Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
<< Voir tous les extraits
Par Folize le 16-05-2015 Editer
Stage Dive, tome 2 : Play
« Mmmh, Nate… »
Gémissements.
Grognements.
Un coup.
« Bébé, oui… »
« Lèche-moi, Lauren. »
Merde.
J’enfouis mon visage dans mon oreiller et criai en silence. Si je mettais de la musique pour couvrir leurs voix – c’était la méthode que j’employais habituellement lors des ébats nocturnes de Lauren et Nate –, je réveillerais sans doute Mal.
Deux nouveaux coups. Le lit d’à côté se mit à grincer, si fort que je n’entendis pas la porte de ma chambre s’ouvrir.
- J’ai atterri où, là ? En enfer ? lança Mal avant de venir s’asseoir sur le bord de mon lit.
- Je crois bien, oui. Et au premier niveau, le pire de tous. Celui où tu entends tes voisins baiser à travers des murs fins comme du papier à cigarette.
Lauren commença à émettre les tout petits cris auxquels elle était particulièrement encline dans les moments intimes. Je me recroquevillai.
- Il faut que ça s’arrête, murmura Mal, horrifié, la bouche grande ouverte. C’est affreux, putain.
Nous nous mîmes à rire doucement. Il n’y avait pas d’autre réaction possible.
- Et si on allait à l’hôtel ? proposa-t-il en se mettant à l’aise sur mon lit.
- À 4 heures du matin ?
- Il leur faut combien de temps généralement ?
- Comme ils ont bu, ça peut durer un moment.
Je ramenai mes genoux contre ma poitrine. Mal n’était pas obligé d’être au courant pour mes tétons. Hélas, entendre un couple profiter bruyamment d’une bonne partie de jambes en l’air ne m’aidait pas beaucoup. Heureusement que je portais un bas de pyjama en coton confortable et un vieux tee-shirt difforme qui dissimulaient tout. Sans ça, la proximité de Mal aurait pu se révéler gênante.
- Il y a quelque chose qui cloche, non ? remarqua Mal, jetant au mur un regard noir, comme s’il l’avait agressé. Je suis le batteur des Stage Dive. Je ne me fais pas réveiller par des gens qui baisent sauvagement. C’est moi qui réveille les autres. Je réveille des quartiers entiers, putain.
« Oh oui, bébé, c’est trop bon », grogna Nate de l’autre côté du mur.
- Tu as entendu ? demanda Mal.
- Ouaip.
- C’est bon. Ça suffit.
Il se mit debout sur mon lit, me jaugeant de toute sa hauteur. Il n’y avait que quelques centimètres entre sa tête et le plafond.
- Il me nargue. Ce mec me met au défi, déclara-t-il.
- Ah bon ?
- Le connard.
- Moi qui ai toujours pensé que Nate était un type sympa, ironisai-je.
Il me tendit une main.
- Allez, Anne. L’heure est venue de défendre notre fausse vie sexuelle.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.