Livres
528 075
Membres
547 912

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par sushi0708 2015-11-04T15:40:34+01:00

Vaincue, je poussai un grognement.

— Bon, d’accord. C’est merdique.

— Qu’est-ce qui est merdique ?

— Tellement de choses. (J’écartai mes cheveux de mon visage. Après tout, il fallait que je me dévoile maintenant.) La grossesse, c’est merdique. « C’est naturel. » Tu parles ! J’ai enfin arrêté de vomir, mais je suis exténuée tout le temps. Arrêter le café a été super dur. Aucune de mes fringues ne me va à cause de ces foutus seins qui me font mal constamment. Il faut que j’aille aux toilettes toutes les trente secondes et, pour couronner le tout, je pleure chaque fois que je vois la pub Healthy Hound. C’est ridicule.

De petits sillons se dessinèrent de chaque côté de son nez.

— Tu pleures devant une pub de bouffe pour chiens ?

— Oui. Les petits chiots sautent partout pour atteindre leur mère, ils sont tellement mignons avec leurs petites queues qui frétillent.

Il me regarda sans rien dire.

— Je sais que c’est bizarre, Ben. Crois-moi, j’en suis consciente.

Afficher en entier
Extrait ajouté par jenny-fer1999 2015-11-09T21:36:33+01:00

(Mariage de Mal et d'Anne )

-Je vais le faire , affirma Mal à Elvis .

Le king se contenta de hausser les épaules . J'imagine qu'il était payé de toute façon .

-Bien sûr , toi , Anne , tubme prends moi , Mal , commença-t-il , ma soeur toujours dans ses bras . Tu es ma puce chérie , mon univers tout entier . Tu comprends ma musique et mes humeurs bizarres , et tu me trouves drôle quand les autres se demandent ce qui me prend en secouant la tête . Tu m'attendris quand tu piques tes petites colères , mais si tu me demandes de t'écouter et de te prendre au sérieux , je te promets que je le ferai . Dans les bons et les mauvais moments , tu es avec moi et je suis avec toi . Quoi qu'il arrive , on s'en sortira toujours , d'accord ?

-D'accord , répondit ma soeur , levant une main pour essuyer une larme sur sa joue .

-Tu es la seule femme que je désire , la seule dont j'ai besoin , et il est hors de question que tu tombes amoureuse d'un autre mec , parce-que tu m'as moi et que je suis exceptionnel . On est bons ?

-On est bon .

-Parfait , dit Mal . On est mariés .

-Ils sont mariés ! S'écria Elvis en s'accompagnant d'un petit déhanché .

Afficher en entier
Extrait ajouté par jenny-fer1999 2015-11-09T21:56:24+01:00

Mal m'adressa alors un sourire Ultra Brite , à la limite de l'aveuglement .

-Pour ton anniversaire , je t'ai acheté une Mustang GT 1967 bleu ciel ! M'annonça-t-il .

-C'est vrai ? Criai-je , folle de joie .

-Bien sûr que c'est vrai . Je suis le meilleur , non ? Oh putain , qu'est-ce que je suis bon ! Je m'épate moi-même . High Five , petite soeur , dit-il en brandissant une main , dans laquelle je tapai avec énergie .

Afficher en entier
Extrait ajouté par micaroval 2015-11-08T21:42:23+01:00

-Et tu es peut être sexy avec ta petite barbe et tous tes muscles, mais tu es bien trop compliqué pour moi, Ben.

-Ah oui?

-Tout à fait.Tu commences à comprendre où je veux en venir?

-Ça oui.

-Parfait.Alors va promener ta bogossitude ailleurs, mon cher.Très peu pour moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sushi0708 2015-11-04T12:01:14+01:00

— Dis bonjour à tata Elizabeth, lança mon nouveau beau-frère en me tendant un chiot noir et blanc.

Une petite langue mouillée me léchouilla les lèvres et une haleine canine empestant le biscuit pour chien m’assaillit. Bof, bof.

— Ouah, fis-je en me reculant franchement, m’efforçant de contenir la nouvelle vague de nausées qui m’envahissait – un vrai plaisir, la grossesse. Salut, Killer.

— Donne-le-moi, dit Anne. Tout le monde n’a pas forcément envie de rouler une pelle au chien, Mal.

L’homme blond aux multiples tatouages eut un grand sourire et tendit à Anne le petit bébé en fourrure.

— Il embrasse super bien, pourtant. C’est moi qui lui ai tout appris.

— C’est malheureusement vrai, confirma Anne en coinçant l’animal sous son bras, lui gratouillant le dessus de la tête.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pam88 2015-12-30T17:53:26+01:00

-SORTEZ LA!!

- Ok ma belle. respire, m'ordonna Ben en tenant ma main transpirante et crispée.

- Ne m'appelle pas ma belle! C'est à cause de ton pénis que j'en suis là!

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2016-02-23T17:42:06+01:00

Le batteur fou s’agenouilla devant Anne et tendit une main. Avec un immense sourire, elle plaça ses doigts dans les siens.

— Qui est cette créature surnaturelle que je vois devant moi ? déclara-t-il. Vous m’éblouissez, mystérieuse inconnue. Il faut que je sache tout de suite qui vous êtes.

— Je suis votre femme.

— Je me disais bien que je vous avais déjà vue quelque part. (Il embrassa le dos de sa main, pivotant pour s’adosser contre le fauteuil, entre ses jambes.) Putain, quelle soirée. Adrian nous a fait enchaîner une interview après le concert. La prochaine fois que cette saleté de fouine fait ça, rappelle-moi de le tuer.

— Ça marche.

— Détends-moi les épaules, s’il te plaît, ma puce, demanda-t-il en faisant craquer son cou. J’ai mal.

Anne entreprit de le frictionner.

— Tu veux que je te prenne rendez-vous pour un massage demain ?

— T’es la meilleure. (Il me tapota le genou.) Tu acceptes de me parler aujourd’hui, Lizzy ?

— Je n’ai pas encore décidé, répondis-je.

— La journée est presque terminée, petite maman. Tu ferais bien de te décider. (Il eut un petit sourire suffisant.) Benny-boy sait que tu es là ?

— Je n’ai pas à lui rendre compte de mes faits et gestes, bafouillai-je.

— Ah non ? Ça va être intéressant, répliqua-t-il en riant.

— Dites-lui, Sam, dis-je en finissant ma limonade d’un trait.

— Mademoiselle Rollins est une adulte indépendante et responsable, récita scrupuleusement ce dernier.

— Vous plaisantez ? dit Mal. Je vous parie cinquante dollars qu’il la sort d’ici par la peau des fesses dans moins de cinq minutes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par micaroval 2015-11-08T21:46:16+01:00

-C'est vraiment gentil.(Mes yeux se brouillèrent.Saloperies d'hormones!)J'imagine que le fait d'avoir grandi avec peu de moyens ne...C'est bizarre d'avoir tout cet argent sans avoir travaillé pour.C'est comme si je l'avais volé.

-Tu n'as pas volé cet argent, ma belle.Tu m'as volé, moi.L'argent vient avec d'accord.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2015-11-05T22:21:16+01:00

- Ne pars pas. Reviens vivre avec Mal et moi.Je te promets qu'on fera moins de bruits.

- Hors de question. J'ai encore des flashs de ce soir-là et je me réveille la nuit en pleurs, persuadée qu'un gorille en rut va m'attaquer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiate 2016-03-03T12:37:15+01:00

- Est-ce que ça a un lien avec tes problèmes d'érection ? Parce que ça n'a pas l'air de t'en poser, là.

- Je n'ai pas de problèmes d'érection. J'ai un problème avec toi. Apparemment, ma bite pense qu'elle t'appartient. Mais il y a plus que ça...

- Les bites ne pensent pas. On en a déjà discuté.

- On avait tort.

- Ah. Alors j'ai un pénis à moi. OK, continue. (La curiosité venait clairement de prendre le dessus) Quoi d'autre ?

Je sentis la chaleur de son visage dans mon cou.

- Je ne peux pas supporter l'idée que quelqu'un d'autre te touche, putain, déclara-t-il.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode