Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Srahmimie : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
The Player The Player
Vi Keeland   
J'avais lu "Cocky bastard", que Vi Keeland a écrit à quatre mains avec Penelope Ward, et j'en étais ressortie mitigée...
J'ai le même sentiment avec celui-ci.

L'histoire commençait bien mais s'essouffle très vite. Il y a beaucoup de longeurs et la relation du couple n'est pas assez approfondie. Les allers et retours incessants entre l'hôtel, les vestiaires et la maison de retraite plombent le récit.
Le suspense sur le passé lourd des deux personnages principaux est tiré en longueur jusqu'à l'extrême, ce qui fait que quand arrivaient les révélations, je me disais juste : "tant d'attente pour ça ?!?".

J'ai aussi eu de la peine avec les personnages.
Brody est trop obsédé, impossible d'avoir la moindre conversation avec lui sans qu'il fasse des allusions sexuelles et c'est d'un lourd !
Delilah n'est pas toujours cohérente dans ses sentiments, c'est une vrai girouette, doublée d'une midinette dès que Brody est dans les parages.
Quant au personnage de Willow, honnêtement, je n'ai pas compris sa venue dans l'histoire [spoiler](on nous fait croire qu'elle est morte noyée avant sa réapparition)[/spoiler] et surtout pourquoi l'autrice a décidé de lui donner la parole. Pour moi, ça n'a servi à rien, si ce n'est à empêcher d'approfondir l'histoire et les sentiments du couple principal.

Au final, un bilan très mitigé pour cette lecture, je n'ai pas accroché et l'ennui m'a même poussé à survoler quelques pages.

par Vitany
Weakness Weakness
Mary Matthews   
Ce tome, assez court, était je pense indispensable ! Nous ne pouvions pas laisser nos héros comme ça. Weakness apporte les réponses aux questions que nous nous posions. Et met un point final à cette histoire à la fois magnifique et dérangeante.

Maryrhage a su trouver les mots justes pour retranscrire, avec beaucoup d'émotions et de passion, les sentiments de nos héros.


par toutoun
Madness Madness
Mary Matthews   
Si vous hésitez encore à lire "Madness" n'hésitez plus, Foncez lire !!
Cette histoire est un pur diamant brut, qui nous prend aux tripes et nous bouleverse.
On vit, on découvre, on aime et on pleure aux côtés Marie.
L'auteur aborde des sujets difficiles au fil du récit, qui d’ailleurs, sont très bien écrit.
J'ai adoré, et je ne me lasserais pas de le relire encore et encore. Chapeau !

The Missing Obsession The Missing Obsession
Angel Arekin   
Le moins que l'on puisse dire c'est que ce roman est ... déroutant. Il est vrai qu'en le terminant j'ai été incapable de me faire un avis concret quant à savoir si j'avais apprécié ou non cette histoire.

"The Missing Obsession" m'a rappelé deux romans. Tout d'abord "With You" de Amheliie et Maryrhage pour le côté Dark Romance et le huit clos. D'autre part, il m'a également rappelé "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" de Joël Dicker quant aux révélations et notamment concernant un protagoniste. J'ai trouvé que Faustine ressemblait beaucoup à l'un des personnages de Joël Dicker dont je tairais le nom.

Je ne peux pas nier que Angel Arekin écrit merveilleusement bien. C'est la première fois que je lis un roman de cette auteure et j'admets qu'elle a une plume vraiment magnifique et on sent tout de suite que c'est une auteure qui a du bagage et de nombreux romans déjà à son actif. Il n'y a aucune hésitation dans la plume, tout est fluide, le vocabulaire est très riche bref, un sans faute !

Là où ça pèche selon moi, c'est au niveau des longueurs. Malheureusement, j'ai trouvé qu'il y en avait beaucoup trop ! J'aurais voulu que ça avance plus par moments et que cela soit moins répétitif, notamment dans la première partie.

Concernant l'histoire en elle-même, je sais que je ne ressens pas la nécessité d'acheter ce roman en format broché, comme cela avait pu être le cas pour "With You". En terme de Dark Romance, j'ai d'ailleurs préféré ce dernier à "The Missing Obsession". D'une part parce qu'il était plus dark et d'autre part parce que la fin était tout de même beaucoup plus optimiste que celle que nous offre ici Angel Arekin.

Alors, certes, on peut saluer le fait que c'est une auteure qui ose et qui change de ce que l'on peut voir ailleurs mais tout dépend de la sensibilité du lecteur. Pour ma part, je ne suis pas friande de ce genre de fin.

Je n'achèterais donc pas ce roman en format papier et je ne compte pas le relire mais en tout cas je note tout de même dans un coin de ma tête le nom de Angel Arekin parce que je n'oublie pas que sa plume était tout de même très agréable.
Your Brother, Me and You, Saison 2 Your Brother, Me and You, Saison 2
Kim Grey   
J'étais obligée de lire cette suite ! L'auteure nous avait laissés avec une révélation choc qui n'appelait qu'à quelques explications...

Sara et Jamie se sont laissés aller à leur attirance mutuelle... Et après une arrivée tonitruante de Nigel, et son lot de révélations, nos héros sont tous les deux ébranlés.
Pour autant l'attirance qui les avait poussée l'un vers l'autre est toujours bien présente !

Sara est fidèle à elle-même dans cette suite ! Toujours aussi passionnée par son travail, sa fille... que par un certain Lord !
En revanche on découvre un Jamie beaucoup moins froid ! Un Jamie qui se laisse aller à ses émotions. Et ça a fait plaisir à "voir" !

Cette série a été vraiment sympathique et facile à lire ! Il y avait des rebondissements au bon endroit et au bon moment. On ne s'ennuie pas une seule seconde, surtout avec toutes les révélations que l'on fait dans ce tome !
Bref ! Une histoire à lire !

par Ridley
Your Brother, Me and You, Saison 1 Your Brother, Me and You, Saison 1
Kim Grey   
Le résumé m'a tout de suite donnée envie de découvrir l'histoire car il promettait un triangle amoureux assez particulier...

Jamie a tout pour lui : un titre, de l'argent, une entreprise qui fonctionne... Bref tout pour être heureux ! D'autant plus qu'il va retrouver son frère, Nigel, qu'il n'a pas vu depuis plusieurs années. Leurs retrouvailles sont l'occasion pour Jamie de rencontrer la fiancée de Nigel, Sara... Sauf que Jamie l'a déjà rencontré !
La veille dans un magasin de vêtement lorsque Jamie a posé les yeux sur Sara, il a tout de suite ressenti une très grande attirance... attirance partagée par Sara et qui s'est fini en un baiser torride !
Sauf que maintenant aussi bien Jamie que Sara se sentent coupables... D'autant plus qu'ils vont devoir cohabiter sur le domaine de Jamie en attendant le retour de Nigel, partie en mission de dernière minute.

J'ai eu peur après la lecture des premières pages de découvrir un personnage masculin très cliché... Mais finalement pas du tout ! Oui Jamie est un milliardaire solitaire et snob... mais, déjà c'est un Lord (ça change quand même un peu :-P) et puis il possède tout le charme British auquel je ne pouvais pas résister !
Je pense que l'on a tout de même encore quelques petites choses à découvrir sur lui dans la suite...

Sara, quant à elle, est encore assez mystérieuse... Elle a une fille de 3 ans toute mignonne, qu'elle adore et qu'elle surprotège ! On sait également que son mariage avec Nigel cache quelque chose... mais on ne sait pas quoi !
On a donc encore beaucoup de choses à apprendre sur elle et son histoire ! J'ai vraiment hâte de la découvrir.

Cette histoire est une vraie surprise ! Je m'attendais à passez un bon moment...mais pas à ce point ! J'aime la manière dont le triangle amoureux est tourné : on sent vraiment la passion entre Jamie et Sara, de ce côté-là pas vraiment de surprise quant aux choix des personnages principaux sur qui va finir avec qui ! Et personnellement je préfère quand c'est ainsi...
En revanche la fin de la 1ère saison est extrêmement frustrante, déroutante, énervante... Bref ! Je veux la suiiiite !

par Ridley
Insupportable coloc Insupportable coloc
Jeanne Pears   
“Insupportable coloc” de Jeanne Pears est un roman surprenant et qui sort indéniablement du lot dans le monde parfois redondant de la New Romance ! On pourrait croire qu’il s’agit encore d’une sempiternelle histoire de colocataires et pourtant, Jeanne Pears a réussi à casser les codes et à nous offrir une histoire qui se démarque indéniablement !

J’ai adoré le personnage féminin Dominica, une sorte de “rebelle” au crâne rasé. Alleluia, enfin une héroïne qui n’est pas nunuche et ne tombe pas amoureuse du mec dès qu’elle voit ses abdos ! Je dirais même que Dominica ne ressemble à aucune autre (quoique peut-être à Abby de “Beautiful Disaster” de Jamie McGuire et encore). En effet, lorsque Dominica rencontre Rim, le personnage masculin, il lui inspire plus du dégoût que du désir. Nous sommes donc très loin des romans où l’héroïne décrit l’homme comme un apollon ou un dieu grec ! Outre le fait qu’elle ne soit absolument pas attirée physiquement par Rim au début du roman, Dominica enchaîne les coups d’un soir et ça aussi c’est une nouveauté ! En effet, habituellement, et pour ne pas dire 99% du temps, c’est toujours l’homme qui enchaîne les conquêtes !

La particularité de Rim est qu’il possède une barbe plutôt fournie, et c’est ce qui rebute en grande partie notre chère Dominica. Justement, j’ai aimé Rim pour son look “atypique”, “négligé” comme le dit si bien Dominica. C’est un homme à la barbe fournie et à la voix rauque. Je l’imaginais un peu comme un hipster et j’avoue que je fonds pour ce type de personnage !

L’autre particularité de ce roman c’est qu’ici nous n’avons accès qu’au point de vue de Dominica du début à la fin alors qu’habituellement nous avons un point de vue alterné entre les deux personnages.

J’ai adoré retrouvé des références aux années 2010 comme les chansons “Grenade” de Bruno Mars et “Born this way” de Lady Gaga qui m’ont rappelé mes années collège (mention spéciale aussi à “We no speak americano” de Yolanda Be Cool et aux joggings Panzeri) ! Il y a également tout un passage avec plusieurs chansons des Imagine Dragons avec les paroles ainsi que leur traduction en français !

J’ai adoré les citations à chaque début de chapitre qui sont toujours en lien avec le titre dudit chapitre. Nous avons ainsi des citations de Martin Luther King ou encore de Amélie Nothomb !

Jeanne Pears a également réussi à me faire voyager aux travers de ses descriptions. C’est ainsi que j’avais l’impression moi aussi d’enfourcher la moto de Rim et de faire des kilomètres avec lui, au travers de paysages magnifiques comme les plages de sable fin. C’était magique !

L'auteure délivre également des messages importants notamment au niveau de la sexualité et du fait de se protéger et de faire des tests de dépistage. Jeanne Pears nous montre la sexualité sous toutes ses formes. Qu'elle soit bestiale ou tendre, l'important reste le consentement et elle nous rappelle que le dépistage est important.

Alors certes, je pourrais aussi vous dire qu’un élément en particulier était prévisible à cause des trop nombreux indices, qu’il y a eu quelques longueurs dans le dernier quart du roman et que j’aurais aimé un épilogue mais vous savez quoi ? Malgré cela, l’auteure a réussi à me faire vibrer pendant deux jours en compagnie de Dominica et de Rim. Oui, ils m’ont parfois donné envie de m’arracher les cheveux mais c’est aussi pour cela que je les aime.

Jeanne Pears a réussi le pari fou de renouveler le genre en créant une héroïne atypique. C’est un roman qui en vaut la peine ! Il est sorti initialement en format numérique sous le nom de “Colocs & complications” mais je vous dirais plutôt de vous procurer le format broché car vous aurez forcément envie d’avoir cette histoire dans votre bibliothèque. Il est certain que je lirais d’autres romans de cette auteure !
Pour le pire et le meilleur, tome 2 : Sans âme Pour le pire et le meilleur, tome 2 : Sans âme
Piko Lynna   
Si vous aimez la Dark romance où le héros ne se transforme pas en bisounours, ce livre est pour vous !

par helayss
Mariage forcé d'un vampire Mariage forcé d'un vampire
Aiyana Night   
Une histoire mal écrite et bourrée de fautes d'orthographe. Des prénoms complètement idiot pour ce genre de livre.
C'est dommage car dans le fonds l'histoire aurait pu être pas mal si celle ci avait été mieux exploitée.
Mais, et je vais me répéter se sont les fautes d'orthographe ainsi que les fautes de français qui gâche encore un peu plus celui-ci.

par noeline
Viens, on s'aime Viens, on s'aime
Morgane Moncomble   
Il a y des lectures pour lesquelles dès les premières lignes, vous savez, que quoiqu’il arrive vous allez l’adorer. Viens, on s’aime est ce genre de lecture. L’un des livres de septembre que j’attendais le plus. Parce que j’avais tellement entendu de bien lors de sa publication sur Wattpad que je ne pouvais qu’avoir envie de faire la rencontre de Loan et Violette.

L’amitié fille-garçon a toujours été un débat. Pourtant, jusqu’à maintenant, Violette et Loan ont démontré à tous que c’était possible. Et puis, Loan est en couple avec Lucie, alors la question ne se pose même pas. Seulement, lorsque Lucie quitte Loan, nos deux meilleurs amis sont plus proches que jamais. Et la rencontre de Violette et Clément ne semble pas plaire à Loan. Surtout lorsque cette dernière demande l’impensable à son meilleur ami…

Comme je le disais plus haut, il y a des romans avec lesquels vous savez pertinemment que vous allez les adorer. Viens, on s’aime m’a de suite séduite en lisant les premières lignes. La rencontre entre nos deux personnages met de suite dans l’ambiance et nous plonge dans cette histoire d’amour/amitié. Pour tout vous dire, j’avais le sourire aux lèvres à peine se sont-ils parlés. Viens, on s’aime fait partit des romans que j’appelle feel-good, parce qu’il mélange humour et mignonitude à la perfection.

[...]

Chronique entière :
http://www.my-bo0ks.com/2017/09/viens-on-s-aime-morgane-moncomble.html

par Carole94P
  • aller en page :
  • 1
  • 2