu'elle pensait être loin réel. Elle va plonger en plein dans un monde rempli de peur, d'angoisse et de retournements de situation.

Dès le premier chapitre, j'ai été prise dans ce cercle vicieux. J'ai tremblé et eu peur en même temps que Sunshine. Il faut dire que l'auteure manie avec beaucoup de brio ses phrases et ses descriptions pour que l'on se sente nous aussi hantés par des esprits, alors que ce n'est qu'un roman. On est angoissé, on se sent très mal à l'aise, et malgré l'ambiance glauque du livre, on ne peut s'empêcher de continuer notre lecture et de dévorer ces pages. Car on veut avoir le fin mot de l'histoire, on veut savoir exactement ce qu'il s'y passe et si cet esprit que Sunshine croit sentir est positif est négatif.

Mais vous, comment réagiriez-vous si vous découvriez que votre maison ou appartement était habité par des fantômes ? Moi, personnellement, j'aurais la trouille, et je serai partie depuis longtemps. C'est aussi ce qui fait la force de ce roman : bien qu'elle ait peur et qu'elle voit sa mère s'éloigner d'elle, Sunshine reste forte malgré tout. Elle tente de comprendre, même si les explications qu'on lui donne sont loin d'être rationnelles. Parce que si vous pensiez découvrir un roman qui traite seulement des fantômes, accrochez-vous, ça va bien plus loin que cela. Bien plus loin ! L'auteure a une imagination débordante et vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! Chaque chapitre apporte son lot de découvertes, et on ne peut s'empêcher d'être à la fois curieux et angoissés de le continuer.

J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Nolan, qui devient vite un soutien pour Sunshine, qui voit ceux qu'elle aime la prendre pour une folle. En même temps, si quelqu'un de mon entourage me disait qu'un esprit vit dans sa maison, je ne sais pas comment je réagirai, mais pas en positif, je pense ! Il est un vrai pilier pour elle, très intelligent et patient. Il l'aide dans toutes ses recherches, lui apportant ses pierres à l'édifice.

J'aimerais vous en dire plus, vous détailler tout ce que j'ai ressenti à chaque page et découverte, mais ce serait vous gâcher la surprise. Retenez juste que c'est un coup de cœur pour moi, et un roman à découvrir de toute urgence !

En résumé, un premier épisode qui m'a fichu les frissons, faite angoisser et surprise par l'originalité et l'imagination de l'auteure. Un coup de cœur assuré pour moi, et une Sunshine à laquelle on ne peut que s'attacher et presque s'identifier ! Bref, n'hésitez plus et courez dans votre librairie à sa sortie ! Quant à moi, j'attends avec impatience la suite !

* Je remercie Aurélie et Hachette pour leur confiance ! *

Justine P.

SORTIE LE 10 FEVRIER 2016 !

par just2iine
Sunshine, Tome 3 : Le sacrifice de Sunshine Sunshine, Tome 3 : Le sacrifice de Sunshine
Paige McKenzie   
J'ai lu ce tome plus par sentiment d'obligation que par réel intérêt. J'avais lu les 2 précédents, et je voulais connaître le fin mot de l'histoire, même si mon avis restait jusqu'alors mitigé sur cette saga. Au final, j'ai eu un peu de mal à me replonger dans ma lecture, mais une fois fait, il est difficile de poser ce livre. Les pages défilent toutes seules, les chapitres sont courts, facilitant la lecture. Mais le problème pour moi, c'est l'histoire de manière générale. La première fois que j'ai pris ce roman, je m'attendais à frissonner. Je m'attendais à une histoire sombre, avec plein de fantômes. Et au final, pas du tout. C'est un livre plutôt frais malgré les démons qui peuplent le monde. Et ce côté trop enfantin repose principalement sur l'écriture. L'auteure est très jeune, et son histoire n'était initialement pas prédestinée à des romans. Et malheureusement ça se ressent beaucoup trop. Je ne suis normalement pas extrêmement difficile à ce niveau là, mais pour le coup c'était trop. Les péripéties s'enchaînent trop vite, tout est prévisible, on n'a pas le temps d'angoisser que la scène est déjà terminée. C'est mon plus gros regret. Ce livre aurait pu être beaucoup mieux.
Quoi qu'il en soit, je suis contente d'avoir terminé cette saga que je conseille à un public jeune.
Phobos, Tome 4 : Horizons Phobos, Tome 4 : Horizons
Victor Dixen   
Un dernier tome réussi.

Le précédent volume m'avait un peu déçue en empruntant une voie plus classique, plus proche de ce qu'on voit dans beaucoup de YA. Du coup, plusieurs questions avaient été laissées sans réponse, et comme par hasard celles qui m'intéressaient le plus xD (pour ne citer qu'elles : la maladie de Kelly et la mystérieuse créature de Mars, si du moins elle existe...)

Par chance, cette suite offre des explications amplement satisfaisantes aux mystères jusque là non élucidés -certes, certains révélations m'ont d'abord laissée très perplexe comme le [spoiler]retour de Kenji[/spoiler], mais ça, c'était avant que Victor Dixen ne développe sa pensée, toujours de manière logique et cohérente.
Mieux encore, on en apprend plus sur le passé de quelques ex-pionnières de Mars et surtout sur Léonor. [spoiler]J'ai juste trouvé un peu dommage que ce qu'on apprend sur elle soit un peu atténué par la suite, mais bon, c'était nécessaire pour la fin...[/spoiler]
D'ailleurs, à son propos, j'ai encore moins réussi à m'attacher à elle que dans les tomes précédents. Même si les autres pionniers apparaissent de manière amplement satisfaisante (même ceux de la 2e saison de Genesis, ce que j'ai beaucoup apprécié), j'ai trouvé qu'elle était trop souvent mise en avant, que Victor Dixen appuyait trop sur son rôle d'héroïne vers laquelle tout le monde ne cesse pas de se tourner ; et ça, ça a fini par me taper sur le système. Mais ce n'est que mon avis personnel...

Pour autant, il ne faut pas croire que tout est rose dans ce tome. Certes, Léonor a des alliés indéfectibles, mais on voit aussi dans cette suite que rien n'est acquis et qu'au contraire, l'opinion de tous ces Terriens ex-télespectateurs de Genesis peut être très versatile. On l'observe grâce à une innovation de Victor Dixen, à savoir les chaînes de quelques ex-pionniers de Mars de la 1ère saison et que je nommerai pas pour garder la surprise. À la fin de chacun de ces chapitres-vidéos, on a généralement droit aux commentaires des internautes. J'ai trouvé que c'était une idée excellente et très bien trouvée, non seulement pour le rendu visuel, mais aussi parce qu'ils jouent un certain rôle dans l'histoire et donnent l'impression au lecteur de vivre en temps réel ce qui se passe.

J'en arrive maintenant à la fin (du livre mais aussi de mon commentaire). Je pense que je continuerai encore longtemps à y réfléchir et à espérer une suite qui ne viendra certainement pas, même sous la forme d'une misérable nouvelle -je pense que Victor Dixen a été assez clair là-dessus dans ses remerciements, malheureusement, mais on peut rêver. Elle est logique en un sens, bien trouvée. Elle arrive brusquement mais sans vraiment paraître précipitée -vu qu'on ne coupe en plein dans l'action, ça doit jouer. En fait, à mes yeux, je pense qu'on n'aurait pas pu faire mieux -je pense que n'importe quelle autre fin m'aurait inévitablement déçue si elle avait été plus définitive.

En bref, une bonne conclusion. Des retournements de situation qui ne cessent pas de se succéder, tout comme des explications/révélations dont aucune (miraculeusement) ne m'a déçue sauf une, peu de temps morts ; bref, pas un coup de coeur (à cause de Léonor, sans doute, et des dialogues qui m'ont paru irréels pour certains...), mais certainement un coup de maître de la part de l'auteur : rarement un dernier tome ne m'a laissée aussi satisfaite. Enfin, dernier... j'espère que non.

par Isallya
Phobos, tome 3 Phobos, tome 3
Victor Dixen   
Sublime ! C'était Waouh ! Oh my god, c'était WAAHOUUH !!!
Je ne vais pas en faire un tas car vous l'aurez compris ce dernier opus est juste WAOUH :p Étant donné les éloges des autres commentaires, je suis rassurée de ne suis pas être la seule à être retournée ;)
Les petites bombes en fin de chapitre m'ont tué un petit peu plus chaque fois, j'ai même dû m’arrêter de lire quand [spoiler]Serena s'est fait tiré dessus pour réaliser et ne pas m'emballer et spoiler tout le monde autour de moi (j'étais dans le bus vous comprenez qu'il faut garder son self-control pour ne pas être vu comme une dingue .... ) [/spoiler]
Bref, j'ai AD-OR-E !! et pis [spoiler]Marcus sooooooo sad *grosses larmes de crocodiles* (je n'étais plus dans le bus heureusement, vous imaginez bien )[/spoiler]
Je m'adresse donc à toi qui lit ceci et je te dis "Vas toute suite lire c'te livre et n'attends pas Noël ou alors trouves la cachette du paquet ;)"
W

par Wanheda
Phobos, tome 2 Phobos, tome 2
Victor Dixen   
Lorsque j'ai terminé « Phobos 1 », j'avais été complètement conquise par cette histoire. J'attendais donc la suite avec impatience, tout en espérant avoir de nouveau un coup de cœur pour ce second tome.

Dans « Phobos 2 », nous retrouvons tout notre équipage au même moment où nous les avions laissés, dans les dernières pages de « Phobos 1 ». Un terrible choix s'offre à eux, l'heure du vote a sonné. Mais il est parfois difficile de choisir entre l'espoir et la vengeance.
Quelle décision vont prendre Leonor et ses compagnons ? Et comment cela va-t-il changer leur quotidien ?
Au même moment, Andrew continue son enquête. Il est loin de se douter qu'il va trouver des secrets bien enfouis.

J'avais donc mis la barre très haut après avoir lu le premier tome.
C'est avec un peu d'angoisse que j'ai donc commencé ce livre, car généralement lorsque j'en attends beaucoup, j'en ressors déçue.
Mais ici, ce n'est absolument pas le cas, bien au contraire.

Victor DIXEN nous replonge dans l'histoire exactement au même moment où on avait laissé nos personnages. Pas d'ellipse temporelle, son choix est de vraiment nous faire participer à ce fameux vote qui est plus qu'important pour nos petits astronautes : c'est un choix vital.
La tension est donc extrêmement pensante dès les premières pages. C'est intense, puissant et enivrant. J'ai rarement été projetée dans la tension si rapidement dans un second tome.

Nous suivons l'action toujours de plusieurs points de vue différents. Nous avons celui de Leonor, celui de Serena sur Terre, celui d'Andrew dans sa quête, celui des téléspectateurs qui regardent la chaîne Genesis. Nous avons également des petits passages dans lesquelles nous suivons une terrienne, fan de la chaîne, mais aussi quelques courts moments où nous suivons uniquement les garçons participants.
Je suis contente de retrouver cette alternance de points de vue. Certes, c'était très déstabilisant dans le tome 1 d'être ballotté d'un côté et d'un autre, mais c'est essentiel pour saisir tous les éléments de cette histoire.

Car oui, l'histoire qui nous paraissait complexe dans le premier tome, l'est encore plus dans « Phobos 2 ».
Attendez-vous à être surpris du début à la fin du livre car les révélations vont se succéder et d'autres mystères apparaissent. Victor DIXEN ne nous ménage absolument pas.
On sent que l'histoire prend vraiment un tournant capital pour la suite et l'auteur réussit à nous mener là où il le souhaite.

Nous retrouvons les personnages que l'on a aimés dans le précédent livre, mais aussi ceux que l'on n'a moins aimé. Certains masques tombent et les véritables caractères font surface. Parfois, on reste un peu bouche bée devant le caractère de certains.
Leonor est toujours mon personnage préféré. Elle reste égale à elle-même et ne se laisse pas embobiner ( ou presque, malheureusement ).
Que dire de Marcus ? Simplement qu'il a fait faire les montagnes russes à mon petit cœur..
J'ai beaucoup aimé Kelly dans ce tome. Elle est une vraie bouffée d'oxygène.

Et enfin, que dire de cette fin !
Plus j'en approchais, plus j'étais certaine que je n'allais pas apprécier ce que j'allais découvrir. J’avais élaboré plusieurs scénarios tous plus ou moins plausibles ou loufoques, mais je ne m'attendais absolument pas à cela ! Je ne sais pas qui est la plus choquée en fait : Leonor ou moi ?

Monsieur Victor DIXEN, si vous lisez cette chronique, voici un petit message personnel pour vous. Je ne sais pas si je vous vénère ou si je vous déteste avec cette fin qui est explosive. Je ne sais pas si je l'aime ou si je la hais. Je peux tout simplement vous remercier de ne pas me laisser indifférente, d'avoir réussi à me surprendre et à me mettre dans tous mes états. Maintenant, il ne vous reste qu'une chose : écrire le troisième tome au plus vite, car c'est une question de survie !


En conclusion, « Phobos 2 » réussit à être encore meilleur que son prédécesseur, chose que je ne pensais pas possible. Victor DIXEN arrive avec brio à nous faire ressentir toute une palette d'émotions toutes aussi contradictoires les unes que les autres. Attendez-vous à ne pas lâcher ce livre dès que vous l'aurez commencé. Sensations fortes garanties.



Un livre à lire absolument et de toute urgence !

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2015/11/phobos-2-victor-dixen.html )
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4