Livres
493 873
Membres
491 358

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Stalingrad



Description ajoutée par 21la 2012-06-13T16:27:24+02:00

Résumé

description

Rétrospectivement, la bataille de Stalingrad (fin août 1942 à février 1943) marque un tournant dans le déroulement de la Seconde Guerre mondiale. Cette ville est devenue un symbole. C'est d'une part la première défaite de l'invincible Wehrmach, c'est aussi six mois de combats d'une barbarie et d'une sauvagerie sans nom. Antony Beevor, dans ce récit historique classique, présenté chronologiquement, a voulu souligner l'aspect terrible de l'expérience vécue par les hommes des deux camps. Pour étayer cette volonté de témoigner, il s'est beaucoup appuyé sur les archives russes tenues secrètes jusqu'à la chute du régime soviétique et apportant un éclairage sur la férocité et la folie qui se sont déchaînées pendant cet épisode de la Grande Guerre patriotique.

Le lecteur découvre l'organisation, le déroulement et les détails de cette sinistre bataille. Stalingrad, ville industrielle située sur quarante kilomètres le long de la Volga, est un noud de communication entre le Caucase, riche en pétrole, objectif de l'offensive entreprise par Hitler l'été 1942, et le reste de l'URSS. La sixième armée du général Freidrich Paulus conquiert la ville avec difficulté. Le patriotisme des habitants de Stalingrad est à l'origine de combats de rues acharnés. Mais à la fin octobre, les Allemands sont maîtres de la majeure partie de la ville. En novembre, et au gré de circonstances favorables, le maréchal Joukov entreprend sa célèbre manouvre d'encerclement en tenaille. Le 23, l'armée allemande est encerclée, prisonnière, et Hitler ordonne à Paulus de tenir la place. Appuyés par l'artillerie, les Soviétiques reconquièrent la ville, quartier par quartier, rue par rue et même immeuble par immeuble - la "maison Pavlov" est prise et reprise pendant cinquante-huit jours d'affilée. Le 2 février 1943, Paulus finit par accepter de capituler. La bataille de Stalingrad laisse la ville en ruine mais marque la fin de l'expansion hitlérienne sur le territoire de l'URSS. L'Armée Rouge fait refluer la Wehrmach vers l'Europe tandis que l'Afrikakorps subit aussi ses premiers revers. Cette victoire soviétique décisive, psychologiquement importante pour les Alliés, est aussi le résultat d'une catastrophe humaine effroyable. C'est cet insoutenable climat de violence associé au désarroi moral des armées, miné et révélé par les innombrables exécutions de déserteurs, qu'Antony Beevor a souhaité analyser.

Afficher en entier

Classement en biblio - 41 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Fnitter 2020-02-20T18:48:04+01:00

Ne comptez pas les jours. Ne comptez pas les kilomètres. Comptez seulement les Allemands que vous avez tués. Tuez les Allemands – c'est le cri de votre terre russe. Ne flanchez pas, ne cédez pas. Tuez.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-05T19:46:43+01:00
Diamant

Dantesque, titanesque, exceptionnel.

Stalingrad, l'une des batailles les plus célèbres de la seconde guerre mondiale, une victoire soviétique sur les armées d'Hitler, mais à quel prix ?

En cinq parties, à partir de l'opération barberousse le 21.06.41 (le monde retiendra son souffle) et sa relance en juin 1942 (l'opération bleue), on aborde la bataille de Stalingrad (Cette ville fatale) proprement dite à la page 173, poursuivie par l'opération uranus (le piège de Joukov ou l'isolement de la sixième armé allemande) qui amènera sa fin.

Toutes les facettes de la batailles sont évoquées. de son origine à ses répercussions (rapidement évoquées) lors de la reddition en 1945, vous saurez tout des tenants et des aboutissants de ce morceau d'histoire.

Plus qu'un récit historique classique, un véritable roman de guerre où tous les points de vue sont abordés, des états majors allemand et russe aux simples soldats mourant d'inanition dans les décombres de Stalingrad.

Presque 600 pages d'une bataille quasiment continue, avec ses morts à chaque page, le livre ne glisse ni sur les exactions et les crimes de guerre des deux côtés, pillages, exécutions sommaires, viols, la terrible notion de lâcheté russe et ses exécutions de masse, ni sur les dissensions au seins des deux armées.

Des chiffres qui donnent le tournis, donnant toute l'ampleur de la bataille.

A travers des sources multiples et variées (journaux de marche, PV d'interrogatoire, rapports d'aumôniers, journaux personnels, archives russes et allemandes) l'auteur nous livre par une écriture claire, limpide même, et une belle progression de l'action, sans impression de redite, un magnifique récit qui se lit vraiment comme un roman.

Dantesque, titanesque, exceptionnel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bernard1954 2015-08-08T10:03:37+02:00
Diamant

Un Beevor comme d'habitude sans fautes. Précis, concis qui éclaire sur une des plus grande et la longue bataille du conflit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khloros 2013-03-12T19:30:04+01:00
Bronze

Une livre de référence sur cette célèbre bataille de la seconde guerre mondiale écrit par un historien pas moins célèbre. C'est un ouvrage de synthèse qui nous présente bien l'enjeu que constitue cet affrontement entre deux régimes totalitaires : le régime stalinien et le régime nazi. Ma lecture fut laborieuse quant aux passages concernant la stratégie et l'avancée des troupes. En revanche, j'ai beaucoup apprécié les pages où Beevor nous raconte le quotidien des soldats. On peine à imaginer à quel point leur vie fut atroce lors de cette bataille. L'horreur est bien rendue par l'auteur qui sait distiller des anecdotes suffisamment parlantes pour en prendre conscience. Comment les soldats furent poussés au sacrifice, victimes de la violence des autres soldats comme de celle de leur propre camp. On découvre aussi leurs stratégies de survie et le destin funeste de nombre d'entre eux. C'est donc un ouvrage très complet et qui fait référence sur ce sujet.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 21la 2012-06-14T13:54:00+02:00
Argent

Affrontements depuis la marche triomphale allemande à travers la steppe ,l'opération Barbarossa,l'encerclement et la destruction de la 6ème armée de Paulus.

Sur le front de l'est,le feldmarshal Von Manstein ne put jamais briser l'étau des soviétiques.

La bataille de Stalingrad fut la plus sanglante et la plus coûteuse en vies humaines de l'histoire militaire :380 000morts chez les allemands,487 000 tués chez les soviétiques . Le 2 février ,plus de 91 000 soldats survivants se rendent .

On peut remarquer le patriotisme des russes et leur amour de la mère patrie (bien que toute ctitique étaitpunie d'une exécution sommaire ou d'un envoie dans un camp ).

Une oeuvre clé d'Anthony Beevor ,dans toute son horreur ,sanglante ,titanesque ,émotionnellement difficile à lire .

Ce livre fait le lien entre l'analyse tactique des évènements et le roman ,très documenté ,ponctué de détails et descriptions succintes qui reflètent la vie quotidienne des combattants de la Wehrmacht .

Une reconstitution minutieuse .

Afficher en entier

Date de sortie

Stalingrad

  • France : 2001-09-05 - Poche (Français)

Activité récente

erict29 l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-06T14:16:25+01:00
Stoliel l'ajoute dans sa biblio or
2017-09-10T22:06:47+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 41
Commentaires 4
Extraits 10
Evaluations 8
Note globale 8.57 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode